Samuraï tome I : les trois villages
#72
Je ne suis pas du tout pour revoir encore la difficulté à la hausse. J'ai déjà exposé mes raisons mais j'y reviens.
Je citerai juste deux exemples: LS (en 10 tomes, tiens tiens^^) et Sorcellerie!
Les premiers tomes des 2 sagas sont faciles, et certains trouvent que c'est dommage. Mais pour moi c'est justement cette facilité qui permet de garder de l'intérêt sur le long terme et qui fait le liant entre tous les opus.
C'est surtout vrai avec Sorcellerie! où chaque livre est plus dur que le précédent, et où ce challenge progressif, en plus du scénario palpitant, concours à tenir le lecteur en haleine.
Je crois sincèrement qu'il faut pouvoir sentir une progression, affronter des ennemis de plus en plus coriaces, pour se sentir devenir un vrai héros, voire même atteindre le domaine de la "légende vivante". Le personnage doit mûrir au fil du temps, et trouver face à lui des obstacles toujours plus nombreux. Mais les débuts se doivent d'être relativement "tranquille"...

Si la difficulté est trop corsée au début, tu risques d'arriver dans le travers des LS, où un des boss de fin n'est (quasiment) pas gagnable à la loyale, même avec 20 en habileté initiale et la maîtrise des armes.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Samuraï tome I : les trois villages - par tholdur - 20/11/2012, 08:15



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)