Samuraï tome I : les trois villages
#18
Je viens de le terminer et je dirai que c'est remarquable.
Remarquable par l'univers mis en place, d'une grande richesse et doté d'une foule de détails qui sonnent "vrai". Il y a incontestablement un formidable travail en amont pour mettre en place et rendre crédible ce Japon "Fantasy" qui s'impose au lecteur sans problème. Certains détails m'ont beaucoup plu, comme les dauphins qui accompagnent notre embarcation ou les pétales de cerisier dispersés devant le temple pour écarter les forces mauvaises. Bref ! De ce côté là, Banzaï ! C'est une réussite.
Au niveau de ce qui m'a un peu gêné, j'ai mal pris de perdre 1 point d'honneur pour avoir laissé des cavaliers et leurs adversaires se massacrer entre eux au bord de la route sans intervenir. Ne sachant pas qui ils étaient, j'ai trouvé plus sage de les laisser régler leurs petites affaires dont je ne savais rien et cette "sanction" m'a un peu surpris. Sympa aussi l'accueil au village avec une volée de flèches dans la gueule à mon arrivée : les lois de l'hospitalité sont spéciales dans ce pays...
Ce qui m'a beaucoup gêné, c'est le peu de combats pendant une bonne partie de l'aventure et au moins un combat par paragraphe vers la fin. C'est peut-être le chemin que j'ai pris, mais ce décalage m'a marqué. Et celà rejoint ce qui est pour moi l'inconvénient (façon de parler) majeur de cette avh : il lui manque, je trouve, une dimension épique. Beaucoup de discussions, de réflexions, voir de philosophie, mais un manque de moments épiques, sauvages ou haletants. Le Japon féodal était un monde raffiné, esthétique et brutal à la fois et je dirais que c'est le premier aspect qui domine ici, un peu aux dépends du second. On est clairement emporté par ce monde trés bien décrit et crédible, mais il y manque un aspect épique ou des moments "forts" ou palpitants.
Dernière remarque : peut-être faudrait-il personnaliser un peu le héros dans les volumes suivants, le rendre un peu moins lisse, révéler, par quelques détails, un peu de son caractère, de ses goûts ?
Au niveau stylistique, si tu permet, j'accroche mal avec les oiseaux se livrant un "combat de mélodies" (un concours de mélodies ne serait-il pas plus judicieux ?) et "les cordes de pluie".

Au final, l'ensemble reste, comme je l'ai dit, remarquable. On est si facilement immergé dans cet univers qu'on en oublierait presque le formidable travail effectué pour le mettre en place. L'ensemble est vraiment plaisant, rapelle avec bonheur "La loi du sabre" de Doug Headline et l'on attend la suite avec impatience. Merci à toi pour cet agréable moment d'évasion !
Anywhere out of the world
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Samuraï tome I : les trois villages - par Voyageur Solitaire - 29/10/2012, 11:24



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)