Le rêve d'Exalie (Kraken)
#16
T'es comme Lyzi toi, pourquoi proposer 2 fois le même choix avec des conditions s'excluant mutuellement ?

Pas rencontré et tu veux le faire: 48
sinon 17

Point barre (><)

Bon j'y retourne lol
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#17
Marque : 0

Tiens, les n° de § ne sont pas centrés ?

"d’ici-là" <- pas de trait d'union m'sieur d(^.^;

Venus + loin ? Heuh, normalement, elle doit être boulotée avant la Terre, d'après mes dernières informations (je viens de revérifier, c'est bien ce que je pensais Mrgreen)

ah ? J'me rebelle à cause d'un rêve ? Bon, allons voir dehors Flèche

"dix-mille" <- re-pas de trait d'union m'sieur d(^.^; (règles à appliquer dans toutes tes occurences de cet AVH, les précédentes et les prochaines, petit padawan)

M : 0 / C1

Allons-y, pas la peine de passer pour une détraquée (^^)

ah ouais, j'ai vraiment décidé de me barrer... Neutre

"Vous avez également appris que le père de l’un de vos camarades de classe est un militaire du Premier Niveau ; il possède donc forcément un exemplaire de la Clé..." (un peu facile, ce raisonnement...)

Code/Clé/Code/Clé/Code/Clé/Code/Clé... Pfff chais pas moi... Allez, dites 33 lol

Wééh, chui contactée par les esprits (et sans avoir fumé lol)

M : 1 / C1 / Code (bon, chui repérée...)

"comme lorsque vous faisiez du théâtre, enfant – avant que cela ne soit interdit, puisqu’il s’est avéré que cela favorisait les mutations." <- nan, sérieux ? lol

(cette histoire de prince, ça me rappelle Utena lol)

"Comme tous les jours, les robots d’entretien sont passés" <- Ah, toi aussi ? lol

"Presque aussitôt le sommeil vient vous prendre, vous emportant loin, très loin en direction du sud" <- la farniente ? lol

"Entre deux culminances, " <- gné Gne ?? culminance de quoi exactement ? Parce que employé tout seul, jamais vu (et confirmer par une petite recherche)

M : 1 / C1 / Code / J2 (et bim !)

ça commence à prendre forme, j'aime bien. Mais le tout début est un peu trop vite expédié, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire ; là, j'y suis enfin ! Cool

Tiens, un choix lolesque !! J'ai déjà le code mdr bon, ben, retour à l'amphi Flèche (ah ok, je comprends le code : Jour 2 lol)

M : 1 / C1 / Code / J2 / C2 (Cours 2, oui, j'ai compris huhuhu)

hein ??? Y'a pas une boulette de choix là ?
*poste sur le fofo et attends une réponse*

*revérifie §27* -> on y parle d'un camarade de classe MAIS pas de son prénom... donc je fais quoi moi ? 17 paske je connais pas le nom ou 48 pour obtenir la clé (paske c'est ce que je devrait faire mais je connais pas le type...)

RHAAAAAAHH !! (voilà, j'ai hurlé, ça fait du bien lol)

Bon, ça me gave, je vais voir le type pour la clé paske c'est ce que je dois faire mais je pense que y'a une boulette sur l'info du nom du type et ça me gonfle (><)

Je confirme la boulette : le 27 ET le 30 renvoient bien tous les 2 au 48 ! Mrgreen

Tiens, une nana en mode marteau-piqueur lol (mdr l'arnaque avec sa reum' ; l'autre clown n'est pas au courant ?)

Encore ce §17 (><) ! C'est une marotte ma parole lol

M : 1 / C1 / Code / J2 / C2 / D

Non, je ne connais pas ce type !

Vachte ! Ca fout les jetons ! Putin, ça me fait penser à The Thing de Carpenter (t'es aussi vieux que ça Krakounet lol)

Faut tout brûler ! Faut tout brûler ! Faut tout brûler !

