Paradoxes
#1
alors il y a un petit problème au §13,
" Effacez vos trois caractéristiques, et distribuez 15 points entre elles, avec un minimum de 1 et un maximum de 5." Rolleyes
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#2
(01/01/2015, 14:59)ashimbabbar a écrit : alors il y a un petit problème au §13,
" Effacez vos trois caractéristiques, et distribuez 15 points entre elles, avec un minimum de 1 et un maximum de 5." Rolleyes
Ah wé, effectivement, c'est 9 et pas 15 ˆˆ
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#3
IMPORTANT : si vous avez téléchargé le fichier avant le 12 janvier, récupérez-le à nouveau, une erreur de renvoi capitale a été corrigée.

Je profite que le fil soit créé pour faire la présentation (si un modérateur pouvait déplacer ce message pour le mettre en premier dans le fil ce serait sympa ^^).

---

Paradoxes

Synopsis :

Vous vous réveillez soudain dans un endroit sombre et inconnu, nu et sans souvenir. Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous là ? Et pourquoi ce chemin sans issu se déroule-t-il encore et encore devant vous ?


Type :

Cette AVH est un mélange d'OTP et de liberté d'action totale (le titre n'est pas au pluriel pour rien :p) qui joue fortement sur un concept de méta-jeu intégré à la narration.


Les points forts potentiels :

J'espère que le concept sur lequel est basé l'AVH plaira aux lecteurs qui le trouveront astucieux.
J'ai également tenté d'avoir des sections où il y a de quoi lire et pas juste des enchainements d'actions.
J'ai essayé de faire un scénario qui se tient, même si la conclusion finale pourra être un peu obscure (n'hésitez pas à demander des éclaircissement si besoin ou à indiquer dans les retours si c'est assez bien décrit ou pas).


Les points faibles potentiels :

J'en ai situé deux principaux :
- Je crains que le concept, aussi amusant soit-il, n'ait pas été exploité à fond. Il permet de nombreux scénarios que je n'ai pas eu le temps ou le courage d'inclure, et c'est bien dommage.
- J'espère ne pas avoir eu la main trop lourde avec les multiples codes à utiliser en jeu et que cela ne pèse pas trop sur le lecteur.


L'AVH :

Elle est téléchargeable sur sa page sur Littéraction.
Ou en lien direct.
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#4
Me disant que j'avais du temps ce soir, autant faire une avh pas trop longue (233 sections) étant donné que Shamutanti doit rédiger sa soluce ce soir. C'est sur paradoxes que s'est focalisé mon choix.

SPOILERS!!!

Pour commencer je dirais que le concept est original. On voit bien que tu as misé ton avh sur cet aspect. C'est le gros point fort de l'avh.
Sur les autres points forts, je citerai l'écriture qui est fluide et assez élaborée (j'ai repéré cependant quelques fautes au début de l'aventure) ainsi que la jouabilité qui est simple avec l'utilisation de trois caractéristiques.

