Mare Nostrum
#1
Petit compte rendu de partie avec quelques photos pour Mare Nostrum : Empires à lire ici :
https://www.facebook.com/meeplemania.for...=3&theater

Vous faites défiler les photos, et c'est la "description" de la photo qui fait le compte-rendu de partie.

Pour ceux qui, comme moi, n'ont pas fesse de bouc Facebook (elle devient lourde, cette blague, en fait), ça marche très bien.

Mr. Shadow
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#2
"Cléopâtre fait une annonce aux civilisations de la Méditerranée : à présent, la Judée, ça fait partie de l'empire égyptien.
-C'est vrai qu'entre les Égyptiens et les Hébreux, ça s'est toujours bien passé...
-Mouais... Les Égyptiens qui traversent la Mer Rouge, c'est malvenu, quand même...
-Bon, bah, le Grand Roi Hammurabi annonce également que désormais, l'Asie mineure sera babylonienne. Il y a d'ailleurs fait construire une grande cité, déjà légendaire, e que s'appelorio "Troie".
-Il parait que le roi grec, le grand Périclès, aurait commenté " Ah oui ? Une ville qui s'appelle Troie ? Intéressant... ", mais sans préciser davantage sa pensée.
-Elle est fraîche mon huile d'olive italienne ! Elle est fraîche !
-Le bois grec, il y a que ça de vrai. De toute façon, il y a que les Grecs qui vendent du bois.
-Les prix du papyrus égyptien ont encore flambé par contre...
-Quelqu'un a vu mes moutons ? Je les avais laissés près de la falaise, et là... Je ne les retrouve plus !
-Ah non, désolé m'sieur Panurge. Des voleurs, peut-être ? Tenez, vous voulez acheter du blé ?
-Dernières nouvelles de l'Ouest : l'Empire Romain aurait pris l'île de Sicile sous son aile. L'Empereur Jules César aurait déclaré : "Delenda Carthago ! Delenda Carthago ! Delenda Carthago !" Il faut détruire Carthage.
-C'est tout ce qu'il a déclaré ?
-Oui, mais il l'a déclaré toute la journée.
-Faut dire que je le comprends. Les Carthaginois sont les rois des mers avec leurs beaux bateaux phéniciens. Et ils lui ont récemment coulé l'ensemble de la flotte romaine !
-Cléopâtre a annoncé la construction d'une nouvelle cité légendaire : Jérusalem. Elle rivalise avec Troie !
-Les Romains ne sont pas en reste, ils ont construit Syracuse, une merveille aussi, parait-il...
-Qui veut mes beaux esclaves ? Qui veut mes beaux esclaves ?
-Le Grec Périclès envoie un message public à son homologue romain. Il aurait dit "dis-donc, mon bon cousin, si tu envoyais tes trois légions dans le désert sec de la Numidie, tu pourrais réquisitionner les caravanes qui alimentent Carthage en or et en esclaves, mettre à bas son économie, la priver de sa mainmise sur tout le commerce de la Méditerranée, et retrouver ton hégémonie militaire".
-Tss... C'est bien un coup par derrière comme aiment les Grecs, ça...
-César a répondu officiellement ?
-Oui. Sa réponse a été "Delenda Carthago".
-Ah...
-La guerre à l'Ouest ! La guerre à l'Ouest ! César aurait envahi la Tunisie ! Carthage est en guerre !
-Une déclaration d'Hannibal ?
-Oui, il aurait déclaré "Putain de toi, je suis trop con, j'aurais pas dû laisser mes bateaux aussi loin de mes côtes, et permettre à c'bouffon de passer comme dans du beurre gaulois ! J'ai trop le seum, t'as vu !".
