Scorpions - Nouvel album en mai 2007
#1
Le nouvel album de Scorpions s'intitulera "Humanity Hour 1". Ce sera, surprise, un concept album, format inattendu de la part de Scorpions.

Samedi il y avait le concert pour les 50 ans du Traité de Rome. Et à cette occasion le groupe joué le single de ce nouvel album à venir : Humanity.

J'ai beaucoup aimé. Avec leur dernier album ils avaient retrouvé leur heavy-metal. Là, ils ont retrouvé leur disto traditionnelle et ont laissé tomber les expérimentations "modernes". ça promet. A confirmer.

La vidéo : http://www.dailymotion.com/search/scorpi...r_humanity
Répondre
#2
Après écoute d'extraits du nouvel album, il semblerait qu'il reste encore une bonne part d'expérimentations "moderne formaté" sur ce nouvel opus. Verdict le 14 mai.


Notre fan-club français de Scorpions était en délicatesse avec le groupe suite au fait que nous avons révélé en exclusivité mondiale la couverture du nouvel album des Scorps. Les marketeurs n'étaient pas contents lol.

Le groupe, lui, est beau joueur et l'album sortira donc en France 11 jours avant le reste du monde. Cool

Klaus le chanteur nous a accordé une interview :

découvrir en cliquant ICI
Répondre
#3
ça y est, le nouvel album de Scorpions est sorti en France !

14 mai sortie française, 25 mai sortie dans le reste du monde. Un beau cadeau qui fait oublier la bisbille qu'il y a eu entre notre fan-club et le groupe il y a 2 mois.

[Image: 51HDr5QU5pL._AA240_.jpg]

Humanity Hour 1 est présenté comme un concept album, mais en fait c'est plus une ambiance qui relie les titres plutôt qu'une idée vraiment développée. Un constat étrangement sombre pour Scorpions sur le monde dans lequel nous vivons. Eux qui disaient que les filles et la bière suffisaient semblent maintenant plus pessimistes.
L'idée du concept-album était bonne. Mise au propre, elle est ridiculement pas exploitée. Y a qu'à voir : il n'y a pas les paroles dans le livret. Faut pas dire qu'on fait un concept-album si on ne met pas la paroles !!! C'est du n'importe quoi.
Pour le reste le design de l'univers de cet album est sympa. Pour vous en faire une idée, vous pouvez vous amuser à parler à l'androïde de la couverture, EN CLIQUANT ICI.

Ma première impression en écoutant l'album en entier, c'était : "bof".
Ce qui fait que Scorpions est mon groupe préféré, ultime, c'est son heavy-metal venimeux et inspiré. Pour le côté venimeux, ce sera pas encore pour cette fois. C'est dommage avec un batteur de la qualité de James Kottak, de ralentir les tempos ainsi...

A la place, un gros son indus à la mode et un metal plus très métallique, à cause de ce son brouillon que je n'aime pas trop et ces solos faméliques. C'est là que je tique. Le groupe avait annoncé qu'ils allaient continuer dans leur retour aux sources, dans la lignée d'Unbreakable et du Wacken 2006. Encore une promesse non tenue. C'est vraiment dommage, car ils étaient dans une excellente dynamique pour le faire.
A la place, ils veulent se relancer sur le marché américain avec des compos typées indus ou fusion.

Vous allez alors me dire : pourquoi JFM dit que l'album est seulement "bof", compte tenu de ces reproches pourtant graves ?

Eh bien c'est que l'album s'avère assez solide et inspiré. Eux qui ont l'habitude de tout composer eux-mêmes ont cette fois engagé toute une kyrielle de compositeurs. Les guitaristes et le chanteur ont chacun écrit un tiers de l'album, dans leur coin cette fois, aidés par ces compositeurs extérieurs. Avantage : ce regard extérieur a permis au groupe de renouveler un peu leur inspiration. Inconvénient : l'esprit Scorpions disparaît un peu, alors que le groupe avait promis de le garder précieusement et avait joué à Bruxelles Humanity, le single, un morceau fabuleux 100% Scorpions.

