1930
#61
J'y crois pas tellement à l'excuse de "t'es nouveau donc tu fais ce qu'ont te dit". Ça revient à mettre plusieurs paragraphes qui se suivent linéairement, comme si un seul très gros paragraphe aurait suffit. Ça m'a toujours gêné dans les LDVELH qu'on se retrouve avec plusieurs paragraphes de suite qui se termine par "Rendez-vous au " sans aucun choix. La seule excuse pour ce genre de suite, c'est quand elle est nécessaire pour "raccrocher les wagons". (càd : si on prend une voie précise, 101 mène à 202 qui mène à 303 qui mène à 340, mais d'autres voies conduisent directement à 202 ou 303 ou 340). Et quand ce serait vraiment pas pratique de faire un paragraphe de 10 pages, j'imagine...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#62
Que tu n'y crois pas tellement c'est un fait, que je t'explique pourquoi le début est tel qu'il est c'en est un autre !
moi je crois encore moins au fait qu'un gars qui entre dans une famille mafieuse va avoir le choix de ses contrats dès les début, bien sûr on peut aussi me reprocher d'avoir écrit une carrière sur une semaine, mais alors tu remet en question beaucoup de livres-jeux, voire le principe même qui reste avant tout une histoire dans laquelle le lecteur est impliqué, j'ai bien dit impliqué (à la différence de joue un rôle ; dans ce cas je te suis dans ta pensée, il faut oeuvrer autrement pour donner toutes les libertés au lecteur...).
Pour les choix j'ai voulu les intégrer progressivement et avec des conséquences différentes (les fameux passages cachés, dont un qui peut arriver très tôt dans l'histoire...).
Je respecte néanmoins ton point de vue, il n'y a pas de souci ! Wink
C'était un choix délibéré de ma part, non une excuse... après on adhère ou pas Wink
Edit à propos du post de Fitz :

Pour le Pfa dont tu parles je comprends ton sentiment d'être "dirigé" qui peut déplaire. Effectivement j'aurais pu ne pas donner le choix au moins l'effet dirigiste était là, point barre, mais j'aime bien dès le début de mes avh tendre un piège au lecteur, juste histoire de le faire mourir d'entrée, c'est pervers, mais j'adore ça !!! Twisted
J'aurais du juste affiner la façon dont le premier PFA arrive. Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#63
Je ne dis pas que le nouveau devrait avoir un choix dans ses contrats. Je dis que le joueur devrait avoir faire des choix, et pas poursuivre linéairement.

Soit 1) tu lui donnes ses premières missions dans un ordre imposé, mais il a au moins le choix entre plusieurs façons différentes de remplir l'objectif, et tu ne lui donnes pas un "faux" choix, en lui faisant choisir un ordre qui ne change rien.

Soit 2) tu lui donnes le choix dans l'ordre des missions, mais en ce cas là, ça change quelque chose : comme tu arrives plus tard, tel personnage n'est pas là, ou la sécurité a été renforcé. Ou tu es passé après que machin soit venu foutre le souk, mais si tu passes plus tôt, il est du coup encore là quand tu arrives. Sinon, c'est juste une série de 10 paragraphes où on clique sur "suivant".

