Castle Fekenstein
#31
Juste une faute de frappe, au chapitre 16 "des traces di combat"
Répondre
#32
ok, j'attends d'avoir quelques fautes de plus pour faire une nouvelle version
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#33
J'en tiens une autre : "suffuser" n'est pas français (51, 85, 89).
Répondre
#34
A mon tour de faire ce feedback.
Personnellement je suis plutôt partagé par cette AVH.
Certes on se retrouve dans un univers intéressant et quand on voit le début, je me suis dit que ça démarrait bien. Pourtant il y a des points qui m'ont laissé sur ma faim:

-premièrement concernant le style, je pense que malgré une traduction de qualité, on peut y apporter des améliorations. Certaines phrases relèvent du langage parlé mais pas écrit. (quelques trucs, les planches ne glisseront aps sous vous, grimoires terriblement difficiles à être crées, on dirait qu'ils attendent la relève, c'est l'ennemi qui perd tout le sang,...)
-Je n'ai jamais vu une aventure où il y a autant de tests à réussir.
-je trouve disproportionné avant de démarrer l'aventure de dépenser un point pour un elixir qui donne 1 point d’endurance alors qu'un grand n'en redonne que 2 et coûte les 3 points). Le grand elixir est peu rentable. De plus à la fin, il suffit d'en avoir un petit pour gagner.
-c'est un peu bizarre comme château où il est apparemment habituel d'entendre le bruit des explosions. Ils sont bombardés jour et nuit ou bien il y a des savants fous qui font des expériences louches ou encore des gardes qui aiment jouer avec les pétards? Par ailleurs, les gardes à l’intérieur du château ne font vraiment pas le poids face à 7 commandos pas plus forts que des sergents. Après on peut y trouver une exception chez le propriétaire du chateau qui relève un peu le niveau des combats. mais il suffit qu'il détourne son attention de nous pour qu'on puisse le buter de coté. Il n'est pas trés prudent ou bien trop confiant. Concernant les côtes qui craquent, je me demande comment on fait pour se relever aussitôt.
-La compétence "manipulation arcanique" est beaucoup trop puissante. Non seulement, on peut l'utiliser quasiment tout le temps mais en plus elle nous assure la victoire.
-Sur les points de victoire, je vois très mal comment on peut terminer l'aventure avec moins de 2 points et plus de 4 points mais je n'ai peut-être pas joué assez.
-Une mission d'infiltration et de sabotage manquant un peu de réalisme: dans de telles missions, il faut aller à l'essentiel et ne pas perdre de temps. or, on remarque que si on perd du temps à dévier sans arrêt notre chemin, cela nous sera favorable par la suite. sans cela, on passe à coté de beaucoup de choses.
Répondre
#35
@ Aaah, Outremer, ça n’est pas une faute de français c’est un néologisme. Il me fallait un mot pour rendre un effet magique et j’ai donc créé celui-là.
51 suffusés: infused
85 suffuse votre corps d’énergie nécromantique: sends his necromantic energy searing hrough your body
89 suffués d’énergie nécromantique, bougent spasmodiquement: twitching with animating necromancy

@ titipolo, je vais m'efforcer de répondre aux points que tu soulèves
(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : -premièrement concernant le style, je pense que malgré une traduction de qualité, on peut y apporter des améliorations. Certaines phrases relèvent du langage parlé mais pas écrit. (quelques trucs, les planches ne glisseront aps sous vous, grimoires terriblement difficiles à être crées, on dirait qu'ils attendent la relève, c'est l'ennemi qui perd tout le sang,...)
Sur ce point je défends mes choix de traduction,
• Appris Quelques Trucs: Learned A Few Tricks. J’aurais pu traduire “appris quelques tours” mais ça ne m’aurait pas satisfait du tout, du tout.
• sélectionnant soigneusement les planches qui ne glisseront pas sous vous: carefully selecting planks of wood that aren’t going to tip you into mud.
• terriblement durs à créer: Terribiy hard to make. Peut-être “effroyablement” ?
• on dirait qu’ils attendent la relève: it looks like they are waiting to go off shift
• Le combat est court et sanglant mais c’est l’ennemi qui perd tout le sang sauf pour quelques égratignures: The fight is short and deadly but apart from a few minor wounds to your troops, it is also one sided.
Maintenant, si quelqu’un pense avoir mieux je suis prêt à écouter…

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : -Je n'ai jamais vu une aventure où il y a autant de tests à réussir.
Il y en a beaucoup, c’est vrai, mais mis à part ceux de la dernière ligne droite ils sont plutôt faciles ? En outre il n’y a pas de combats au sens habituel du terme, ils les remplacent donc.