Au final, je n'ai pas trouvé de chansons phénoménales sur l'album, mais je n'ai pas trouvé de chansons ratées non plus.
Le son indus sur certains titres me fait beaucoup penser à la BO d'Underworld, notamment la chanson qui ouvre l'album, qui a une bonne batterie pêchue, ou encore à des titres à la Rasmus.
Certains titres comme The Game of Life rappellent le metal d'antan, mais, hormis Humanity qui termine l'album, ça manque de pêche et ça sonne trop fusion américaine. Marilyn Manson n'a qu'à bien se tenir.
Au chapitre des bonnes surprises, on se rend compte que le groupe sait de nouveau composer des ballades de qualité ! Depuis Woman en 1993, je me demandais s'ils en étaient encore capables, tant les She Said, Obsession et autre Eye to Eye étaient des bouses. Oh, ça n'arrive pas à la hauteur de la grande époque de Still Loving You. Mais  c'est déjà ça.
Une piste créative explorée par le groupe cette fois, c'est le métal progressif. Ils veulent faire comme Maiden ? Sûrement dû au fait que Matthias Jabs le soliste a eu davantage de liberté de compo. Ses chansons contrastent avec les compos directes qui pètent de Rudolf Schenker le gratteux rythmique. Le résultat est assez intéressant. C'est pas du alambiqué comme Dream Theater, en plus.^^

Les fans des Smashing Pumpkins reconnaîtront la voix de Billy Corgan (fan des Scorps) sur le morceau The Cross (assez heavy, un de ceux que je préfère). ça me fait très bizarre d'entendre la voix très reconnaissable de Billy Corgan sur le même morceau que la voix de Klaus, tout aussi reconnaissable. 2 chanteurs que j'ai beaucoup écoutés dans les années 90 (enfin, + entendu qu'écouté pour l'un d'eux). Et je trouve que le rendu est plutôt bon ; l'enchevêtrement des deux voix est intéressant.

Ma chanson préférée est peut-être Cold, le bonus track sur le DVD bonus ! Cette chanson aurait vraiment dû être sur l'album ! Elle pète correctement. J'aime le refrain. Y aurait dû avoir que des chansons de cet acabit sur l'album.

En conclusion, le tout est d'excellente qualité, avec de bonnes mélodies et un chant redevenu aussi extra que par le passé. ça datait de Crazy World un chant aussi bien produit sur un disque de Scorpions. Mais bon, pour le fan de base du groupe ou le fan de bon heavy-metal, on reste sur sa faim. A vouloir sonner trop "mode", l'album risque de lasser aussi vite que la mode en question. Là où leurs albums metal sonnent toujours aussi immortellement bien.


Bon, me reste à écouter les nouveaux albums de WASP et de Megadeth que j'ai achetés en même temps que celui-ci.^^
Répondre
#4
Au sujet du nouvel album de Megadeath... Dave mustain à d'ailleurs fait une apparitions dans une émissions de la chaine "game one" sur la rubrique "level one".... il y a de cela 2 semaines.
(il vantait les mérites du jeu Guitar heros sur x-box 360.... ^^ ) et c'était bien comique a voir.... un vrai "guitar heros" faisant la pub d'un jeu de m... biiip de.....

Mais je suis de ton avis... le bon vieux "heavy metal " est un peu en faiblesse en ce moment...... des groupes comme Maiden, Scorpions, Megadeath..... sont t'ils victimes de l'âge de leur protagonistes....?