(belle scène bien flippante)

argh, inquisiteur. Plus on a de codes, plus on est sure d'y passer c'est ça... gloups

Ah, un petit coup de Total Recall maintenant (la version de Verhoeven, hein, pas le reboot beurkbeurk)

M : 2 / C1 / Code / J2 / C2 / D

hoho, ça grimpe vite cette saloperie (><)

M : 3 / C1 / Code / J2 / C2 / D

La curiosité, c'est quoi déjà d(^.^?

"le goût pour la nudité est habituellement considéré comme un facteur de risque à la mutation" : heuh, ce serait pas plutôt : "avoir le goût pour la nudité est un indice d'être probablement muté" ? Paske ta phrase sous-entend que vouloir se délocker est un facteur de contamination (ce qui est absurde) ; le comportement peut être une conséquence de la mutation mais pas la cause (sinon, ça veut dire que la contamination passe pas la peau et dans ce cas-là, ben tout le monde devrait être en combinaison intégrale).

Cool tout le monde est putridé lol

M : 3 / C1 / Code / J2 / C2 / D / L (<- Larmes ? :mrgeenSmile

Oui, oui j'ai le D ! Comme Dévergondée lol

Sympa le trailer de la voix (et une reine alien, une !)

Ah, j'ai pas le matos, crotte !

Et non, mon coco, pas de craquette ce soir !

Carrément (bon, on la jouera légitime défense loul)

M : 5 / C1 / Code / J2 / C2 / D / L / Clé

La curiosité, c'est quoi déjà d(^.^?

M : 5 / C1 / Code / J2 / C2 / D / L / Clé / H (<- Horreur, Malheur ! Lool)

(j'adore c't'ambiance !)

Ah, revoila Kuato ! Ca va être ma fête lol

Bah vi...

M : 6 / C1 / Code / J2 / C2 / D / L / Clé / H

Pfff, je vais me faire baisée pour de bon (quoique, j'ai encore des chaises à ma disposition lol)
Bref : pas bieeenn les mutants !

M : 8 / C1 / Code / J2 / C2 / D / L / Clé / H

ça grimpe vraiment vite ce truc Pale
heuh... *relis les choix... ça fait 10 alors...*

Merde, Kuato est un Jedi ! Help !
Ce coup-ci c'est sûr, il va m'arriver un truc chelou ++ (j'ai une radio dans la tête ><)
Un dragon ? hoho, j'vais me la jouer Targaryen dans pas longtemps, j'le sens bien.

YESSS !!

Je l'ai, je l'ai ! (la H lol)

C'est tout ? Complètement subjuguée lol !



Style : du tout bon, à part 2-3 boulettes que je t'ai indiquées. Ca se lit bien.
Jeu : bon, à part le §30 et la boulette du prénom de Vettias, par grand chose à dire. La trame globale m'a l'air assez linéaire (vu la pleïade de codes).
L'histoire est sympa, y'a de belles scènes (le gamin qui se transforme, la nuit avec "truc"). Le début est une peu trop lapidaire à mon goût (le coup de la fille qui décide de se barrer juste pour un rêve, c'est léger). Bon après, ça déroule bien, ça accroche le lecteur (récurrence des rêves, doutes de la fille, toussa, ok).
La fin que j'ai eu est arrivée rapidement, mais elle est bien, genre la nana qui assume à fond son délire, mais avec un léger malaise/doute de manipulation. J'aime à penser qu'elle a eu une mutation différente des autres (c'est-à-dire psychologique et non physiologique), à moins qu'elle ne soit une sorte "d'élue" pour les méchants. L'aspect traitrise à la cause et aux humains en sus, c'est sympa aussi. En réfléchissant, il y a d'autres interprétations possibles, je pense ; et ça c'est bien aussi ; notamment grâce au fait que tout n'est pas décrit sur le monde et les mutants : on n'a que le point de vue des humains, et c'est donc pas forcément le camp des gentils (cette idée a émergé à un moment de ma lecture, mais rien n'est venue la conforté, donc ça reste un point ouvert). Et si les humains c'est les gentils, ben on est une grosse traîtresse lol

En tout cas, merci pour cette belle lecture Big Grin
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#18
(23/07/2016, 12:58)Outremer a écrit : Excellente aventure, très bien calibrée et très bien écrite.

