Paradoxes
#16
Attention, erreur de renvoi importante corrigée !

(qui n'a pas eu l'air d'empêcher les autres lecteurs de finir, donc soit ils ont triché, soit ils ont ajusté le renvoi et n'ont rien dit, bouh ! :p)

Ceux qui ont récupéré l'AVH avant aujourd'hui sont invité à récupérer la version actuelle pour éviter ce désagrément ^^
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#17
Merci de tes réponses ! Pour le 178, je ne sais pas pourquoi mais j'ai clairement mal lu le texte. Je vais donc pouvoir reprendre mon périple dans le dédale des rues de Serath...

PS : comme je suis une grosse buse de l'html, comment on utilise les balises spoiler ? J'ai rien trouvé dans Aide...
Répondre
#18
Ce n'est pas du HTML, c'est du code BBB ^^

Tu peux consulter les balises en faisant une citation, pour les spoilers c'est tout simplement [ spoiler ] sans les espaces (toutes les balises BBB sont de ce type : crochet ouvrant-nom balise-crochet fermant pour celle d'ouverture, crochet ouvrant-slash-nom balise-crochet fermant pour la balise de fermeture ^^).
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#19
Bon, maintenant que tu as vu que j'étais vraiment une grosse buze en html au point de confondre avec du BBB Big Grin, je me sens comme un magicien en train de lancer un sort d'invisibilité sur mon texte. J'espère que ça va marcher...

ATTENTION ENORME SPOILER

Show Content


A part ça, j'aime vraiment la complexité et la richesse psychologique des personnages (même si dans la nôtre il y a un truc qui manque).

PETIT SPOILER

Show Content
Répondre
#20
Sisi, l'AVH est jouable Smile
Vérifie bien cependant que tu as bien récupéré la version post-13 janvier ! comme indiqué dans me message au début de la page, elle corrige un renvoi obligatoire (qui concerne potentiellement ton problème).
Attention également à partie que tu n'as pas mis en spoiler, elle en contient pas mal quand même, ce serait peut-être mieux de la mettre dans le spoiler aussi ^^

Réponse plus détaillée sur ton problème :

Show Content
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#21
C'est fait ! J'en ai même profité pour enrichir le texte de quelques considérations sur la psychologie des personnages et la nôtre...
Répondre
#22
Je vais éviter de spoiler quoi que ce soit, mais je vais juste dire à propos du point que tu mentionnes : c'est normal ^^
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#23
Je viens de terminer... à la loyale... mais la description de l'AVH ne ment pas : un quasi-OTP particulièrement retors. Peut-être trop difficile. Je n'aurai pas réussi à gérer toutes les subtilités, notamment celle ultime lors de la rencontre finale, sans tes suggestions formulées dans les divers spoilers...
Répondre
#24
(15/01/2015, 00:47)AlvEric a écrit : Je viens de terminer... à la loyale... mais la description de l'AVH ne ment pas
Je ne mens jamais Big Grin
Citation :un quasi-OTP particulièrement retors. Peut-être trop difficile. Je n'aurai pas réussi à gérer toutes les subtilités, notamment celle ultime lors de la rencontre finale, sans tes suggestions formulées dans les divers spoilers...
J'avoue que j'ai eu la main lourde sur la difficulté (et encore j'ai épargné quelques-uns des pièges vicieux dont j'avais eu l'idée au départ), par exemple :
Show Content
, MAIS d'un autre côté, on peut toujours finir l'AVH du premier coup, donc paradoxalement (huhu) c'est aussi une AVH trop facile ! Big Grin
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#25
Allez je me lance! Je sens que mon feedback va comporter un max de spoilers!

C'est un peu curieux et inquiet par l'annonce d'OTP à la liberté d'action totale que je me suis lancé dans Paradoxes. Au final la description correspond tout à fait!

On commence l'AVH dans le flou complet, on ne sait pas qui on est, où on est ni pourquoi on est là et on devine assez vite qu'une enquête approfondie va devoir être menée pour trouver les réponses à ces questions.
Le mini didacticiel des premiers paragraphes est une bonne idée tant le concept de l'AVH mérite ce traitement particulier. Les règles sont assez succinctes, certaines ne sont mêmes expliquées qu'après le didacticiel (comme la ligne et la carte).

