Sondage : Etes-vous d'accord pour garder les références à la Forteresse du Cauchemar?
Ce sondage est fermé.
Oui
40.00%
4 40.00%
Non
60.00%
6 60.00%
Total 10 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Scénar
#1
Un premier topic pour débattre du scénario global du projet. Vous pouvez copier coller vos messages du topic global si vous voulez, mais je préfére hiérarchiser ça pour éviter de partir dans tous les sens. Smile
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#2
Bon je reprends ici les idées soulevées dans le premier fil et qui semblent avoir retenu les suffrages des participants actuels.

  1. L'histoire débute dans un "Khul post-apocalyptique"
  2. Le Dalet ( "la Porte des Mondes" ) a été dispersé (pourquoi?) dans différents Univers de l'Aleph.
  3. Le joueur peut incarner plusieurs personnages au choix ( à choisir au début )
  4. L'intrigue comprendra un ou plusieurs PNJ
  5. Chaque morceau retrouvé du Dalet permet d'accéder à de nouveaux Mondes


A compléter Smile
redo

Editeur d'A.V.H. sous Linux : http://redohome.hd.free.fr/gameBooks/
#3
Pas vraiment satisfait du point 1. Dans Les Mondes de l'Aleph, on partait d'un univers déjà bien établi, ce qui rendait le décalage des mondes ultérieurs encore plus frappant. Ça serait intéressant de faire pareil, je pense. L'idée m'était venue de faire du héros un humain de notre monde, ce qui ajouterait un grain d'originalité par rapport au livre de Darvill-Evans (pas d'épée, etc.).
#4
Nous n'avons qu'à dire que nous incarnons le descendant du héros du premier livre qui nous aurait légué l'Aleph ou le Dalet ou je ne sais pas quoi, ça peut être sympa Big Grin

Ah ben non, c'est recopié sur le Marais II, mouarf.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
#5
Meneldur a écrit :L'idée m'était venue de faire du héros un humain de notre monde
Je suis parti de la même idée dans mes "Chroniques de Rivencia" : Tout démarre lors d'une randonnée dans les Pyrénées, dans un endroit que je connais bien. ^_^

Je propose une nouvelle trame de départ :
Années 30 -> Montée du nazisme en Allemagne ( voyez comme je "recase" bien mon idée de dictature Tongue )
Les nazis sont à la recherche de trésors archéologiques mythiques ( qui a dit "Arche d'Alliance" ? Wink )
Le personnage "retrouve" le Dalet pour le soustraire aux nazis ( sauf que notre héros ne porte pas le nom du chien ^_^ )
Activation involontaire de l'objet et dispersion de l'équipe archéologique dans les différents Mondes.

Ces idées peuvent paraître "bateau" ou loufoques, mais je pense qu'il faut jeter toutes les idées qui nous viennent ( faire une "tempête de cerveau", comme disent les américains ) et le(s) chef(s) de projet feront le tri.
redo

Editeur d'A.V.H. sous Linux : http://redohome.hd.free.fr/gameBooks/
#6
heu ça part en sucette là

je marche pas du tout pour cette idée
on est quand même là pour débattre des idées proposées et en faire quelque chose d'uniforme, il est inutile de proposer des nouvelles idées sans cesse, on ne fait que retarder les choses

et j'avoue que je ne comprends pas le rapport avec le point 1 dans le post de Meneldur (je' parle de la première phrase)... son idée n'est pas mauvaise, mais on sacrifie une dose d'originalité pour une autre : à savoir le choix possible des races...