Sur les points négatifs:
Le fait que l'on puisse répartir nos points est certes un bon point mais plombe à mon sens le gameplay. Pourquoi? Parce que soit le test est réussi parce qu'on a bien réparti les points, soit on tombe sur un pfa qui nous oblige à recommencer. Il n'y a pas de dés alors qu'il aurait été intéressant de réaliser des tests avec des avantages ou inconvénients selon le nombre de points répartis suffisamment ou non dans telle compétence. La ligne du temps est une bonne idée mais elle perd très rapidement de son utilité car au bout de plusieurs essais, on sait quel chemin on doit emprunter (au passage, utiliser 5 points de ligne du temps juste pour fouiller le manoir, c'est abusif alors que pour consulter les archives, on ne dépense qu'un point). Et comme les pfa ne manquent pas, cela rend l'aventure quasiment infaisable et oblige constamment à recommencer. Mais de ce coté, on était prévenu. je crains juste une lassitude du joueur au bout du sixième essai (j'en suis arrivé là). Par ailleurs, lorsque l'on recommence au 88, peut on accéder directement à l'académie (132) ou doit on recommencer à chercher les informations et lire les archives pour s'y rendre?
Question vocabulaire, une dague est pour moi un couteau donc comparer une dague et un couteau m'a fait loucher. Tu aurais du ire à quel type de couteau tu compares la taille de la dague (canif, glaive...?). D'ailleurs on ne peut pas voir le panneau de pointes qui s'écrase sur nous car on meurt à ce moment là.
En lisant le début, je me suis souvent posé cette question: mais pourquoi?
Pourquoi agir de cette manière?
Pour la porte, c'est un faux choix car on est obligé de fouiller la caisse pour pouvoir avancer. Également lorsqu'on essaie de détrousser quelqu'un, je ne comprends pas pourquoi on essaie pas de l’assommer dés le début (alors que c'était la première chose qui me venait à l'esprit). Au lieu cela, on le menace avec un vieux "la bourse ou la vie?". Comment ne pas imaginer qu'il allait crier juste après? gros problème de cohérence sur ce point.
Au paragraphe 46, on peut questionner dix fois une personne pour obtenir la même réponse. Tu aurais du préciser que l'on ne peut pas refaire deux fois la même action.
Le fait de déduire ou d'ajouter des numéros à certains paragraphes est trop lourd à gérer. il y en a beaucoup trop et on se perd devant tout ce ramassis d'indices. A ta place, j'aurais mis des mots clés bien plus simples à gérer (exemple: si vous possédez le mot "journal" et que vous souhaitez l'utiliser, rendez-vous au...).
Qu'est ce qu'il y a à faire dans l'académie? En plus, on a aucun indice sur l'endroit où aller pour ne pas se faire pincer par le préfet.
Quand tu parles de liberté d'action totale, je ne suis pas d'accord car j'ai trouvé l'aventure trés linaire. J'ai l'impression que l'on est obligé de passer par cet endroit pour arriver à celui-là et que les lieux à explorer se suivent dans l'histoire. Il est frustrant d'avoir une carte à sa disposition pour n'avoir que deux lieux au départ. Je préfère avoir beaucoup plus de lieux à visiter avec un accès possible que si on possède le bon mot clé.

Voilà, voici mon premier point de vue sur ton avh car je ne l'ai pas finie. je suis bloqué au paragraphe 185 après être sorti de l'académie sans savoir quoi faire d'autre ayant déja visité dans les moindres recoins le centre-ville, le manoir ainsi que l'hotel de ville (il est dans quelle case du plan celui-là d'ailleurs?). je ne vois rien d'autre qui est proposé. Pourtant j'ai envie de continuer l'aventure car le scénario est quand même captivant. Je commence à comprendre ce qu'il se produit après chaque nuit. Pourrais tu me donner un indice par mp sur la suite du programme que je sois débloqué?
Répondre
#5
Tout d'abord, merci du retour ! C'est toujours plaisant à avoir, que ce soit des louanges ou des critiques Smile

Attention pour les lecteurs cependant, prévient que ta réponse comprend des spoilers (je vais d'ailleurs répondre en spoilers aux questions qui peuvent en causer) ^^

(02/01/2015, 00:04)titipolo a écrit : Sur les autres points forts, je citerai l'écriture qui est fluide et assez élaborée (j'ai repéré cependant quelques fautes au début de l'aventure) ainsi que la jouabilité qui est simple avec l'utilisation de trois caractéristiques.

Désolé pour les fautes, je n'ai pas eu le temps de faire la moindre relecture, donc c'est du pur "premier jet" :x
Quand j'aurais eu le temps de souffler je repasserai un coup de polish dessus pour virer celles que je vois !

Citation :Sur les points négatifs:
Le fait que l'on puisse répartir nos points est certes un bon point mais plombe à mon sens le gameplay. Pourquoi? Parce que soit le test est réussi parce qu'on a bien réparti les points, soit on tombe sur un pfa qui nous oblige à recommencer. Il n'y a pas de dés alors qu'il aurait été intéressant de réaliser des tests avec des avantages ou inconvénients selon le nombre de points répartis suffisamment ou non dans telle compétence.