Le style est bon mais beaucoup de coquilles d'orthographe certainement dues au bouclage "à l'arrache" pour le 31/12. Dans la même veine 2 erreurs de renvois critiques corrigées par Akka lorsqu'elles ont été signalées heureusement.

Le concept de l'AVH est très original
Show Content

L'histoire est bien amenée et déroulée,
Show Content

L'idée de la carte était intéressante mais sous-exploitée, peu de cases étant remplies au final. L'utilisation des codes est lourde et nécessite de prendre des notes précises pour s'y retrouver, on s'en sort mais des mots clés auraient été préférables.

Niveau difficulté, le fait d'explorer à fond permet de trouver ce qu'il faut faire sans trop de problème
Show Content
Donc pour un OTP, on n'est finalement pas trop frustré grâce au fonctionnement de l'AVH. La fin est peu banale et nous fait nous creuser les méninges. Une AVH qui donne matière à réfléchir!

Il s'agit donc d'une bonne AVH qui aurait méritée d'être pourquoi pas un peu plus longue avec d'autres lieux à visiter. On prend plaisir à la faire et à découvrir ses multiples facettes et les conséquences de nos agissements. Je trouve juste dommage d'avoir "sprinté" pour la finir dans les temps plutôt que de l'avoir peaufinée pour l'année suivante. Un peu trop de coquilles se sont glissées qui auraient pu être évitées facilement, heureusement Akka a quand même pris le temps de faire les liens cliquables, ne pas en mettre aurait été très handicapant dans ce type d'AVH.
Répondre
#26
(15/01/2015, 18:24)Bruenor a écrit : Allez je me lance! Je sens que mon feedback va comporter un max de spoilers!
C'est un peu la norme avec cette AVH Big Grin
Citation :C'est un peu curieux et inquiet par l'annonce d'OTP à la liberté d'action totale que je me suis lancé dans Paradoxes. Au final la description correspond tout à fait!
Comme je le disais juste au-dessus, je ne mens jamais Big Grin
Citation :Le concept de l'AVH est très original
Show Content
Et bien...

Show Content

Citation :L'idée de la carte était intéressante mais sous-exploitée, peu de cases étant remplies au final. L'utilisation des codes est lourde et nécessite de prendre des notes précises pour s'y retrouver, on s'en sort mais des mots clés auraient été préférables.

Je crains de revoir ces erreurs être citées jusqu'au bout ! Au moins cela fait de bonnes leçons apprises.

Citation :Il s'agit donc d'une bonne AVH qui aurait méritée d'être pourquoi pas un peu plus longue avec d'autres lieux à visiter. On prend plaisir à la faire et à découvrir ses multiples facettes et les conséquences de nos agissements. Je trouve juste dommage d'avoir "sprinté" pour la finir dans les temps plutôt que de l'avoir peaufinée pour l'année suivante. Un peu trop de coquilles se sont glissées qui auraient pu être évitées facilement, heureusement Akka a quand même pris le temps de faire les liens cliquables, ne pas en mettre aurait été très handicapant dans ce type d'AVH.

Histoire d'expliquer un peu le pourquoi et d'entrer dans le domaine plus personnel de la création de l'AVH : je suis atteint de procrastination aigüe. Je fais partie de ces gens qui veulent faire quelque-chose, mais repoussent toujours à plus tard. D'autant plus que mon inspiration a tendance à venir par elle-même, sans que je puisse la forcer réellement (le déclic de plusieurs parties du scénario m'est venu typiquement quand je bullais dans le bain, quand je peux laisser mon esprit aller sans trop me concentrer). Le résultat est que j'ai tendance à laisser traîner les choses, et ne jamais rien finir.

Cette AVH, j'en ai soudain eu l'idée cet été, et c'est précisément le fait qu'elle pouvait être contenu dans une histoire assez brève qui m'a poussé à m'y mettre : j'aurais certes pu faire l'AVH plus longue/plus touffue (j'ai d'ailleurs pensé à rajouter certains éléments, comme un crime commis à une certaine heure qu'on aurait pu ne résoudre qu'en jouant des particularité de l'AVH), mais l'attrait c'était justement l'attrait d'une création relativement courte, donc finissable - j'ai tendance à préférer les saga interminables, mais le résultat c'est que, comme dit plus haut, je ne fini jamais rien.

