Conan
#61
Merci pour le résumé !

J'ai bien apprécié la partie. Effectivement, les personnages se complètent et le système de jeu favorise leur coordination. 
Bêlit est très agréable à jouer. C'est la tondeuse à gazon, pour faucher les gardes et autres personnages faibles, avec des capacités d'esquives qui lui permettent de prendre des risques.

Lyzi Shadow a écrit :J'ai retrouvé la feuille où j'avais fait quelques calculs du genre. 
Un dé jaune (3 faces 0, 2 faces 1, 1 face 2) donne en moyenne 0,67.
Un dé jaune relancé sur un 0 donne une moyenne de 1.
Un dé jaune relancé sur un 0-1 donne une moyenne de 0,65.
Petite correction : j'ai l'impression qu'un dé jaune relancé donne une espérance (c'est le terme plus exact que moyenne) de 0,89. Mais c'est évidemment sous-optimal par rapport à la relance sur 0.
En un couloir où l'eau viendra couler,
Garde-toi bien de reculer.
Retiens ton souffle et va au fond,
L'épreuve dépend du plongeon.
Répondre
#62
Hier nous avons fait deux petits scénarios indépendants à 4 joueurs de Conan :

La Chose du marais
Overlord : Skarn
Héros :
  • Conan : Lyzi
  • Shevatas le voleur : Alendir
  • Hadrathus le magicien : Salla

Citation :Résumé : La princesse Yselda est sous le charme magique du sorcier Zogar Sag, lequel s'apprête à réveiller une horreur ancestrale. Les Héros doivent récupérer un fétiche magique ou tuer Zogar Sag pour délivrer la princesse de l'influence du sorcier, puis fuir avec elle avant que le village ne soit englouti dans les eaux du marais ou que Thaug ne se réveille.

Scénario a première vue simple, nous n'avons pas eu trop de problème avec les sbires pictes et les hyènes. Par contre, les tentacules de Thaug se sont avérées plus que gênantes. Elles ont ralentis énormément Conan, et se sont acharnées sur Shevatas, finissant même par l'achever, mais pas avant qu'il ai fait le ménage parmi les Pictes. De mon côté, Hadrathus s'est un peu baladé, a pu ouvrir des coffres, et n'a pas été embêté plus que ça, merci l'anneau de protection de Mitra. J'ai pu trouvé le fétiche permettant de libérer la princesse de l'envoutement, mais un magicien malingre n'est pas du genre à porter une donzelle en détresse en pataugeant dans les marais. Ce rôle convient mieux à un héros comme Conan, mais il semblait préférer batifoler avec les tentacules. Après avoir hésité à mettre un terme au rituel en lançant la foudre sur la pauvre Yselda, je me suis finalement téléporté à sa proximité, j'ai orienté mon sort de foudre plutot sur Conan et les tentacules (il en est sorti indemne) et j'ai plongé dans le bourbier avec la princesse pour la remettre au Cimmérien. Hélas, le il n'a pas pu s'éloigner suffisamment des marais, et ne pu empêcher le retour de l'horreur. Victoire de l'Overlord.

Au nom d'Ibis
Overlord : Alendir
Héros :
  • Conan : Salla
  • Shevatas le voleur : Skarn
  • Hadrathus le magicien : Lyzi

Citation :Résumé : Les Héros doivent tuer le nécromancien Skuthus, protégé par des démons et des morts-vivants.

Le groupe des héros doit rentrer dans une auberge pour y tuer Skuthus. Skuthus doit survivre. Du Kill-the-sorcerer, pas de problème fonçons dans le tas. Mauvaise idée. Assez vite ralenti par les squelettes et momies invoquées par le nécromancien, ce dernier nous a filé entre le doigts, sans avoir pris quelques coups de couteaux au passages, et avoir slalomé entre les éclairs de foudre. Nous avons négligés la récupération des orbes explosifs qui aurait permit de nuire à la fois à notre ennemi et à ses troupes morts-vivantes. Le seul que nous avons utilisé, récupéré et activé par Conan, a permis de faire un strike sur un groupe de momies, prouvant ainsi l'effectivité létale de l'outil. Hélas, trop tard pour pouvoir récupérer les deux autres. La capacité bloquante du Démon Noir a empêché le Cimmérien d'atteindre Skuthus avant l’e dernier tour, et l'assaut ultime du Barbare s'est avéré assez pitoyable, et les attaques de ses compagnons n'ont pas suffit . Victoire de l'Overlord.
Répondre
#63
Lors de la dernière aventure, Bêlit a eu le chagrin de perdre l'un de ses loyaux gardes du corps : l'irremplaçable Komankissap-lai'daija. Après s'être héroïquement déplacé, puis avoir porté une attaque dont l'échec total ne diminue pas le mérite, il s'est pris une flèche dans le buffet et il est mort. Son sacrifice n'a pas été vain, car - en plus d'intercepter un projectile qui aurait pu atteindre quelqu'un d'important - il a donné le temps à sa maîtresse et aux trois autres héros de faire une bonne demi-douzaine de pas en direction de la sortie.