Merci, maître. Big Grin

(23/07/2016, 12:58)Outremer a écrit : Dans une forme brève telle que la mini-AVH, je pense qu'il est important de faire comprendre (ou du moins entrevoir) les choses - notamment en ce qui concerne le cadre - de manière concise et vive, sans s'étendre plus que nécessaire. C'est quelque chose que j'ai complètement échoué à accomplir dans ma propre mini-AVH, mais qui est très bien fait ici : en moins d'une page et demie, on a saisi les éléments essentiels (sur l'héroïne, la Tour, notre prince et notre mère) qui nous permettent d'aborder l'histoire et de commencer à faire des choix. Les détails intéressants mais non-essentiels sont fournis plus tard dans l'aventure, de manière très bien dosée.

Le cadre est original et l'atmosphère est très bonne. Le contraste entre l'univers régimenté (voire presque totalitaire) de la Tour et la monstruosité baroque de l'extérieur est très efficace.

Je n'en parle pas dans l'AVH, donc chacun est libre d'imaginer ce qu'il veut, mais personnellement je ne vois pas le système politique qui régit la Tour comme vraiment totalitaire, plutôt comme un genre de méritocratie communiste. Alors certes, les règles de vie sont dures et strictes, mais je suppose que la nécessité fait loi...

(23/07/2016, 12:58)Outremer a écrit : J'ai réussi l'aventure du premier coup en parvenant au 49. C'est seulement en discutant avec Jehan et Skarn que j'ai réalisé que cela pouvait être considéré comme une mauvaise fin. Je regardais tellement les choses à travers les yeux de l'héroïne que je n'envisageais guère la possibilité de rechercher un autre but que celui qu'elle s'était fixée. J'avais bien saisi qu'elle était sous une influence extérieure et que son prince n'était pas franchement un beau blond monté sur un cheval blanc, mais la communauté de la Tour était tellement sclérosée et oppressive que je ne voyais pas la nécessité d'en prolonger l'existence stérile au prix de la vie de l'héroïne (même si ce n'est pas expressément dit, il est clair que les fins du 24 et du 25 signifient son exécution par les inquisiteurs). Le fait qu'une amie soit en danger de mort à cause des lois de la Tour me faisait d'autant moins hésiter.

C'est que tu es d'alignement chaotique, alors que Jehan est Skarn sont clairement des défenseurs de l'ordre. Tongue
Je plaisante, mais du point de vue de l'héroïne tu as raison: pour elle, les seules bonnes fins sont celles du 49 et du 50. Comme le dit Amilkosir, on ne peut pas guérir un mutant...

(23/07/2016, 12:58)Outremer a écrit : Nous glisser dans la peau de quelqu'un qui veut abandonner une humanité agonisante et tétanisée pour accepter une existence plus épanouie - fut-elle monstrueuse d'un point de vue "normal" - est un scénario fort original et que j'ai beaucoup apprécié.

Je suis bien content que ça t'aie plu! Merci beaucoup pour ton commentaire!

(23/07/2016, 14:42)tholdur a écrit : Depuis Hissssa de Makan, on sait que les concepts d'humanité et de mutants sont chers à l'auteur.

En effet, il y a certains thèmes qui me tiennent particulièrement à cœur. Celui de "la femme maléfique" en est un autre, lol. Je ne suis pas sûr d'être capable de me renouveler aussi bien que d'autres auteurs le font.

(23/07/2016, 14:42)tholdur a écrit : Dommage qu'il n'y ait pas une voie permettant de redonner un peu de combattivité à l'humanité (je ne parle pas de succès), une raison qu'elle puisse vouloir se battre à nouveau, une lueur d'espoir faible mais tangible (je ne parle pas de la colonie de Venus - qui d'ailleurs est plus proche du Soleil).

C'était une volonté de ma part. Dans cette AVH là, par rapport à Hissssa de Makan, on est de l'autre côté du miroir. Mais je suis sûr que l'humanité peut trouver les ressources de réagir! Enfin, si la Tour n'est pas détruite à la fin de l'aventure... Mais en obtenant la fin du 25, tu as fait ce qu'il fallait! Wink
Pour Vénus, comme vu plus haut, je suis un c.....! Ce sera corrigé dans la version 1.1.