Quand je dis pas "je crois pas à l'excuse du nouveau", ça veut pas dire que je crois qu'un nouveau choisit ses missions. Ça veut dire que c'est une excuse bidon parce qu'elle n'oblige en rien à avoir une intéractivité plus soignée. Il n'y a pas de "jeu" dans cette partie là. Enfin, heureusement, il y en a après - et même avant - ce passage là assez désagréable. Mais merci pour le "fait".
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#64
Je sens dans le ton de ce que tu écris comme une certaine colère... C'est le cas ?!
Je pense qu'on s'est mal compris ou alors tu n'as pas compris que je partageais ton point de vue d'une certaine manière.
Ton boss te dis tu vas chez le boucher et ensuite tu vas chez l'épicier puis tu reviens me voir, c'est le cas ou que tu ailles chez le boucher en premier ou chez l'épicier, peu importe, l'essentiel est d'aller chez les deux et de retourner voir le boss. Tu fais allusion aux mission dirigistes du début, je comprends mais je ne vois aucune différence entre :
-collecter les fonds entre 10h et 11h30 et retrouver Steiger aux halles à 12h, ou
- trouver Steiger aux halles à 10h et collecter les fonds entre 10h30 et 12h ?
L'essentiel est qu'entre ces deux créneaux horaires, tu as fait les choses dans un ordre différent.
Oui, j'aurais pu imaginer mille recoupements entre persos, là, pas encore là, déjà partis etc... Mais je ne fais pas un livre d'enquête policière où chaque seconde compte, où chaque détail à son importance, j'ai écris une histoire, une simple petite histoire de gangster. Sans aucun autre but sinon que le divertissement.
Justement le faux choix dont tu parles en 1°), est voulu, je ne voulais pas (ou ne me sentais pas capable si c'est ce que tu veux lire) d'une aventure trop fouillée, du moins au début de l'histoire.
Je voulais essayer de faire sentir au lecteur une sorte 'd"étouffement", à l'image de l'entrée dans la famille ; je cite plusieurs fois "une cage aux barreaux dorés" lorsque je parle de la famille.
Je voulais mettre dans le bain mafieux progressivement mais d'une manière "pédagogique", je m'explique : un peu comme lorsque un adulte apprend à marcher à un gamin, on lui tient les bras puis on le tient de moins en moins et il finit par courir seul où il veut. C'est ce que je pensais en écrivant les missions de commerces et des halles. D'ailleurs, si tu vas par là aucune des missions proposées n'apporte rien à l'histoire, véritablement...
Quant aux missions suivantes (Dozzo, la banque) données par Nicki au §152, c'est vraiment à partir d'ici que les missions peuvent déclencher des missions annexes.
Alors soit on dit tous les deux la même chose depuis deux posts, soit on ne se comprend pas et c'est dommage.
et pour " merci pour le fait" je pense que tu as mal pris ce que j'ai écris, ce n'était pas mon intention, c'est juste ma façon de parler. Désolé Lyzi.
A plus Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#65
Pfffouu... Faut que je dorme avant d'écrire, moi. Sorry, j'essaie de boucler cette sacrée AVH de KGB, et le manque de sommeil a tendance à me rendre irritable. J'ai en fait complètement lu de travers la phrase : "Que tu n'y crois pas tellement c'est un fait, que je t'explique pourquoi le début est tel qu'il est c'en est un autre !". J'ai lu quelque chose comme "tu n'y crois tellement pas que c'est un fait" ou "tu n'y crois pas, et pourtant c'est un fait". Et j'aime pas qu'on me foute des "faits" dans les dents quand c'est une question d'opinion. Donc je l'ai pris en effet assez mal. Mais effectivement, ça n'avait rien à voir avec ce que tu voulais dire, donc je me suis énervé pour rien, et tu me vois te présenter des excuses.

Citation :L'essentiel est qu'entre ces deux créneaux horaires, tu as fait les choses dans un ordre différent.
Ce qui est quand même d'une intéractivité assez faible. Pour être honnête j'ai certains paragraphes qui sont comme ça aussi... Je suis parfois obligé d'en écrire à cause d'une voix potentielle du joueur, mais j'ai toujours l'impression que c'était assez faible et que j'aurais pu faire mieux...

Citation :Justement le faux choix dont tu parles en 1°), est voulu, je ne voulais pas (ou ne me sentais pas capable si c'est ce que tu veux lire) d'une aventure trop fouillée, du moins au début de l'histoire.
Si c'est un choix, c'est autre chose ! À ce moment là, c'est un choix que je respecte, et je dirais juste que, sur un plan personnel, je n'ai pas vraiment aimé ce passage. Par contre, quand je dis qu'une intéractivité n'est pas "fouillée", c'est une critique uniquement structurelle. Ça n'est en rien un jugement sur la compétence de l'auteur. Loin de moi d'estimer si tu en es capable ou pas. Non, le seul truc qui m'aurait gêné, c'est de dire que le fait de mettre en scène un "nouveau" implique ce type d'interaction, alors qu'on pourrait très bien mettre en scène le même principe avec une intéractivité différente. Ça ferait prétexte. Mais si c'est un *choix*, il n'y a pas cette notion "d'obligation" ou de "causalité" sur laquelle j'étais sceptique.

