Interview de Paul Mason
#31
(12/09/2013, 13:55)Elterin a écrit : Les futurs systèmes de stockage ADN permettront de mettre l'ensemble des données mondiales (1,8 zettaoctets) dans 4 grammes d'ADN, pour une durée de conservation de l'ordre de 6,8 millions d'années.

Pfff, quand tu vois l'effet d'un bête photon X sur l'ADN...
--
Vous êtes mort.
Répondre
#32
Dans le cadre de la fabrications de protéines, oui, mais dans celui du stockage de données où une redondance ne gène en rien le but final, où est le problème ? Smile
Répondre
#33
Disons que d'un point de vue chimique comme mécanique, plus c'est fin, plus c'est fragile, redondance ou pas.
--
Vous êtes mort.
Répondre
#34
S'ils sont certains de la longévité du truc, c'est qu'ils ont leurs raisons. Wink
Répondre
#35
Pour le débat Livre physique / PDF : On parle aussi bien de l'objet physique que la charge émotionnelle. Tenir un LDVH ne sera pas pareil que lire un PDFDVH. Pour la bonne raison que quand je relis un LDVH, il y a une fraction de moi qui se ressent de nouveau enfant, insouciant et naïf, comme les ayant emprunté le mercredi après-midi à la bibliothèque après le judo et le lisant avec ma sœur pendant que ma grand-mère m'appelait pour prendre le goûter.
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#36
(12/09/2013, 13:55)Elterin a écrit : Les futurs systèmes de stockage ADN permettront de mettre l'ensemble des données mondiales (1,8 zettaoctets) dans 4 grammes d'ADN, pour une durée de conservation de l'ordre de 6,8 millions d'années.
La demi-vie de l'ADN étant de 521 ans, je soupçonne les gars du marketting d'être des optimistes.
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre
#37
On dévie pas un peu trop du sujet ?? Un modérateur devrait "transférer" la partie concernant les supports sur un autre topic car on ne parle plus du tout de l'interview.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)