par d'humain de la terre et rappelons que j'ai soulevé l'idée que l'univers de départ pourrait être différent pour chaque personnage proposé dès le départ

en ce qui concerne les 5 points ça me parait bien résumé
si j'ai bien compris le point 5, il faudra donc des mondes "ouverts" et des mondes "fermés" ?
est-ce qu'on garde l'idée de passage de monde en monde par ouverture de porte au moyen du Dalet ? on pourrait dire chaque fois qu'il est devant une porte que le héros peut aussi décider d'utiliser le Dalet
Rendez-vous au 14.
Découvrez ma plume poétique sur le blog de Jules Cybèle.
#7
paragraphe 14 a écrit :on est quand même là pour débattre des idées proposées et en faire quelque chose d'uniforme
Certes...Mais il faut bien commencer par proposer des idées avant de pouvoir en débattre, puisque personne n'est d'accord sur le début de l'aventure.
OK ma proposition est exagérée, c'était une tentative d'humour, désolé Tongue

Pour l'instant nous n'avons pas de "trame" de départ, il faut au contraire en proposer pour que nous puissions en discuter.

paragraphe 14 a écrit :si j'ai bien compris le point 5, il faudra donc des mondes "ouverts" et des mondes "fermés" ?
Plus ou moins. On pourrait imaginer que chaque "morceau" permet d'accéder à de nouveaux "types" de Mondes. Pourquoi pas imaginer que le Dalet
a besoin de ... cinq clefs ( au hasard : Terre, Eau, Feu, Air, Métal ) qui donnent accès à des Mondes en rapport ( Mondes aquatiques pour l'Eau, Mondes industriels et/ou futuristes pour le Métal, etc. )

paragraphe 14 a écrit :chaque fois qu'il est devant une porte que le héros peut aussi décider d'utiliser le Dalet
C'est une idée ( Ça me rappelle 'Lost Room' Wink ).

P.S. : Bizarre, lorsque j'ai commencé à répondre, je croyais m'adresser à Mortem, un problème sur le forum avec les profils?
redo

Editeur d'A.V.H. sous Linux : http://redohome.hd.free.fr/gameBooks/
#8
Hum... Je ne suis pas très chaud pour incorporer notre terre, qu'elle soit à l'époque Nazie ou autre: tout d'abord parce ça été fait mainte fois (Pip, clins d'oeil, etc...) et surtout par goût perso: j'aime lire des ldvelh pour l'évasion qu'ils me procurent, pas pour me rapeller sur quelle planète je vis (et quand j'en ai envie, les ldvelh Histoire sont là pour ça). Je trouve que ça freine un peu l'imagination, et s'éloigne de l'esprit du début du "Mondes de l'Aleph".

Si l'univers de départ est bien différent pour chaque perso de départ, c'est un peu + dur à gérer mais c'est vraiment original. Cela nous permettrait de nous démarquer des autres ldvelh, et d'apporter un petit quelquechose en plus. Donc si jamais c'est faisable, cela me semble très intéressant. Un challenge que je trouve excitant !

Toutefois il ne faudrait pas qu'il y ait des écarts technologiques différents entre ces persos de départ, surtout si l'on risque de rencontrer quelques mondes SF: il faut faire attention quand on transpose un personnage genre médiéval dans un univers contemporain ou futuriste: le perso ignore le mot montre dans son vocabulaire, et si il en voit une, il ne peut pas savoir à quoi ça sert. Il faudra bien briefer ceux qui écrivent les mondes pour conserver des approches homogènes.

Donc si l'on avait la possibilité d'incarner, mettons un soldat terrien de la 2ème GM , connaissant la radio, le cinéma, les avions etc ... ou choisir un pauvre barbare de Khull pour qui la technologie ne va pas plus loin que le bout du manche de sa hache, cela poserait d'insurmontables problèmes d'écriture.
#9
Je suis d'accord avec VIC pour le choix des persos: je pense qu'il faut prendre des personnages d'héroïc fantasy (Khul dans le futur par exemple) pour éviter trop de complications. Si l'on a le choix entre un militaire moderne, un aventurier de Titan et un super-héros, cela impliquerait de devoir écrire d'un point de vue différent chaque monde.
Je ne suis donc pas trop pour la suggestion de Redo, pour des problèmes essentiellement pratiques.

Je suis également opposé à l'idée des 5 clés associées à 5 élements car elles imposeraient des contraintes aux auteurs. Je préférerai qu'elles restent "neutres".

