[66] L'Anneau des Serpents de Feu
#1
Voici donc venir The Port Of Peril, signé Livingstone, 66ème DF.

On imagine l'appréhension que peut ressentir le fan de la série devant l'ouvrage, les deux dernières oeuvres de Ian pour la série ayant été franchement nulles. 

Je dois dire que cette fois-ci, notre vieil ami s'en sort honorablement. Il s'agit ici d'un DF réalisé sur le modèle "classique" de La Crypte Du Sorcier par ex, avec une sympathique visite en plein air de l'Allansie. C'est l'occasion pour Ian de glisser un bon paquet de références voire PNJ de ses anciens ouvrages. Je pense même qu'ils sont presque tous cités, d'une manière ou d'une autre. Cette unification du background est assez plaisante, même si on sent bien que Ian verse dans le "fan service".

L'aventure démarre dans la ville de Chalice. Notre héros dort dans la rue et deux types bourrés se chamaillent à propos de l'authenticité d'une vraie/fausse carte au trésor que l'un d'eux a acheté le soir même. Ils finissent par la balancer dans les ordures... où vous étiez en train de dormir. N'ayant rien à perdre, vous partez en quête dudit trésor... 

Comme on peut s'y attendre, l'aventure est très linéaire, ce qui a l'avantage de permettre le développement d'une longue histoire qui rebondit plusieurs fois. Les moments vraiment marquants ou originaux ne sont pas légion, la faute à des illustrations au style "dessin animé" du plus mauvais effet. Le final est cependant très bien, avec un combat scénarisé (peu fréquent chez Ian !) à la belle dimension épique. Le style est correct, avec des paragraphes d'une page à chaque moment fort de l'aventure.

On va en venir au point douloureux : la jouabilité. Surprise, Ian s'en sort honorablement. Les objets de boost d'Habileté sont très nombreux, et à un certain moment de l'aventure vous aurez même la possibilité de la passer à 12 (sans triche !). Il y a quelques combats difficiles, évidemment, mais rien d'insurmontable, et je pense que l'aventure est jouable avec une Habileté minimale à condition de choper certains objets. Le parcours n'est pas un OTP, il y a quelques objets à trouver mais ce n'est pas bien compliqué : il suffit de tout explorer, comme d'habitude, et cette fois on ne risque pas vraiment de PFA vicieux. L'aventure est donc plutôt facile dans le référentiel de Ian.

Au final, ce DF est donc une relative bonne surprise. Il n'atteint évidemment pas la qualité des dernières productions de Green, mais surpasse de très loin L'Oeil d'Emeraude ou Le Sang des Zombies. Il fera sans doute plaisir au fan qui cherchera à identifier les différents clins d'oeil.


Répondre
#2
Wow ! merci pour ce retour rapide. Je vais donc attendre la VF avec impatience !
Répondre
#3
"Une relative bonne surprise"
Quand on part de si bas ce n'était pas difficile de faire mieux. La médiocrité a ses limites^^

S'il touche son public tant mieux, mais c'est tout de même dommage d'attendre avec impatience quelque chose de simplement "moyen plus", alors qu'en parallèle il y a tant d'AVH qui sont largement meilleures et qui ne suscitent elles que de l'indifférence.

C'est ça qui continue de me mettre en rogne. C'est tellement injuste et mesquin. Quand Sunk a rebondi sur mon message de luluiser les min-Yaz, personne n'est venu dire "Chouette! Moi qui n'aime pas la lecture sur ordi je vais enfin pouvoir en profiter."

Continuez donc de snober les AVH, chacun chez soi et les moutons seront bien gardés.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#4
Merci de ton retour très réactif! Mince on parle de Livingstone sur RdV1 autrement que pour le dézinguer! Que se passe-t-il? Me serais-je tromper de forum?