Bêlit invite tous les gardes du corps qui l'accompagneront lors des futures missions à égaler son zèle, voire même à le surpasser en survivant assez longtemps pour effectuer une deuxième action.
Répondre
#64
Cinq minutes auparavant, au fond d'une crypte fraîchement dépouillée de tous ses objets de valeur :

– Bêlit, ton garde, il va pas vouloir sa part du butin aussi ?
– T'inquiète, je gère.
Répondre
#65
Finalement, Salla ne s'était pas trompé. Il pensait avoir mis que vous étiez engagé par le roi d'Aquilonie, mais c'est bien écrit que vous étiez au service de la couronne d'Argos. (Même si techniquement, votre employeur est un comte d'Argos, et non le roi lui-même...)

@Outremer
Non, il n'est pas mort d'une flèche dans le buffet, mais d'un coup de hachoir d'un chasseur picte vert - ceux qui étaient sur sa case. Les archers ont tiré sur les héros et ont magnifiquement fait aucun dégât (à part peut-être vous faire perdre un peu d'énergie). Autant dire que j'aurais mieux fait de spawner un guerrier picte (bloqueur) plutôt que de les activer - même si ça aurait coûté plus cher et que j'avais déjà plus grand chose.

Pour ceux qui voudraient suivre l'épopée de Conan et ses compagnons :
[Image: attachment.php?aid=634]

- le premier scénario, Tumulte à Messantia, s'est déroulé dans une auberge d'Argos (dans le creux de la côte ouest du continent occidental), 
- le deuxième scénario, Le Pirate démasqué, a eu lieu dans une prison du royaume du Zingara (immédiatement à l'ouest d'Argos),
- le troisième scénario, L'Auberge de tous les dangers, s'est disputé dans une auberge sur la Route des rois (qui va vers l'Orient), juste après la frontière entre le royaume de Corinthie (nord-est d'Argos) et Zamora (immédiatement à l'est de Corinthe),
- le quatrième scénario, Le Coffre aux trésors, s'est joué dans un village côtier sur pilotis en pleines terres sauvages pictes (côte ouest du continent occidental, plutôt au nord).

Le cinquième scénario, Une terrifiante incantation, nous emmènera quelque part dans l'océan occidental, entre le port de Kordava (au Zingara) et la Stygie (au sud du creux de la côte ouest). En effet, Conan compte, une fois la côte stygienne atteinte, remonter le fleuve du Styx, puis chevaucher jusqu'à la mer de Vilayet (mer intérieure entre les deux continents). La destination finale devrait être l'île de Xapur...


Pièces jointes Miniature(s)
   
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#66
(05/08/2018, 19:36)Lyzi Shadow a écrit : Non, il n'est pas mort d'une flèche dans le buffet, mais d'un coup de hachoir d'un chasseur picte vert - ceux qui étaient sur sa case.

Allons, allons, je n'aurais tout de même pas commis une erreur pareille au sujet de la mort héroïque de... euh... Machin, là.


Citation :- le premier scénario, Tumulte à Messantia, s'est déroulé dans une auberge d'Argos (dans le creux de la côte ouest du continent occidental), 
- le deuxième scénario, Le Pirate démasqué, a eu lieu dans une prison du royaume du Zingara (immédiatement à l'ouest d'Argos),
- le troisième scénario, L'Auberge de tous les dangers, s'est disputé dans une auberge sur la Route des rois (qui va vers l'Orient), juste après la frontière entre le royaume de Corinthe (nord-est d'Argos) et Zamora (immédiatement à l'est de Corinthe),
- le quatrième scénario, Le Coffre aux trésors, s'est joué dans un village côtier sur pilotis en pleines terres sauvages pictes (côte ouest du continent occidental, plutôt au nord).

Le cinquième scénario, Une terrifiante incantation, nous emmènera quelque part en mer de Vilayet, entre le port de Kordava (au Zingara) et la Stygie, la destination de nos mercenaires.

Je commence à saisir pourquoi notre commanditaire nous offre une année de solde en récompense : entre les milliers de kilomètres qu'on a déjà parcouru et ceux qui nous attendent encore, il va vraiment nous falloir une année entière pour accomplir cette mission !
Répondre
#67
Tiens, je me suis amusé à tracer le trajet de la campagne.