(23/07/2016, 14:42)tholdur a écrit : (...) Et que font les personnes pour leur temps libre? (...)

Je n'ai probablement pas été assez explicite à ce sujet. Je voyais l'héroïne comme une étudiante, d'où les cours qui lui prennent l'essentiel de son temps. Pour les adultes, j'imaginais trois grandes catégories de personnel: les militaires, les scientifiques et les fonctionnaires. Je suppose que leurs métiers respectifs les occupent une bonne partie leurs journées. Le temps libre est essentiellement passé en public, la solitude n'étant pas encouragée. J'essairai d'être un peu plus explicite pour la version 1.1.

Un grand merci pour ton commentaire, d'autant plus méritoire que tu ne présentes pas d'AVH cette année.

PS: mes réponses sont un peu brèves, désolé! Je suis en vac et j'écris sur téléphone, c'est vraiment pas pratique. Confus
Répondre
#19
@ Caïthness:
Merci pour ce retour chronologique très complet! Je te réponds au fur et à mesure:
- oui, paragraphes pas centrés, j'ai mis ça de côté par manque de temps.
- traits d'union: ok, je veux toujours tout coller moi.
- Venus: oui, je suis un a.....!
- forcément > probablement v1.1
- Utena: toi aussi? Y'a que moi sur ce forum qui ait Candy pour référence? lol
- oui, les robots d'entretien on en rêve tous!
- culminance... avant j'avais mis un autre mot plus explicite commençant par o...... Redface
- je pense que tu as trouvé le début un peu rapide car tu n'es pas montée au dernier étage, où j'explique pas mal de choses.
- merci, en effet j'ai oublié de préciser le prénom au 27. Corrigé 1.1. Par contre c'est normal que le 27 et le 30 renvoient au 48.
- oui, je suis un vieux calamar qui a vu the Thing...
- Total Recall, je vois pas par contre? (Même si c'est un bon film, surtout la nana à trois seins!)
- aimer voir les gens se déshabiller ou se déshabiller devant les gens > mal vu dans la Tour, considéré comme une déviance psychique qui annonce une mutation. Sexualité tolérée par contre, pour favoriser les naissances.
- lol, les chaises à disposition!
- en effet , Exalie est une mutante psychique, pas physique comme sa copine Lianaé (qui le vit moins bien qu'elle, d'ailleurs...)
- ton analyse finale est très juste, bien vu, c'est ce que j'ai essayé de faire.

Très content que tu aies aimé, merci bcp pour ton commentaire! Big Grin
Répondre
#20
(25/07/2016, 22:35)Kraken a écrit : - culminance... avant j'avais mis un autre mot plus explicite commençant par o...... Redface
Aux culs rances ? Lool

(25/07/2016, 22:35)Kraken a écrit : - aimer voir les gens se déshabiller ou se déshabiller devant les gens > mal vu dans la Tour, considéré comme une déviance psychique qui annonce une mutation. Sexualité tolérée par contre, pour favoriser les naissances.
Oui, on est d'accord, DONC tu DOIGT (lol) reformuler ta phrase car, grammaticalement, elle met le fait de kiffer la nudité comme la CAUSE de la mutation, hors c'est une CONSEQUENCE ! (relis bien ta phrase :"le goût pour la nudité est habituellement considéré comme un facteur de risque à la mutation").
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#21
Citation :Utena: toi aussi? Y'a que moi sur ce forum qui ait Candy pour référence?

Je crois qu'il y a des références à Candy dans Utena.

Bon, en même temps, il y a des références à absolument tout ce qui existe, a existé ou existera dans Utena. C'est l'avantage d'être une série particulièrement métaphorique et interprétable d'un peu toutes les façons.

Accessoirement, cela parle d'une jeune fille qui est également le prince et doit grimper au sommet d'une tour scellée pour délivrer la princesse qui est aussi une rose et une épée. Et tout et tout le monde passe son temps à se transformer dans un monde qui est lui au contraire complètement figé. D'où parallèle.

Mais bon, comme je l'ai dit, on peut mettre en parallèle Utena avec absolument n'importe quoi dans l'absolu.