-Pendant ce temps là, il parait que les Babyloniens bâtissent plein de temples somptueux. Je crois que le Roi Hammurabi veut prendre l'ascendant politique sur la région.
-Pour l'instant aucun risque. Pour chaque temple que les Babyloniens construisent, Cléopâtre en fait construire un également. C'est encore l'Égypte qui est la plus influente dans la région.
-Vous avez entendu les dernières nouvelles du Nord ? Les Grecs et les Babyloniens auraient livré une bataille navale en Pontus Euxinus !
-Pon... Pontus Euxinus ? C'est où, ça ?
-C'est la Mewe Noiwe.
-Aaah ! Et alors ?
-Ben les Babyloniens l'auraient emportée et auraient coulé l'intégralité de la flotte grecque, mais au prix de lourdes pertes.
-Et surtout, j'entends que ce bel effort n'aura servi à rien. Bien que coupées de leurs lignes de ravitaillement, les troupes grecques ont envahi l'Arménie et la Cappadoce - sous l'influence politique de Babylone depuis peu -, et maintenant ils occupent systématiquement les stations de commerce babyloniennes où on vendait du bois et des esclaves.
-Ah bah... Du coup, les Grecs conservent leur monopole du bois... Moi qui espérait acheter chez les Babyloniens pour une fois... Bon, bah, j'ai agrandi mon étal pour rien...
-...cela dit on murmure que la victoire des Grecs n'était pas tout à fait naturelle... Ils auraient recruté cette magicienne, là, Circé... Celle qui transforme les soldats en cochons...
-Tout ça c'est des histoires. Moi j'ai entendu qu'elle n'avait jamais participé aux batailles. Elle n'a servi strictement à rien dans la campagne.
-C'en est fini de l'expansion politique de Babylone, je pense...
-Moi je pense que c'est surtout à l'Ouest que c'est complètement fini pour les Carthaginois. Leurs troupes ont été décimées par les légions romaines !
-Non non non ! J'ai entendu dire que l'ancien Pharaon Ramsès II aurait quitté l'Égypte et rallié la cause de Carthage ! Il aurait envoyé ses fameux chars de combat à l'attaque, et il aurait ainsi aidé les Carthaginois à repousser les Romains.
-Oui les Romains vont sans doute se replier en Numidie, en fin de compte.
-Jules César aurait déclaré : "Finalement, c'est toi qui avait raison, amicus." On ne sait pas à qui s'adresse ce message exactement...
-Dernière édition de "Mediterranée Soir" ! Achetez un rouleau de papyrus ! Cléopâtre invite tout le monde à venir visiter les Pyramides qu'elle vient de terminer de construire pendant que tout le monde l'avait oubliée !
-Ah ouais, mais là, personne peut rivaliser... La seule dont on se souviendra dans des siècles, ce sera Cléopâtre !
-...vraiment personne n'a vu mes moutons ?"
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#3
Enorme Big Grin
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#4
Et pour VIK qui n'aime pas quand on fait un résumé imagé sans donner le nom des jeux :
Nous avons joué à Mare Nostrum.
Outremer avait l'Empire Romain, Skarn l'Empire Grec, Aragorn l'Empire Égyptien, Jehan l'Empire Carthaginois, et j'avais l'Empire Babylonien.

