Conf. de Matthieu Freyheit à Paris 13
#1
Colloque de l'UFR Lettres, Langues, Sciences humaines et des Sociétés
Matthieu Freyheit de l'Université Haute Alsace
Un coup de dé jamais n'abolira la lecture ! Les livres dont vous êtes le héros et la matérialisation de lire.





Très intéressant.

Il avoue qu'en 15 ans, il n'a jamais trouvé la solution du Manoir de l'Enfer Big GrinD

Je vous livre une partie de sa conclusion (à propos du fait que le livre enferme le joueur dans son dispositif) :
Matthieu Freyheit a écrit :Le lecteur du livre dont vous êtes le héros n'est pas qu'un joueur, il est également un tricheur et circule plus librement que ne l'y invite les règles dans l'espace en construction de l'aventure. […] Le mésusage est intrinsèque

Et il finit par citer… Littéraction !
--
Vous êtes mort.
Répondre
#2
Ca y est, j'en suis venu à bout. Quelques passages compliqués, mais beaucoup de points donnent à réfléchir. Ils mettent des mots sur des sentiments, des habitudes inconscientes... C'est assez marrant donc. J'aime beaucoup la troisième partie, à charge, puis la transition bienveillante vers la conclusion.
Sympa le passage sur Litteraction.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)