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : -je trouve disproportionné avant de démarrer l'aventure de dépenser un point pour un elixir qui donne 1 point d’endurance alors qu'un grand n'en redonne que 2 et coûte les 3 points). Le grand elixir est peu rentable. De plus à la fin, il suffit d'en avoir un petit pour gagner.
Je suis assez d’accord. C’est pour réduire un petit peu la disproportion que j’ai rajouté la précision au bas de la liste d’équipement

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : -c'est un peu bizarre comme château où il est apparemment habituel d'entendre le bruit des explosions. Ils sont bombardés jour et nuit ou bien il y a des savants fous qui font des expériences louches ou encore des gardes qui aiment jouer avec les pétards?
Il est clairement dit que notre côté bombarde massivement le château pour couvrir notre approche; et qu’avant ils l’ont massivement bombardé pour essayer de percer le Bouclier.

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : Par ailleurs, les gardes à l’intérieur du château ne font vraiment pas le poids face à 7 commandos pas plus forts que des sergents.
Un colonel n’est pas nécessairement un meilleur combattant qu’un sergent ou un caporal… Nos commandos sont une troupe d’élite, supérieurs et individuellement et comme groupe coordonné à leurs adversaires; ils ont en général l’avantage de la surprise, dans le gros fight ils ont celui du terrain. En face ce sont des troufions de base.

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : Après on peut y trouver une exception chez le propriétaire du chateau qui relève un peu le niveau des combats. mais il suffit qu'il détourne son attention de nous pour qu'on puisse le buter de coté. Il n'est pas trés prudent ou bien trop confiant.
Le texte dit clairement qu’il n’est pas vraiment entraîné au combat magique, il dispose “juste” d’un pouvoir énorme, et ça le rend trop confiant, carrément mégalo en fait.

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : Concernant les côtes qui craquent, je me demande comment on fait pour se relever aussitôt.
Ça, je ne suis pas médecin et je n’ai aucune expérience personnelle en la matière, heureusement…

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : -Sur les points de victoire, je vois très mal comment on peut terminer l'aventure avec moins de 2 points et plus de 4 points mais je n'ai peut-être pas joué assez.
En passant par le mur on peut ne décrocher qu’1 point, pour 5 il faut obligatoirement ramener le Tome

(08/01/2014, 21:00)titipolo a écrit : -Une mission d'infiltration et de sabotage manquant un peu de réalisme: dans de telles missions, il faut aller à l'essentiel et ne pas perdre de temps. or, on remarque que si on perd du temps à dévier sans arrêt notre chemin, cela nous sera favorable par la suite. sans cela, on passe à coté de beaucoup de choses.
Show ContentSpoiler:
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#36
(09/01/2014, 11:46)ashimbabbar a écrit : Sur ce point je défends mes choix de traduction

Ce n'est pas tellement la traduction que je reproche, au contraire, je trouve que tu as fait du très bon travail. Simplement il y a des expressions qui paraissent courantes en anglais qui ne le sont pas en français. Moi j'aurais mis quelques tours mais bon là c'est un choix. Terribibly hard doit être courant en VO mais pas en VF même si je reconnais que tu as bizen traduit. A ta place, j'aurais mis "extrêmement complexe à être crées".
Bref je pense que s'écarter ne serait ce que très légèrement de la VO peut être justifié dans des cas comme ca.


Citation : Il y en a beaucoup, c’est vrai, mais mis à part ceux de la dernière ligne droite ils sont plutôt faciles ? En outre il n’y a pas de combats au sens habituel du terme, ils les remplacent donc.
Ce n'est pas tellement la difficulté le problème. D'ailleurs ce n'est pas cet aspect là que je reproche. J'ai fini par me lasser à force de lancer trop de fois les dés.

Citation :Il est clairement dit que notre côté bombarde massivement le château pour couvrir notre approche; et qu’avant ils l’ont massivement bombardé pour essayer de percer le Bouclier.
Il m'a semblé que le bombardement ne servait qu'à couvrir notre approche, rien de plus. Je ne me souviens pas avoir entendu nos supérieurs dire qu'ils ont essayé mainte et mainte fois de le bombarder au point que les gardes soient habitués à ce bruit.

Citation :Un colonel n’est pas nécessairement un meilleur combattant qu’un sergent ou un caporal… Nos commandos sont une troupe d’élite, supérieurs et individuellement et comme groupe coordonné à leurs adversaires; ils ont en général l’avantage de la surprise, dans le gros fight ils ont celui du terrain. En face ce sont des troufions de base.

Le problème est bien là. Confier un objet aussi puissant et aussi convoité à de simples troufions de base, c'est une manœuvre extrêmement risquée, la preuve.


