Partie de jeu de rôle Diesel Punk
Je précise juste que l´intervention de Primerose n´empêche pas Martin de solliciter en aparté le majordome.
Répondre
(23/05/2014, 06:08)tholdur a écrit : Je précise juste que l´intervention de Primerose n´empêche pas Martin de solliciter en aparté le majordome.
[HRP]Y vas se prendre une taarte... Lool[/HRP]
сыграем !
Répondre
(22/05/2014, 20:46)zoki a écrit : Je résume à la fêté, il y'a un bipolaire, un ludopathe, une épileptique, un alcoolique mondain et un gars avec la mémoire d'un poisson rouge. On est dans un asile psychiatrique en réalité? Je suppose que Ferdinand c'est l'ami imaginaire de Rivière...
C'est vrai ça. Pourquoi mon personnage est le seul à s'appeler "le fou" ? Big Grin



M'adressant à Bobo à voix basse :
- On a bien fait d'offrir les livres aux invités sans attendre l'arrivée de Sochette. Mais pour son exemplaire, vaudrait mieux attendre qu'il redescende sur terre. J'en ai vu des gens planer, mais lui part bien en vrille.

Bobo :
- Et vu son état, je ne suis pas sûr qu'on puisse lui accorder une revanche un jour aux cartes : je ne voudrais pas qu'on abuse de sa faiblesse.

à Bobo :
- Mwoui... T'as raison.

Répondre
@VIC
Les Fidèles Serviteurs sont plutôt des PNJ qu'un deuxième PJ, attention.
Je veux bien qu'on les utilise un peu, surtout pour de l'humour, mais c'est pour prévenir.

@caïthness
J'ai du mal à capter pourquoi Primerose demande s'il y a un plan de table, alors qu'on vous a déjà fait asseoir.
C'est pour savoir si elle peut changer de place quand elle veut ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
(22/05/2014, 20:46)zoki a écrit : Je résume à la fêté, il y'a un bipolaire, un ludopathe, une épileptique, un alcoolique mondain et un gars avec la mémoire d'un poisson rouge. On est dans un asile psychiatrique en réalité? Je suppose que Ferdinand c'est l'ami imaginaire de Rivière.

Hé hé, bien vu. ^^
Répondre
Le pire c'est que vous allez me donner envie de ressortir le jeu de rôle "Hystoire de fou" et de faire jouer les 2 campagnes officielles.
(Une sombre histoire de chips, et une campagne avec l'Alice de Lewis Carroll en guest star)

@tholdur
OK pour l'aparté avec le majordome, mais ça attendra qu'il revienne puisque là il est parti aider Monsieur.

[Image: 1136172.image?w=576&h=324]
(Une illustration possible pour le Professeur Sochette.
J'adore ce film, et cet acteur dans ce rôle.)

Pour ceux qui se seraient posé la question, oui, le nom du majordome est un hommage au Manoir de l'Enfer. Mais la ressemblance s'arrête là.

Quand j'ai dit que je me suis inspiré de personne en particulier pour Sochette, je me rends compte que j'ai involontairement menti : c'est clairement moi quand je suis en "mode écriture", en à peine exagéré.
Le jour où j'ai créé les persos pré-tirés, et le jour où j'ai écrit la scène du professeur Sochette, il fallait pas me parler. Je suivais ni le cours ni rien de ce qu'on me disait.
Là tout à l'heure, je pensais à autre chose et j'ai oublié de ranger un énorme couteau... C'est vraiment n'importe quoi...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
(23/05/2014, 11:37)Lyzi Shadow a écrit : @caïthness
J'ai du mal à capter pourquoi Primerose demande s'il y a un plan de table, alors qu'on vous a déjà fait asseoir.
C'est pour savoir si elle peut changer de place quand elle veut ?
Fumble de joueur, j'avais pas capté qu'on était déjà assis Redface
J'ai barré sa dernière réplique, on oublie Mrgreen
сыграем !
Répondre
Il n'y avait pas de plan de table particulier. Vous vous êtes approchés des chaises selon vos préférences (si Bobo et Alex veulent être côte à côte par exemple, ou Primerose et Augustin face à face), et ensuite le domestique le plus près de la chaise vous a fait assoir.
Vous êtes 7 (6 invités + Sochette), il y a 4 couverts d'un côté et 3 de l'autre - personne ne préside en bout de table.
A priori vous avez juste laissé une des chaises centrales de libre, pour que votre hôte puisse parler aisément à tous ses invités.

Une douzaine de minutes plus tard, le professeur Sochette descend et pénètre dans la salle à manger. Cette fois, il est très convenablement habillé. Des vêtements de haute qualité, probablement taillés et même conçus sur mesure étant donné sa fortune, mais tout à fait sobres. Rien d'excentrique, ni d'élégance superflue de dandy.