Ta critique me donne envie de voir ça de plus près, Livingstone aurait travaillé sa jouabilité c'est intéressant sachant que c'était son point faible et le combat scénarisé est une grosse surprise!
Ce que tu dis sur les illustrations H.d.V me fait un peu peur et ça se recoupe avec ce que j'ai pu lire sur les sites anglophones avec cette nouvelle édition Scholastic. Même sur les anciens volumes réédités il y a eu apparemment retrait de nombreuses illustrations d'origine et remplacement de certaines par des nouvelles toutes moches. Pourrais-tu nous en scanner une par curiosité??

@Tholdur : Je comprends ta frustration mais aimer les DF classiques n'empêche pas de s'intéresser aux AVH et inversement, c'est aussi une question de goût, j'ai bien aimé l'Oeil d'Emeraude contrairement à beaucoup (bon les zombies j'ai pas encore testé, j'ai peur d'être déçu) et je ne pense pas être le seul à avoir envie de lire ce Port of Peril, et ça ne viendra pas m'empêcher de voter aux Yaz bien au contraire. Les LDVELH ont besoin de locomotives comme les DF et LS pour ne pas sombrer dans l'oubli et qui sait un jeune lecteur de Port of Peril viendra peut-être un jour nous pondre un Yaz d'or!
Ton idée de recueil est bonne, par contre je pense qu'elle s'est retrouvée noyée dans le fil de la discussion, j'ai dû retourner sur le sujet pour me rendre compte de sa présence. En plus ceux qui sont allergiques à la lecture sur écran n'ont pas pu rebondir dessus puisqu'ils ne sont simplement pas sur ce forum! Ca mériterait un sujet à part avec pourquoi pas un recensement de gens intéressés sur les 2 forums pour voir si ça vaut le coup. Et bien sûr voir avec les auteurs s'ils sont d'accord...
Répondre
#5
(04/08/2017, 08:52)Bruenor a écrit : Merci de ton retour très réactif! Mince on parle de Livingstone sur RdV1 autrement que pour le dézinguer! Que se passe-t-il? Me serais-je tromper de forum?
nan, c'est Vévé qui s'est planté de forum Lool
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#6
Je signale juste pour la énième fois tout le respect que j'ai pour le Livingstone de la première heure, avec son Labyrinthe de la Mort qui m'a donné le virus des LDVELH. Donc non, sur RV1 on ne fait pas que dézinguer pour dézinguer.

Il y a de très bon DF, j'ai moi même complété, grâce à des membres de RDV1 autant que de la Taverne, ma collection de LDVELH ces toutes dernières années par achats ou échanges. Je garde un œil sur le projet de Natisone (bouquin papier). Je ne suis donc pas du tout fermé au "tradi", au contraire. Et pour faire ma pub j'ai participé à CdT mais tu le sais déjà Wink

Par contre, je constate que bien des amateurs de LDVELH n'ont de leur côté strictement aucune considération pour les AVH. C'est donc triste Sad et cet ostracisme si injuste me met forcément en rogne Evil 

En même temps ils ne savent pas ce qu'ils perdent, donc je pourrai dire tant pis pour eux. Mais il reste néanmoins que ce silence assourdissant est injuste pour tous ces auteurs de talents, alors que dès qu'on constate le moindre frémissement chez un Livingstone là les commentaires font feu de tout bois. J'aimerai juste que ces réactions enthousiastes ne soient pas exclusives. Tant mieux si Port of Peril est de meilleure qualité qu'attendue - il vaut toujours mieux lire des choses intéressantes - mais qu'à côté on ne snobe pas les auteurs des AVH, qui méritent au moins autant d'enthousiasme!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#7
Côté jouabilité j'ai lu une critique sur Amazon qui relevait deux moins montrant qu'au niveau relecture ça a laissé à désirer. On commence l'aventure sans repas, mais les règles copier/coller continuent à nous donner 10 repas. Il paraît qu'au premier paragraphe on gagne 1 point d'ENDURANCE, alors qu'on n'a toujours pas le droit de dépasser le total de départ !
Bref, il y aura du taf pour Scriptarium...

Après je suis curieux de voir si en multipliant les références, Livingstone ne va pas introduire des incohérences avec les autres DF (il n'est pas à ça près, remarquez).
Répondre
#8
Merci pour ces retours !