Et la musique est grave cool.
Répondre
#22
@ Caïthness:
Ok, ok, pas taper!

@ Skarn:
Ça a l'air super zarbi votre truc, mais ça me donne d'autant plus l'envie de le voir. Ta description me fait aussi penser à lady oscar (je sais, mais on a les références qu'on a...)
Répondre
#23
Je ne voulais pas feedbacker celui-là parce que je trouvais que tout avait été dit, mais en fait je vais le faire.
Alors je suis naturellement hermétique à la SF pulp (voir message que j'ai posté dans Consomption), donc déjà ça partait mal. Ensuite, j'ai eu la même réaction que Jehan : la faute ultra visible dès le début qui donne d'emblée l'impression que l'ensemble n'est pas relu, plus ensuite le fait que Vénus soit plus loin du soleil que la Terre, ça a été dur de continuer. Fais gaffe, l'intro et le dernier § ce sont § les plus importants d'un ldvelh, comme l'entrée ou la sortie pour un comédien.
Et puis ton style est bon, maîtrisée, mais je pense qu'il y aurait moyen de le rythmer un peu plus, de le rendre autre chose que purement narratif/détaché (au début, je trouvais ça un peu ronronnant).
Plus le grand mélange des genres très bizarre au début, et le background qui me semblait inutilement fouillé. Et je ne sais pas si c'était toujours nécessaire d'éparpiller à ce point là les infos.

Mais bon. Dès que j'ai compris un peu mieux à quoi j'avais affaire, là j'ai trouvé cela très fin et intelligent. Du coup, j'ai tenté tous les chemins pour bien comprendre les tenants et aboutissants, et je me suis pris au jeu. Et j'ai trouvé cela super.
Je suppose que c'est une aventure qui parle avant tout du rêve, du délire, du fantasme, qui transforme la vision du monde et sépare un être du reste de l'humanité (tu as bien fait de ne pas mettre de morale là-dessus : Hitler ça l'a transformé en un monstre, Einstein en un génie), humanité qui fait tout pour "ramener le rêveur sur Terre".
Ah, et puis il y a aussi le côté propagation/contagion d'un rêve/conditionnement vicieux absurde qui transforme en monstre, et là cela fait évidemment penser à l'actualité, vous imaginez bien de quoi je parle. Si on prend l'aventure, dans ce sens là, la fin ouverte au niveau moral peut paraître dérangeante. (je me doute bien que ce n'était pas tes intentions, mais on peut y voir cela aussi).
Enfin, c'est comme cela que je l'ai vu avec ma sensibilité, parce que là aussi on pourrait faire une analyse assez fouillée, et comme c'est très ouvert à l'interprétation, chacun à la sienne.

Mais voilà, au final, je rejoins tout le monde, c'est magnifique. J'ai adoré, et ce malgré l'entrée en matière très mauvaise que j'ai eu, c'est dire si j'ai aimé la suite.

Après, sur l'aspect puzzle, c'est bien, mais... enfin je ne sais pas disons que je l'ai lu juste après "Fille de" et "Le Roi est mort", et je me suis dit : "ah oui, là aussi ?" du coup, je ne sais pas comment je l'aurais pris si je l'avais lu en première. Donc c'est difficile de mettre un avis.
Répondre
#24
Merci beaucoup d'avoir quand-même pris le temps de faire un commentaire! Même si certaines choses on déjà été dites, c'est toujours un immense plaisir de lire des retours de lecteurs. Et il y a de toute façon presque tout le temps des choses intéressantes à noter, par exemple:

