YAZ 2016 le Fils de la Terre
#46
Ok, Matrix, koi re- Mrgreen
[Image: katniss-600x315.jpg]
Répondre
#47
Compliqué.

Y'a du bon et du moins bon.

Techniquement, c'est correct mais pas fou. Je sais, je deviens difficile, mais on est en 2017, dans un monde où les jeux textuels électroniques sont devenus légions, et les outils pour en créer facilement tout autant, donc les standards se sont relevés.

En terme d'univers, je trouve qu'il y a plein d'idées intéressantes et originales, mais leur mise en scène est souvent problématique. En fait, on découvre des lieux, des plantes, des êtres, mais avec seulement des informations, lacunaires, parcellaires. Parfois à dessein, notamment dans le cas des personnages, mais aussi parfois simplement parce que les descriptions sont trop superficielles pour nous donner une idée correcte de ce dont il s'agit.

Pour l'histoire, c'est un peu pareil. Je n'ai rien contre les histoires à tiroirs, à mystères, à découverte progressive. Bien au contraire en fait. Mais elles ont cela de compliqué qu'il faut que le lecteur se sente suffisamment impliqué pour démêler la pelote. Cela peut passer par une psychologie travaillée du protagoniste, des personnages secondaires attachants, un univers intriguant… Plein de choses qui maintiennent la motivation pendant qu'on navigue dans le brouillard.

Et ici, il n'y a malheureusement pas grand chose pour nous maintenir attentif. Le protagoniste/avatar est trop transparent, les autres personnages donnent surtout envie de leur donner des baffes jusqu'à ce qu'ils nous expliquent enfin ce qui se passe par le menu plutôt que de se contenter d'allusions, de demi-vérités et de fragments d'indices, l'univers est, comme discuté ci-dessus, trop sommairement décrit etc.

Bref, plein d'ingrédients de qualité, mais cuisinés maladroitement, ce qui fait qu'ils ne se marient pas aussi parfaitement qu'ils devraient.
Répondre
#48
Merci Skarn pour commentaire (très) critique !

Pour la prochaine AVH, j'essaie déjà de tenir compte de certains points qui ont déjà été formulés. La situation sera posée plus clairement dès le début, et il faudra absolument rendre superflu l'écriture d'un guide de jeu. Globalement je comprends bien l'idée : quelque chose de moins alambiqué ou dans lequel il faut donner davantage envie au lecteur d'aller se casser la tête.

Sur les descriptions j'avais peur d'en faire trop (j'ai quand même ajouté quelques précisions sur la muraille du début, car ce n'était manifestement pas très clair). Certaines méritent certainement d'être étoffées.

D'autres points étaient voulus, notamment le côté transparent du personnage principal, et le fait que de nombreux personnages secondaires ne parlent que par allusions. Même ceux qui peuvent nous accompagner ne sont pas toujours très clairs. Mais évidemment cela rajoute à l'aspect alambiqué...

Il y a quand même un point sur lequel je ne suis pas d'accord, c'est sur le fait que de nombreux outils permettent de créer de tels jeux facilement. Ce n'est d'ailleurs pas tellement une question d'outil, et si j'ai préféré développé mon propre code c'est surtout par choix personnel. La plupart du temps les structures conditionnelles restent assez basiques et il y a peu de conditions encastrées les unes dans les autres. De plus elles sont rarement incorporées au texte lui-même. Sur une histoire finalement pas si courte, ça devenait quand même un vrai casse-tête.
Fan de Garcimore
Répondre
#49
Aparte : Ne faudrait-il pas déplacer ce fil dans la section principal vu qu'il fait parti des Yaz ? ^^

Le Fils de la Terre, une e-AVH comme on pourrait dire, dans laquelle dès le début on sent que l'on a pas toutes les billes en main et qu'il va falloir gratter loin et pas mal pour trouver des réponses.
La présentation est très soignée, l'interface claire et facilement utilisable, et on a même droit à du bruitage d'ambiance. Le scénario est touffu, demandant beaucoup de travail pour réussir à extraire le fin mot de l'histoire, et les possibilités diverses - parmi lesquelles la possibilité d'être accompagné et de développer des relations spécifiques avec un certain nombre de personnes.