Aragorn l'a emporté au début du 5ème tour en construisant les Pyramides aux impôts, une fin assez classique quand un groupe de joueurs commence à jouer à Mare Nostrum et a besoin d'amadouer le système et comprendre les stratégies...

Outremer a clairement fait des choix sous-optimisés juste pour le fun de l'action (et découvrir un peu les règles), quant à Jehan et moi, à partir d'un moment, on a dû abandonner de poursuivre les objectifs de victoire pour se consacrer entièrement à se défendre chez nous contre nos envahisseurs.
Seul Skarn a su faire ce qu'il était censé faire (envahir militairement son voisin qui commençait à trop être une menace politique/commerciale). Quoique, ça peut aussi être vu comme une erreur : avec les Carthaginois bloqués par les Romains et les Babyloniens bloqués par les Grecs, les deux voisins de l'Égypte étaient dans l'incapacité de la menacer militairement, lui laissant un pont d'or pour finir de se développer sans être inquiétée.
Si Skarn m'avait laissé tranquille, j'aurais pu contrôler l'ascension d'Aragorn en levant des troupes contre lui au lieu de les lever contre les Grecs. Mais bon, c'était prendre le risque que ce soit moi qui me développe trop...

-Explication des règles : longue, mise en place : longue.
Mais une fois tout expliqué, le jeu a tourné assez vite, tout le monde sachant à peu près jouer (sauf deux trois points un peu techniques et complexes) sans que j'ai besoin de réexpliquer les règles.
Bref les règles sont longues à expliquer, mais très simples à comprendre et retenir. Elles découlent naturellement au cours du tour.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#5
(09/07/2016, 00:54)Lyzi Shadow a écrit : Outremer a clairement fait des choix sous-optimisés juste pour le fun de l'action

Oui, ça c'est passé un peu comme ça :

Skarn : Hé, tu as remarqué que tu pourrais faire débarquer tes troupes dans cette région carthaginoise pas du tout protégée, y prendre toutes les ressources, doper ton économie tout en ruinant Jehan, et ainsi te garantir presque certainement la victoire dans votre conflit ?

Outremer : Je pourrais faire ça, oui... OU JE POURRAIS DIRECTEMENT ATTAQUER CARTHAGE AVEC TOUTES MES FORCES !!! AH AH AH AH AAAAH !!! DELENDA EST, HANNIBAL, DELENDA EST !!!


A vrai dire, mon empressement à rejouer les Guerres Puniques était sans doute une impasse dès le début. Voler ses ressources à Jehan plutôt que d'attaquer directement sa capitale m'aurait mis en position de force contre lui, mais je serais au mieux parvenu à occuper Carthage (ce qui n'aurait pas suffit à me faire gagner la partie) juste avant qu'Aragorn ne construise les Pyramides.
Répondre
#6
Oui, de toute façon, à laisser Aragorn complètement tranquille, et à ne pas surveiller combien il produisait d'impôts, on perdait dans les premiers tours quoi qu'il arrive.
Il faudrait que le Babylonien construise du militaire très vite pour foutre la pression à l'Égyptien, mais bon, sans améliorer son économie de départ, c'est quand même difficile.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#7
Vu que l'égyptien est quand même sacrément avantagé sur le commerce (le pouvoir sur les sets), j'ai effectivement tout joué là-dessus, en produisant des temples à tout va d'une part pour garder ma place de leader politique devant Lyzi et d'autre part pour doubler tous mes gains d'impôt. J'y ai rajouté des forteresses et un minimum de troupes pour que mes voisins me me jugent pas trop facile à envahir, et les ai laissé s'entretuer. La place de leader politique me permettant de jouer en dernier m'a pour cela été précieuse.
Je doute que cette tactique puisse remarcher une fois qu'on connaîtra bien le jeu, et l'égyptien me semble au final le plus facile à jouer pour un débutant (on sait clairement sur quoi axer sa tactique, et on est plutôt bien placé géographiquement). 

