L'Épée de Légende S1E05 (Le Port des Assassins)
Oui, partons d'ici.
Répondre
Roh. Dommage. On aurait pu tous se faire tuer par l'homme sans visage.
Bon, fermons cette porte... (Courant d'air mes noix...)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Vous retournez passer la nuit dans la villa de Psyché. Après un sommeil confortable, vous vous réveillez juste avant l'aube. Le vieil homme, qui s'appelle apparemment Sha'hat, vous apporte un excellent petit déjeuner de dattes, d'oranges, de pain sans levain et de lait crémeux. Puis il est temps de repartir.

Lorsque vous regagnez les murs de la ville, c'est déjà le début de l'après-midi. Vous franchissez la porte nord, transpirant dans la chaleur épaisse. Trois chevaliers, aux tuniques blanches parsemées d'étoiles indigo, vous regardent passer avec attention, mais ne vous interpellent pas.

Il faut déjà songer à l'endroit où vous aller passer la nuit prochaine, car vous avez entendu que certaines des milices appliquent un couvre-feu.

Il vous faut désormais choisir parmi les contacts qui vous restent. Si vous n'avez envie de visiter aucun d'eux, vous pouvez simplement chercher une auberge.
Répondre
Bah voilà, on n’a plus qu’à aller voir le second contact de Saenad. On a bien fait de choisir Psyché en premier.
Répondre
Je crois qu'il y avait un consensus pour aller voir Jablo ensuite, donc je vous y envoie sans attendre :

Il vous faut du temps pour vous frayer un chemin parmi la foule épaisse du marché des joaillers. Alors que vous cheminez à l'ombre de cèdres maculés par la poussière, vous avisez un jeune garçon en train de jouer dans une ruelle voisine. Vous l'appelez pour lui demander où il est possible de trouver Jablo. Il réfléchit un instant, puis sourit et répond : "Je vous le dis contre une pièce d'or."

- Vous pouvez lui donner ce qu'il demande,

- mais si vous avez envie d'économiser une pièce d'or, Saenad peut essayer de le convaincre de parler,

- vous pouvez menacer le garçon

- ou lui dire que vous n'avez pas d'argent.


Répondre
Ok je lui file une pièce d'or. C'est la charité chrétienne.

Heureusement que c'est le cours de monnaie de l'héroic-fantasy et pas la valeur historique. Une pièce d'or, c'est complètement énorme. Il va pouvoir nourrir sa famille pendant un an avec ça...
(Hors de question de menacer un enfant !)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Sire Langevin remet une pièce d'or à l'enfant. Le garçon est ravi, mais la manière dont il empoche l'argent suggère que cela ne représente pas grand-chose pour lui. Vous soupçonnez que sa famille est fortunée et que c'est juste le plaisir de négocier qui le rend heureux. Il vous désigne du doigt un bâtiment situé de l'autre côté de la place du marche : "Derrière cette porte, en haut des marches. C'est là que Jablo habite."


(18/10/2011, 22:09)Lyzi Shadow a écrit : Une pièce d'or, c'est complètement énorme. Il va pouvoir nourrir sa famille pendant un an avec ça...

(C'est certainement énorme, mais ça reste de l'argent de poche pour lui : le gamin est en fait le fils du gouverneur, ce que vous auriez découvert à vos dépens si vous aviez eu l'idée aberrante de le menacer.)


Traversant la place, vous franchissez la porte que le garçon vous a indiqué, gravissez l'escalier jusqu'au premier étage et frappez à la porte. Elle est entrouverte par un vieil homme tahashim, qui vous observe à la clarté de l'après-midi. "Jablo ?" demande-t-il. Lorsque vous hochez la tête, il ajoute : "L'étage au-dessus."

En soupirant, vous gravissez un nouvel étage, parvenant à une nouvelle porte à laquelle vous frappez. Personne ne répond cette fois.

- Allez-vous essayer d'ouvrir la porte

- ou attendre le retour de Jablo ?
Répondre
Je laisse Saenad décider. Après tout, c’est sa connaissance.
Répondre
Bon, tout d'abord mon ordi est en panne, ce qui explique que je n'ai pas posté depuis 3 jours. Je serai d'avis d'attendre le retour de Jablo, forcer sa porte pourrait le rendre de mauvaise humeur. (et s'il ne revient pas rapidement, on devrait pouvoir la forcer après)

Et je ne sais pas quand je récupérerai mon ordi donc ne vous étonnez pas si je ne poste pas et prenez les prochaines décisions sans moi. (j'espère le récupérer lundi)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Jablo, ce serait pas le type qui nous a conseillé de monter? Genre réflexe d'auto-défense. Dans ce cas, ça ne nous avance pas. Entrer par effraction serait une erreur. D'un autre côté, je n'aime pas attendre.
Je laisse l'initiative aux autres.
Répondre
Attendons l'avis de sire Langevin mais je reste sur attendre. (et j'ai récupéré mon ordi)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Ouvrir la porte si elle n'est pas verrouillée, ce n'est pas entrer par effraction. Je suis donc pour entrer.
(Si ça voulait dire essayer de forcer la porte, là j'aurais été pour attendre)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Bon je me rallie à l'avis de sire Langevin, forçons la porte.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Il vous suffit de pousser la porte pour qu'elle s'ouvre. A l'intérieur, vous découvrez des piles d'épais coussins en satin. Des rideaux de soie divisent la pièce et en recouvrent les murs gris. Y sont représentés les houris du paradis tahashim, un motif peu vraisemblable dans la demeure de Jablo le Surin. Ouvrant une large commode, vous y découvrez des robes, des blouses de soie parfumée, des jarres de henné et de kohl...

Par tous les saints, vous avez été dupés ! Cet endroit appartient à une femme et Jablo... Jablo était le vieillard qui vous a envoyé ici !

Vous quittez la pièce et dévalez les escaliers. Jablo, toujours déguisé en vieillard tahashim, est sur le point de sortir sur la place du marché. "Une minute, grand-père !" grogne Saenad en l'attrapant par l'épaule et en le plaquant contre le mur voisin. "Alors Jablo, on est trop occupé pour causer aux vieux amis ?"

Jablo grimace. "Ne sois pas stupide. Je t'aurais accueilli avec plaisir si ce n'était pas dangereux..."

"Quel danger ?"

"J'ai un contrat sur un homme de la maison du gouverneur. Je m'y rendais lorsque tu es arrivé. Tu comprends bien que je ne peux pas t'emmener avec moi. Nous nous ferions sûrement prendre par la garde."

- Vous pouvez insister pour l'accompagner

- ou le laisser partir.
Répondre
Pfff... je ne vois vraiment plus en quoi ce gredin peut nous être utile. Neutre

Autant le laisser et se trouver une bonne auberge avec d'accortes servantes non voilées et un pichet de leur vin aux épices. On pourrait même essayer un de ces fameux narguilés, ça vous tente? C'est ma tournée.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)