J'ai pensé en fait à mettre les caractéristiques en optionnel (que j'ai oublié de le mettre dans les règles est simplement dû au coup de bourre de finir l'AVH en dernière minute !). Leur but principal est de fournir une part de puzzle supplémentaire (pour compléter le côté "OTP"), histoire de glisser quelques pièges et faire en sorte que le lecteur doive effectuer quelques calculs et prévisions. Pour les personnes qui ne sont pas forcément passionnées par ce côté purement "jeu", il est tout à fait possible de s'en passer. Considère que tu as toujours le score requis si tu penses que ça te permettra d'apprécier plus l'AVH ! (je vais mettre à jour les règles sur ce point)
Note : les tests "indispensables" ne sont pas systématiques. Il est parfois possible de trouver un chemin "sans test".

Citation :Le fait de déduire ou d'ajouter des numéros à certains paragraphes est trop lourd à gérer. il y en a beaucoup trop et on se perd devant tout ce ramassis d'indices. A ta place, j'aurais mis des mots clés bien plus simples à gérer (exemple: si vous possédez le mot "journal" et que vous souhaitez l'utiliser, rendez-vous au...).

Je le reconnais. C'est même une crainte que j'ai listé dans les défauts potentiels.
Pourquoi je l'ai fait alors ? Et bien pour deux raisons :
- L'aspect "jeu". Le fait qu'il n'y ait pas d'indication ouverte permet de lui donner l'impression qu'il a lui-même "résolu une énigme" d'une certaine manière. Je trouve ça plus gratifiant.
- L'aspect "découverte". Il est impossible pour le lecteur de savoir à l'avance que telle section dispose en fait d'un AUTRE chemin caché. J'ai toujours adoré découvrir des passages nouveaux dans un LDVLH.

Maintenant, j'admets qu'effectivement c'est probablement un peu excessif. Mea culpa, je n'ai pas pris le temps de mieux équilibrer et alléger ce qui pouvait l'être.

Citation :Quand tu parles de liberté d'action totale, je ne suis pas d'accord car j'ai trouvé l'aventure trés linaire. J'ai l'impression que l'on est obligé de passer par cet endroit pour arriver à celui-là et que les lieux à explorer se suivent dans l'histoire. Il est frustrant d'avoir une carte à sa disposition pour n'avoir que deux lieux au départ. Je préfère avoir beaucoup plus de lieux à visiter avec un accès possible que si on possède le bon mot clé.

C'est, comme dit dans la description, un des paradoxes de l'AVH Wink
Il s'agit, dans les mécanismes, pratiquement d'un OTP, donc effectivement il y a une forte linéarité et une série de "marqueurs" à suivre dans un certain ordre (c'est nécessaire et logique considérant le concept).
En même temps, il y a une certaine liberté d'action, car (encore une fois nécessaire et logique considérant le concept), on peut prendre tous les chemins voulus et faire tous les choix, et ne jamais perdre réellement !

Attention aux autres lecteurs, réponses pouvant comprendre des spoilers !
Show ContentSpoiler:
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#6
Help ! J'ai un petit problème dans cette AVH et j'aimerais juste savoir si ça vient de moi ou d'un soucis de renvoi de paragraphe.
Sans trop de SPOIL, je suis devant le réceptionniste de l'Académie et il me demande mon identité. Je voudrais lui répondre que je viens de la part d'une certaine personne qu'il a l'air d'apprécier mais quand je soustrais le chiffre correspondant, cela ne me conduit nulle part (enfin si mais à un paragraphe sans relation).
Après avoir cherché manuellement, j'ai l'impression que je devrais aboutir au 169. Si Akka peut me renseigner ! Merci
Répondre
#7
Voilà je viens de terminer l'avh.

SPOILERS

Comme le signale Gwalchmei, il y a une erreur de renvoi. Pour arriver au 169 qui nous permet de dire au réceptionniste que l'on vient de de la part de Lisra, il est précisé dans le texte qu'il faut déduire 16. Or en effet, le 185 devrait être le paragraphe précédent mais celui-ci est sans rapport. je pense que tu t'es trompé sur le nombre à déduire. C'est d'ailleurs pour cela que je te disais qu'il aurait été plus simple d'utiliser des mots clés plutot que de se perdre dans des calculs trop nombreux.
Voilà ce que j'aurais fait à ta place:
Lorsque l'on arrive devant lui, il est indiqué, "si vous avez inscrit le mot Lisra sur votre feuille d'aventure et que vous souhaitez arriver à cette situation, rendez-vous au 169. Évidement la première fois qu'on le voit, on ne posède pas ce mot donc il est impossible d'effectuer cette action. Lorsque le réceptionniste nous parle de Lisra, noter "lisra" sur la feuille d'aventure et donc le lendemain, le héros revient le voir avec ce mot code.

