[m-yaz 2024] Jardin d'hiver
#1
Hello à tous,

Après plus de 10 ans sur ce forum, je participe enfin, non sans une certaine anxiété, aux Mini-Yaz 24 !

Voici donc , "Jardin d'hiver".

La première version, est sur QFV en ligne, je placerai la version PDF sur litteraction avant dimanche 0h00 (je ferai un édit du post)

En effet, il reste un énième passage "coquille" à faire.


Edit 16 juin 19h00 : 

Pdf sur litteraction : http://litteraction.fr/livre-jeu/jardin-d-hiver

Lecture en ligne sur QFV (pratique pour une lecture sur mobile) : https://www.quefaitesvous.com/jardin_d_hiver-LVR120

Bonne ... lecture Smile



[Image: img1718378845.png]

"Nous sommes dans les années 60. Vous êtes Pierre, 53 ans. Avec votre épouse Isabelle, vous recevez deux couples d'amis dans votre grande maison bourgeoise. Votre majordome, Niles, a préparé le repas.
La soirée s'annonce excellente !"

https://www.quefaitesvous.com
Répondre
#2
Suite à des lectures privées, mais pas habituées aux AVH :

- Quelques corrections faites sur le texte ( Explication des points)
- Mise en valeur de quelques aspects qui paraissaient incohérents.
- Correction d'une belle brochette de fautes (désolé pour les 1er lecteurs)

https://www.quefaitesvous.com
Répondre
#3
Hello ,

voilà le PDF , même si je vous conseille la version en ligne.

https://www.quefaitesvous.com/blog/wp-content/uploads/2024/06/jardin_d_hiver.pdf

Je mets le lien vers litteraction, dès que la soumission a été validée .

Edit :

http://litteraction.fr/livre-jeu/jardin-d-hiver

https://www.quefaitesvous.com
Répondre
#4
Merci pour cette AVH, Ledahu ! Et aussi pour le pdf. Cela facilite le travail des assesseurs Smile
[+] 1 personne remercie MerlinPinPin pour ce message !
Répondre
#5
Voici mon retour sur Jardin d'hiver. A noter que je l'ai jouée sur le site www.quefaitesvous.com et que j'ai apprécié la fluidité et la présentation de l'ensemble ! J'avais déjà testé la serveuse vampire (j'y reviendrai sans doute à l'occasion dans le sujet dédié).

Bref, allons-y ! Je vais faire une présentation par points appréciés/moins appréciés :

J'ai aimé :
- L'originalité du cadre, le côté "pièce de théâtre à huis clos" avec ses personnages bien dessinés. C'est très "rafraichissant" ;-)
- L'introduction progressive des personnages et des enjeux via les dialogues et quelques situations, notamment au début. J'ai trouvé cette mise en place très réussie.
- Le léger érotisme omniprésent.
- Le principe du changement au 5, puis au 33. Très inattendu ! Un procédé très intéressant, je trouve, dans un contexte aussi entremêlé psychologiquement. Il permet au joueur d'obtenir des informations radicalement nouvelles, un point de vue tout autre, et même d'expérimenter un état d'esprit/émotionnel différent, ce que j'ai vraiment apprécié ! ++
[De manière amusante, lorsque j'ai joué la première fois, je n'ai eu aucun problème avec ce changement. Mais quand j'ai dû recharger ma partie après une pause, j'ai été un peu perturbé, ne sachant plus trop qui j'étais (alors que ç'aurait dû être le contraire). Curieux.]
- Quelques formulations m'ont bien fait sourire ("faire un pas vers votre épouse/vers l'entrée", "il va être difficile d'être poli",... ) ainsi que les remarques et interventions du "dernier invité". Dans l'ensemble, un humour feutré et une malice très appréciables.
- Le scénario (classique, évidemment, mais rare dans les AVH) La violence derrière les faux-semblants. ++

J'ai moins aimé :
- Des choix qui m'ont semblé vraiment éloignés des conséquences, ou de l'enjeu. Ce côté "effet papillon" est intéressant en soi, ne serait-ce que parce qu'il est réaliste. Mais lorsque j'ai voulu refaire l'AVH, j'ai été perdu dans mes décisions, variant aléatoirement pour essayer de modifier l'issue sans vraiment comprendre ce que je faisais.
Ou alors, je n'ai pas toujours bien saisi le lien entre le début et la fin (notamment le score d'apaisement) ? C'est possible.
En revanche, la dernière série, elle, me semble tout à fait justifiée car elle correspond à une sorte d'énigme psychologique liée au dernier invité et à son histoire.
- J'ai trouvé les fins (par exemple au 22) trop brèves. Cela peut se discuter, j'imagine, et il y a une forme d'élégance dans cette conclusion brutale après tant de faux-semblants. Mais tout de même, j'aurais préféré davantage de texte, ne serait-ce que parce qu'il y a plusieurs personnages impliqués; etc.
- Les coquilles (voir ci-dessous) et globalement, le manque de soin parfois dans l'écriture. Je pense qu'on pourrait garder la même fluidité et la même spontanéité (très réussie !) des dialogues avec un peu plus de rigueur dans les phrases de description intermédiaires. Peut-être un manque de temps ? En tous cas, rien qui ne puisse être réglé par des relectures.