(quoique..le dernier album de Maiden ((A matter of life and death)); je le trouve plutôt bon... même plutot très bon ^^)

Edit de Salla : Ton messsage contenait des erreurs d'affichage (accent remplacé par des caractères bizarres). Je l'ai corrigé. cela est dû à l'utilisation d'édition rapide, il vaut mieux l'éviter et utiliser l'édition complète. Wink
L'épique c'est bien.... L'équipe c'est mieux...
Répondre
#5
Aller, un petit post pour vous dire que le dernier DVD de scorpions est sorti il y a 5 jours.

C'est un DVD live du Wacken.

Le lien : http://www4.fnac.com/shelf/article.aspx?...12&PID=570
Répondre
#6
Ayant tapé hier "Nils Jacket contre l'Agent X" dans Google, je me suis retrouvé sur le forum des CrazyScorps... ^^

Personnellement, je me demande un peu comment on peut être fan en 2008 d'un dinosaure comme Scorpions. C'est un avatar des difficiles années 80, avec tout ce que ça comporte de clichés musicaux et vestimentaires souvent vérifiés : crinières péroxydées, pantalon spandex à rayures, synthés pourris, basse inaudible, batterie monolithique au son reverbéré, solos de gratte tellement virtuoses qu'ils en sont impersonnels...

On peut blâmer l'époque (après tout, c'était la mode), et il est certain que Scorpions a sorti quelques chansons mythiques, mais je m'interroge sur l'intérêt de suivre un tel groupe aujourd'hui. Je pense m'y connaître un peu en Rock, et l'une des constantes pour les grands groupes est qu'ils ne restent pas longtemps au sommet. La raison principale étant que l'âge d'or s'atteint au prix de sacrifices, d'addictions diverses. Il faut vendre son âme au Diable, comme Robert Johnson.

C'est pourquoi j'aime tant Forever Changes, de Love (7 euros à la Fnac, profitez-en). Arthur Lee a composé cet album avec la conviction de sa mort prochaine, le groupe était complètement camé, et c'est ce qui rend ce disque unique. On est loin de l'époque récente (qui commence dans les années 80) où tout est marketé et soumis à la pression commerciale. Fun House des Stooges (l'un des plus grands disques de l'histoire du Rock) ne sortirait jamais en 2008.

Tout ça pour dire que selon moi, un groupe qui dure finit invariablement par tomber dans la routine, et devenir fatalement inintéressant. Regardez les Stones, tout le monde s'accorde pour dire que leur dernier chef d'oeuvre reste Exile on Main St, de 1972.
Autre chose : le Rock c'est aussi la jeunesse, la provocation. Des rockeurs qui dépassent la quarantaine, ça fait un peu pitié, surtout que leurs voix vieillissent souvent très mal. Bien sûr, je ne cracherais pas sur une inviatation pour aller voir Led Zep, mais ce serait une vaine tentative de retrouver une époque révolue, ce ne serait pas tout à fait la même chose... On ne peut pas être et avoir été, comme le dit le proverbe.

Regardez tous ces groupes qui se reforment (parfois avec peu de membres originaux) : New York Dolls, Stooges, Who... Quel intérêt, sinon de salir la légende ?

Voilà pourquoi écouter Scorpions en 2008 me semble curieux. Il y a tellement de bons groupes à soutenir que je m'interroge sur la nécessité de remplir les poches d'un groupe qui ne pourra jamais retrouver son inspiration passée, et qui est condamné à mimer ses grands tubes en faisant semblant d'avoir 20 ans.


Répondre
#7
H.d.V a écrit :Voilà pourquoi écouter Scorpions en 2008 me semble curieux. Il y a tellement de bons groupes à soutenir que je m'interroge sur la nécessité de remplir les poches d'un groupe qui ne pourra jamais retrouver son inspiration passée, et qui est condamné à mimer ses grands tubes en faisant semblant d'avoir 20 ans.
Tout à fait d'accord. C'est pour ça qu'en dépit du grand plaisir que me procure Pink Floyd (vous l'aviez peut-être remarqué), je n'espère ni ne souhaite de réunion du groupe. Ni pour une tournée, ni (encore moins) pour un nouvel album.
Répondre
#8
Tiens, je serais curieux de connaître l'avis de JFM sur cette vidéo : http://fr.youtube.com/watch?v=pdw8En8CAcc Wink


