Sondage : Voulez-vous partir à la recherche de...
Vous n’avez pas la permission de voter pour ce sondage.
L'Archéoptéryx uniquement
0%
0 0%
Mylène Farmer uniquement
0%
0 0%
L'Archéoptéryx puis Mylène Farmer
0%
0 0%
Mylène Farmer puis l'Archéoptéryx
40.00%
2 40.00%
Les 2, sans ordre de préférence
40.00%
2 40.00%
Aucun des deux!
20.00%
1 20.00%
Total 5 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Mais où est encore passée Mylène Farmer ? S1
#16
Pas mal, cette recette, mais elle devrait préciser qu'il est nécessaire qu'il est nécessaire d'avoir une louche (pour en flanquer un grand coup sur la gueule de notre voisin s'il ne veut pas se laisser recouvrir d'herbes de provence).

J'ai du mal à imaginer qu'un journaliste de la presse people puisse avoir une utilité quelconque. Faisons le tour du proprio.
Répondre
#17
Le studio Mégot est d'architecture byzantine. Conçu par le magnat de la musique Stéphane Acutille dans les années soixante-dix, il est uniquement constitué par des boîtes d’œufs recouvertes d'aluminium, cet alliage audacieux permettant une insonorisation de haute qualité. C'est un haut lieu de la technologie moderne et affinée comme un bon camembert, où la plupart des grandes stars de la musique sont venues dévoiler leur organe. Votre problème est que ce studio est aussi bien gardé que des prisonniers politiques par les Farc. Sur ce parvis, vous vous sentez un peu bête en cours. Toutes les entrées sont surveillées autour de cette sturcture cylindrique. Tandis que vous envisagez sans réelle conviction de creuser un tunnel à l'aide de l'affreux coffret en laiton du Mylenium Tour* (que vous gardez en permanence sur vous depuis ce fameux jour où vous avez découvert qu'il était possible de décapsuler des bières avec), une clameur vient vous surprendre dans votre rêverie.

Une Benz noire à pare-buffles série limitée Rolex, sévèrement encadrée par six motards toutes sirènes hurlantes, stoppe net devant le studio, dans un crissement de pneus qui vous rappelle certains titres des Pussycat Dolls. Stupéfait, vous reconnaissez le véhicule officiel du premier personnage de France, Nicolas. La foule en liesse se rue sur le véhicule. Suivi de près par son sac à main, Carla, le petit homme glisse alors prestement de la portière et se faufile entre les jambes du bon peuple. Il agrippe d'un coup tous les micros des journalistes pour les orienter dans sa direction et en un clac de talonnette, toutes les caméras et les regards sont tournés vers lui.

Souhaitez-vous écouter le discours de notre Président, ou préférez-vous vous introduire dans le studio maintenant désert?

*
[Image: s-l225.jpg]
Répondre
#18
Nous sommes sauvés ! Écoutons Nico, je suis sûr qu'il nous apporte toutes les réponses que nous pourrions souhaiter.
Répondre
#19
Profitons du détournement de l'attention générale par le nabocrate pour nous faufiler dans le bâtiment.
Répondre
#20
(05/10/2017, 20:25)Salla a écrit : Profitons du détournement de l'attention générale par le nabocrate pour nous faufiler dans le bâtiment.

Ce manque de foi me consterne.
Répondre
#21
C'est vrai, peut-être que par l'intermédiaire de Carlita connait-il des infos sur la situation de Mylène, mais supporter ses gesticulations risque de me faire rendre la bouillabaisse, c'est trop dur pour moi Berk
Répondre
#22
Carla est décrite comme le "sac à main" de Nico ? Wouah.
Ou alors, il manque un bout de phrase.

Et je vote pour ne pas écouter notre hyper-président et aller fouiller.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#23
[Il ne manque pas de morceau de texte. J'aurai plutôt vu la blague dans l'autre sens (Nicolas sac à main de Carla), mais bon...]

Une fois poussés les battants des lourdes portes du studio Mégot, vous vous trouvez enfin dans le sein des seins. Vous bénissez un court instant votre Président d'avoir fait distraction. Le lieu est en effet totalement désert et vous pouvez le découvrir à loisir. Le studio Mégot se résume en fait à une pièce cylindrique (le studio de mixage en lui-même), surplombé d'une mezzanine à laquelle on accède par des escaliers en verre. Au centre de la pièce principale se trouve une sorte de bulle transparente contenant des micros de différente taille; la bulle est reliée à des tables de mixage et des ordinateurs. Vous en déduisez que c'est la bulle d'enregistrement où se placent les artistes pour chanter et vous frissonnez en imaginant votre Mylène pousser ses aigus délicieux à cet endroit même. A gauche du studio, un petit couloir également cylindrique mène aux toilettes et à un coin cuisine où l'on peut aussi se droguer. La construction ronde des lieux vous donne un peu envie de vomir. Vous savez que vous n'avez pas beaucoup de temps, et décidez de vous rendre directement dans les toilettes où la belle rousse a connu des moments noirs. Après une rapide inspection des lieux d'aisance féminins et, par acquit de conscience, masculins, vous vous convainquez qu'il n'y a ici rien de notable, si ce n'est une persistante odeur d'asperges. Le studio de mixage en lui-même n'étant qu'à quelques encablures, vous vous dirigez vers celui-ci.