En conclusion :
Une AVH vraiment originale qui m'a plu par sa fausse légèreté, sa violence contenue et son thème très mature. La lecture est fluide, les dialogues agréables et très vivants. J'ai regretté un certain manque de finition dans le texte (descriptions et dénouements) et des choix parfois difficiles à relier au déroulé de l'histoire. 
Globalement, une bonne expérience, pas renversante mais qui me marquera.

Quelques coquilles :
- impression d'espace impressionnante (au 1)
- même si, (au 1)
- pile de livre (au 1)
- de toute forme et couleurs (au 2)
- m'a proposé (au 2)
- au prix où il m'a coûté ce jardin ! (au 26)
- Vous vous levez rejoindre Marie (au 15)
- au plus rapide (?) (au 20)
- Aller mon vieux (au 3)
- Par contre, s'est plus compliqué (au 6)
- vous n'êtes jamais venu (au 6)
- prend quelque chose à boire (au 17)
- le retour de Niles tarde (au 12)
- et de cette scène un humiliante (au 10)
- Mais n'est pas un peu étrange (au 2)
- Ca y'est ! (au 39)
- interloquer (au 39)
- interloquer (au 7)
- le fou-rire s'entend à tous (au 7)
- vu depuis, le début de la soirée (au 41)
- tout son corps change, se sert (au 21)
- interloquer (au 21)
- vous êtes projetés (au 21)
- Mairie, elle (au 29)
- Vous ne l'avez pas rejoint (au 36)
- L'homme la chemise ouvert (au 35)
- Note de l'auuteur (au 31)
- A R R O S O I R E S (au 24)
Répondre
#6
Merci  pour ce retour détaillé !

J'ai écris  ce texte en 7 jours pleins juste avant le dimanche de clôture, ce qui explique des fins un peu courtes sur pattes .... désolé

"le manque de soin dans l'écriture" .... oui... malgré les logiciels de correction, je n'arrive pas à être concentré sur la forme : c'est de l'ordre de la pathologie. 
La série "Que fais-tu" m'oblige à cet effort. Cela viendra j'espère. Il me reste beaucoup de chemin... j'en suis désolé.


Enfin , un gros spoile pour répondre à un autre aspect :

Montrer le contenu


Encore merci de ce retour !

https://www.quefaitesvous.com
Répondre
#7
Depuis 10 ans, avec son site QueFaitesVous (QFV), PJL (alias ledahu) explore sa propre voie dans la littérature interactive avec la volonté de ne pas de cantonner au lectorat et aux thèmes habituels des LDVELH.

"Jardin d'hiver" est une nouvelle illustration de cette approche singulière, à mi-chemin entre l'AVH et le roman interactif.
L'intrigue colle parfaitement au thème du concours mais elle est loin des histoires habituelles de dragons et de robots.

Ce diner bourgeois où chacun s'efforce de préserver les apparences (malgré les infidélités conjugales et des déboires financiers) mais où le vernis des apparences finissent par se lézarder et les masques finissent par tomber m'a fait penser un peu à "Moderato Cantabile" de Marguerite Duras (souvenir de mes cours de français de 1ere !). C'est dire si on est éloigné des univers de SF et de Fantasy !

Pour autant l'AVH est intéressante avec une intrigue inhabituelle et surprenante (notamment dans la 3e partie). J'ai eu du mal à m'identifier au 1er personnage (un bourgeois cinquantenaire des années 60), mais les 2e et 3e personnage à incarner sont beaucoup plus intéressants. D'une façon générale, j'ai trouvé que l'aventure "montait en puissante", la tension montant au fur et à mesure que la soirée avance, et qu'un drame se met implacablement en place.

Le fait d'incarner 3 personnages de suite est original (quoi que pas tout à fait nouveau : cf. "Chrysalide", "Et voir les cieux se déchirer"...)  mais sur 50 paragraphes, cela limite un peu l'identification aux personnages : on commence à peine à s'attacher à l'un d'eux qu'on doit changer d'incarnation. Peut-être aurait il été préférable, sur un format aussi court, de proposer d'incarner un seul personnage (le 3e de préférence...) qui serait un espèce de narrateur omniscient, façon "Belzagar" d'Outremer ?