- en effet, si j'ai passé beaucoup de temps sur cette AVH, j'ai vraiment manqué de temps pour les relectures, d'où les erreurs grossières qui ont été relevées. Je suis désolé! Sad
- sur le lien avec l'actualité: ça m'est venu à l'esprit au cours de la rédaction de cette AVH, mais j'insiste sur le fait que ça n'a en aucune façon été une source d'inspiration pour moi (l'idée de base, càd celle d'incarner une mutante en cours de devenir, date de plusieurs années déjà). Comme tout le monde, j'ai été profondément touché par ce qui s'est passé dernièrement, et je considère que j'ai énormement de chance de vivre dans un pays de liberté comme le nôtre. C'est vrai que j'ai toujours eu une tendresse pour les méchants "en plastique", les aliens et monstres en tout genres, les empereurs et les dark vador, les maîtres du monde à la James Bond. Mais ça... non. Je n'éprouve pour "eux" que détestation et mépris.
- sur le côté "pulp": contrairement à toi, je suis un grand fan du Fantastique, de la SF et de le Fantasy à papy. En fait cela fait de nombreuses années que je ne lis quasiment plus que ça. Les châteaux hantés, les créatures contrefaites qui rôdent encore dans les galeries antiques creusées sous les collines isolées, les vallées perdues, les artefacts mystérieux, les astronefs et les batailles spaciales... ça c'est mon trip!

Encore merci pour ton retour! Big Grin
Répondre
#25
Sublime. Hisssa était sympa, le Temple encore plus abouti mais là, on est au niveau supérieur.

Le style est très bon, avec des dialogues brefs, réalistes et intenses, des phrases équilibrées et des mots sonnant juste. Hormis quelques oublis ou erreurs qu'une relecture sérieuse effacerait, c'est un régal à lire.

Le thème SF, même s'il n'est pas mon préféré, est trop rare dans les AVH. Donc comme avec Consomption, c'est un vrai plus. D'autant plus que le scénario, sans être complexe, est riche, émouvant et passionnant.

Les personnages sont décrits avec force, que ce soit au niveau de leurs réactions ou de leur aspect physique. Le destin des autres jeunes en mutation est émouvant, le caïd prétentieux finement présenté dans ses réactions, le psycho inquiétant à souhait. J'ai en particulier trouvé l'héroïne très attachante. Moi qui ai habituellement plus de mal à me glisser facilement dans la peau d'un personnage féminin, j'ai trouve Exalie touchante de sensibilité et pourtant de volonté. Ses doutes, ses regrets, sa sentimentalité mais aussi parfois son cynisme la rendent profondément humaine. Paradoxe tellement indispensable pour la rendre proche du lecteur.

Quant à la fin, elle est parfaitement réussie. SPOILERS : J'ai atteint le 50 qui est pour moi, avec le 49, la meilleure. Mais celui où le psycho nous tue est aussi valorisant pour certains car il donne une seconde chance à l'humanité. Ceci dit, j'ai tellement détesté cette société liberticide dans laquelle l'humanité se meurt que je préférais l'alternative mutants, malgré l'aspect horrible de ces derniers. C'est évidemment ce que voulait Kraken pour le lecteur, c'est réussi.

Niveau jeu, c'est également satisfaisant. Pourtant, j'ai atteint une des bonnes fins du premier coup. Mais l'aventure est construite de telle manière, grâce à des paragraphes convergents et à des mots de code astucieux, qu'elle s'avère d'une longueur appréciable pour seulement 50 paragraphes, avec son lot de choix cruciaux à faire, de Marque augmentant régulièrement, de codés à noter... En fait, l'ayant terminé, j'étais persuadé avoir joué de manière intelligente, avoir échappé à des PFA à plusieurs reprises, ne pas pouvoir faire mieux. Une relecture m'a détrompé, l'aventure est tout simplement très facile. Mais c'est un véritable tour de force en matière d'architecture du récit que de nous faire passer un moment aussi intense et donnant tellement le sentiment de contrôler les tenants et aboutissants de l'AVH en tant que héros.

Enfin, le scénario se dévoile avec une extrême subtilité. Que ce soit au niveau de l'univers, du contexte, de l'identité sibylline du fameux prince, de ce qui est arrivé à notre mère, des secrets de nos camarades taciturnes ou du plan majeur des mutants ou celui du psycho, tout est livré par touches régulières, ni trop évasivement, ni trop abruptement.

Donc, si l'aspect ludique de cette AVH n'est pas poussé à un point hyper jouissif, il n'empêche que c'est pour moi une grande réussite.
Répondre
#26
Merci beaucoup, Fitz, pour ce commentaire qui me fait évidemment très plaisir!