Pour ma part, j'ai été bloqué après avoir acquis le couteau en m'infiltrant chez Aranis car je en savais pas quoi faire d'autre. J'ai donc fini par tricher exaspéré par le nombre d'éléments cachés que j'ai loupé ou omis. Je me suis donc retrouvé face au mage grâce à des incantations (j'ignore comment on en arrive là). Sauf qu’après, je ne savais pas quand utiliser le couteau. Le principal défaut de ton avh vient de ce systeme. Avec des mots-clés, le joueur peut certes tricher mais il faut parfois accepter cette situation car si on est bloqué, on ne peut pas avancer dans l'aventure et le joueur peut ressentir de la frustration.
Sinon tous ces mauvais choix (trés nombreux) qui nous font rater un élément essentiel finissent par provoquer une lassitude de revenir au 88 et donc inciter le joueur à revenir au paragraphe précédent (c'est à dire ne plus jouer le jeu).
Sur le scénario, il devient trop prévisible dés que l'on sort de l'académie. Quand j'ai su que Mhéron habitait le manoir, je savais qu'il était le coupable. Même si le paragraphe de fin est assez inattendu sur notre destin, je trouve dommage que l'on ne sache toujours pas qui l'on est. je sais que tu as manqué de temps mais aprés le yaz, je te recommande de nous donner des indications là dessus (dans le paragraphe de fin) car pour t'avouer la vérité, j'aurais trouvé excellent que le héros soit Mhéron plus jeune. Evidement, tu as evoqué cet aspect et les impossibilités mais peut être pourrais tu modifier.

Donc pour récapituler en bref:
Points positifs:
-le scénario correct même si par moment il faut s'accrocher face à sa complexité.
-la découverte du systeme (même si à la fin, on s'en lasse et on ne l'utilise plus)
-l'écriture

Points négatifs:
-Un gameplay trop lourd à gérer
-les nombreux faux choix qui obligent à recommencer sans avoir avancé d'un iota

Sinon remarque amusante, c'est la première fois dans un ldvh que l'on peut aller en prison sans se soucier de la suite du programme Mrgreen
Répondre
#8
(02/01/2015, 22:48)Gwalchmei a écrit : Help ! J'ai un petit problème dans cette AVH et j'aimerais juste savoir si ça vient de moi ou d'un soucis de renvoi de paragraphe.
Sans trop de SPOIL[...]
Damned, tu as tout à fait raison !
La section que tu as trouvé manuellement est effectivement la bonne. Un cafouillage lors d'une renumérotation de section. Je corrige ça tout de suite !

---

(02/01/2015, 23:13)titipolo a écrit : J'ai donc fini par triché exaspéré par le nombre d'éléments cachés que j'ai loupé ou omis. Je me suis donc retrouvé [...] (j'ignore comment on en arrive là).

Si tu es intéressé par la série d'actions à effectuer, je peux te la fournir.
Je vais également devoir vérifier qu'il n'y a pas d'autre erreur de renvoi, ce serait particulièrement frustrant si c'était ça qui t'avais bloqué :-/
Je réponds aux autres questions en spoiler, histoire d'éviter de gâcher la surprise aux autres ^^

ATTENTION, SPOILERS MASSIFS SUR LA FIN
Show ContentSpoiler:

FIN DES SPOILERS

Citation :Donc pour récapituler en bref:
Points positifs:
-le scénario correct même si par moment il faut s'accrocher face à sa complexité.
-la découverte du systeme (même si à la fin, on s'en lasse et on ne l'utilise plus)
-l'écriture

Points négatifs:
-Un gameplay trop lourd à gérer
-les nombreux faux choix qui obligent à recommencer sans avoir avancé d'un iota

Je pense que j'ai été victime du syndrome du créateur : quand on sait comment ça marche, et qu'on a le plan sous les yeux, ça a l'air d'une facilité déconcertante. Pour tout dire, j'avais peur d'avoir trop facilité l'aventure et que les adeptes des OTP allaient la torcher en deux temps trois mouvements. J'ai probablement eu des craintes largements exagérées sur le coup ^^
Et je pense qu'effectivement, j'aurais dû garder les codes pour les passages "secrets" et pas TOUTES les actions. Je prends note pour la prochaine fois !