J'ai pris deux couleurs, pour intervertir entre chaque étape. J'ai essayé de suivre à peu près le tracé de la Route des Rois.
[Image: attachment.php?aid=635]


Pièces jointes Miniature(s)
   
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#68
Sérieux ? On a fait la moitié du tour du monde pour découvrir que notre MacGuffin à poumons se trouve juste au large de notre point de départ, à max une journée de navigation ?
Répondre
#69
La mer de Vilayet, c'est pas plutôt la mer intérieure qui se trouve à l'est ?
Répondre
#70
@Outremer
Tout à fait.
Je l'avais déjà corrigé, mais apparemment l'édition n'avait pas été prise en compte (sans doute parce que ça a merdé quand j'ai mis à jour avec une image plus grande, un moment...)

@Skarn
Non mais je n'ai montré que le trajet jusqu'à présent, pas le trajet total de la campagne (d'autant qu'il peut évoluer).
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#71
Nous avons en effet repris la campagne Conan "La Légende du Diable d'Airain". Petit changement de casting, Outremer reprenant le rôle de Bêlit.

Résumé des épisodes précédents : notre dernier informateur nous envoie sur la piste d'un certain Constantius, kidnappeur de notre princesse.

Troisième aventure : l'Auberge de tous les Dangers

Nous avons suivis la Route des Rois jusqu'à la frontière entre Corinthie et Zamora pour apprendre que Constantius se trouve dans une auberge. Après nous être infiltré à l'étage supérieur, nous avançons en direction de l'esclavagiste. Enfin, 'nous', sauf Conan qui va se balader au rez-de-chassée. Nous faisions un peu de ménage parmi les sous-fifres pirates bien faiblards, de plus, il faut dire que le groupe fonctionne bien : Bêlit à l'attaque, N'Gora à la défense et Zelata au soutien, avec ses précieux dés de relance. Soudain, de la cave nous entendons le bruit d'une créature. Un Golem d'Os, maintenu en léthargie par Constantius grâce à du Lotus Noir, se libère et semble vouloir en découdre avec son maître (bon c'est vrai, on le savait déjà avant). Après avoir massacré quelques larbins, il s’oriente dans un premier temps vers Constantius, avant de s’intéresser à notre groupe. Visiblement, il ne veut pas qu'on interfère dans ses règlements de compte. Il en profite pour blesser N'Gora, ce qui offre une diversion pour Constantius qui se dirige vers le cellier pour bénéficier du soutien de ses renforts. Après quelques loots bienvenus, le groupe se réunit en direction de la cave pour en finir avec l'esclavagiste. Nous apprenons alors que la jeune femme kidnappée est destinée à certain Khosatral Khel, et, dans un dernier souffle, Constantius a l’amabilité de nous renvoyer vers une autre piste, en territoire picte cette fois.

Quatrième aventure : le Coffre aux Trésors

Cette aventure sera rapide. Nos héros viennent de prendre possession d'un sarcophage à un convoi. Nous devons nous enfuir avec. Toute la difficulté réside dans le transport du butin qui nécessite plusieurs héros, qui ne peuvent rien faire d'autre sans le lâcher. Heureusement nous pouvons compter sur nos dernières recrues : la sorcière Zelata s'est vu attribuer le soutient d'un loup, et Bêlit a recruté un garde du corps. Ses derniers seront envoyés au casse-pipe retenir les guerriers pictes, pendant que nous progressons dans les marécages. Nous devons néanmoins nous battre à plusieurs reprises contre des ennemis isolés, Bêlit étant toujours aussi efficace au combat, et les nouvelles compétences à distance de N'Gora faisant leur effet. C'est sans trop de difficulté que nous nous enfuyons pour découvrir le fruit de notre butin. En plus de nombreux équipements qui satisferont tout le monde, on découvre un message nous informant que notre princesse est destinée à Khosatral Khel qui s'avère être le Diable d'Airain, qu'il faudra très certainement vaincre grâce à une arme de l'antique peuple des Yuetshi, forgée dans le fameux métal-étoile de la chanson de Bernard Minet.
Répondre
#72
Alors quelques corrections...

Niveau orthographe d'abord :
C'est "Constantius" avec un C, le nom de "Corinthia" en VF c'est "Corinthie", c'est "Zamora" avec un seul R et "Zelata" (ou "Zélata") avec un seul L.

À la fin de la troisième aventure, on apprend surtout que la princesse Flavia n'est pas destinée à être vendue dans un quelconque bordel zamoréen, comme on l'avait craint, mais qu'elle a été vendue à un certain "Khosatral Khel" (le nom que tu cherchais). Par contre, il n'est pas question d'obscurs rituels. Et, en effet, la réponse aux questions de Conan se trouve dans un coffre qui a été l'objet d'un troc entre les Pictes et un allié de Constantius.