En tout cas, Mare Nostrum m'a laissé une excellente impression, on peut vraiment varier les manières de jouer (commerce, guerre, politique) et au vu des conditions de victoire, toutes les tactiques doivent permettre de l'emporter.  Big Grin
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#8
Hannibal ad portas !
– Hannibal, ici ? Avec ses mythiques éléphants ?
– Non, il amène... du mouton !
– Venez acheter mon mouton ! Il est frais mon mouton !
– Ah.
– Oui.
– Je ne l'imaginais pas comme cela.
– En même temps, il réussit à échanger ses moutons contre de l'or, du fer et du papyrus, ça démontre quand même une certaine maîtrise.
– Oui, mais enfin... Je m'attendais à quelque chose de plus martial.
– Il a quand même défait la téméraire tentative des égyptiens de Ramsès de le bouter loin de leur frontière, et conquis la Nubie dans la foulée.
– Dites plutôt que c'est le propre frère jumeau caché de Ramsès qui a organisé les défenses pendant que le borgne était au marché.
– Peut-être... Mais quand même, sa réputation n'est plus à faire. Regardez comment Athènes et Rome tremblent à l'idée de l'attaquer !
– Ils ont surtout peur de dégarnir leurs frontières alors que l'autre est si bien armé en face. La mer Ionienne, ça se traverse vite. Et de toute façon, votre grand général/marchand, c'est surtout un sacré rustre. Vous imaginez-vous qu'il se sert des Jardins Suspendus, une des merveilles du monde, excusez du peu, comme entrepôt pour ses ressources surnuméraires ? Et en plus, il finance ses extravagances avec les impôts qu'il fait peser sur le Temple d'Artémis.
– Oui, bon, lui au moins, ils les construit ses merveilles. Pas comme l'Égypte, à qui il manque une ultime rallonge financière pour compléter les pyramides.
– En même temps, ils sont surveillés de prêt cette fois-ci. Et Périclès fait même peser sur eux la menace d'une attaque simultanée sur Jérusalem et Alexandrie maintenant que la frontière avec l'Italie est bardée de forteresses des deux côtés.
– Attendez, pourquoi le Carthaginois lève-t-il les deux pouces comme cela ? Je ne comprends rien à ce qu'il raconte. « J'échange un mouton contre un papyrus, un autre contre du vin, j'ajoute deux parfums, des escl... de gladiateurs, des gemmes, des olives, de l'or et cette colonne dorique légendaire que j'avais enterré sous le rosier, ça fait dix ressources, j'achète l'amour de la Reine de Saba, et avec mes deux merveilles, les jumeaux et moi-même, je gagne. ». Cela n'a aucun sens !
– Bah, les fins de partie, c'est toujours un peu artificiel de toute façon.
– Faisons-en une autre alors.
– D'accord. Les choses ont bien changé, puisque tout le monde se retrouve sur une île anonyme, et que cette fois, les hostilités commencent dès le début avec des éléphants de guerre.
– Éléphants qui se sont contentés de déposer mollement les colonisateurs dans la seule forêt au milieu d'une mer argileuse. On a vu mieux comme conquête... Attendez, est-ce qu'il vient de réassigner ces magnifiques animaux à la récolte du houblon ?
– Bah, c'est qu'il en a des brasseries à faire tourner...
– Et le voilà qui repose des navires... de commerce ! Mais qu'ils se battent bon sang !
– Tout le monde a décidé de virer producteur et commerçant de toute façon. Sauf feu le romain, que les agriculteurs et les mineurs ont tout simplement abandonné.
– Hannibal nous refait la même stratégie de la mégapole unique mais super riche au milieu de nulle part... Et ça marche !
– Les empires, c'est surfait. L'avenir appartient aux cités-états je vous le dis.
– Et moi je vous réponds : Delenda Carthago !
Répondre
#9
C'est à dire :
-une partie de Mare Nostrum à 4, avec Skarn le Carthaginois, tholdur le Romain, Aragorn le Grec et moi l'Égyptien (pas de Babylonien à cette partie). Victoire de Skarn.
-une partie de Deus, avec encore victoire de Skarn.

Au passage, pour MN, on a donc vu jusqu'ici dans le groupe :
-une victoire d'Aragorn/l'Égypte en construisant les Pyramides avec des Impôts
-une victoire de Skarn/Carthage en construisant le 5ème héros avec des Marchandises
À quoi on peut rajouter :
-la partie où j'ai été spectateur à Paris est ludique, victoire de l'Atlante en construisant les Pyramides avec des Marchandises
-la partie où j'ai été joueur à Paris est ludique, victoire du Babylonien avec 2 capitales (Babylone et Alexandrie) et 2 cités légendaires (Troie et Jérusalem). À moins que ce soit 1 capitale et 3 cités légendaires, d'ailleurs, je me souviens que j'ai perdu Syracuse à la fin, mais je ne sais plus à la faveur de qui. Les Atlantes, les Carthaginois et les Grecs ont dû s'entretuer chez moi.

Bref, des victoires assez variées !

