Avancement des Projets 2012
(25/03/2012, 09:12)Voyageur Solitaire a écrit : Je vais finalement rajouter une troisième activité, plus tardive : on aura la possibilité (sous réserve d'une certaine rencontre) de s'initier à l'alchimie et de composer soi-même ses potions.
J'ai déjà un "patch correctif" en préparation^^:
on aura la possibilité (sous réserve d'une certaine rencontre) de s'initier à l'alchimie alambic et de composer soi-même ses potions breuvages. Mrgreen

(25/03/2012, 14:57)Voyageur Solitaire a écrit : Certes, mais il est prévu pour des combats à mains nues et là, j'ai tenté de l'adapter pour des combats avec armes... C'est peut-être là que le bât blesse...
Je n'ai pas encore repris l'AVH, mais je te tiendrais au courant de l'évolution. Pour les règles, je prends le parti suivant: lorsqu'il s'agit de ma parade l'adversaire doit tirer un nombre strictement supérieur, par contre pour la parade de l'adversaire, je touche quand j'obtiens le même nombre. Après tout nous sommes le héros, il faut quelques avantages^^
Tu parlais aussi de différentes localisations d'attaques dans les règles, mais je n'ai pas retrouvé le tout pour ce premier combat. On attaque différemment mais sans localiser précisément une partie du corps.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
(25/03/2012, 14:57)Voyageur Solitaire a écrit : Certes, mais il est prévu pour des combats à mains nues et là, j'ai tenté de l'adapter pour des combats avec armes... C'est peut-être là que le bât blesse...

lol mais justement, figure-toi que de mon côté c'est exactement ce que j'ai essayé de faire avec l'écume du temps !
On a vraiment eu la même idée pour le coup puisqu'en survolant un peu L'île des dieux sauvages je me suis apperçu que toi aussi tu avais découpé ça genre "Si vous voulez l'attaquer au flanc/à la tête/le faire tomber blabla".

Et hum comment dire ça... Je pense que la réelle dissymétrie par rapport à la VDT, c'est pas une question de combats armés ou non, mais vient plutôt du fait que dans la VDT, on te demande non pas où tu veux frapper ton ennemi, mais plutôt QUELLE figure martiale tu veux effectuer.
Et comme la différence entre un coup d'épée au flanc et un coup d'épée porté à la tête est infiniment moindre qu'entre par exemple une manchette à la gorge et un coup de pied sauté, du coup ça justifie beaucoup moins que par derrière la défense de l'ennemi soit vachement plus élevée pour tel coup que pour tel autre, ça met directement le joueur nez-à-nez avec les réflexes dont t'auras décidé de doter cet ennemi de façon arbitraire, et au final il aura juste l'impression d'avoir à choisir au pif parmi les coups, de façon à repérer puis répéter le plus efficace pour gagner en fonction de statistiques. D'où peut-être les remarques de Tholdur plus centrées sur les règles que sur l'immersion qu'il a pu ressentir lors des combats.