Malgré cela, j'ai quand même traîné un temps incroyable (beaucoup de manque d'inspiration pour une étape particulière qui m'a bloqué un très long moment, et qui m'a poussé à retomber dans le travers de la glande), et c'est le couperet de la date limite qui m'a forcé à m'y mettre.
Donc non, ce n'est pas vraiment que j'ai "sprinté" en dernière minute, c'est surtout que je n'ai pas réussi à me bouger avant que la fin ne pointe à l'horizon. Si j'avais remis à l'an prochain, les chances sont que j'aurais encore laissé traîné jusqu'à la prochaine date butoir, et que je me serais retrouvé dans la même situation :p
Et surtout, je m'étais investi pour finir à temps, et j'avais pris un engagement de le faire. Ce sont des choses qui sont importantes à mes yeux, donc ne pas réussir à finir l'AVH avant le premier janvier, ça n'aurait pas seulement été juste un contretemps, ça aurait été un échec personnel, la rupture d'une promesse faite à moi-même.

Beaucoup d'observation de nombril, je l'admets, mais c'était pour dire : malgré quelques ratés sur la finition, il n'était tout simplement pas envisageable de repousser à l'an prochain - et ça n'aurait probablement pas aidé au final Smile
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#27
J'ai bien aimé le principe de l'aventure. Il m'est arrivé de songer à une AVH qui incorpore ainsi dans son scénario et son mécanisme le fait de recommencer depuis le début, mais je n'ai jamais trouvé une bonne façon d'exécuter l'idée.

Cette AVH s'en tire très bien. Tout le début prend le temps de nous dévoiler, de manière presque pédagogique, les règles qui régissent notre situation. Le principe d'obtenir des informations dans le but d'en tirer profit au cours de cycles ultérieurs est une bonne idée.

L'aventure aurait clairement pu occuper beaucoup plus de paragraphes. Beaucoup de paragraphes aurait pu être dédoublés, avec une version à lire la première fois qu'on découvre un lieu et une autre (offrant peut-être des possibilités de se simplifier la vie) à lire les fois suivantes. Cependant, il est vrai que ça aurait été beaucoup de boulot pour quelque chose qui n'est pas strictement essentiel.

Des paragraphes supplémentaires auraient en revanche été utiles pour étoffer davantage la ville et rajouter des possibilités d'obtenir certaines informations. La carte donne l'impression qu'on va visiter beaucoup plus d'endroits que ce n'est le cas en fin de compte (sauf erreur de ma part, il n'y a d'ailleurs rien du tout dans la ligne A !). Les possibilités qui nous sont offertes sont en nombre prometteur au début de l'aventure, mais cela se réduit ensuite fortement. A partir du moment où on obtient l'information qui permet d'aller en B4, l'aventure est un peu sur des rails : ce qu'on doit accomplir à tout instant est essentiellement clair et il n'y a qu'un seul moyen d'y parvenir.

Toute cette partie de l'aventure n'est pas du tout inintéressante (d'autant qu'on commence enfin à y obtenir des réponses aux questions qu'on se posait), mais à ce stade, je commençais à voir l'aventure comme un puzzle. Je ne recommençais plus jamais depuis le début, en partie bien sûr parce qu'il est difficile de lire vingt fois le même paragraphe (aussi bien qu'il soit écrit), mais aussi parce que j'étais certain qu'au stade où j'en étais, la seule chose à faire était de découvrir comment utiliser la dernière information que j'avais obtenue. (Pour les mêmes raisons, lorsque j'ai échoué au tout dernier test parce que je n'avais pas le bon score dans la bonne caractéristique, je ne suis même pas revenu en arrière de quelques paragraphes.)