Si jamais mes arguments tournaient en rond, comprends que je n'ai toujours pas dormi... Bon, je vais tenter de boucler cette fichue AVH, moi...
Ou ptêtre faire une pause...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#66
Aucun souci mon pote, j'ai totalement compris ton dernier message et ne t'excuses pas je suis autant fautif que toi, je suis moi ausi en manque profond de sommeil en ce moment (tu sais deux petits trucs de 2ans et demi et 8 mois !...)
Pour le choix ou pas du dirigisme, c'est un choix "fainéant" autant que "délibéré" ! J'aurais pu étaler des paragraphes imbriqués dès le début mais je n'ai pas voulu, pour l'histoire et pour les complications évidentes...
Bon courage pour ton avh, je comprend tout à fait la fatigue qui te torture, écrire demande du temps, de l'implication et puiser dans nos cervelets n'est pas de tout repos tout le temps !
Pense à dormir quand même !
A bientôt, et heureux que cette discussion ne soit pas partie en live.
Dasvidania Komorad!
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#67
Moi aussi mes p'tits me tiennent éveillé, mais ce sont des p'tits de papier Big Grin
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#68
Bon allez, je commence et j'éditerai mon message au fur et à mesure puisque je n'ai pas terminé l'AVh en entier.

Je vais commencer par la forme:

1/ C'est très bien présenté, la couverture est classique, sobre, efficace en somme. On est tout de suite plongé dans la crise de 29 et les conséquences que ça peut avoir sur la société.
2/Au niveau des règles, pas mal l'idée de trois personnages pré-définis! :yep:
3/ J'ai particulièrement apprécié les plans qui accompagnent l'AVH et qui permettent une immersion efficace en imaginant assez facilement où on se trouve. Efficace!
4/ En ce qui concerne le système des combats, ça me semble un peu lourd à mettre en place mais l'ensemble est cohérent en apparence (il faudra que je teste ça sérieusement, si je ne veux pas la jouer à la Tholdur...)
5/ J'aime beaucoup les petits clins d'oeil:
Montrer le contenu
6/ Pour pinailler (mais dans ce cas-là, je vais pinailler pour beaucoup de monde), une version cliquable aurait permis de gagner un peu en jouabilité... Justifier le texte permettrait d'améliorer l'aspect visuel de l'AVH...

Sur le fond:

1/ On sent un vrai travail méticuleux de recherches historiques (auquel je suis naturellement sensible de par ma formation...), un plus évident pour faciliter l'immersion.
2/ On sent bien les hésitations de Salvatore, les questions qu'il se pose avant de "basculer du Côté Obscur"...
Montrer le contenu
. Quelquefois, le personnage apparait un peu benêt...
Montrer le contenu
Mais c'est un vrai plaisir de pouvoir jouer les petites frappes qui cognent et qui dégainent au premier prétexte!
Montrer le contenu
3/ Le champ lexical est particulièrement adapté au milieu mafieux (serais-tu un repenti, par hasard???). Quelquefois pourtant, on sent un décalage entre le registre familier et le registre soutenu.
Montrer le contenu
Répondre
#69
Merci pour ton feedback,
alors les plans qui accompagnent l'aventure sont directement une idée copiée sur GTA (avouons-le !),
le système de combat peut en effet paraître lourd mais il devrait proposer des combats différents d'un lecteur à l'autre en fonction de ce que chacun recherche.
Effectivement Scalabrese pour Calabraise (mes origines maternelles) et les noms utilisées dans le livre sont des références plus ou moins évidentes à des personnes connues (de vous ou de moi, Luigi Etoni par exemple est en fait la contraction de mon oncle Luigi et mon cousin Anthony !)
Pour la version clickable, la version 1.2 a été envoyée à Oiseau en même temps que la version words mais il n'a pas du avoir le temps de faire la MAJ. Je verrais avec lui quand il ira mieux Wink

Pour les recherches merci de le souligner, c'est ce que j'essaie de faire dans chacune de mes avh, coller au plus près des choses réelles pour mieux s'en éloigner par la suite...
La phrase en rouge est tout simplement une phrase issue de la correction de la version 1.2, que j'ai oubliée de repasser en noir, étourderie et précipitation ! Sorry !
Pour le côté benêt que tu soulignes notamment au § 111, je voulais en fait montrer que les Scalabrese contrôlaient tellement la police sur certaines choses qu'ils pouvaient se permettre d'exhiber sans gêne alcool et cigares dans leur bar, c'était une façon d'impressionner Salvatore en même temps que le lecteur, par la puissance et le respect imposé par la "famille". Je m'y suis mal pris pour l'écrire... Sad
Pour les plaisirs de petite frappe, attend la suite de l'avh si tu n'est pas encore à la fin, et tu seras servi ! Wink
Enfin pour les styles familier/soutenus, j'ai un peu envoyé les dialogues comme ils sortaient, et notamment celui que tu cites :
-Elefanti doit fermer sa bouche pour un moment : le mot "gueule" me paraissait trop gratuit, trop haineux et pas assez raffiné pour rendre l'exécution qui allait suivre encore plus froide et brutale.
-Nous les Scalabrese sommes des gens honnêtes et droits : c'est vrai que je n'ai pas pensé à Bonnie and Clyde ! Excellent ! Ici c'est plutôt une ironie de la part de Nicki qui veut se montrer faussement angélique "moi un criminel ? mais non mon dieu ô grand jamais !" aurait été peut être plus efficace et moins implicite... Wink