Répondre
#9
Un débat devenu pugilat fait rage chez les fans français. Je me suis déjà exprimé ICI (plusieurs posts épars), je n'ai guère envie d'y revenir.
Répondre
#10
Et pourtant, il va le falloir, ne serait-ce qu'il semble qu'il faille être inscrit à ce forum pour pouvoir le lire...
Répondre
#11
On peut y aller en visiteur en cliquant sur connexion (en haut à droite), mais dans ce cas on se sait pas où chercher les post en question...

Après 17 ans d'abstinence musicale de Scorpions, j'ai décidé d'écouter ce qu'ils avaient fait depuis Crazy World en 90. J'ai emprunté Unbreakable et Humanity 1. Je rejoins HDV, il n'y a pas la rage du début.
Toutefois j'ai été agréablement surpris: ils ont visiblement trouvé un second souffle, il y a pas mal de morceaux efficaces dans LEUR genre : je dirais que c'est une porte d'entrée idéale pour s'initier au Hard Rock.
Sur l'ensemble de leur carrière, il y a bien 40 ou 50 titres que je trouve agréables, ce qui est quand même beaucoup.
Leur musique vise un public large et cela ne m'étonne pas tant que ça que ce groupe ait des fans.
Répondre
#12
Ouh la, j'étais très loin de vouloir éveiller de mauvais souvenirs. Si tu veux mon avis, j'ai trouvé ça sympa de voir ce groupe à la Star Ac', même si ce n'est évidemment pas une émission très rock'n'roll. Maintenant, les lois des maisons de disques font que les artistes sont obligés de passer dans les émissions qui ont de l'audience. Je ne connais pas les chiffres des ventes du dernier album de Scorpions, mais je pense que ça ne doit pas être formidable.

Ensuite, sur la prestation par elle-même, j'ai été salement dégoûté quand Still loving you s'est arrêtée au moment où le solo (que j'adore et qui est mythique) commençait. Evil
Un peu déçu par la prestation de Klaus Meine, mais agréablement surpris par l'élève de la Star Ac', qui a plutôt bien envoyé.

Le deuxième titre, j'avoue ne plus vraiment m'en souvenir : la compo ne m'a pas happé spécialement, et j'avais la désagréable impression que le groupe jouait en play-back.

Malgré tout, je préfère voir Scorpions que la dernière chanteuse de R'n'b à la mode : c'est si rare de les voir à la télé ! Smile


Répondre
#13
La Star'ac, pour un groupe de heavy-metal, c'est la honte absolue.
Metallica est allé à Taratata, c'est autre chose. Scorpions y était pourtant allé en 1996. Pourquoi ne pas avoir récidivé ?

The Game of Life, la 2ème chanson jouée, c'était bien du play-back pour les instruments.

La version de Still Loving You jouée était la version radio US de 1984, écourtée qui plus est.

Depuis Crazy World (monument historique du heavy-metal), Scorpions ont sorti :
- Face the Heat en 1993 : des morceaux très heavy, mais un son trop américain et un niveau irrégulier
- 2 albums maudits en 1996 et 1999, de véritables trahisons
- Unbreakable en 2004 : un bon retour aux sources, avec une couverture couleur métal, pas parfait mais rassurant
- Humanity Hour 1 : un album composé par d'autres, qui ne ressemble pas vraiment à du Scorpions, hormis la chanson Humanity. Cet album a été n°1 en Grêce, HDV. Je pense que leur passage à la Star'ac ne peut que leur nuire niveau ventes.

Scorpions, live, a gardé sa rage et son punch. Pour s'en convaincre, il y a le DVD du Wacken 2006, dans la Mecque du metal.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)