Souhaitez-vous inspecter la table de mixage?
Jeter un œil aux casiers des artistes situés à côté des appareils?
Ou préférez-vous vous prendre pour un chanteur et passer dans la prometteuse bulle d'enregistrement?
Répondre
#24
Maintenant que nous nous sommes rendus coupables de lèse-majesté, autant persévérer dans le crime en fouillant les casiers des artistes.





(À noter que, s'il en était besoin, ce paragraphe confirme que notre héros n'a pas le sens des réalités. Enquêter dans les toilettes des hommes, franchement, quelle idée !)
Répondre
#25
Faire mumuse avec la table de mixage, ce n'est pas tous les jours que nous en avons l'occasion !
Répondre
#26
Je souhaite chanter, j'aime bien le karaoke. Et peut être que j'aurai un flash en me plaçant du point de vue de Mylène
Répondre
#27
Je vote pour fouiller les casiers.

tholdur a écrit :[Il ne manque pas de morceau de texte. J'aurai plutôt vu la blague dans l'autre sens (Nicolas sac à main de Carla), mais bon...]
Ben tu n'as peut-être pas oublié de mettre du texte, mais eux, ils ont peut-être oublié d'écrire un bout de phrase.

Et dans le texte que tu as mis, c'est bien Carla qui est le sac à main de Nicolas, pas l'inverse.

Citation :Suivi de près par son sac à main, Carla, le petit homme glisse

"Suivi (accordé au masculin) de près par son sac à main, le petit homme glisse.
C'est bien le petit homme, Nicolas, qui et suivi et qui glisse.

"son sac à main, Carla,"
Carla, en incise entre deux virgules, se rapporte au sac à main...
en gros "suivi de près de son sac à main, c'est à dire Carla, Nicolas glisse"

Ou alors, il manquerait du texte et l'accord serait faux.
On pourrait avoir "SuiviE (accordé au féminin) par son sac à main, Carla fait ceci ou cela". Point. Nouvelle phrase "Le petit homme glisse" etc...
Mais là non.

Donc oui, on se serait attendu à la blague dans l'autre sens, mais c'est pas ce qu'ils ont écrit...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#28
Le casier des artistes se trouve juste à côté de la table de mixage. C'est là que les impétrants (le saviez-vous? Un impétrant est une personne qui a obtenu un diplôme; le mot n'a donc aucun sens ici) déposent leurs petites affaires personnelles (béret basque, échantillons de farine, slips de rechange...) avant de se mettre au travail. Ému et un peu fier, vous reconnaissez quelques prestigieuses signatures qui ont enregistré ici il y a peu: la jeune artiste conceptuelle Émilie Rolex - que vous appréciez pour sa reprise poignante de "Avec le temps" en sémaphores -, et le slameur professionnel Kristof Minimoy, coqueluche des médias branchés, et qui malgré sa paraplégie s'est récemment reconverti dans la tecktonik. Tandis que vous caressez mollement les petits casiers de bois, une étiquette vous gratte le fond de l’œil. Sur un battant, un nom se détache: Catherine Degrâce. Diable... Il ne peut s'agir d'une coïncidence... Catherine Degrâce, le très long premier rôle de Mylène au cinéma, dans le Giorgino de son Laurent chéri bibi. Comprenant que des enquêteurs non initiés aient pu ne pas y prêter plus d'attention que ça, vous commencez à mordiller le cadenas à code jusqu'à ce qu'il cède. Mais ça ne marche pas. Que voulez-vous faire?

Vous servir de la clé de votre boîte aux lettres présente sur votre propre trousseau?
Imiter le cri des loups?
Ou bien, dans un élan de génie créatif, composer les quatre chiffres de l'année de sortie de Giorgino au cinéma (ne chougnez pas, c'est facile quand même). [Si vous optez pour ce dernier choix, merci d'indiquer en plus le code du cadenas]
Répondre
#29
Les deux premiers choix sont très tentants, mais soyons raisonnables...

IMDB dit : 1994.
Répondre
#30
wikipedia me dit 1994...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)