[Escape Book] La marque de Cthulhu
#1
Bonjour,

Gros coup de coeur pour le dernier Escape Book des éditions 404. Big Grin  (ce n'est pas un LDVELH mais un cousin éloigné)
On nous plonge dans une aventure lovecraftienne très prenante (forcément) et avec des énigmes qui s'intègrent bien à la thématique.
L'ambiance est au rendez vous !
Il y a un passage dans un théatre que je trouve cultissime!
C'est de la pure folie ce bouquin! Twisted Twisted

   

Je précise que je ne connais pas l'auteur et que je ne suis pas particulièrement un gros fan de cthulhu mais quand c'est bon il faut le dire! Tongue

Je conseil donc,

NicolAS
Répondre
#2
Tiens, je l'ai fini le même jour que toi.
Ce livre est effectivement un très beau travail, même si j'ai du mal à me faire une opinion, parce que automatiquement je le compare à celui sur Sherlock Holmes, et c'est assez troublant : car il est indéniable que la marque de Cthulu est techniquement meilleure, et pourtant j'ai préféré le piège de Moriarty (qui m'avait émerveillé)

J'ai trouvé deux principales qualités à ce ldvelh :
- On est face à une sublime connerie. L'auteur a un talent comique et un finesse d'esprit dignes des plus grands humoristes. De ce point de vue, c'est bluffant. C'est hyper drôle, délirant au possible (et rarement de mauvais goût). Le style de l'auteur (oral spectaculaire) est très congruent avec cela, et globalement il y a beaucoup d'intelligence et de talent : on est régulièrement impressionné.
- Le livre est ludiquement presque parfait. contrairement à celui sur Sherlock Holmes, il est beaucoup moins fouillis et plus accessible, la difficulté est parfaitement bien dosée et progressive. L'auteur (qui sévit régulièrement sur nos forums) est membre du forum et a déjà écrit un ldvelh. cela se sent car c'est très clair, très propre et bien fait au niveau jeu. Et le carnet de notes est globalement beaucoup plus clair et intuitif que dans le piège de Moriarty.

Malgré tout cela, je me suis quand même ennuyé.
Déjà, je vais être clair : je déteste lovecraft (et je même n'ai jamais compris l'engouement, et d'un autre côté j'adore sherlock Holmes), en plus là il y a vraiment une histoire globale digne des pires séries b (mais c'est cherché et assumé) donc rien de bien surprenant dans l'intrigue, et pour couronner le tout je ne suis pas fan de ce dosage d'humour. J'ai vraiment besoin quand je lis une aventure qu'il y ait quand même un fond solide et premier degré, pour moi l'humour ce n'est que la cerise sur le gâteau, et là, la distanciation fait que c'est impossible de prendre cela au sérieux, de s'identifier au personnage et de s'y croire vraiment, voire même d'avoir peur (ce qui quand même étrange pour du Cthulu), donc on est clairement dans le registre de la parodie absurde. Et cela ne suffit pas à me faire rêver. Concernant le passage le plus osé du livre (la scène du spectacle), je ne peux pas vraiment juger car j'ai sévi comme comédien pendant quelques années, et je faisais beaucoup de théâtre de l'absurde, on va dire donc que de moins point de vue j'ai trouvé ça bien fade par rapport à d'autres choses que j'ai joué ou vu, mais là je ne représente pas à mon avis le lecteur lambda.

Donc c'est bien fait au niveau jeu. Si vous voulez vous marrer un bon coup, allez-y. Mais n'en attendez pas plus, sauf si vous êtes fan de cthulu (mais je préviens cela ne fait pas peur).
Répondre
#3
(07/12/2017, 17:42)Sukumvit a écrit : Et le carnet de notes est globalement beaucoup plus clair et intuitif que dans le piège de Moriarty.

Et c'est un point important car dans cette série de livre, je me suis souvent retrouvé perdu à ne savoir comment utiliser le carnet de note (la tour de l'alchimiste). Dans la marque de Cthulhu c'est plus fluide.

J'ai personnellement abandonné Sherlock Holmes car je me suis retrouvé perdu avec pleins de pièces accessibles et d'objets mais sans savoir trop quoi faire, ni pourquoi (j'ai pas insisté mais maintenant tu me fait douter). J'ai eu plus de facilité à m'identifier à cet homme perdu dans un village et ce moment de vie où tout bascule...
Ce que j'ai aimé dans la marque de Cthulhu c'est "l'action" dans la réflexion (interaction avec les personnages, la pièce de théatre, le téléphone etc.), l'ambiance oppressante (sans tomber dans l'horreur gore effectivement, ce que j'ai trouvé classe) et les énigmes. Sinon, je ne me souviens pas de l'humour que tu décris.
:-)
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)