ÉDIT : j'ajouterai que j'ai fait une Outremer, parce qu'en début de partie (genre tour 2), j'ai pété un câble, et j'ai foncé avec quatre légions égyptiennes sur les deux légions et la forteresse carthaginoise paumées en plein milieu du désert des nomades garamantes.
Résultat des courses : 1 forteresse survivante pour Skarn et 0 survivant pour moi (en deux batailles aller-retour), d'où son point d'ancrage pour aller tranquillement envahir la Nubie (actuel Soudan).
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#10
A noter que j'ai réussi l'exploit de ne lancer aucune attaque en deux parties, record que j'espère améliorer dans le futur. La victoire de Skarn m'aura empêché de lancer ma double offensive sur Lyzi, un peu trop longuement préparée sans doute.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#11
Ce n'est pas un jeu où il y a beaucoup de combats, je pense.
Et plutôt des blitz pour rusher la victoire, et des expéditions punitives pour empêcher quelqu'un d'atteindre la victoire, bref des raids résolus en un ou deux tours, plutôt que des longues campagnes militaires sur plusieurs tours.
Comme disait un peu Skarn, c'est plus un jeu économique où la guerre est un des outils économiques, qu'un wargame.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#12
A Mare Nostrum, ce soir, Skarn a pris le titre du jeu un peu trop au pied de la lettre : jouant les Romains, il avait vraiment l'intention que toutes les rives de la Méditerranée lui appartiennent !

Comme il commençait par les Carthaginois (Lyzi) et que j'étais les Grecs, ça ne me dérangeait pas trop au début. Ayant de jolis revenus monétaires d'entrée de jeu, mon intention était d'obtenir le plus de villes/temples possible et ainsi de pouvoir me payer les Pyramides (guère thématiques pour un Grec, mais efficaces).

Ayant vite pris possession de la Crète, je caressais l'idée d'accélérer les choses en attaquant les Egyptiens (Jehan) et de m'emparer de leur capitale ou de Jérusalem... ou des deux. Dans le cadre de cette stratégie, je prévoyais de recruter Ramsès (un Grec qui se fait aider d'un Egyptien pour combattre une Egyptienne d'origine grecque, c'est au fond très logique).

A ce moment-là, cependant, Caius Julius Skarnus avait commencé à sérieusement me menacer sur le front ouest. J'ai recruté Ramsès, mais ce n'était plus dans un but offensif : je voulais que le bonus qu'il donne dans les combats terrestres me permette de défendre mes propres territoires !

C'est clairement Skarn qui a donné son rythme à la partie, par la menace qu'il faisait peser de tous côtés (il y a eu des moments où il avait presque trois fois plus d'armées que nous trois réunis). Cependant, cette menace faisait de lui la cible universelle... et cela m'a permis de me retrouver en position de gagner : j'avais deux ressources monétaires d'économisées et j'allais en gagner 10 autres au tour suivant, ce qui était suffisant pour me permettre de construire les pyramides.

Du coup, c'était bien sûr moi qui devenait la cible de tous les autres. Les Carthaginois étaient trop éloignés pour pouvoir me menacer, mais les Romains (qui avaient leur bonus offensif) et les Egyptiens (qui avaient utilisé les Dioscures pour copier le pouvoir de Ramsès) pouvaient m'attaquer. Je n'avais pas suffisamment de ressources pour protéger correctement toutes les villes dont dépendaient mes revenus.

Et, en fin de compte, Jules et Cléopatre ont chacun réussi à me prendre une province... mais ils avaient peut-être un peu abusé du commerce des vins italiens et/ou de la bière égyptienne, parce qu'ils ont négligé de me priver de mes ressources ! Au tour suivant, j'avais douze ressources monétaires et rien ne pouvait plus m'empêcher de construire les Pyramides sur le Parthénon.
Répondre
#13
La partie de Mare Nostrum d'hier soir s'est soldé par ma victoire.

