Spellforce
#1
J'ai dû en parler sur gamebook, mais là, sujet non présent !!!

Donc une petite explication de ce qu'est Spellforce, surtout que le jeu est disponible pour une somme modique (15 euros de mémoire) avec ses deux extensions qui ne la rendent que plus passionnante et plus longue à jouer !

Spellforce, c'est un RTS mêlé avec des pointes de JDR, comme Warcraft 3. En mode campagne ou jeu libre, on incarne un Serviteur de la Rune, libéré de son esclavage, pour mener la quête de sauver le monde. Pour cela, il bénéficie de runes et de plans de bataille qui lui permettent d'invoquer héros, paysans et guerriers pour mener la bataille.

Le héros doit alors trouver soit un monument des héros pour invoquer jusqu'à 5 compagnons (le nombre commence à 1 et monte légèrement au fur et à mesure qu'il prend de l'expérience) ou un monument typique d'une race (humain, elfe, nain, orque, troll et elfe noir, juste pour changer). Le héros possède pour cela une jauge de "rune" qui commence à 100%. En invoquant un héros, il baisse sa jauge de 10 points et de 4 points pour un paysan. Plus la jauge est basse, plus le héros ou le paysan mettra de temps pour être invoqué, il faut donc tout équilibré.

Le paysan peut ensuite aller chercher des ressources (bois, fer, pierre pour changer, ainsi que des matériaux magiques tels que sélène, aria ou lenya) et ainsi alimenter les réserves. Des bâtiments de guerre sont nécessaires pour invoquer au fur et à mesure de l'évolution diverses unités. Toujours également un système de "technologie" qui coûte relativement cher et n'est pas rétroactive (les unités invoquées précédemement ne bénéficient pas du pouvoir). La recherche de nourriture permet d'invoquer de plus en plus d'hommes, passant d'une armée de 10 individus jusqu'à 80 au maximum.

Le but du jeu est très souvent de détruire les "campements". Effectivement, il existe des bases des monstres et tant qu'un bâtiment de ces campements est debout, des monstres pourront être invoqués. De plus, plus vous attendez, plus la fréquence d'invocation augmente. Les monstres patrouillent souvent, et dès qu'elles remarquent une de vos unités, elle part aller alerter son campement pour faire des raids.

Quant aux héros, ils sont basés de la même manière que le personnage principal (l'avatar), c'est-à-dire avec des caractéristiques et on peut les occuper. Par contre, ils ne gagnent pas d'XP. Pour faire évoluer son "équipe", il faut donc trouver de nouvelles runes de héros.

Le personnage principal peut être équipé (casque, armure, jambières, deux anneaux, deux armes ou arme + bouclier). Il possède 7 caractéristiques (force, endurance, dextérité, agilité, sagesse, charisme, intelligence) et à chaque fois qu'il passe de niveau peut augmenter des points dans les compétences combat lourd, léger, à distance, magie blanche, magie noire, magie élémentaire, eux-mêmes sous-divisés.

Dans le mode campagne bien sûr, il faut plus de subtilités (par exemple pour exploser un campement orque, on peut invoquer des dryades hyperpuissantes, etc.). Il existe trois campagnes (une par extension). La deuxième extension incorpore également le mode "jeu libre", qui s'apparente à de l'escarmouche.

Que l'on joue à l'un ou à l'autre, je trouve le jeu très prenant, avec des degrés de difficulté différent, et la possibilité d'une évolution sur une très longue durée. Peu de chose à rajouter sur le jeu, si ce n'est le thème de la campagne relativement simpliste.

Note : 90%.
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#2
j'avais envie de l'acheter mais là, je crois que je vais aller le chercher....
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)