À la fin de la quatrième aventure, en plus des objets magiques complètement overpowered, on trouve également un vieux parchemin, qui nous révèle que le "Khosatral Khel" à qui Flavia a été vendue est, non pas un sorcier, mais le "diable d'airain" éponyme, un être extradimensionnel qui a pris forme humaine mais qui est invulnérable. Autrefois, cependant, il a été vaincu par le peuple qu'il avait réduit en esclavage, les Yuetshi, lesquels avaient fabriqué la seule arme capable de le blesser, puisque forgé dans un métal qui n'existe pas sur cette terre.
...donc oui, en gros, le métal-étoile !
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#73
Réflexion faite, l'élément aléatoire du premier scénario (de quel côté se range le golem d'os à chaque phase) ne me semble plus si excessif que ça. L'incertitude pèse à peu près également sur l'Overlord et sur les héros : à chaque fois qu'ils jouent, ils doivent envisager la possibilité que le golem cherche à leur défoncer la tronche juste après (et s'ils cherchent à se tenir hors de sa portée, ça va sérieusement limiter leurs possibilités d'action).

Je ferais juste une petite modification au jet de dé qui détermine le comportement du golem : lorsqu'on tire un 3, le golem se rangerait du côté qu'il combattait lors de son tour précédent (s'il avait tiré un 0 lors de son tour précédent, il combattrait successivement les deux camps, comme c'est déjà le cas). Ça diminuerait les chances que le hasard favorise trop l'un des deux camps.

Indépendamment du golem, le scénario me paraît difficile pour l'Overlord. Le boss est raisonnablement solide, mais ses pirates ne sont que marginalement plus dangereux que des lapins de garenne. Même si les héros étaient un peu moins puissants, il semble peu probable que les sbires survivraient beaucoup plus longtemps. Peut-être que Renfort devrait permettre de récupérer davantage de pirates ?


À première vue, j'étais convaincu que nous allions perdre le deuxième scénario. Les Pictes étaient nombreux et autrement plus redoutables que les pirates du scénario précédent : ils disposaient d'archers et de gros guerriers costauds avec la capacité "Bloquant". Le fait de nous trimballer le sarcophage nous contraignait à nous déplacer à une vitesse d'escargot.

Cependant, les Pictes étaient tout de même très éparpillés et leur rapidité assez médiocre. Par ailleurs, le niveau des héros faisait cette fois une différence perceptible : le loup de Zelata et le garde du corps de Bêlit - le loyal Khissadaijah - ont été bien utiles pour empêcher les Pictes de ralentir les héros au début de la partie.

Par la suite, j'ai envoyé Bêlit en avant-garde pour frayer un passage aux autres. C'était très coûteux en gemmes, mais ça s'est révélé payant.

Peut-être que le scénario devrait remplacer quelques-uns des guerriers pictes par des hyènes. Elles sont faciles à tuer, mais leur grande mobilité donnerait plus de chances à l'Overlord de ralentir les héros.
Répondre
#74
Ok, merci pour les précisions, j'ai corrigé.
Répondre
#75
Puisqu'on évoquait la série "Conan l'Aventurier", voici mon classement tout personnel concernant les compagnons de Conan :

1) Zula. Prince d'un royaume pseudo-africain, capable d'utiliser une magie chamanique, c'est un personnage intéressant. Pas très rapide à la détente, vu le temps qu'il lui faut pour admettre l'évidence (son cousin est un gros connard maléfique), mais c'est un défaut assez répandu chez les héros des séries visant un jeune public.

2) Loup Gris. Magicien de l'air, flanqué de deux loups qui sont en fait son frère et sa soeur (métamorphosés par un maléfice). Raisonnablement intéressant.

3) Jasmine. Acrobate. Son père était un homme-serpent. Raisonnablement intéressante. Le public visé par la série ne permettait sans doute pas d'indiquer ouvertement que Conan et elle sont en couple. Il y a un certain nombre d'épisodes où des méchants masculins s'intéressent un peu trop à elle...

4) L'espèce de viking avec une barbe. Très stéréotypé, mais pas exactement mauvais. Il y a un épisode pas mal où Conan et lui en viennent à se battre sérieusement à cause des tensions entre leurs peuples.

5) Le mec qui vole, là. À quoi il sert, je vous le demande.


Quant aux méchants, j'appréciais notamment l'enchanteresse Mesmira, dont l'ambition (à peine voilée, malgré l'âge du public visé) était de faire de Conan son esclave sexuel.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)