Petit résumé de nos parties depuis que j'ai le jeu :

1ère partie : victoire de l'Égyptien (Aragorn) par la construction des Pyramides avec des Impôts.
2ème partie : victoire du Carthaginois (Skarn) par le recrutement d'un 5ème héros avec des Marchandises.
3ème partie : victoire du Grec (Outremer) par la construction des Pyramides avec des Impôts.
4ème partie : victoire du Grec (Lyzi) par la conquête militaire avec 2 capitales (Athènes et Rome) et 2 cités légendaires (Troie et Syracuse).

J'ai pu prouver à Aragorn que, si, c'était possible de gagner militairement à ce jeu ^^

Et ça fait plaisir de voir que les issues de ce jeu sont assez variées !
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#14
(16/09/2016, 11:56)Lyzi Shadow a écrit : 3ème partie : victoire du Grec (Outremer) par la construction des Pyramides avec des Marchandises.

J'avais bien construit les Pyramides, mais c'était avec des impôts (ce qui paraît plus indiqué pour les Grecs, qui ont d'entrée de jeu des revenus monétaires conséquents).

Lors de la partie d'hier, j'ai commis l'erreur de sous-estimer les instincts belliqueux de Skarn (qui jouait les Egyptiens alors que je jouais les Carthaginois) : pensant qu'il allait s'étendre vers le nord, j'ai négligé de fortifier immédiatement la Libye... et il l'a envahie aussitôt ! J'ai levé des troupes et libéré la région, mais les Romains (Aragorn) l'ont envahie à leur tour. Forcé de batailler pour défendre mon territoire de départ, je n'ai que tardivement eu l'occasion de me développer un peu et je n'ai jamais été en mesure de prétendre gagner.

Aragorn a longtemps dominé la partie, mais sa tentative de conquérir à la fois la capitale égyptienne et Jérusalem (ce qui lui aurait donné la victoire, car il contrôlait déjà Rome et Syracuse) était un peu trop ambitieuse, malgré le nombre important de ses légions. Son échec l'a fortement affaibli, dégageant la voie à Lyzi pour emporter la victoire.
Répondre
#15
Oups !
Dans mon souvenir, tu avais gagné notamment parce qu'on avait "oublié" de t'occuper tes caravanes, pourtant.
Mais effectivement tu l'avais bien indiqué dans ton résumé de la partie
Outremer a écrit :Au tour suivant, j'avais douze ressources monétaires et rien ne pouvait plus m'empêcher de construire les Pyramides sur le Parthénon.
J'ai édité mon post pour corriger l'erreur.

Eh oui, clairement, j'ai eu une victoire d'opportunisme.
Notons qu'Aragorn a commencé à dominer la partie par opportunisme aussi, en profitant que les Égyptiens et les Carthaginois se soient entretués pour occuper des territoires carthaginois, avant d'aller attaquer l'Égypte.
Mais quand il s'est cassé les dents avec son attaque trop gourmande d'Alexandrie et Jérusalem, j'ai eu une voie d'or pour attaquer Rome. D'ailleurs, je n'ai pas commis la même erreur que lui, n'attaquant que Rome avec toutes mes troupes (alors que j'aurais pu attaquer en même temps Rome et Syracuse).
Puis, au tour suivant, je l'ai laissé jouer avant moi pour qu'il suicide sa contre-attaque contre mon bonus défensif, ce qui m'a permis de démobiliser mes troupes occupant le Latium, et de toutes les concentrer sur la Sicile (et sa cité légendaire Syracuse), n'en laissant qu'une seule derrière pour occuper Rome afin qu'elle compte dans mon objectif.

Je dois aussi un peu à la chance aux dés, puisque mon plan aurait été impossible à réaliser si Aragorn avait réussi à détruire un seul de mes deux ponts de bâteau.
Mais c'est pas une chance honteuse non plus, puisqu'à 1 contre 1 en bataille navale, il n'y a qu'1 chance sur 6 de couler l'adversaire.
Ça aurait plutôt été un gros manque de bol que je les perde, que cela a été un coup de bol que je les garde...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)