Alors que dans la VDT le fait de choisir parmi les différentes petites illustrations au début du bouquin entretient l'illusion d'avoir à utiliser notre sens pratique et notre intelligence spatiale. On gagne parce qu'on a su faire preuve de jugeote (du moins on y croit parce qu'au final ça revient quand même à évoluer parmi des stats figées et décidées à l'avance.)
Enfin c'est ce que j'ai ressenti en écrivant mon AVH, je le conceptualise que maintenant. J'avais pensé comme solution à faire un parallèle des figures martiales de la VDT avec des figures à l'épée, après tout ça existe en escrime, au kendo or what, mais comme je ne sais pas du tout dessiner j'ai vite laissé tomber.
Je pedale dans la semoule pour ma 3e avh, l'avancement de 30% va retomber a 25% car je vais supprimer des § pour revenir a un point anterieur.
@ Syphil : Je suis entièrement d'accord avec tes remarques. L'idée d'utiliser, d'adapter, les règles de la VDT m'a séduit par son côté scénarisé qui, selon moi, reprenait les différentes parties d'un combat à l'épée (attaque, parade, contre-attaque). Mais l'ennui et le côté répétitif arrivent vite, c'est évident. J'ai essayé "d'habiller" tout ça avec le texte, mais la ficelle reste trop grosse.
Je l'ai joué différemment pour certains combats à mains nues (contre le gorille, Yilzid ou Sathla l'étrangleur) où je propose une sorte de coup à donner au lecteur, qui impacte plus ou moins son adversaire (en fait, copié sur le combat contre le cyclope dans "Défis sanglants sur l'océan").
Si vraiment c'est trop chiant, laissez tomber et lisez simplement l'histoire, ça ira plus vite...
Anywhere out of the world
En parallèle à Samuraï chapitre I, je confirme la reprise de la rédaction de "Lorsque pleurent les anges". J'ai déchiré toute l'arborescence (5 pages, 80 §) pour repartir sur de nouvelles bases, plus noires, moins linéaires et plus, beaucoup plus adulte...
Ne mets rien en page des projets Oiseau, car seule l'intro et la paragraphe 1 sont écrits pour cette avh. Je pense simplement que lorsque je m'y mettrais pour de bon, cette avh sera une de mes avh's les plus personnelles.
Wait and see ! Wink

Edit du 26/03 : Samuraï Chapitre I 152/265, j'ai rattrapé mon retard, la page des projets dit désormais la vérité : avancement général de 57 % !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Moi aussi, j'avance : +20% pour "Dans les Montagnes de Sifflemort" (qui n'est pas la deuxième partie de PVUR !). Treize § par semaine, ça me va comme rythme. Et je prévois aussi une "chronologie" de la Longue Guerre - un réservoir monstre d'idée ! - ainsi que quelques annexes (carte, lexique, description poussée des Montagnes... ) Je me fais vraiment plaisir, avec tout ça, en fait ^^
Voilà, j'annonce ici que je commence à plancher sur mon AVH qui se nommera "L'Epopée des Monts Oubliés". Je préfèrerai cependant pas que l'on inscrive ça dans la page des projets sur Xho, pour deux raisons: je n'ai aucune idée concernant la longueur de mon AVH, et je n'en ai pas non plus sur le rythme que j'adopterai.

Un bref résumé: vous incarnez le descendant d'une grande lignée de Persecrets, des explorateurs de renom. Vous vous apprêtez à partir à la découverte d'un massif mystérieux dont personne n'est officiellement revenu vivant, les Monts Oubliés. De nombreuses épreuves vous y attendent, mais vous vous êtes juré de lever le voile sur les mystères fabuleux de ces hostiles montagnes du nord d'Uyen.