Mark Lain a fait une très bonne et très complète critique en anglais (avec spoilers mefiant ) :
http://ffreviewermalthusd.blogspot.fr/20...stone.html

Les erreurs de continuité ont l'air hallucinante.
Répondre
#9
Merci pour le lien, Mark. Je parcours... alors, pour résumer...

- ça commence comme une chasse au trésor, mais
Show ContentSpoiler:

- beaucoup d'allées et venues entre des lieux connus, traitées comme si les parcours étaient rapides et faciles. La dimension "voyage" apparaîtra peu. Le critique juge que les mêmes allées et venues dans La Crypte du Sorcier étaient plus réalistes, qu'on se rendait mieux compte des distances parcourues et de l'aspect périple.

- chronologie : après La Cité des Voleurs mais avant L'Île du Roi Lézard
Show ContentSpoiler:

- beaucoup de PNJ, des nains en lien de famille avec ceux déjà croisés dans La Forêt de la Malédiction, La Crypte du Sorcier, etc. Et
Show ContentSpoiler:
Ça, + les lieux connus
Show ContentSpoiler:
+ la référence à des quêtes passées = fan service évident.

- des brouettes et des brouettes d'objets inutiles à transporter
Show ContentSpoiler:

- quelques erreurs logiques : on demande des nouvelles d'Untel sans avoir été avisé de son existence, on se sert d'un objet qu'on peut avoir perdu ou cassé...

- le style d'écriture change : un seul chemin et le lecteur y est maintenu de manière visible. Les voies de traverse mènent à un PFA ou ramènent vite au chemin principal. Les paragraphes s'allongent, y sont mélangés des récits (les nains aiment apparemment raconter leur légendes, leur généalogie, leurs anecdotes à la façon du Nain de Naheulbeuk). Le voca se simplifie, il est comparé à celui de Roald Dahl. Le critique pense que là, le fan service s'arrête et que Ian Livingstone veut reconquérir le jeune public. D'où (je suppose) le choix de travailler avec un nouvel éditeur, Scholastic, qui disposerait d'un réseau et d'une visibilité chez les enfants / ados et leurs parents ou enseignants.

- les combats seraient moins nombreux et plus abordables. Même le boss de fin ne serait pas inaccessible.
Show ContentSpoiler:

En résumé, Ian semble évoluer pour s'adapter à un jeune public, tout en cherchant à donner des gages aux anciens fans. Il fait des efforts sur la question de l'équilibrage du jeu, tout en gardant certains défauts.

Répondre
#10
A partir du moment où j'ai lu que le style et la jouabilité avaient changé je me suis dit "tiens, une nouvelle Legende de Zagor!" Et en effet d'après Gief sur la Taverne, Ian n'aurait pas écrit ce livre. 
À la réflexion Le sang des Zombies aussi a du etre ecrit par un fantôme. J'aime bien certains Livingstone mais il n'a jamais été capable de se renouveler.
Répondre
#11
Perso je n'ai pas de doute pour Le Sang des Zombies, on y trouve trop de tics livingstoniens. Alors que pour La Légende de Zagor, j'ai toujours été sûr qu'il y avait un écrivain fantôme, et ça s'est confirmé : Gief a trouvé l'anagramme-signature CASTLE ARGENT / CARL SARGENT.

Comme tics de Ian bien visibles dans Le Sang des Zombies, il y a déjà la coéquipière surgie de nulle part, à la manière d'Ambre dans Le Combattant de l'Autoroute. Leur physique et leur rôle sont similaires. Par ailleurs, le parcours dans le manoir a des airs de famille avec Le Labyrinthe de la Mort et L'Epreuve des Champions : issue cachée derrière un bout de tissu, possibilité de switcher une partie du parcours en passant par un trou dans le sol ou le plafond, choix gauche / droite où les couloirs se rejoignent après deux virages à angle droits. Enfin, dès le 1, il y a un de ces gags liés à la bouffe dont Ian est (c'est le cas de le dire) friand.

