L'Épée de Légende S3E09 (L'Impossible Mission)
#46
Deuxième couplet :


Au temple d'invocation,

Rendez-vous en quelques bonds.

Pour appeler Cordélia

Sonnez du cor une fois. (Ou deux, si vous voulez, mais ça ne change rien.)

Au bassin des souvenirs,

Une gourde il faut remplir.

Il n'y a rien d'autre à faire là.

Et Icon n'apparaît pas ? Non !! Ah ? bon.
Répondre
#47
Troisième couplet :



Dans la grande maison d'Angvar,

Ne cherchez pas la bagarre.

Buvez sans aucun souci,

Ça vous rend cent points de vie. (Enfin, sans dépasser votre total initial, hein !)

On vous parle du monstre Garm,

Préparez vos sorts et armes,

Il faut l'affronter en duel.

Ou prendre du gâteau au miel ? Non ! Euh... oui !
Répondre
#48
L'excursion dans le Shéol

Ne mérite pas qu'on s'affole.

Un test mortel à trois dés

Pourrait-il tout chambouler ?

PAS

DEUX

FOIIIIIS !!!


Popadidudadudawa YEAH !

*

Sur ces bonnes paroles, nous rejoignons nos héros. Ils ont rencontré Morgud, emporté de l'eau du Lethé, traversé le pont, traversé la Forêt de Fer, soudoyé Garm avec le gâteau, et franchi la Porte des Brumes. Puis ils parviennent dans une plaine particulièrement déprimante où, saisis d'une inspiration lumineuse, ils décident de boire l'eau du Léthé...

*

Aussitôt que vous buvez, la plupart de vos souvenirs disparaissent comme de l'eau vous glissant entre les doigts. Vous pouvez vous souvenir de votre quête - bien que certains des détails soient flous - et vous vous souvenez des noms de vos compagnons. Mais une bonne partie de votre expérience martiale s'est volatilisée.

(Techniquement, votre Endurance ne change pas, mais vos autres statistiques deviennent celles d'un personnage de second niveau. Inutile de noter ce changement, qui ne va pas durer.)


Les seuls bruits que vous entendez en traversant la plaine viennent de devant vous : le cri d'un oiseau solitaire, le gargouillement d'un cours d'eau...

(Une fois la plaine traversée, vous buvez l'eau du bassin des souvenirs, qui annule les effets de l'eau du Léthé.)

*

"Nous avons atteint la fin de la plaine," annonce le Voyageur. "Nous sommes désormais vraiment dans le domaine de la Mort. Nenokatatsu, comme l'appellent les gens de mon pays. Vous voyez cette rivière ? C'est elle que les anciens Emphidiens appellaient le Styx. La Rivière de la Haine."

Vous vous tenez sur les rives de la rivière. En guise d'eau, elle semble composée d'encre noire. Des poissons blafards affleurent de temps à autres à la surface. Le Styx provient apparemment de la chaîne de montagne que vous avez vue plus tôt, traverse un bois sombre, passe entre deux collines rondes et poursuit sa route vers l'océan.

Vous jetez un coup d'oeil à la colline qui se trouve de l'autre côté de la rivière. Il vous semble y apercevoir brièvement du mouvement. "Des signes de vie," songez-vous à voix haute.

"De vie ?" répète le Voyageur avec un rire bref. "Sûrement pas !"

Au-delà de la colline se dresse une tour dont la fenêtre supérieure brille d'une lumière émeraude. Le Voyageur mentionne que c'est la tour d'une dénommée Sthenno, mais il ne sait rien de plus. "Je ne saurais dire si cette Sthenno nous ferait ou non bon accueil," commente-t-il. "Du reste, il nous faudrait traverser le Styx pour atteindre sa tour."

Un bâteau - que vous n'aviez étrangement pas remarqué jusqu'ici - est en train d'approcher depuis l'autre rive. Le passeur vous regarde depuis la pénombre de sa capuche. L'embarcation doit être mûe par magie, car il n'en touche pas les rames. Si c'est vraiment la rivière Styx, alors ce passeur doit être Charon, qui achemine les âmes des défunts jusqu'à leur repos. Quant à savoir s'il acceptera de vous transporter...


L'embarcation de Charon approche de votre rive. Son visage est invisible sous sa sombre capuche. D'une voix pesante, il demande : "Désirez-vous franchir la rivière ?"