Cependant, toutes ces observations ne sont que des pistes possibles d'amélioration. Ca ne change pas le fait que j'ai pris de l'intérêt et du plaisir à jouer à l'aventure (si cela n'avait pas été le cas, je n'aurais évidemment pas persévéré jusqu'à triompher à la loyale). Le principe de base est bien exploité, le scénario est intéressant et j'ai trouvé que les personnages avaient une personnalité très réussie. L'aspect mécanique est d'une simplicité appréciable. J'ai bien aimé le style (il m'a semblé voir quelques anglicismes dans les mots et les tournures, mais rien de sérieux.) Le concept du héros que l'on incarne est très original et cela donne à l'AVH une fin probablement unique en son genre !
Répondre
#28
(16/01/2015, 22:04)Outremer a écrit : La carte donne l'impression qu'on va visiter beaucoup plus d'endroits que ce n'est le cas en fin de compte (sauf erreur de ma part, il n'y a d'ailleurs rien du tout dans la ligne A !). Les possibilités qui nous sont offertes sont en nombre prometteur au début de l'aventure, mais cela se réduit ensuite fortement.

Oui, comme je l'ai précisé dans un retour précédent, la Carte n'était pas prévue au départ, elle s'est juste imposée quand il est devenu évident que les combinaisons possibles de lieux connus et inconnus étaient trop nombreuses pour ne pas devenir extrêmement pénibles à gérer avec des codes.

Citation :Toute cette partie de l'aventure n'est pas du tout inintéressante (d'autant qu'on commence enfin à y obtenir des réponses aux questions qu'on se posait), mais à ce stade, je commençais à voir l'aventure comme un puzzle.

D'un autre côté, l'aventure est conçue comme un puzzle (scénarisé, certes, mais la description le dit bien : c'est un OTP avec un twist paradoxal ^^), donc cette impression est normale !
Je crains que la carte, de par sa nature "ouverte", n'ait été une bonne solution à un problème particulier d'un certain côté, mais n'ait entraîné des attentes qui n'étaient pas dans les objectif de l'AVH de l'autre :x

Citation :Je ne recommençais plus jamais depuis le début

C'est pas grave, le principe entier de l'AVH, c'est qu'on a besoin de ne la faire qu'une seule fois Big Grin

Citation :(Pour les mêmes raisons, lorsque j'ai échoué au tout dernier test parce que je n'avais pas le bon score dans la bonne caractéristique, je ne suis même pas revenu en arrière de quelques paragraphes.)

L'utilisation des caractéristiques est de toutes façons optionnelle, pour les afficionados des puzzles, donc pas de remords !

Citation :Cependant, toutes ces observations ne sont que des pistes possibles d'amélioration. Ca ne change pas le fait que j'ai pris de l'intérêt et du plaisir à jouer à l'aventure (si cela n'avait pas été le cas, je n'aurais évidemment pas persévéré jusqu'à triompher à la loyale). Le principe de base est bien exploité, le scénario est intéressant et j'ai trouvé que les personnages avaient une personnalité très réussie. L'aspect mécanique est d'une simplicité appréciable. J'ai bien aimé le style (il m'a semblé voir quelques anglicismes dans les mots et les tournures, mais rien de sérieux.) Le concept du héros que l'on incarne est très original et cela donne à l'AVH une fin probablement unique en son genre !

Oui, pour les anglicismes, comme j'ai dit auparavant c'est une des raisons pour lesquelles je tiens à lire et faire plus d'AVH : à force de ne lire et écrire quasiment que de l'anglais partout, je finis par en perdre mon français. Donc ça m'irrite, mais il est clair que j'ai dû utiliser des formulations inadaptées :-/
Je suis content de voir que plusieurs éléments t'aient plus néanmoins, même si effectivement j'aurais aimé pouvoir pousser encore plus loin les limites des concepts abordés : c'est un des points que j'ai relevé dans les faiblesses potentielles du message de présentation. Mais l'objectif primordial de cette AVH pour moi, était de pouvoir la finir cette année, et donc la limiter dans la taille ; je me suis donc forcé à faire l'impasse sur plusieurs éléments auxquels j'avais pensé mais qui se seraient révélés trop chronophages (ou trop difficiles).

En vrac, j'ai viré :

(attention, il y aura de GROS spoilers sur l'entièreté du scénario)

---

Show Content

---

Comme tu peux le voir, y'a pas mal de choses auxquelles j'ai pensé mais qui au final n'ont pas été intégrées, par manque de temps ou parce qu'ils ne s'accordaient pas au concept "pilier" de l'AVH ^^
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#29
Bon, ça m'a pris la nuit, mais j'ai fini l'AVH à la loyale.
Un feedback plus complet quand j'aurais dormi quelques heures, parce que mes neurones commencent à fumer... mais bon, tu te doutes que ça m'a plu si j'ai pas décroché de la nuit.