En espérant trouver la motivation nécessaire Wink
"Jusqu'au bord des cieux", avancement : 35%
Anywhere out of the world
Mises à jour effectuées…
Par souci d'exactitude, je tiens à apporter une correction pour l'AVH de VS (pour Oiseau et pour les autres). En effet, vous ne l'avez sans doute pas remarqué, mais quelques caractères ont été effacés. Il me fallait donc rétablir le vrai titre de l'AVH, afin qu'il n'y ait plus la moindre interrogation à ce sujet.
Le voici donc: "Jusqu'au bordel des vicieux"
En gras les lettres qui manquaient.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Je pensais avoir fait fort avec "L'île des durs naufrages" ou "L'île des vieux sauvages" mais là... Chapeau bas ! (et mort de rire !) Lool
Anywhere out of the world
Je crains qu'il y ait une confusion en les Sifflemort et PVUR II : je n'ai pas encore commencé PVUR II ; j'attends de réunir suffisamment d'idée (certes, j'en ai un certain nombre ; mais bon... ). Ce sont donc les Sifflemort qui ont 40% d'avancement (52§/130). Désolé pour m'être si mal exprimé ^_^
50% pour "Jusqu'au bord des cieux" ! Une pause s'impose...
Quelques mots sur cette avh :
Ambiance "Retour à Griseguilde" avec une aventure urbaine, même si on pourra s'aventurer en extérieur par moments. Beaucoup d'itinéraires et de choix avec une différence : dans "Retour à Griseguilde", les différents chemins se rejoignaient régulièrement à un passage "obligé" avant de repartir. Là, ce n'est plus le cas, chaque trajet choisi sera indépendant, ne rejoignant les autres qu'à la fin, unique pour cette fois, puisqu'il s'agit ici d'une première partie (la faute aux activités libres qui bouffent beaucoup de paragraphes et m'obligent à couper l'histoire en deux, sous peine de faire un pavé genre "Couronne des rois").
Ces fameuses activités sont la grande innovation. Je m'inspire de jeux comme GTA ou Skyrim, c'est à dire que le héros pourra exercer certains "loisirs", en marge de sa quête principale, et qui pourront se révéler gratifiants pour la suite de l'aventure. Le gros défaut, c'est que celà risque de casser un peu le rythme, d'occulter le sentiment d'urgence à trouver le moyen de sauver Nicodème. J'en ai conscience, d'où un gros travail d'écriture pour maintenir la tension.
Beaucoup de PNJ trés différents, mais pas récurrents : on les croisera un moment, mais pas tout au long de l'aventure. Egalement un gros coup sur l'immersion, j'essaie de donner un côté onirique, voir poétique par moments.
Reste la grande inconnue : le système de combats... Je pense abandonner le système "Voie du tigre" et penche pour "Quête du graal" qui me paraît assez équilibré. Vos avis sont les bienvenus.
En attendant donc, une pause, et je vais en profiter pour lire une des avh disponibles et en faire un feedback.
Anywhere out of the world
[quote='Voyageur Solitaire' pid='35666' dateline='1333273031']
50% pour "Jusqu'au bord des cieux" ! Une pause s'impose...
Citation :Huhuhu

[quote]En attendant donc, une pause, et je vais en profiter pour lire une des avh disponibles et en faire un feedback.

Wéé !
Je pensais que sauver Nicodème était un "prétexte" pour amener le héros vers le lieu de la véritable intrigue (avec le gouverneur). A mon sens trouver l'antidote n'était pas quelque chose d'urgent, le mal dont souffre Nicodème progressant lentement. La seule "urgence" étant liée à la rareté de l'antidote, il fallait juste que le héros prenne les devants pour aller vers le seul lieu où s'en procurer, mais qu'ensuite cette histoire serait vite reléguée au second plan par la véritable intrigue.
Une fois l'aventure terminée, avec les honneurs et tout, je pensais qu'il n'y aurait qu'une breve mention sur le fait qu'on retourne, maintenant que notre devoir est accompli, auprès de notre vieil ami pour lui apporter le remède.

Pour les combats, je ne sais pas trop que dire. J'aime bien l'aspect tactique de AMC ou AIC, avec les tirs à distance puis le combat rapproché, le fait de changer d'armes, de munitions, d'utiliser une grenade ou pas... Après c'est difficilement transposable dans un univers HF, à moins qu'on puisse tirer de loin à l'arc, l'arbalette ou même la fronde avant d'engager au corps à corps.
Tu peux aussi lorgner du côté des règles et de la gestion de l'équipement des Chroniques des 3 Royaumes, que j'apprécie beaucoup, mais il y a peut-être un copyright de Thiery Dicule^^
Après pour équilibrer il y a aussi le fait d'éviter des écarts de caractéristiques importants. Avec mes deux 12 pour IDS, j'étais bien trop avantagé que quelqu'un qui aurait tiré deux 7. Tu peux donc réduire la liberté de répartition des caractéristiques de départ, ou proposer des profils imposés. Je ne sais pas quelles caractéristiques tu comptes employer, mais tu pourrai proposer un choix parmi trois profils de départ: un Gentilhomme, fort en "charisme/étiquette", un peu moins en "combat/Endurance"; un Barde, qui serait moyen dans les deux, et un Guerrier, faible en charisme et fort en combat. Enfin ce sont juste des trucs mis en gros, à ajuster en fonction du système que tu mettras en place.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 6 visiteur(s)