Pour en revenir à Port of Perils, Gief nous renvoie avec à propos au blog de Dave Morris (DM répond à un certain Robin) :

Citation :DM - I very much doubt if Ian has personally written the new book any more than James Patterson writes the books with his name on, Robin. He's a busy man these days, what with his games learning initiative and so forth.

Citation :DM - Remember, Robin, I know most of the people who ghost-write this stuff. So there's an element of "insider info" at work ;-)

Bon, ensuite on a tous vécu dans nos vies ou nos boulots des situations où des gens très respectables et intelligents, se laissent aller à jouer aux informés, parce que ça donne l'air cool sur le moment, ou parce que l'auditoire a l'air de l'attendre. « Vous savez, avec les gens que je connais... Y a des choses qui se murmurent, si vous saviez... Mais pour le moment je peux rien vous dire... » Et ça donne naissance à des rumeurs. Je me demande si Dave Morris n'est pas tombé dans ce léger travers sans penser à mal.

On pourra déjà en dire plus quand on aura le texte sous le nez Big Grin

[EDIT : après avoir lu la VF, je retire ce que j'ai dit. J'ai l'impression que Dave Morris a raison pour ce DF66.]

Répondre
#12
Argh, j'avais fait gaffe de ne pas mettre de spoilers et Dagonides qui dévoile les 3/4 du bouquin... Confus

Pour le reste :

@Bruenor : Les illustrations sont inégales. Elles ont un style "dessin animé" qui fait vraiment enfantin. Les personnages humains ou apparentés (orques...) en pâtissent particulièrement, les créatures ou décors s'en sortent mieux. Pour poster des scans, je ne sais pas si c'est légal et de toute façon, je ne pourrai pas le faire avant la semaine prochaine. Contacte moi par MP. 

@Caïth' : Je venais juste vérifier que tu ne me cassais pas du sucre sur le dos. Tongue

@gynogege : En effet, il me semble clair qu'il ne faut pas tenir compte de la règle ne permettant pas de dépasser son total de départ, ce qui se vérifie aussi au moment où on peut licitement passer son Habileté à 12. Idem pour les repas, alors qu'on démarre l'aventure SDF...

@mark twang : J'ai remarqué les deux bugs dont parle l'auteur de la critique (Jethro dont on nous parle à un moment alors qu'on peut ne pas l'avoir rencontré et le pistolet), et effectivement, il y a un travail de relecture qui semble avoir été fait à la va vite. Ce ne sont pas des erreurs "hallucinantes" mais c'est dommage. L'auteur de la critique finasse exagérément sur les questions de chronologies ou le réalisme sur les distances parcourues. Il y a un moment où on se balade à cheval aussi, et il ne le dit pas... Cela reste un DF, avec son lot de trucs illogiques si on cherche bien.

@Dagonides : Tu devrais peut-être mettre des balises spoilers... 

@Fitz : Difficile à dire, mais pour moi c'est bien du Livingstone, et en tout cas ça n'a rien à voir avec La Légende de Zagor. Ici on a pas mal de tics de Livingstone : parcours très linéaire, la brouette d'objets à trimbaler dont les 3/4 ne servent pas, le fait qu'on soit accompagné pendant une bonne partie du livre, les auto-références permanentes... Il a juste un peu adapté sa jouabilité en mettant moins de PFA, moins d'objets obligatoires et des possibilités de se booster.