Citation :En passant par le mur on peut ne décrocher qu’1 point, pour 5 il faut obligatoirement ramener le Tome
En ramenant le tome, je n'ai eu que 4 points. Mais je te l'accorde, je n'ai pas fait assez de fois l'aventure pour avoir tous les points.
Répondre
#37
. Hmm, je vois ce que tu veux dire: ils ne sont pas vraiment sur leurs gardes, ils ne s'attendent pas à être attaqués - les soldats en tout cas. Ils doivent se dire qu'ils ont la bonne planque par rapport à ceux des tranchées… ça n'est pas assez marqué peut-être.
Maintenant, sur l'Etoile de la Mort non plus ils ne s'attendaient pas à une attaque de chasseurs visant l'unique vulnérabilité…

. Pour le bombardement, c'est logique qu'il se poursuive en continu - ils ne vont pas s'arrêter tout d'un coup, ça aurait l'air suspect… enfin je suppose.

. Je vois 3 combos pour avoir 5 points
Soigné Trihsder+Vu la chambre d'expérimentation+Libéré les prisonniers+Tome
Vu la chambre d'expérimentation+Libéré les prisonniers+Tome+Entendu délirer Storn
Soigné Trihsder+Etudié les effets du Bouclier+Tome+Entendu délirer Storn
Personnellement j'ai toujours laissé crever Trihsder, la mission avant tout Mrgreen
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#38
Son prix Windhammer me semble mérité : l'AVH est originale, bien écrite et intéressante à jouer.
Son seul vrai gros défaut est sa trop forte difficulté qui en devient frustrante. Le vaste choix de compétences est trompeur : il faut cibler quelques combinaisons bien précises pour avoir un espoir de terminer victorieusement l'aventure et même alors, ne pas être trop malchanceux sur certains tests menant à des PFA en cas d'échec. Au moins, à force d'avoir épluché l'aventure dans tous les sens, j'ai obtenu le score maximal en réussite à la fin, c'est toujours ça comme lot de consolation.

Mais hormis ce (gros) point noir, l'ensemble est bon.

L'univers en premier lieu est intrigant et inédit. Cette magie omniprésente aux effets surpuissants, ces écoles de sorcellerie, les domaines thaumaturgiques de divination, télékinésie, métamorphose ou guérison, ces artefacts fabriqués en quantité industrielle que le soldat moyen utilise sans même y penser, tout cela apporte un vent de fraîcheur par rapport aux LDVELH de fantasy classiques et contribue à apporter une atmosphère particulière à l'AVH. Un peu comme la baguette de sorcier et les pouvoirs aux noms compliqués qui caractérisent singulièrement Astre d'Or.
Les informations sur cet univers se découvrent peu à peu, dans le contexte. Tout n'est pas balancé d'un bloc dans l'introduction et on se plaît à s'étonner à chaque paragraphe du potentiel insoupçonné de chaque pouvoir magique ou artefact, tout en découvrant les effets bizarres des projectiles morphiques, du bouclier invisible entourant le château, etc...

Le style est aussi très agréable malgré plusieurs maladresses de répétitions ça et là. Des réflexions légères, presque humoristiques ou ironiques émaillent un récit à la prose équilibrée, décrivant de manière riche et précise les phénomènes les plus marquants sans s'étaler jusqu'à alourdir le récit. Un style qui convient très bien à une mission nerveuse d'infiltration, au rythme soutenu. Aucun temps mort mais pas non plus la sensation d'être noyé dans l'action. Quant au scénario, s'il n'a rien d'ahurissant, il répond parfaitement à ce qu'on attend d'une aventure de ce format limité et procure toutes les sensations qu'on espère d'une mission militaire en one-shot.

Enfin, malgré le déséquilibre au niveau de la difficulté, le système de jeu est très plaisant. Les capacités à choisir, l'équipement, le bonus de départ, ce ne sont que des choix cornéliens. Même si certains attribut semblent moins utiles que d'autres, ils sont tous régulièrement sollicités. Quand on arrive devant une épreuve, la manière de la résoudre sera très différente selon nos spécialités initiales ce qui contribue très efficacement au plaisir de la relecture.

En somme, tu as bien fait de la traduire Ashim. Je ne peux pas trop me prononcer sur la qualité de la traduction, n'ayant pas lu l'original en VO. Mais la mise en page est nickel, les fautes d'orthographe inexistantes, la formulation des phrases irréprochable.
Ah si un petit regret concernant les noms de code à noter. J'aurais préféré que tu les traduises de manière à ce qu'ils soient plus courts à noter que ces bouts de phrase.
Répondre
#39
Merci pour ce feedback Fitz !

