Extrait du " voyage initiatique "
#1
Bonjour à tous aventuriers !
Je viens d'achever le premier tiers de mon Avh intitulée "Le Voyage Initiatique". Contrairement à ce qui a été posté sur la liste des avancements 2009, je n'en suis pas à 180 § mais à 245 ! Et là est mon problème !
Je suis en plein doute. Est ce que mon premiers tiers est trop long ? ( Oiseau m'a rassuré en me disant qu'une AVH sur le site comportait 1052 § , donc j'ai une sacrée marge !), mais comme j'écris là ma premiére aventure les idées fusent, les § à choix multiples se succèdent mais j'ai peur de faire une aventure trop NON-linéaire ! Je ne sais pas si quelqu'un comprends mon souci !
Je ne veux pas non plus m'empecher de donner des détails dans le texte, pour raccoucir les §.
Voici un extrait d'un paragraphe de fin d'aventure ( je prefère paragraphe de la mort, mais c'est perso ! ) :

(Pour vous situer, vous venez de commettre une grave erreur de jugement qui vous est fatale )
PAAAWW !
Une violente douleur vous frappe dans le dos en même temps qu'une détonation se fait entendre dans le saloon.Une balle de .44, vient de vous atteindre au poumon gauche.Vous tombez lourdement sur le sol , l'équilibre rompu par la violence du choc.Vous luttez pour vous relevez, vous vous aggrippez à une table et vous vous retournez vers l'homme qui a tiré dans votre dos.
-Tu n'es pas …un homme… dites vous le souffle coupé.
-Au contraire, moi je ne tourne jamais le dos à un homme qui me défie. Il sourit , vous vise avec son arme et la dernière chose que vous voyez et l'incroyable blancheur de son sourire.
PAAAWW !
Une deuxième balle vous atteint en plein front.Vous ne ressentez même pas la douleur. La partie arrière de votre crâne explose et laisse échapper un nuage de sang, d'os et de cervelle. Votre seul tort à été de tourner le dos à un homme fourbe par nature.Votre quête se termine sur le sol poussièreux d'un saloon de Murray city.


Je voudrais avoir quelques critiques quand au style, à la longueur du paragraphe par rapport à la descritpion de la scène.
J'ai téléchargé les fanzines sur le site, dont le numéro 4 parle de comment rédiger une avh, encore une fois merci Oiseau pour tes conseils !
Enfin vaut-il mieux que je sorte les trois tiers en trois volumes où le tout en un seul pavé ( cette dernière option est mon idée première, car elle favorise l'immersion du joueur et le rapprochement du joueur humain avec son perso.)
En attendant vos avis d'experts , je vous remercie par avance.
Sunkmanitu, le Lakota blanc.
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#2
Pour la longueur, tant des paragraphes que de l'aventure globale, il n'y a pas de problème. Ce n'est pas si long à lire que c'en devient fatigant, et ce n'est pas trop laconique non plus. Et 245 x 3 = 735, ce qui reste encore en dessous de 4 AVH actuellement disponibles — et puis, même si tu bats le record de 1052, c'est pas plus mal !

Côté style, mets des espaces entre tes phrases (chaque majuscule est collée sur le point de la phrase précédente). Tu fais aussi une ou deux fautes de grammaire, mais rien de grave (ex: vous luttez pour vous relevez — devrait être relever). Pour le reste, c'est tout à fait correct.

Enfin, concernant ton souci de 3 AVH vs 1 AVH, je dirais que ça dépend de la structure de l'histoire. S'il y a clairement une fin temporaire, une pause marquée, à la fin de tes 245§ actuels, c'est-à-dire, s'ils peuvent former une aventure complète (même avec les mots "à suivre" à la fin), tu peux produire trois tomes séparés. Le feedback sur le premier peut t'encourager pour le deuxième (mais pourrait aussi te décourager, selon le cas — c'est une lame à deux tranchants). Mais si l'aventure continue sans répit, alors produis un seul volume de 700+§.
Répondre
#3
Réponse en passant : le plus dur dans un projet d’écriture est, je trouve, de tenir la longueur. Entre l’excitation du début où les idées fourmillent et la soudaine réalité des règles grammaticales, des répétitions, des fautes de style et de l’architecture même du récit pouvant comporter de très bons passages mais manquer de rythme au final, il y a un monde !

Je dirais à toi de voir pour la publication où non de la première partie de ton AVH. Si tu la publies, tu auras d’un côté la satisfaction de rendre un travail abouti mais cela peut aussi mettre un coup à ta motivation pour finir les deux autres. Une fois un écrit achevé, il a tendance à t’échapper pour ne plus t’appartenir. Du coup, on passe progressivement à autre chose. Tant qu’il n’est pas publié, tu peux peaufiner ton texte et garder la mainmise sur ton histoire en conservant ton énergie créatrice à l’origine du projet en quelque sorte… (non je ne fume pas…ou peu !).