Cependant, il y a également un nombre certains de défauts notables.
Tout d'abord, la sensation de confusion que plusieurs personnes ont déjà noté. Je mettrais la faute essentiellement sur le manque de clarté dans les descriptions, qui font qu'on ne sait jamais vraiment trop quelle est la situation. Je conçois qu'il y a peut-être un désir volontaire de faire partager l'aspect "je suis paumé" que doit ressentir le personnage, mais cela ne devrait pas porter sur ce que l'on voit, qui est le problème. Je n'ai que rarement eu une notion claire de mes environs, ce qui est particulièrement génant dans une aventure se passant autant dans des endroits assez surréalistes. En somme, on a souvent l'impression de jouer dans un brouillard complet (je rejoins ici parfaitement l'avis de Skarn).
Le second défaut porterait sur les dialogues, qui ne sonnent tout simplement pas justes. C'est un défaut fréquent (il semble qu'avoir des discussions naturelles est au final quelque-chose d'assez difficile à écrire), mais qui n'en reste pas moins gênant, surtout qu'il joue beaucoup sur la crédibilité des personnages et des situations.
Enfin, le dernier serait la panoplie vraiment très limité et assez artificielle des actions offertes. Trop souvent, les choix proposés sont trop binaires/extrêmes, alors que les réponses qui seraient les plus logiques/naturelles sont absentes de façon notables. Également, la limitation de ces choix tend à souvent indiquer de manière un peu trop flagrante les intentions de l'auteur et la réalité du monde, au lieu de laisser le joueur y réfléchir par lui-même.

C'est une AVH qui a des idées et une quantité indéniable de travail, mais qui présente encore de gros défauts d'immersion et de peaufinage.
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#50
Merci encore pour ce nouvel avis détaillé !

C'est vrai que j'ai une tendance aux descriptions évasives, j'aime bien laisser un peu de flou, mais comme l'histoire elle-même est au début complètement floue pour le lecteur ça fait sans doute beaucoup.

Sur les dialogues, oui c'est clair que c'est extrêmement difficile. En particulier, pour qu'une discussion ait l'air naturel, il faudrait construire un nombre exponentiel de paragraphes en fonction du nombre de prises de paroles. On est donc obligé de faire un peu tourner en rond en supprimant les répliques déjà utilisées.

Lors de la rencontre avec le chef des mercenaires, j'ai quand même divisé en trois sous-dialogues en fonction de certaines de nos réponses. En effet, il nous identifie comme du côté des gens du cratère ou contre eux... ou comme une personne neutre. Il y a alors trois fils de dialogues qui se séparent. Mais globalement c'est un casse-tête, surtout si l'on souhaite que l'issue du dialogue ait une influence sur la suite.

Sur le fait que les réponses soient souvent binaires, je pense qu'il s'agit de passages où j'ai considéré que pour faire avancer l'histoire il était important de prendre position. Mais cela a sans doute un côté artificiel.

Enfin, sur le fait d'indiquer de manière un peu trop flagrante mes intentions, j'avoue que c'était aussi mon impression première. Mais le but était de contrebalancer la difficulté générale assez élevée du jeu, et surtout de ne pas avoir l'air de faire du relativisme (étant donné que les agissements des gens du cratère ne sont pas particulièrement nobles, et que j'ai quand même brouillé les pistes avec certains personnages).

Il est en effet possible de finir à la place du guide, ou à ses côtés. Je ne voulais pas qu'une telle fin passe pour la "bonne fin" logique.
Fan de Garcimore
Répondre
#51
Une question, dont la réponse n’intéressera sans doute pas grand monde en dehors de moi, mais je me demandais pourquoi ce titre : « le Fils de la Terre » ? Quelle en est la signification ?

Par exemple, le fils, je présume que c’est le protagoniste que l’on incarne, mais de quelle « terre » parle-t-on ? Et pourquoi ?

Just curious.
Répondre
#52
Salutations transdimensionnelles, aventuriers de tous les horizons !
Me revoilà une fois de plus pour apporter mon propre grain de pixel. J'en profite pour m'excuser très en retard auprès de Kurt, qui a pris le temps de me répondre, tandis que je n'ai pas assuré la réciprocité.

https://drive.google.com/file/d/1DRHsLQL...sp=sharing
What changes the nature of a man ?
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)