J'espère quand même que ce que tu en as vu t'as plu !
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#9
SPOILERS

(03/01/2015, 00:37)Akka a écrit : J'espère quand même que ce que tu en as vu t'as plu !

Dans l'ensemble oui. Le principal aspect que je prend en compte en lisant une avh est le scénario. Or même si celui-ci est complexe, je l'ai quand même apprécié.

Sur la fin, je n'avais pas du tout compris ca mais finalement, je dois avouer que c'est une bonne idée,cela me pousse à réviser mon jugement à la hausse.

Pour l'histoire du couteau pour savoir quand l'utiliser, c'est effectivement à cet endroit que la numération est justifiée (ajouter 30 au paragraphe).

Sur les faux choix, c'est surtout flagrant dans l'académie car on peut être amené à recommencer un nombre incalculable de fois. Sur le reste, je te recommande de laisser tel quel car les choix concernant Aranis sont assez simples à deviner.

Ce que j'ai manqué dans l'avh, c'est à partir de l'acquisition du couteau jusqu'à la confrontation finale (en parcourant les paragraphes, j'ai remarqué que l'on découvre à un moment donné la résidence secondaire du magicien mais j'ignore à quel moment on le découvre). Si tu me donnes la solution, j'y rejouerai un jour en reprenant à partir de l'acquisition du couteau mais pas de suite. je dois finir les autres avh d'abord.
Répondre
#10
ATTENTION SPOILERS

Nouveau venu ici, je me suis plongé avec beaucoup de curiosité et d'intérêt dans Paradoxes et je n'ai pas été déçu! Il offre une vision originale et un souffle rafraîchissant sur les aventures habituelles, et j'ai un faible pour les histoires de paradoxes temporels.
Aussi, je crois que c'est la première fois que je réussis une AVH du premier coup. ;-)

J'ai beaucoup aimé le mécanisme permettant de visiter plusieurs fois les mêmes lieux sans forcément survoler vingt fois les mêmes paragraphes. Ça a l'air d'être un travail d'écriture fastidieux mais il me semble vraiment nécessaire vu la particularité de l'aventure.

J'ai trouvé l'intérêt de la Ligne assez limité, je l'ai vécue comme une contrainte qui n'apportait pas grand chose à part l'obligation de faire des passages supplémentaires par des lieux déjà connus. J'avoue ne pas avoir joué le jeu jusqu'au bout, préférant considérer que je me laissais mourir avant d'entamer l'exploration d'un nouveau lieu.
Peut-être aurait-elle eu davantage d'intérêt en mettant l'accent sur des objets à rassembler (donc non conservables d'un essai à l'autre). Il y en a quelques uns (épée+cuirasse, focus, dague) mais peut-être pas assez. Ce n'est que quand ces objets sont apparus que j'ai compris le réel intérêt de la Ligne, mais malheureusement je m'en étais déjà lassé.

Il me semble qu'on est bloqué au paragraphe 50, il faudrait proposer de quitter l'académie.