Pour ce qui est de la « non linéarité » à l’extrême, le seul risque c’est d’avoir une aventure très courte (à moins de multiplier les paragraphes) si les choix amènent à des routes et destins radicalement différents. Le récit peut alors devenir décousu avec pas mal de difficultés à retomber sur ses pattes. Il faut que le lecteur arrive toujours à suivre un fil conducteur crédible.

Enfin concernant l’histoire et le style, c’est un peu court pour juger ! C’est en tout cas très prometteur avec ce qu’il faut de descriptions (parfois superflue peut être, à mon sens, quand au sourire ultrabrite du pistolero).

Attention aux petites fautes d’orthographe : « …pour vous relevez (relever).. », « …que vous voyez et (est) l’incroyable… »

Bonne continuation, au plaisir de te lire.
Répondre
#4
Bigre!
Je m'attendais à quelque chose de plus bucolique, du genre treck dans les grands espaces boisés et/ou enneigés, avec visions chamaniques dans nos rêves...
Le retour à la "réalité" fait un sacré choc.
En tout cas voici encore une AVH qui semble partie sur de très bonnes bases. Smile

J'aimerai bien lire cette première partie, car le nombre de paragraphes me semble correct. Et puis tu feras plaisir à tous ceux qui attendent ton AVH. Big Grin

Sinon "l'incroyable blancheur", çà m'évoque les pubs "ultrabright", mais bon c'est juste mon cas personnel^^
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#5
ça a l'air très sympa en effet.
Concernant la non-linéarité, il y a beaucoup de joueurs qui ne lisent qu'une fois, voire deux-trois grand maxi un LDVELH, quitte à tricher. Tu risques donc d'écrire beaucoup de paragraphes qui ne seront que très peu lus si ton aventure part dans tous les sens!
Je n'aime pas trop les AVH linéaires mais, dans ton cas, vaut mieux peut-être que tu essaie de "resserrer" on aventure.
Répondre
#6
Merci beaucoup à toutes et tous pour l'incroyable rapidité de vos commentaires et réponses !
Pour commenter vos commentaires (!) , je dirais que les fotes d'aurtografe, je ne m'en suis pas rendu compte, car l'extrait est un copié-collé issu d'advelh, donc avant correction sous words.Ne vous inquiétez pas je relirais tout avant de publier.Idem pour la grammaire.

Pour ce qui est de publier un seul volume ou trois volumes, Gwalchmei m'a convaincu que sortir l'aventure en un seul bloc me permettrais de la peaufiner tant sur le fond que sur la forme.

Pour l'ultra brighting smile du pnj, ce n'est pas un pistolero( mais vous ne pouviez pas le savoir...) c'est un joueur de poker, dueliste emerite.Très raffiné genre Lance Henriksen dans Mort ou Vif de Sam Raimi, un petit clin d'oeil au cinoche...

Pour rassurer Tholdur, le treck dans les paysages enneigés va arriver et les visions chamanique aussi...Ne t'inquiètes pas l' aigle sacré plane sur nous...( elle était bonne cette herbe !...)

Enfin pour ce qui est de la non-linéarité, ce n'est pas vraiment que l'aventure part dans tous les sens , c'est qu'en fait pour atteindre un paragraphe obligatoire de passage, le joueur aura plusieurs solutions.Ce qui multiplie le nombres de § avant ce paragraphe concordant.

Je vais juste me faire une grosse bouffe maintenant ( c'est le 1er mai quand même ! ) et je m'y remets dès que possible.
Merci à tous , bon Week End et "Töke Wanka Tanka kìn yècicapi ni..."
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#7
/emote note sur un bout de papier qu'il faudra faire gaffe au joueur de poker...
Répondre
#8
Pour l’organisation en 1 ou plusieurs « morceaux », attention aussi à la difficulté du jeu : si la fin est très ardue, par exemple, il peut être intéressant de faire plusieurs volumes, afin de proposer au joueur un « point de sauvegarde ». Mais il y a aussi des amateurs de challenges relevés parmi nous alors, si tu en es un, ne te bride surtout pas !
Répondre
#9
En effet la difficulté devrait être progressive tout au long du jeu, donc j'ai prévu des checkpoints où certains bons évènements pourront arriver au joueur. Mais la difficulté est assez élevée car je voudrais le jeu un tant soit peu réaliste. affaire à suivre !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)