Autre question: souhaite-on reprendre le concept du marais, avec 3 quêtes différentes selon les 3 héros? Ici, chacun pourrait vouloir reconstituer le Dalet pour sa propre cause. (une "bonne", une "mauvaise" et une troisième à voir)

Cependant, 3 héros différents (3 me paraît être un bon chiffre) et 3 quêtes différentes risqueraient de compliquer la structure de l'AVH, en introduisant des différences selon le héros incarné. A voir.

Sinon, je vais tâcher de réfléchir à un scénario pour un des persos.

PS: toutes mes propostions sont évidemment objets à débat.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#10
Mais pourquoi le Khul futuriste resterait-il cantonné à une technologie médiévale ? J'ai toujours trouvé hautement ridicule le fait que le héros ne note aucun changement entre le Khul qu'il connaît et le Khul du futur qu'il visite, et qu'il lui faille lire par hasard une date pour prendre conscience des siècles écoulés.
#11
Trois persos, cinq morceaux de Dalet... ça se complique trop, alors qu'on n'a pas de scénario de base.

Il faudrait revenir aux questions de base : c'est quoi le Dalet ? pourquoi le Dalet ? pourquoi serait-il morcelé ? pourquoi chaque morceau atterirait-il entre les mains de tel ou tel perso ?

Dans Les mondes de l'Aleph, au début, le héros ne comprend rien, il sait juste qu'il faut fuir les spectres, puis qu'il est censé trouver Globus, voire passer d'abord chez Siméon, et qu'il y a des objets en forme d'Aleph.

Comment on procède alors ? il pourrait y avoir une phase où le héros cherche des renseignements pour savoir ce qu'il est censé faire. C'est là qu'on pourrait prendre en compte différentes quêtes possibles : selon les renseignements accumulés d'un monde à l'autre, le héros pourra croire qu'il faut détruire le Dalet, le ramener à quelqu'un, l'amener quelque part...

Je pense qu'en fait, si on choisit de faire trois persos possibles, il faudrait que de toute façon chacun parte du même endroit (Khul, si vous y tenez). Par exemple, on pourrait avoir le choix entre un guerrier et un magicien, et une créature particulière. Après, multiplier les races et les "métiers", je ne vois pas trop l'intérêt, ça va compliquer les choses, à moins de partir du principe qu'il y a des elfes, des orcs, des gnomes et cachalots partout dans l'univers, ce qui pour le coup rend la chose moins passionnante.

Au fait, dans les pnj des Mondes de l'Aleph, il n'y avait pas une espèce d'ange, notamment au début, qui aidait le héros ?
"Je chercherai à retrouver un rêve..."
#12
"L'ange", c'est celui qui tombe du ciel (logique) avec le globe dans son sac, lors du point de départ de l'aventure. Je vais recommencer à le lire les Mondes d'Aleph ce soir car mes souvenirs datent. Je vous conseille en passant d'aller faire un tour aux inestimables archives oubliées :elles regorgent d'illustrations manquantes concernant ce DF, ça peut nous aider à plonger davantage dans l'ambiance du livre...
#13
Je suis un peu bloqué pour apporter des suggestions car je n'ai tout simplement pas le livre original. Je n'en connais que l'idée de base : un nombre infini de mondes liés par/contenus dans l'Aleph (aleph étant la lettre employée en mathématiques pour désigner la cardinalité des ensembles infinis, soit dit en passant). Et le héros se fait courir après par des spectres, parce que le titre anglais est Spectral Stalkers.

Il faudrait que quelqu'un fasse un beau scan du livre en question et le donne à tout le monde. ^_^ Ou alors un bon résumé de l'intrigue de A à Z.
#14
Je suis d'accord avec Plume : ça sert à rien de se compliquer la vie alors qu'il n'y a pas encore de scénario de base. L'idée d'avoir le choix entre plusieurs perso est bonne, mais je ne pense pas qu'il soit judicieux de recycler le coup des trois quêtes (surtout avec la partition bonne/neutre/mauvaise).