@Tholdur : Je connais bien ce discours, puisque je le tenais il y a une dizaine d'années. Je sais très bien que les auteurs d'AVH mériteraient plus de reconnaissance et la situation me semble aujourd'hui bien meilleure qu'à une certaine époque où on avait vraiment l'impression de prêcher dans le désert. Aujourd'hui les topics AVH sont me paraissent bien dynamiques, il y a Scriptarium, Megara, Gallimard traduit les nouveaux DF, etc. Je trouve ça vain d'opposer la nostalgie LDVELH et les AVH. Tous les deux font avancer la cause. Lire un nouveau bouquin de Livingstone et reparcourir Sable-Noir en 2017, je trouve ça rigolo, c'est un genre de Madeleine de Proust, et ce n'est pas la même expérience qu'une AVH qui va développer son propre univers. Hélas je n'ai plus trop de temps à consacrer à tout ça, mais je l'ai beaucoup fait par le passé. Enfin, "Luluiser" des AVH ça pourrait être une bonne piste effectivement pour gagner des lecteurs car, quoiqu'on en dise, la lecture sur écran est moins ergonomique et fatigante. Toutefois, faudrait pas arriver à des prix prohibitifs genre 35 euros (suivez mon regard).


Répondre
#13
Le dessinateur s'appelle Vlado Krizan. En faisant une recherche "vlado krizan fighting fantasy" vous aurez quelques exemples.

En fait, ça a l'air d'être un artiste habitué à la couleur, et les images intérieures donnent cette impression d'être initialement faites en couleurs, mais mise en niveau de gris pour les besoins du support, un peu comme les illustrations de l'illustratrice qui avait travaillé sur les livres Xhoromag et A vous de Jouer...
Répondre
#14
(04/08/2017, 15:30)gynogege a écrit : Côté jouabilité j'ai lu une critique sur Amazon qui relevait deux moins montrant qu'au niveau relecture ça a laissé à désirer. On commence l'aventure sans repas, mais les règles copier/coller continuent à nous donner 10 repas. Il paraît qu'au premier paragraphe on gagne 1 point d'ENDURANCE, alors qu'on n'a toujours pas le droit de dépasser le total de départ !
Bref, il y aura du taf pour Scriptarium...

Voilà typiquement ce qui m'insupporte dans une publication professionnelle, si ce qui est signalé est bien vrai ("il paraît" n'est pas forcément la réalité). Ce n'est pas très dérangeant en soi pour la bonne marche de l'aventure, car on peut facilement bidouiller la règle, et des coquilles peuvent toujours subsister. Mais que ce simple travail de relecture n'ai toujours pas été fait, alors que cela c'est déjà produit à l'époque et a forcément été signalé (le Chasseur des étoiles propose aussi de gagner 1PE dès le début alors qu'on ne peut dépasser le total de départ), dénote un mépris des fans qui font des retours pour éviter justement que ces même erreurs se reproduisent. Et là, paf, rebelote! Comment se fait-il qu'ils aient encore pu laisser passer la même chose???
Et derrière effectivement Scriptarium doit se taper les corrections.
Mais ils ont peut-être passé un contrat, les fourbes, en exigeant des erreurs pour pouvoir produire une VF meilleure que la VO Mrgreen
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#15
(07/08/2017, 09:18)tholdur a écrit : Voilà typiquement ce qui m'insupporte dans une publication professionnelle, si ce qui est signalé est bien vrai ("il paraît" n'est pas forcément la réalité). Ce n'est pas très dérangeant en soi pour la bonne marche de l'aventure, car on peut facilement bidouiller la règle, et des coquilles peuvent toujours subsister. Mais que ce simple travail de relecture n'ai toujours pas été fait, alors que cela c'est déjà produit à l'époque et a forcément été signalé (le Chasseur des étoiles propose aussi de gagner 1PE dès le début alors qu'on ne peut dépasser le total de départ), dénote un mépris des fans qui font des retours pour éviter justement que ces même erreurs se reproduisent. Et là, paf, rebelote! Comment se fait-il qu'ils aient encore pu laisser passer la même chose???
Et derrière effectivement Scriptarium doit se taper les corrections.
Mais ils ont peut-être passé un contrat, les fourbes, en exigeant des erreurs pour pouvoir produire une VF meilleure que la VO Mrgreen

C'est un nouvel éditeur à la barre (Scholastic) et je pense qu'ils ont juste copié-collé les règles DF habituelles. Effectivement il ne faut pas tenir compte de la règle empêchant de dépasser les totaux de départ.


Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)