Mes critiques sont des points de détails de l'ordre du ressenti, l'aventure dans la globalité est très bien écrite et ficelée :
- j'ai trouvé dommage que la première mort survienne si vite et ne spoile si tôt la particularité de l'aventure.
- j'ai mal compris le fait de passer par le paragraphe de la mort une fois le temps épuisé. Peut-être une autre narration aurait-elle été plus harmonieuse?
- je rejoins les remarques faites plus haut sur le système de chemins cachés, un système de mots-clés aurait été plus agréable pour le lecteur surtout que la plupart ne sont utilisés qu'une fois. Par deux fois j'ai eu du mal à déterminer à quel moment effectuer le calcul : contre la statue (intuitivement je l'aurais fait un paragraphe plus tôt, j'ai même cru à une erreur de numérotation) et à la fin de l'aventure (mais cela fait partie de la difficulté finale).
- la carte m'a un peu laissé sur ma faim, je me voyais déjà voyager et chercher des moyens de transport rapides pour avoir le temps d'explorer les lieux éloignés avant la fin du temps imparti.
- le style d'écriture lors des monologues intérieurs du protagoniste lui prêtent une façon de penser et un caractère particuliers, j'aurais plutôt vu un style tout à fait neutre pour suggérer l'amnésie et coller davantage à la révélation finale, quitte à faire évoluer progressivement cette façon d'écrire au fil de l'aventure (le protagoniste pourrait se découvrir de l'humour, de la condescendance, un sentiment de rejet permanent ou d'incompréhension...).

En tout cas, merci à toi pour cette si agréable distraction!
Répondre
#11
Désolé du temps de retard pour la réponse, j'étais plongé dans des histoires de boulot !


@titipolo

Pour ce qui est de la solution :

Show ContentSpoiler:

---

@artless

Tout d'abord, bienvenu sur le forum et merci du retour ! Je suis particulièrement honoré que ton premier message soit dédié à mon AVH Big Grin
Je suis également content de voir qu'elle t'a plu, c'est la plus grande récompense d'un auteur, aussi modeste soit-il !

(06/01/2015, 16:05)artless a écrit : Aussi, je crois que c'est la première fois que je réussis une AVH du premier coup. ;-)
Ahah Mrgreen

Citation :J'ai trouvé l'intérêt de la Ligne assez limité, je l'ai vécue comme une contrainte qui n'apportait pas grand chose à part l'obligation de faire des passages supplémentaires par des lieux déjà connus. J'avoue ne pas avoir joué le jeu jusqu'au bout, préférant considérer que je me laissais mourir avant d'entamer l'exploration d'un nouveau lieu.
Peut-être aurait-elle eu davantage d'intérêt en mettant l'accent sur des objets à rassembler (donc non conservables d'un essai à l'autre). Il y en a quelques uns (épée+cuirasse, focus, dague) mais peut-être pas assez. Ce n'est que quand ces objets sont apparus que j'ai compris le réel intérêt de la Ligne, mais malheureusement je m'en étais déjà lassé.

Tout comme les caractéristiques, la ligne est un instrument "jeu-puzzle" (avec une raison d'être ancrée dans le scénario, quand même) dont le but est de fournir un élément à prendre en compte et à gérer. Dans une AVH plus "action", l'équivalent serait tout simplement les points de vie/endurance/vitalité/etc. Son existence oblige à planifier ses actions une fois qu'on a les cartes en main pour sortir victorieux de l'histoire (et permet accessoirement quelques pièges vicieux).

Il est vrai qu'elle n'a pas une utilité visible au démarrage, et comme tu le dis elle ne prend vraiment son sens que quand le scénario a assez avancé pour qu'on soit forcé de prendre des décisions concernant le chemin à prendre qui permet d'obtenir les objets indispensable sans dépasser le nombre de cases de la Ligne. En d'autres termes, il s'agit d'une contrainte typique d'OTP, mais ajustée (et provenant de) pour les spécificités du scénario et du concept de l'AVH ^^

Normalement, elle est censée être impactée principalement avec les déplacements, et donc n'avoir qu'une relativement faible influence sur le début de l'aventure, donc je suis surpris qu'elle t'aie gênée à ce point avant que son utilité ludique n'apparaisse. Était-ce l'aspect "je n'aime pas être restreint" qui t'a irrité, ou est-ce que tu te retrouvais vraiment à court de case trop rapidement (j'ai pu sous-évaluer les occurences où l'on coche les cases durant les premières étapes) ?

Citation :Il me semble qu'on est bloqué au paragraphe 50, il faudrait proposer de quitter l'académie.

Très juste ! C'est un oubli lors de la rédaction, le plan lui-même présente une flèche de retour :x
J'ai corrigé cela (ainsi que quelques fôtes).

Le reste de la réponse sous balise SPOILER pour ne pas gâcher trop la surprise aux autres !