J'ai bien aimé découvrir qui j'étais à la fin Smile

EDIT :
Posté à 7h, édité à 14h30 Tongue J'ai dormi un peu entre les deux...

Bon, donc, globalement, l'impression est bonne.

points positifs :
-le concept, connu, mais original pour une AVH, a été assez bien exploité... on retrouve les principes de préparer son coup etc...
-la solution un peu surprise à la toute fin, avec les quelques fausses pistes en cours de route (jeune Mehron, quelqu'un qu'il aurait employé...)
-le système simple sans dé pour réussir les actions (qui n'est pas sans rappelé le "Pensionnat des Ombres Outremer System" que je comptais moi même piquer)
-les descriptions des bâtiments, qui transmettent bien l'impression de grandeur et de beauté
-les descriptions de "l'entre deux" (qui ne sont pas sans me rappeler le début d'une de mes AVH entamée http://rdv1.dnsalias.net/forum/thread-16...l#pid43059)

points négatifs :
-les fautes d'orthographe, particulièrement agaçantes en ce que tu fais les mêmes que moi (intervertir -ez et -er une fois sur deux)
-des expressions ou adjectifs qui viennent de l'anglais (comme Outremer a déjà signalé, mais ça m'a frappé aussi)
-les descriptions des personnages, très très succintes. Rien, la plupart du temps, sur la façon dont ils s'habillent, sur la forme de leur visage. Il y a tellement rien, que j'ai mis un long moment à comprendre que la ville où j'étais, était censée être médiévale/fantastique.
-certains passages qui brisent l'immersion :
.devoir me faire montrer le chemin à chaque fois que je vais aux Archives
.des soucis aussi quand je tombe d'abord sur un code, pose la première fois une question "indicée", puis lors d'une boucle suivante, pose la question "par défaut" pour voir quand même ce que j'ai manqué... pour avoir mon perso qui apprend avec surprise quelque chose qu'il connait déjà depuis plusieurs boucles ("l'Académie, dit il ? Comme c'est intéressant ! Je suis content de savoir qu'elle existe vu que j'y suis déjà allé trois fois")
.votre sang se glace avec stupeur quand vous découvrez ce que je soupçonne déjà depuis 2 boucles, à savoir que le manoir où je commence est l'adresse d'un des deux mages spécialisés dans la magie du Temps. Comme je commençais à penser sérieusement que j'étais Mheron, j'ai trouvé ça un peu agaçant d'être "surpris" de tomber sur quelque chose qui collait à ma théorie. C'est ce qui arrive quand le personnage a moins de déduction que le joueur...

autres agacements, qui sont plus un compte-rendu de ma partie que véritablement dûs à des défauts de l'AVH mais qui méritent d'être cités :