J'ai adoré les titres des cinq fins, emprunts d'humour noir (mention spéciale à "Un ami pour la vie", qui est la fin que j'ai atteinte en premier)

Si je vois un axe d'amélioration, ce serait peut-être les dialogues qui gagneraient possiblement à être plus courts et mieux intégrés dans la narration (exit la présentation théâtrale qui nous sort de l'identification). Sur ce point, je te recommanderai de jeter un coup d'oeil à ce que fait Outremer (par exemple dans les Yeux des Ténèbres) et Kraken (dans Soufresole). Avec juste une, deux ou trois lignes de dialogue, et un petit commentaire qui l'accompagne mine de rien, ils arrivent à distiller un sentiment d'étrangeté ou de malaise.

Continue à tracer ta route, ledahu !
Répondre
#8
Merci @grattepapier  !


Je vais prendre le temps de lire les références que tu évoques.

Je comprends le pb de l'identification. Pendant l'écriture, je pensé constamment à Jean-Marc Thibault dans "Maguy" , avec Rosy Varte, ou des actrices/acteurs comme Jacques Balutin, Jacqueline Maillant, Fanny Ardent, etc. Niles est un clin d'oeil à la série "une nounou d'enfer" Wink

J'ouvrirai un autre post dans "atelier" sur la question des points de vue.

https://www.quefaitesvous.com
[+] 1 personne remercie ledahu pour ce message !
Répondre
#9
Hello,

Ajout d'une version corrigée (en laissant une version pdf témoin)

Un sacré paquet de fautes typographiques !
+ étant donné que le texte est court, j'ai tenté une mise en page :  une section = une nouvelle page

https://www.quefaitesvous.com
[+] 1 personne remercie ledahu pour ce message !
Répondre
#10
Encore un OVNI dans la production d’AVH. On a ce qui ressemble ici à un vaudeville dont vous êtes le héros, en plus dramatique qu’humoristique. La narration est étonnante, façon pièce de théâtre avec une place d’honneur aux dialogues, précédés du nom du protagoniste. Il n’empêche que j’ai trouvé ça bien écrit et très efficace, les petits détails intelligemment distillés permettant de bien se figurer ces six personnages.
Autre surprise, le type d’aventure proposé. Un cadre original (France bourgeoise des années 60) et des choix axés sur la psychologie plus que sur l’action. La thématique est à mille lieues des quêtes héroïques, de la survie, des énigmes ou de la chasse au trésor. On est ici sur une étude sociologique avec les relations adultères, les problèmes de couple, le temps qui passe et d’une manière générale, le rapport aux autres. Ce sont des sujets difficiles à aborder. J’ai trouvé que c’était fait avec la finesse nécessaire pour que ce soit vraisemblable : un langage adapté à chaque personnage et des réparties qui sonnent vrai. Seul bémol ici, quand l’esprit se manifeste sans aucun doute possible en répondant précisément à tout un tas de questions, les protagonistes acceptent ça trop rapidement et trop facilement.
Le système des cinq fins différentes est le moteur pour donner un caractère ludique à l’histoire, mais ça s’arrête là. Après la première lecture, on se rend compte que les variations sont faibles et même, que nos choix n’ont finalement pas une grande incidence sur le déroulé, hormis pour le final. La structure laisse donc un peu sur sa faim. J’aurais préféré un minimum de challenge pour éviter des passages du début aux termes en se contentant de survoler les choix non faits lors de la première lecture.
Il n’empêche que j’ai trouvé ce récit novateur et rafraîchissant.
Répondre
#11
Merci ! Je suis très honoré ! Vraiment.

Pour le reste, des explications de pourquoi ces choix structurels, que j'assume :

Montrer le contenu


Oui, le game play n'est pas de gagner, mais de comprendre l'histoire. Un pas de côté.

J'espère que cela ouvrira de nouveaux horizons.

https://www.quefaitesvous.com
Répondre
#12
Je viens de le faire pour la 1° fois sans regarder les critiques.

Je ne sais pas encore exactement qu'en penser, mais c'est spécial.

Il y a une chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi au §26 on ne nous présente pas la facture en Maîtrise par avance, contrairement aux autres fois. D'où ce post.

Maintenant il va falloir que je le refasse en évitant le parcours qui m'avait semblé optimal quand je la découvrais
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#13
Hello @ashimbabbar,

J'espère que "Jardin d'hiver" saura te convaincre en 2e lecture  Smile

Pour ce qui est de la "maitrise" :

J'ai effectivement fait une inversion : pour les 2 premiers le lecteur "achète" un comportement, et là il le "paye" .
Je pense que tu as raison de le noter, je prends un peu le lecteur en traite. Je ferai une modification explicite dans une version finale pour prévenir le lecteur de ce changement, ce qui devrait,  qui plus est. , amplifier l'effet.
Merci pour ta remarque.

https://www.quefaitesvous.com
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)