Dans le cadre d'une saga...
#1
...pensez-vous qu'il soit judicieux et bienvenu de pouvoir conserver des objets et/ou techniques apprises au fil des tomes ?
Je pose cette question en rapport avec ce que j'ai lu de la critique de Fitz concernant le tome II de la Voie du tigre :

Fitz a écrit :La série la Voie du Tigre annonce déjà la couleur en se présentant comme une véritable saga où tous les objets récupérés et toutes les techniques apprises serviront dans les missions futures.

Je pensais faire la même chose pour ma future saga Samuraï. Mais est-ce que cela est bien perçu par les lecteurs n'ayant pas vécus les premiers épisodes ou ceux ne voulant pas lire les tomes dans l'ordre (choix peu logique –je suppose– pour la plupart) ?

Soit-dit en passant, je parle d'objets courants (pas de "katana de Sommer") et de techniques utiles mais non obligatoires à la réussite d'une aventure...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#2
Je pense que oui. Des séries comme Loup solitaire et Sorcellerie doivent une partie de leur succès à cet aspect. Et si des lecteurs décident de jouer un tome indépendamment, cela ne pourrait que les inciter à s’intéresser aux précédentes aventures. Enfin, il faut pas trop le pénaliser non plus.
Répondre
#3
J'ai prévu de faire deux tomes pour ma série "Le Prisonnier du Labyrinthe". Ce n'est pas vraiment une saga car trop peu de volumes, mais j'ai quand même pensé à la réutilisation des objets d'un tome à l'autre (et aussi dans le même tome).
Même s'il y a peu d'objets pour le premier tome, il y a pas mal de cas de figure. Certains peuvent être réutilisés à plusieurs occasions (dans le tome, et/ou pour le prochain), d'autres une seule fois (parmi plusieurs possibilités d'occasion d'emploi). Et pas toujours avec forcément un avantage pour le joueur (l'effet peut-être contre-productif, et il peut y avoir plusieurs effets possibles pour un même objet).
De manière générale, j'encourage quand même la récupération d'objets. Disons que s'il est relativement aisé de terminer le tome 1 avec peu d'équipement (ou attaquer directement le tome 2), le tome 2 sera alors un peu plus difficile. Il vaut donc mieux emprunter un chemin plus difficile et risqué dans le tome 1 pour s'assurer une deuxième partie un peu plus "tranquille".
J'ai prévu, même si j'encourage à lire d'abord le tome 1, qu'il soit possible de démarrer directement par le tome 2.

Du coup si tu veux rééquilibrer, tu peux imaginer qu'un objet utile au début devienne pénalisant par la suite (sans possibilité d'enlever automatiquement cet objet), ou que se rélève un aspect pénalisant en plus des bonus qu'il confère initialement.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#4
Vos commentaires sont intéressants, j'en prends note Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#5
Je pense que c'est tout à fait normal de le pouvoir; c'est la récompense pour avoir fait le ou les tomes précédents. Ceux qui arrivent la bouche en cœur en cours de série ne devraient pas avoir droit aux mêmes possibilités que ceux qui ont surmonté tous les obstacles depuis le début…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)