-L'endroit où je suis resté bloqué le plus longtemps, ou du moins en premier, est l'Académie. Pour une raison ou une autre, j'étais persuadé qu'il fallait, à force d'échecs, trouver un moyen de passer le surveillant et d'explorer les lieux. J'ai mis du temps à comprendre que la solution était le réceptionniste, vu qu'il semblait ne pas vouloir donner d'informations lors de mes premières tentatives, voire ne pas avoir tellement d'informations nouvelles par rapport aux archives et à l'étudiant.
-J'ai trouvé toutes les entrées possibles, mais ÉVIDEMMENT, "avec la chance qui me caractérise" (comme dirait JC Tergal), celle qui donne un raccourci rapide est celle que j'ai trouvée EN DERNIER. Damn!
-Sur la fin de la nuit, mes neurones commençaient à fatiguer sérieusement. Preuve en est, j'ai trouvé dans cet ordre :
1) la statue magique
2) le mot de passe d'Arinis pour prendre le poignard magique
3) le moyen de voler l'épée et le plastron
...
Et oui, il m'est pas venu à l'esprit que 2 servait pour 1 (je pensais qu'il servirait que plus tard, pour la confrontation finale), et du coup, même après l'avoir trouvé, je suis quand même tombé dans le piège de faire 3 ! Grrr...
-Quand j'ai enfin eu le poignard magique et le focus, et assez de temps pour revenir au manoir, je suis encore resté bloqué quelques boucles.
J'étais là à me dire "bon, c'est bien, je l'ai, et maintenant, je suis content, j'en fais quoi ?".
J'ai été induit en erreur par le fait qu'il n'y a pas de numéro associé à ce deuxième objet.
Du coup, j'ai dû passer encore 3 boucles à chercher des informations sur ce que je devais en faire. J'ai essayé des choses qui n'étaient pas prévues, à savoir, parler directement de la Causalité à Arinis ou retourner à l'Académie pour tenter d'entrer dans le bureau d'Arinis avec le même mot de passe que pour son poignard magique, mais évidemment, sans succès.
Il a fallu un moment pour que je me souvienne que le numéro associé au rituel, qui m'avait permis d'en discuter, me permettait aussi de l'accomplir ! Pfou... La fatigue je vous dis.
-La confrontation finale :
1) j'essaie de communiquer mais sans succès
2) du coup j'essaie la méthode violente, mais j'ai pas la bonne Puissance, donc je recommence
3) je réessaie donc une autre tentative pour le tuer, mais cette fois avec la bonne Puissance, sachant que je me fais suer à faire tous les paragraphes à chaque fois pour récupérer les 2 objets importants, alors que d'après ce que tu as dit sur ce sujet, j'aurais pu me contenter de tricher... Et c'est toujours pas la bonne solution !
4) enfin, je trouve la bonne action à faire pour terminer (bien que je le sache pas encore)...
Et après tout ça, que ça foire parce que j'avais pas la bonne Finesse, c'était franchement un coup bas.
Là j'en avais marre.

Bon là, c'est moi aussi qui m'obstinait à rejouer tout à la loyal à chaque fois alors que j'aurais pu faire des raccourcis. J'en ai fait très peu, c'est à dire qu'au bout d'un moment, je "retournais" directement au 60 plutôt que 88, vu que je savais déjà comment réinitialiser ma FdA. Mais c'est pas vraiment "tricher", vu que les sections entre les deux ne servent finalement qu'à indiquer ça.

Bon, et sinon, j'avais pas compris pourquoi le tuer d'une façon relançait la boucle, alors que le tuer d'une autre façon était la condition de victoire, ce qui m'avait laissé un goùt un peu amer dans la bouche... Merci donc à toi d'avoir expliqué la différence. Du coup, au final, oui, ça parait logique.

Pour en revenir à des points négatifs plus objectifs :
.comme tout le monde a déjà dit, la Carte dont une ligne ne sert à rien.
Je me demande si un tableau à double entrée, avec d'un côté les départs, de l'autre les destinations, et donnant les temps de voyage possibles, n'aurait pas été plus simple.
.le manque d'humour.
Parce que la boucle temporelle est devenue un trope classique de la SF et du Fantastique. Tout le monde a déjà cité Groundhog Day, dont le titre VF est Un jour sans fin en France et Le Jour de la marmotte au Québec, qui est bien sûr l'exemple le plus connu.
Mais des séries comme The X-Files, Buffy the Vampire Slayer, Stargate SG-1, Farscape, The Dead Zone se sont attelées à l'exercice...
Et, même s'il y a toujours un moment où "l'élément conscient" se rend compte de l'horreur de la situation où il est, il y a aussi toujours un moment d'humour ! Soit parce que le personnage lui-même se met à faire n'importe quoi, soit il reste sérieux mais sa situation est hilarante pour le spectateur (running gags, etc...)
J'ai trouvé que cette absence manquait cruellement !

Voilà je crois que c'est tout ce que j'avais à dire pour le moment.
Deux fois. Oui, parce qu'apparemment, je suis toujours dedans vu que j'ai perdu les deux tiers de mon post et j'ai dû les réécrire depuis le début.
Mais c'est déjà amplement suffisant, je pense Tongue
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#30
Bon, heureusement que tu as commencé par dire que tu avais bien aimé, sinon en voyant le petit paragraphe pour les qualité et le GROS PAVÉ pour les défauts je me serais dit "oulah il a détesté" Big Grin