Le professeur a l'air perdu dans ses pensées, et il marche vers la table le regard dans le vide, ne montrant aucune conscience d'autres présences que la sienne dans la pièce.


"Monsieur le Professeur Henri Eugène Sochette", annonce alors Franklin, qui le suit de près.

Entendant son nom, le professeur a un léger tressaillement d'épaule.
Il regarde tout autour de lui en marmonnant quelque chose.


Pour ceux qui réussissent un jet de base à 10 (réussite automatique avec Sens de l'Observation Exceptionnel) :
Montrer le contenu


Puis ses yeux tombent sur ses invités. Son expression de confusion laisse place à un grand sourire.
"Ah mes amis ! Toutes mes excuses pour ce petit retard. Mais je voulais que tout soit parfait pour votre arrivée, puis je me suis laissé emporter par mon travail et j'ai un peu perdu la notion du temps. J'espère que vous me pardonnerez."

Un domestique tire la chaise libre et le fait asseoir.

"Franklin choisit lui-même l'argenterie, le cristal, et la dinanderie pour toutes mes tables. Et je n'ai pas peur de le dire, c'est un véritable artiste !
Il est également un sommelier breveté. Vous me direz des nouvelles de son choix de vin !
Pour tout ce qui touche à la nourriture, par contre, j'ai un chef et un cuisinier. Je ne sais pas ce qu'ils ont prévu pour aujourd'hui, mais laissez-moi vous dire qu'ils s'y préparent depuis une semaine."

Indice pour de Rivière et Alex le Fou :
Montrer le contenu


"Le repas sera servi à midi trente très précise." annonce Franklin.
-Bien bien bien ! J'ai une faim de loup ! Qu'est ce que je disais, déjà ?
Ah aucune importance. Ah mais je vois que le vin est en carafe ! Eh bien ma foi, goûtons le", fait le professeur en levant son verre vide. Le majordome s'approche, saisit la carafe, et le sert par la droite, comme il convient.
Le professeur goûte.


"Jeune mais excellent. Très bien pour la mise en bouche et les entrées."
Le majordome fait alors le tour de la table et sert tout le monde.

Indice Esprit Intuitif :
Montrer le contenu


Une fois tout le monde servi, Franklin va pour s'éclipser mais le Docteur Martin lui fait signe de s'approcher.

@tholdur
Montrer le contenu


Ils échangent quelques murmures, puis Franklin quitte la pièce.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Alex et Bobo ne sont sûrement pas côte à côte sur le plan de table, ils préfèrent profiter de la présence de leurs amis.

(03/05/2014, 08:24)Lyzi Shadow a écrit : Quelques points de règles

La plupart des actions sont résolues de façon narrative sur la base des Atouts disponibles. Mais parfois je peux décider de faire appel aux jets de dés.

Le jet de base se fait par une somme des dés de six lancés, contre un seuil à battre de 10 à 20.

Les figurants et gens normaux ont 2d6 partout par défaut, 3d6 dans leur métier. Les sbires et autres personnages combattants de troisième plan ont 3d6. Tous ces personnages n'ont aucun Atout, du moins en principe. Ils n'ont pas de Chance et des Réserves ridicules de manière générale.

Les personnages secondaires, dont vos Fidèles Serviteurs, ont 3d6 par défaut mais peuvent avoir des Atouts. Leurs Réserves sont plus faibles que celles des personnages principaux.
Vous avez pu voir que je les ai fait commencer à 8 pts au lieu de 10, et que chaque Atout approprié leur rapportait 3 points au lieu de 4.

Les personnages de premier plan, dont les Héros (VOUS), ont 3d6 par défaut plus un minimum de 7 Atouts.
Chaque Atout qui vous avantage pour un jet particulier vous donne 1d6 de plus à rajouter à la somme.
De plus les personnages de premier plan peuvent se "surpasser". Chaque fois que vous lancez les dés, débrouillez-vous pour que l'un des dés soit différentiable avant le lancer (couleur différente...). Appelons-le " le dé de la Fortune ".
Si le dé de la Fortune fait un 6, vous pouvez relancer un dé de plus et l'ajouter à la somme. Ceci permet à un PJ, par exemple, d'obtenir un 20 avec 3d6. C'est ce qu'on appelle un Succès Inespéré.
Toutes les situations avantageuses (position de supériorité, temps pris à viser, matériel supplémentaire) ou désavantageuses (surprise, inexpérience, mauvaises conditions météo, matériel inadéquat...) ajoutent et retirent également des dés.
Votre capacité de combat est théorique. Le vieux prof a 3d6 en tir, mais si on décide vu son historique et ses Atouts qu'il n'a jamais touché une arme de sa vie, la première fois qu'on lui mettra un revolver dans les mains, il n'aura que 2d6. Les hommes d'action ou Doc avec sa Formation Militaire, n'ont pas ce problème. Par contre, le jour où Mademoiselle Lantagnac doit utiliser une carabine au lieu d'un pistolet...