Je pense qu'une première chose à faire pour les participants (en particulier les chefs de projet) est de relire les Mondes de l'Aleph et de mettre en lumière les qualités (qu'on cherchera à conserver), les défauts (qu'on cherchera à corriger) et toutes les idées et PNJ que l'on pourra réutiliser dans le 2ème volume. Lesdits chefs peuvent aussi synthétiser les différentes critiques publiées ici et chez Balthus.

Il y a un piège à éviter : celui de laisser chacun faire ce qu'il veut. Pour moi, il faut tout de même un "cahier des charges" à respecter pour les rédacteurs.


#15
Bon, je suis un des chefs de projet donc c'est à moi de m'y coller. Tongue

Intrigue des mondes de l'Aleph 1 (SPOILS)
Elle n'est pas spécialement développée en fait. On y incarne un aventurier classique de Khul qui rencontre par hasard sur une créature mourante, qui tombe du ciel devant lui. Elle bafouille quelques mots, parlant notamment d'un certain Globus, avant de trépasser. Dans le sac de la créature, on trouve l'Aleph, qui nous transporte dans un monde bibliothèque. Là, on en apprend un peu plus sur l'Aleph, à savoir qu'il permet de voyager entre les mondes et ne doit jamais entrer en possession de quelqu'un. On vogue ainsi de mondes en mondes pendant toute l'aventure. On peut y trouver divers objets qui nous serviront ensuite à savoir qui est ce Globus cité par le mourant au début. Lorsqu'on s'attarde un peu trop dans l'un d'entre eux, un spectre chasseur se matérialise et cherche à nous éliminer pour récupérer l'Aleph. Les spectres chasseurs sont en gros des genres d'insecte de trois mètres de haut. Ils ont été envoyé par Globus, un Archimage qui cherche à s'approprier l'Aleph pour dominer tous les mondes du Macrocosmos. A la fin du livre, on se rend obligatoirement dans son monde (pour le tuer si on sait qu'il est méchant et pour le rencontrer si on l'ignore). Comme il est protégé par un bouclier magique et donc invulnérable, on lui remet l'Aleph pile au moment où les Spectres Chasseurs arrivent et il se fait zigouiller par ces derniers. Au paragraphe 400, on se retrouve sur Khul, le sac rempli d'or (!) et l'Aleph est retourné dans l'immensité du Macrocosmos.

Les points forts
-Le concept de voyage entre les mondes bien sûr.
-L'absence d'objets indispensables pour finir le ldvelh.
-La non-linéarité: chaque aventure est différente puisque les mondes visités sont chaque fois différents. (mais le tout reste très aléatoire...voir dans les défauts plus bas)
-Le Spectres Chasseurs: il faudra trouver une idée pour pouvoir les réutiliser mais c'est intéressant de se sentir traqué dès qu'on traîne un peu. (bien qu'ils soient sous-exploité dans le 1)

Les points faibles
-La structure: comme je l'ai dit plus haut, le fait que les mondes visités soient aléatoires est tout de même un inconvénient. En gros, à la fin de chaque monde, on tire au dé et selon qu'on obtienne un nombre pair ou impair, on se retrouve dans un des deux mondes disponibles. Ainsi, on pouvait rater des objets importants sur les jets de dé. Il faudrait voir si on ne peut pas trouver un autre système.
-Le manque d'ambiance: on ne reste généralement que quelques heures ou quelques jours dans chacun des mondes. C'est souvent trop peu pour bien s'imprégner vu que le style est souvent laconique..
-Le scénario global: le vilain Archimage qui veut dominer l'univers. Je pense qu'on peut quand même faire mieux.
-Les réactions du héros, qui semble trouver tout à fait normal de voyager entre tous ces mondes et ne s'étonne jamais.

Pour le reste, il faut que je relise plus attentivement le livre, et je laisse les autres participants compléter.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)