--- Début des spoilers ---

Show ContentSpoiler:

--- Fin des spoilers ---

Citation :En tout cas, merci à toi pour cette si agréable distraction!

Tout le plaisir était pour moi !
Et merci encore du retour Smile
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#12
(08/01/2015, 12:34)Akka a écrit : [au sujet de la ligne] Était-ce l'aspect "je n'aime pas être restreint" qui t'a irrité, ou est-ce que tu te retrouvais vraiment à court de case trop rapidement (j'ai pu sous-évaluer les occurences où l'on coche les cases durant les premières étapes) ?
C'est plutôt l'absence de contrepartie qui m'a donné l'impression que la Ligne n'apportait pas grand chose. S'il y avait eu un nombre d'incarnations limité ou une perte quelconque à chaque incarnation j'aurais senti une véritable pression et un enjeu à aller au plus vite (et j'aurais perdu de nombreuses fois).
Là, sans rien pour me pousser à planifier je l'ai vécue comme une simple nuisance. C'est plus tard, quand il faut acquérir des objets dans un certain ordre, qu'elle prend tout son sens.

Le reste sous balise spoiler :

Show ContentSpoiler:
Répondre
#13
Ça doit être drôle pour les gens de lire des tas d'échanges sous spoilers !
C'est reparti pour la route Big Grin

Show ContentSpoiler:
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#14
J'ai commencé ce matin la lecture de Paradoxes et l'ai reprise ce soir, après un détour cet apm par la place de la Nation (Serath est une belle ville mais il y a des moments où le monde réel prime !!!).
J'avoue que j'ai été initialement désagréablement surpris par cette espèce de curieux mélange entre "Le jour de la marmotte" et "La créature venue du chaos" : je trouvais que notre liberté d'action était très artificielle puisque, quels que soient nos choix, la conclusion inéluctable était un retour au 13 et au 1. Et puis j'ai commencé à y prendre goût car le procédé installe un fort effet de suspense ! Le scénario est bien conçu et se dévoile petit à petit... En outre, la ville et ses lieux principaux sont bien décrits (même si on rentre dans l'Académie [nota : je n'ai pas lu ou vu un seul Harry Potter mais me suis demandé si tu t'en étais inspiré] un peu comme dans un moulin) et les comportements des personnes que l'on rencontre sont parfaitement cohérents. Notre psychologie, pleine d'interrogations et d'étonnements, est également riche de nuances évoquées avec subtilité et bien insérées dans le récit.
Le système de jeu me convient également : je n'aime pas trop les lancers de dés. Néanmoins, les épreuves sont un peu superfétatoires puisqu'il suffit de repasser la journée suivante en ayant convenablement réparti les points pour réussir le test...

J'ai néanmoins quelques reproches :
1/ le système finit par produire une petite lassitude : après un certain nombre de boucles, on ne lit plus les paragraphes mais on consulte directement la carte.
2/ le style manque de fluidité. Certaines tournures de phrase sont un peu lourdes et il n'y a pas mal de coquilles, grammaticales et orthographiques.
3/ le système des codes fonctionne globalement bien mais est assez lourd. Par exemple, l'application du code "+22" n'est pas intuitive car elle ne s'applique pas forcément au paragraphe auquel on s'attend.
4/ j'ai joué sur la 2ème version, que j'ai téléchargée après avoir été bloqué ce matin. Néanmoins, il me semble qu'il y a un autre point bloquant qui n'a pas été résolu : quand on quitte l'Académie au 178, il me semble qu'il n'y a pas de possibilité de conserver la clef ornée que l'on a récupérée dans un tiroir, puisque le texte ne nous permet pas de reprendre la carte et nous impose d'aller à un code "entrée" qui nous fait passer par le paragraphe 13 et donc nous renvoie tout nu au 1...

PS : je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que tu accordes un soin particulier à la description des portes, des serrures et des clefs.
Répondre
#15
Merci du retour !

Mais attention, pense à la balise "spoiler" pour éviter de gâcher la surprise de ceux qui n'ont pas encore lu ^^

Les réponses en spoiler donc !

--- SPOILERS ---

Show ContentSpoiler:

--- SPOILERS ---

Voilà, j'espère que l'AVH t'as plu en tous cas.
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)