A propos de la difficulté: j'ai moi aussi une préférence pour les mini-AVH un peu dures, mais pour celle-ci j'ai dû prendre en considération le fait que la mort du personnage principal (un événement qui constitue habituellement l'essentiel des PFA) était justement l'une des deux bonnes fins que je voulais donner au lecteur. Dans ces conditions, le principal réglage qui me restait était l'arbitrage entre la "bonne fin" ou Exalie réussit dans son entreprise, et l'autre "bonne fin" ou elle échoue, permettant ainsi la survie des humains. J'ai finalement choisi de rendre cette dernière plus difficile à obtenir que l'autre parce que... eh bien, heu, je sais pas trop en fait! Pour renforcer l'impression de fragilité de la situation de la Tour? D'un point de vue challenge ce n'était peut-être pas une bonne idée, puisque en effet, spontanément, les fins des 13, 24 et 25 ressemblent quand-même plus à des PFA. Donc les rendres plus difficiles à obtenir, c'était peut-être pas logique...

Merci encore pour ton retour! Je suis bien content qu'incarner Exalie t'aie plu! Big Grin
Répondre
#27
Poster un feeback juste pour dire qu'une AVH est bonne ça se fait? Pourtant elle est juste bonne...

L'univers, ultra classique, m'a très rapidement englouti en provoquant chez moi un sentiment bizarre de méfiance tant à l'égard de la voix dans ma tête que vis à vis des régents de la tour. Les deux "bonnes" fins sont une très bonne idée (après m'être fait flinguer j'ai repris l'aventure deux fois pour voir ce qu'il se passait).

Le système de code est bien monté et fonctionne (je n'ai pas personnellement rencontré de bug à ce niveau).

***** SPOILER *****

Je n'ai pas lu toutes les critiques mais il me semble (par deux fois) qu'un des paragraphes me renvoie directement aux RDV avec Vettias alors que je ne suis pas allé lui parler au préalable (chose faite lors de ma tentative mortelle avant que je ne me fasse fumer à la porte).
Répondre
#28
@ Fitz: petite précision oubliée: les tentacules ventraux du mutant sont un clin d'œil à ceux de tes créatures de "transomnie", je ne sais pas si tu y as pensé en lisant ce passage...

@ Overlords: merci beaucoup pour ton commentaire, et content que l'aventure t'aie plu! Il faudra que je vérifie l'éventuel bug que tu me signale; s'il y a effectivement une erreur, elle sera corrigée dans la version 1.1.
Répondre
#29
Ah non je n'y ai pas pensé! Juste qu évidemment ce passage ma bien plu car décrit de manière très efficace ☺
Répondre
#30
Mise en route

Les règles courtes et bien écrites précisent le rôle du lecteur. Non seulement il faudra guider Exalie, mais aussi découvrir comment elle est devenue telle qu'elle est. Le préciser est une bonne idée. Ca reconnait ce qui pourrait être pris pour un défaut (on ne connait pas bien Exalie) et ça donne envie de s’y mettre.

A trop d'endroits VOUS n'êtes plus le héros

Au début (1, 39, 12) lorsque déferle une grosse part du BG. Ce qui est bien c'est que pendant qu'Exalie observe son univers, toujours fascinée, le lecteur découvre le BG. MAIS, au 39 quand le lecteur choisit le 12 pour en savoir un peu plus, ce dont l'héroïne n'a pas besoin, il fait majorer la Marque d'Exalie. Si j'étais Exalie, j'irais en cours tout de suite. Mais comme je suis le lecteur, je choisis de rester à observer, et c'est la pauvre Exalie qui trinque.

Une progressivité dans la qualité de l’immersion

Classique jusqu'à l'annonce de l'objectif : Une jeune fille dans un univers SF prisonnière d'une tour aseptisée moralement. Dehors c'est l'enfer. Elle va se rebeller/s'enfuir. Elle a besoin d'une clé et d'un code pour sortir. C’est dommage, ce classicisme m’a enlevé tout stress jusqu’à l’arrivée des premiers passages horrifiques.

Ah ! La manière dont on découvre le code, les rêves, le complice inconnu, tout ça redonne du tonus à l'intrigue. Yes !