(09/02/2014, 16:25)Fitz a écrit : Son seul vrai gros défaut est sa trop forte difficulté qui en devient frustrante. Le vaste choix de compétences est trompeur : il faut cibler quelques combinaisons bien précises pour avoir un espoir de terminer victorieusement l'aventure et même alors, ne pas être trop malchanceux sur certains tests menant à des PFA en cas d'échec. Au moins, à force d'avoir épluché l'aventure dans tous les sens, j'ai obtenu le score maximal en réussite à la fin, c'est toujours ça comme lot de consolation.
Mais si on n'a pas la bonne combo pour la fin, au moins on meurt avec le sentiment du devoir accompli, non ? Mrgreen

(09/02/2014, 16:25)Fitz a écrit : Le style est aussi très agréable malgré plusieurs maladresses de répétitions ça et là.
Tu penses à quoi en particulier ? Je pourrais réécrire ça pour la version définitive…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#40
C'est mal mais quand je vois des erreurs ou des répétitions, je ne note jamais les numéros de paragraphe.

Oui c'est sympa de mourir après avoir accompli la mission mais perso, je ne peux pas renoncer avant d'avoir atteint le tout dernier paragraphe!
Répondre
#41
(02/01/2014, 00:23)Skarn a écrit : Les élémentaires catapultés sur l'ennemi ?

Il semble que quelqu'un t'ait entendu, je pense au concurrent malheureux du dernier windhammer tipping point de Andy Moonowl. On peut y combattre entre autres des élémentaires de carbone, d'uranium et de néon…
Maintenant, c'est une AVH qui aurait sans doute gagnée à être développée sur 300-400§ et certainement à être mieux écrite, aussi le système de combat est grotesque; par contre son application au combat d'armée est simple et efficace.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#42
quand je disais que j'attendais d'avoir plus de fautes ! Nouvelle version.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#43
Une très bonne AVH, classique dans son fonctionnement mais originale par son background, et très plaisante à jouer. Je n'ai pas eu le temps d'en explorer toutes les voies car l'échéance du Yaz approchait et j'avais encore d'autres aventures à lire, mais je la retenterai avec plaisir. Ce qui frappe dans cette traduction, c'est la qualité du style, et je ne serais pas surpris qu'il soit même meilleur que celui de la version originale. J'ai notamment beaucoup aimé les petites touches d'humour pince-sans-rire assez caractéristiques d'Ashimbabbar (dans l'introduction par exemple, à propos de notre famille "comme il faut"). Je me demande si, parfois, le traducteur n'a pas un peu outrepassé son rôle...

Quelques petites coquilles que j'ai notées au fil de mes lectures:

89
n'st
vous empêcher à ces hommes

12
cuisiniez

35
niveau supérieure

intro
Vous ne seriez alors pas repérables par les moyens normaux mais, étant donné les nombreux sorts et artefacts qui améliorent la vision nocturne, là aussi le château sera* bombardé pour distraire les défenseurs de votre approche.
* serait?
Répondre
#44
Excellente petite avh grâce à son remarquable background concernant le héros. J'aime les avhs à disciplines et pouvoirs à choisir, cela offre souvent des relectures intéressantes. Et surtout, dès la lecture des règles, on doit se creuser la tête pour soit optimiser son personnage, soit jouer selon ses préférences, et souvent un mélange des deux. Sans compter que ce temps passé à déguster les règles allonge la durée de vie des avhs courtes, vu qu'on passe du temps à faire ces choix. Cerise sur le gâteau, l'univers est certes fantasy mais possède une couleur propre bien rendu par les disciplines et l'équipement : on évite donc une ènieme histoire Tolkienienne ou DF-like. Offrir un tel background et un univers fantasy spécifique pour une avh si courte, c'est très bon.

Intrinsèquement, cette avh avait le niveau pour figurer sur le podium. Je lui aurais bien mis davantage de points que je ne l'ai fait, mais les points sont rares. Honnêtement, je l'ai clairement sous-noté d'un point. Le fait que ce soit une avh traduite et que son auteur ne connaisse ni nos forums, ni les Yazs étaient pour moi un handicap. Le fait qu'elle soit déjà primée avec le prix Windhammer également.

Faute de temps pour lire toutes les avhs, je suis loin d'avoir exploré tous les recoins de l'avh mais j'y reviendrai un jour. Je m'en suis très bien sorti et mes choix à la première lecture ont été les bons. Ce n'est qu'en lisant vos retours que j'ai découvert le surcroît de difficulté avec l'existence d'un goulot d'étranglement final Livingstonien (où ça où ça ?). J'ai donc fini du premier coup à 3 ou 4 points de mémoire.

Pour info j'avais pris par exemple les deux niveaux de magie élémentale, la compétence "érudition", et celle qui donne du Sang Froid.
Merci à Ashim d'avoir traduit cette avh que j'ai trouvé très intéressante.
Répondre
#45
(05/03/2014, 12:46)VIC a écrit : Le fait que ce soit une avh traduite et que son auteur ne connaisse ni nos forums, ni les Yazs étaient pour moi un handicap. Le fait qu'elle soit déjà primée avec le prix Windhammer également.

C'est pour ces raisons que j'ai "zappé" cette AVH des YAZ.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)