Attention par contre, plein de spoilers visibles !
(et ceux que je vais écrire vont être eux aussi de TRÈS GROS SPOILERS !)
Lyzi Shadow a écrit :-les descriptions des personnages, très très succintes. Rien, la plupart du temps, sur la façon dont ils s'habillent, sur la forme de leur visage. Il y a tellement rien, que j'ai mis un long moment à comprendre que la ville où j'étais était censée être était médiévale/fantastique.
Sur ce point, je tiens à dire qu'il y a une part de faute, et une part de voulu.
La faute, c'est qu'en règle générale, je ne porte que très peu attention aux vêtements. Ça a donc tendance à déteindre sur mon écriture, ou les habits sont donc souvent ignorés, au profit des expressions du visage et du langage corporel. Un point sur lequel il faudra que je me penche et que je corrige !
La part de voulu, c'est qu'une partie (une partie seulement, je ne cherche pas à me rattraper aux branches ^^) de ces manques était volontaire :
Show Content

Citation :-certains passages qui brisent l'immersion :

Ahah, j'imagine d'ici Big Grin

Show Content

Citation :-J'ai trouvé toutes les entrées possibles, mais ÉVIDEMMENT, "avec la chance qui me caractérise" (comme dirait JC Tergal), celle qui donne un raccourci rapide est celle que j'ai trouvée EN DERNIER. Damn!
-Sur la fin de la nuit, mes neurones commençaient à fatiguer sérieusement. Preuve en est, j'ai trouvé dans cet ordre :
[...]
Et oui, il m'est pas venu à l'esprit que 2 servait pour 1 (je pensais qu'il servirait que plus tard, pour la confrontation finale), et du coup, même après l'avoir trouvé, je suis quand même tombé dans le piège de faire 3 ! Grrr...
Ahah ! Là c'est la faute de la nuit qui fait mal aux neurones, car les capacités spéciales du 1 étaient clairement décrites dans le texte ^^
Citation :-La confrontation finale :
[...]
Mais lol ! J'imagine la scène d'ici Big Grin
J'avoue, le test final, c'est complètement un coup bas. J'avais un petit sourire sadique en le rajoutant. Comme précisé dans les règles, les tests de carac sont là pour rajouter à l'aspect puzzle, et donc sont par nature piégeuses. Note cependant que ce n'est pas complètement gratuit, il y a une certaine logique :
Show Content
Pour le point 3 :
Show Content
Citation :Bon, et sinon, j'avais pas compris pourquoi [...] laissé un goùt un peu amer dans la bouche... Merci donc à toi d'avoir expliqué la différence. Du coup, au final, oui, ça parait logique.
Oui, c'est discret mais expliqué dans l'AVH :
Show Content
Citation :Je me demande si un tableau à double entrée, avec d'un côté les départs, de l'autre les destination, et donnant les temps de voyage possible, n'aurait pas été plus simple.
C'est une bonne suggestion, je n'y avais pas pensé, tout simplement. Il y a le risque de donner à l'avance le nombre d'emplacements existants, mais avec une petite phrase "attention, le nombre de cases ne correspond pas forcément au nombre de lieux à visiter", cela aurait pu passer. Bon, j'aime bien l'aspect "visuel" de la Carte (entre guillemets, j'avais l'intention de faire une carte "dessinée" et pas juste un quadrillage quand j'ai décidé de l'inclure :p).
Citation :.le manque d'humour.[...]
Et, même s'il y a toujours un moment où "l'élément conscient" se rend compte de l'horreur de la situation où il est, il y a aussi toujours un moment d'humour ! Soit parce que le personnage lui-même se met à faire n'importe quoi, soit il reste sérieux mais sa situation est hilarante pour le spectateur (running gags, etc...)
J'ai trouvé que cette absence manquait cruellement !
Oui et non.
Show Content
Citation :Voilà je crois que c'est tout ce que j'avais à dire pour le moment.
Deux fois. Oui, parce qu'apparemment, je suis toujours dedans vu que j'ai perdu les deux tiers de mon post et j'ai dû les réécrire depuis le début.
Mais c'est déjà amplement suffisant, je pense Tongue
C'était tellement passionnant que t'as eu du mal à lâcher, je comprends Big Grin

Merci pour le retour en tous cas, c'est toujours instructif et intéressant de lire en détails ce que les gens ont aimé (et n'ont pas aimé) !
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)