Des actions se suivent sagement l’une après l’autre, comme au 17. Mais leur résolution est intéressante. Ca rappelle le bon Temple du Dieu Néant. A d’autres moments, ça coule tout seul, comme au 44.

31 :
Show ContentSpoiler:
fait flipper !

18 : Cool le premier choix dans le rêve, et bien flippant le 45 avec ce rebondissement (que j’attendais) et cette dose d’horreur qui ne cesse de croitre.

23 Ah !!!! Mais ça devient horrible ! Fait flipper ton truc ! Nickel l’interrogatoire.

Quelques paragraphes où je ne prends aucune note tellement je suis dedans !

10 (ou 32 si autre chemin) J’aimerai continuer la lecture mais faut que je dise un truc ! C’est vraiment le pied ce genre d’action, avec le suspense. J’ai l’impression d’avoir 13 ans et de ressentir les mêmes frissons que lorsque je lisais de bons LDVELH. Ce suspense qu’ils partagent avec les romans, mais surtout cette trouille supplémentaire parce qu’on en est le héros. Je joue à la loyale et j’ai peur pour mes fesses !

La fin (49) me laisse un peu sur ma faim. Mais c’est fait exprès je me doute. Et puis 50 paragraphes, ça limite…
Celle du 50 en dit un peu plus. Si je ne me trompe pas la différence entre 49 et 50 est le code L et ce qu’il signifie, mais c’est dommage que ce code nous enlève quelques détails.
L’autre fin (25) me fait réfléchir. Intéressant ces deux visions (49/50 vs 25) diamétralement opposées mais difficiles à départager.

Conclusion

Merci pour ce bon moment de jeu. J’ai eu ma dose de stress ! Cool ! Ce mélange de 1984 / lovecraft (je vais au plus simple pour les références, je ne suis pas du tout expert !) est original et prenant quand l’action arrive, mais paraît très classique au premier abord. Depuis ton arrivé sur le forum je kiffe ton style (tu le sais !) ; je l’ai trouvé ici un peu en-deçà par moment.
Ce que je trouve très important comme leçon, c’est qu’un simple système de codes suffit à produire un bon jeu, sans la contrainte des dés et des caractéristiques. Tout ceci fait réfléchir. Merci pour ça aussi !

Trucs bizarres

5 : On me propose de partir à la recherche du code (alors que je l’ai déjà) et pas de la clé. J’ai pris l’initiative d’aller au 48, comme le proposait le 27. Mais ça ne colle pas. Alors je vais en cours en espérant pouvoir chercher la clé ensuite. Et c’est le cas : on me propose ce choix (48), mais plus le code. C’est bloquant je trouve. Ne pouvait-on pas fusionner 5 et 30 et proposer tous les choix à la fin de ce bloc afin de ne pas dérouter le joueur ?
48 : le « J’ai demandé à ma mère » ne me gêne pas : Exalie se moque clairement du gugusse. Donc OK.
19 et 36 : la nudité est un risque ou une preuve de mutation potentielle ? J’ai l’impression que pour toi c’est vraiment « risque ».
49 : j’ai l’impression que les filles devraient se serrer contre un mur pour laisser passer la horde. Elles ne se couchent que pour éviter les balles, et tardivement.
?? "Entre deux culminances, l’un des assesseurs vous informe que... " Mais… je ne suis pas toute seule avec mon prince pendant ces cul minances ?


Fautes

12 de nombreuses fautes. Problème de temps pour l'histoire du titan. Pas sûr que l'imparfait et le plus-que-parfais soient appropriés dans un récit au présent.
17 « un des garçons présent_ »
18 « complexe_ »
19 « tu sais bien que __ peux tout me dire »
10 « sont présents DE partout. » Un peu trop oral.

Dialogues

Il faut « bla bla, vous dit Machin. Bli bli. » au lieu de « Bla bla », vous dit Machin. « Blibli. »
et aussi :
« blala.
- Truc truc.
- Trac Trac. » au lieu de mettre des guillemets partout. Mais je crois que tu as dédié les guillemets aux vrais dialogues, et les tirets aux dialogues internes. Ce n'est pas top je trouve…


Mon parcours

Show ContentSpoiler:
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)