- Allez-vous répondre par l'affirmative

- ou la négative ?
Répondre
#49
Milena n'avait pas traversé. Mais peut-être qu'on peut le faire? J'imagine que c'est le le meilleur chemin...

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre
#50
mdr le délire d'outremer (bon, ca reste de la prose pas sérieuse, mais c rigolo). ca me fait penser a un poème que j'avais écrit sur le thème de Léthé. Si vous êtes intéressé, je peux le rechercher.
сыграем !
Répondre
#51
Rien sur le Lit Vert plutôt?
C'est vrai que c'était bien marrant à lire.

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre
#52
Je serais d’avis de traverser également. Ne serait-ce que pour la nouveauté.
Répondre
#53
(Ne pas oublier : ce vil volatile de Scribo est resté à la maison d'Angvar.)

*

Après un moment de silence, Charon répond : "Le tarif est d'une obole par passager."

Les oboles sont des pièces de cuivre antiques. Vous n'en avez pas... mais vous avez un voleur.


D'un bond, Pharéole saute sur le bâteau de Charon. L'embarcation tangue violemment et le voleur, feignant la panique, s'accroche au passeur. Il en profite pour glisser sa main dans la bourse que Charon porte à sa ceinture et en extraire quelques pièces.

Charon ne remarque pas le vol. Il foudroie Pharéole du regard, et lorsqu'il parle, sa voix est chargée d'indignation : "Quelle impudence ! Je ne t'avais pas invité à monter à bord. Retourne immédiatement sur la rive !"

Pharéole s'incline, feignant l'embarras, et descend de l'embarcation. Un coup d'oeil aux pièces dont il a fait l'acquisition lui confirme que ce sont bien des oboles. Si Charon demande toujours ce tarif, il était bien sûr logique qu'il ait quelques-unes de ces pièces sur lui.

Le voleur se retourne pour dire : "Mes excuses, vénérable passeur. Acceptes-tu de nous faire traverser la rivière ? Voici le paiement que tu demandais..."


La main blanche de Charon, sortant des plis de son manteau, enlève deux oboles de la paume de Pharéole. Le Voyageur a une obole pour lui-même et une autre pour Cordélia, toujours silencieuse. Vous prenez place à bord de l'embarcation.

"Ne touchez pas l'eau !" vous avertit le Voyageur. "Elle flétrirait votre chair jusqu'à la faire ressembler à celle de notre passeur."

Charon rit d'une voix sourde, puis désigne du doigt l'autre rive. Le bâteau pivote et commence à glisser dans cette direction, animé par la seule volonté du passeur.

"Le fils de Thétis a été baigné dans le Styx," murmure Charon. "Il n'en a pas souffert, bien au contraire."

Le Voyageur lui adresse un regard dur. "Passeur du diable ! T'imagines-tu qu'il est si facile de nous tromper ? Ce cours d'eau s'appelle la Rivière de la Haine. Il suffit d'un peu de bon sens pour deviner qu'on ne l'aurait pas baptisée ainsi si elle avait des effets bénéfiques."


- L'un d'entre vous peut plonger sa main dans l'eau

- ou vous pouvez suivre le conseil du Voyageur.
Répondre
#54
Rho… Il ne faut pas tenter Pharéole comme ça…

Il plonge sa main dans l’eau !
Répondre
#55
(10/05/2018, 11:57)Jehan a écrit :
Rho… Il ne faut pas tenter Pharéole comme ça…

Il plonge sa main dans l’eau !


Ah, mais en fait, tu as envie de recommencer l'aventure encore une fois !

Bon, ben... lance un dé.
Répondre
#56
Il ne fallait pas mettre un gros gâteau au chocolat sous le nez d’un enfant obèse.

Répondre
#57
Je vais juste citer le livre :

"Chaque joueur qui choisit de plonger la main dans l'eau doit lancer un dé. Sur un résultat de 1 à 3, le personnage meurt immédiatement."
Répondre
#58
Toujours faire confiance à Icon!

Décidément, quel lâcheur ce Phareole...

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre
#59
le jour où les petits chiffres sauveront les héros, Jehan sera immortel Lool
сыграем !
Répondre
#60
Achievement unlocked!!!

Milena ayant de bonnes chances de finir ce livre, je vais commencer à réfléchir à un nouveau personnage.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)