Voilà tout pour ce retour, tiens moi au courant de la suite et dès que j'ai un de temps je m'attelle à toutes les avh en retard de lecture dont la tienne qui me démange (étant un fan inconditionnel de QDG !)
Bye !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#70
Je vais en effet essayer de terminer ton AVH et même de la refaire, non seulement pour le plaisir, mais aussi parce que (d'après ce que j'ai compris) plusieurs fins alternatives sont possibles!
Concernant les tournures, il ne s'agit pas du tout d'une critique! Je te livre plutôt ce que j'aurais écrit moi-même au feeling (ce qui n'est pas nécessairement la meilleure des choses...)
Par contre, les inspirations de jeux vidéo ne me disent strictement rien tout simplement parce que je n'y joue pas (seulement quelques jeux de stratégie et encore tous les 32 février...).
Répondre
#71
Mais mon cher Vador même s'il sagit d'une critique pour les tournures tu en as tout à fait le droit et tu fais bien de le faire remarquer, certaines sont maladroites ! Heureusement que les critiques sont là car sinon on ne progresserait pas Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#72
Bon, j'ai tendance à être plutôt bon public. Moi j'ai bien aimé l'ambiance de cette aventure. Tout n'est pas réaliste, le trait est un peu caricatural mais comme c'est homogène, ça passe très bien. Je me suis un peu cru dans
Mafia blues par moments et cette aventure m'a fait passer un agréable moment. Un bon coup d'essai, en ce qui me concerne.
Segna, adepte de Slangg...
[Image: vampire_icone.png] La Traboule de Segna
Répondre
#73
Merci pour avoir lu l'avh et content qu'elle t'aie plu.
En ce qui concerne le caricatural c'est à la fois volontaire et involontaire, je pense que j'ai été happé par l'écriture et j'ai décrit de manière trop "classique" ce que j'avais en tête ! Wink
Enfin on s'améliorera au fil du temps Big Grin
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#74
J'ai lu 1930, et à présent, avant de laisser mon feedback, je lis celui des autres.

Je suis certain que si les auteurs de romans à succès participaient à des forums, il y en aurait pour leur reprocher tel détail ou tel autre. La vérité, c'est que j'ai adoré 1930 et que je ne comprends pas certaines critiques. Comme sur le personnage de Salvator, par exemple. C'est un type basique qui mène une vie sans saveur parmi le bas peuple. On le comprend bien dès les premiers paragraphes. Est-ce le genre de héros auquel on rêve de s'identifier ? Non. Mais il est parfait pour cette aventure !

L'ambiance, les situations, les choix, les personnages, la corruption, les guerres de mafias, l'accent italien... Tous les ingrédients sont réunis pour une aventure qui se lit avec un tel plaisir qu'on n'a pas envie de s'interrompre pour faire autre chose.
Belle inventivité et belle plume ! Bravo !
Répondre
#75
Tu sais les critiques sont là pour te faire avancer, quelquefois elles font mal et te font te remettre en cause, d'autres fois elles te confortent et t'apportent du bonheur.
De plus si tu as lu la version Words, j'ai changé quelques détails du passé de Salvatore(c'est la version 1.2), ce qui fait que tu as peut être plus accroché au perso, si tu lis le background de la version en ligne (version 1.1) tu comprendras peut être que certains aient eu du mal à s'identifier à un "simple" livreur de boisson qui bascule dans la mafia...
Lorsque j'ai écrit, cela semblait, cohérent à mes yeux et à mon sens, mais après plusieurs discussions ici, j'ai modifié Salvatore pour le rendre un plus "sale" au niveau passé...
Merci en tout cas de ta critique "express" ça fait plaisir de lire à 5h30 le matin avant d'aller taffer !
J'ai hâte de lire ton feedback complet ! Ciao Signore Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)