Un peu plus sur les Réserves

Il faut conserver les deux totaux : points actuels et maximum de départ. Les pertes temporaires diminuent le premier, les pertes définitives diminuent les deux.

Les combats sont résolues par une suite de Confrontation. Une Confrontation ne correspond pas à une attaque unique : c'est un échange de coups, une passe d'armes, ou un échange de coups de feu en essayant de rester (ou se mettre) à couvert.
Pas besoin de compter les munitions à la balle près, donc. Chaque Confrontation compte déjà un nombre indéterminé de tirs servant surtout à se couvrir.

Une Confrontation perdue contre un adversaire à mains nues ou avec une arme sub-létale (gourdin...), ainsi que les chutes sans gravité font perdre des Forces temporairement. À 0 vous êtes KO.
Ça peut vouloir dire inconscient (état de choc, comas, le fictif "assommé" des pulps et des films où vous restez inconscient pendant des heures sans aucune séquelle...) ou "KO technique" comme on dit en boxe (conscient mais se sent trop mal pour se battre).

Certaines situations peuvent vous faire perdre de la Sanité d'esprit, temporairement ou définitivement. À 0 actuels vous êtes inconscient (crise psychotique, catatonie, simple évanouissement...).
À 0 permanent c'est la fin du perso (irrémédiablement fou, crise cardiaque...).

Une Confrontation perdue contre un ennemie avec une arme blanche ou une arme à feu, et autres périls mortels, vous font perdre de la Chance - et du coup vous n'êtes in-extremis pas touchés, ou vous avez juste une égratignure.
En soi, arriver à 0 en Chance n'a aucun effet.
Mais si vous n'avez pas assez de Chance à perdre quand vous le devez... Là c'est converti en dégâts aux Forces. Souvent définitifs. Les dégâts de Forces causés par armes à feu sont massifs. Contre un péril mortel (genre éboulement de rochers énormes) ça peut être la mort automatique.
Bien sûr, un 0 permanent en Forces signifie la mort.


Désolé mais je n'ai pas trop l'habitude de ce système.
Donc si je comprends bien je dois :
1) lancer 3 dés dont un dé de fortune (à relancer en cas de 6) ?
2) faire au moins 10 ?
3) est-ce que j'ai un bonus à cause de Vigilance Constante ?
4) Si c'était le cas (en théorie), de combien de dés supplémentaires ?

Merci
Répondre
Dupré complimente le Professeur sur la qualité du vin qui nous est servi. Sinon, il ne dit rien de spécial, attendant, avec impatiente que le professeur nous dise pourquoi il nous a fait venir.
Répondre
Citation :1) lancer 3 dés dont un dé de fortune (à relancer en cas de 6) ?
Oui.
Citation :2) faire au moins 10 ?
Dans le cas précis, oui.
Normalement je précise le seuil à chaque fois. Si je précise pas c'est que c'est 10.
Citation :3) est-ce que j'ai un bonus à cause de Vigilance Constante ?
Dans ce cas précis je dirais non. Vigilance Constante sert plus à ne pas être surpris qu'à remarquer quelque chose.
En général, je précise quels Atouts peuvent vous aider. Si j'en précise aucun, c'est que c'est juste les trois dés de base.
Cependant, n'hésitez pas à faire exactement comme ça et à demander "dans cette situation, l'Atout X peut-il m'aider ?". C'est possible que j'en oublie un ou que vous me convainquiez que votre Atout est pertinent.
Citation :4) Si c'était le cas (en théorie), de combien de dés supplémentaires ?
Donc là c'est pas le cas, mais si ça l'était, la réponse est dans ce que tu as cité :
Citation :Chaque Atout qui vous avantage pour un jet particulier vous donne 1d6 de plus à rajouter à la somme.
1 seul dé.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
— Monsieur le Professeur, laissez-moi vous remercier au nom de nous tous pour cette charmante et inattendue invitation. Je dois vous avouer que je suis enchantée par votre demeure, c'est exquis, vraiment exquis.
Quand tout le monde est servi (et après le conciliabule entre Martin et Franklin), Primerose se lève :
— Je propose que nous portions un toast à l'honneur de notre hôte.
сыграем !
Répondre
Pas d'autres interventions ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Le professeur Rivière imite Primerose en levant son verre.

« À notre cher ami ! »
Répondre
Alex et Bochin imitent Primerose et Rivière en levant leur verre.

« À notre cher ami ! »
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)