Opération Survie ~ Les Terres Désolées
#16
(06/09/2013, 15:46)ashimbabbar a écrit : Ah, un truc qui m'avait échappé

2 questions
- on est obligé de recharger plutôt que de continuer le combat à l'arme blanche ?

Non, bien sûr. Tu dois uniquement le faire si tu n'as d'autre arme.

(06/09/2013, 15:46)ashimbabbar a écrit : - on esquive et on recharge en même temps ? dans ce cas il n'y a aucun avantage à ne pas le faire, et mieux vaudrait le présenter comme une action obligatoire que si c'était une option ( je suis pointilleux Mrgreen )
Heuuuuuuuu... j'ai pas compris Mrgreen

Maléfisse: il n'y a aucun problème, ce n'est pas une obligation, de toute façon Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#17
(06/09/2013, 16:55)Jin a écrit : Heuuuuuuuu... j'ai pas compris Mrgreen

Non, c'est juste que la formulation de la règle impliquait que c'était une option, or d'après le sens du passage c'est la tactique à suivre.

Plus ennuyeux: le premier combat. Ou bien quelque chose m'a échappé ou bien il cloche. J'avais eu pas mal de chance la première fois que je l'avais fait, là je viens de le refaire à quatre reprises et à chaque fois Jennifer se fait dessouder.
Et c'est normal vu les stats. Avec une Habileté inférieure de 2 à celle du Prédator et 50 pV ( = 9 coups ) alors que CJ a juste autant d'Habileté que lui, statistiquement parlant elle doit se faire crever. D'où recommencer le combat encore et encore…

C'est non seulement décourageant mais peu crédible vu que depuis le temps qu'ils fonctionnent en team ils doivent connaître leurs forces et faiblesses respectives. Contre un adversaire aussi dangereux, le pur bon sens serait que Jennifer joue les faibles femmes et laisse le corps-à-corps à CJ ( je ne sais pas si elle pourrait placer un tir occasionnel, parce que même blessé c'est un Prédator et qu'il verrait venir le coup ? ). Ou alors, on dit que le Prédator l'a étendue d'entrée de jeu en lui faisant, mettons, 20 de dommages ( = 4 blessures ) et CJ doit se battre seul - solution que j'ai adopté pour continuer.
Ou alors on donne au canon scié un touché automatique en corps-à-corps ? Pour ce que j'en sais, ce serait assez réaliste - le bestiau serait assez affaibli pour qu'elle ait des chances de s'en tirer…
Ou alors, on introduit une règle d'esquive au corps-à-corps exactement comme quand on recharge, qui interdit d'attaquer.
Enfin bon, ce ne sont que des suggestions personnelles et c'est ton AVH; mais je maintiens qu'en l'état ce combat pose problème.

( "avec toutes les forces qui lui restent", incidemment )
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#18
(06/09/2013, 17:42)ashimbabbar a écrit :
(06/09/2013, 16:55)Jin a écrit : Heuuuuuuuu... j'ai pas compris Mrgreen

Non, c'est juste que la formulation de la règle impliquait que c'était une option, or d'après le sens du passage c'est la tactique à suivre.

Plus ennuyeux: le premier combat. Ou bien quelque chose m'a échappé ou bien il cloche. J'avais eu pas mal de chance la première fois que je l'avais fait, là je viens de le refaire à quatre reprises et à chaque fois Jennifer se fait dessouder.
Et c'est normal vu les stats. Avec une Habileté inférieure de 2 à celle du Prédator et 50 pV ( = 9 coups ) alors que CJ a juste autant d'Habileté que lui, statistiquement parlant elle doit se faire crever. D'où recommencer le combat encore et encore…

C'est non seulement décourageant mais peu crédible vu que depuis le temps qu'ils fonctionnent en team ils doivent connaître leurs forces et faiblesses respectives. Contre un adversaire aussi dangereux, le pur bon sens serait que Jennifer joue les faibles femmes et laisse le corps-à-corps à CJ ( je ne sais pas si elle pourrait placer un tir occasionnel, parce que même blessé c'est un Prédator et qu'il verrait venir le coup ? ). Ou alors, on dit que le Prédator l'a étendue d'entrée de jeu en lui faisant, mettons, 20 de dommages ( = 4 blessures ) et CJ doit se battre seul - solution que j'ai adopté pour continuer.
Ou alors on donne au canon scié un touché automatique en corps-à-corps ? Pour ce que j'en sais, ce serait assez réaliste - le bestiau serait assez affaibli pour qu'elle ait des chances de s'en tirer…
Ou alors, on introduit une règle d'esquive au corps-à-corps exactement comme quand on recharge, qui interdit d'attaquer.
Enfin bon, ce ne sont que des suggestions personnelles et c'est ton AVH; mais je maintiens qu'en l'état ce combat pose problème.

( "avec toutes les forces qui lui restent", incidemment )

L'option que j'ai mise en gras est celle que je préfère Big Grin
Toutes les suggestions sont bonnes à prendre, et je t'en remercie Wink


(06/09/2013, 15:46)ashimbabbar a écrit : Ah, un truc qui m'avait échappé

" RECHARGEMENT
Si au cours d'un combat vous tombez à court de munitions, vous devrez recharger pendant tout l'assaut suivant, ce qui vous empêchera d'attaquer et de riposter. Durant cet assaut, la créature vous touchera automatiquement. La seule façon de pouvoir esquiver l'attaque est de tester votre agilité. En cas de réussite, vous éviterez le coup, tandis qu'en cas d'échec, vous perdrez autant de points de vie que la force de votre ennemi."

Ashim, je relance la règle du chargement. Regarde ce que j'ai mis en gras, ça montre bien que c'est une obligation, et non une option. Vous devrez a comme sens "vous êtes obligé" Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#19
aaah, excuse-moi, il faut lui enlever 24 points de Vie et pas 20 alors; j'avais mal lu la feuille de perso NoGreen, j'avais compté que les habits apportaient 1 point de protection en plus de la cuirasse OhNooo
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#20
Pas encore eu le temps de m'y atteler.
Ca devrait être possible début octobre.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#21
Ok, ça joue.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#22
Alors, alors...
Tout d'abord, mes excuses, mon feedback sera assez général, le manque de temps ne m'ayant pas donné la possibilité de nombreuses relectures.
Au premier coup d'oeil, c'est du lourd et du solide. La présentation est nickel, c'est clair, propre et net, ça donne envie de poursuivre. Les règles peuvent en rebuter certains par leur apparente complexité, mais il faut faire l'effort de s'en imprégner et on se rend alors compte qu'elles ne sont pas si difficiles. Et surtout : elles sont logiques. Il n'y a rien d'inutile, de gratuit, chaque possibilité est logique, que ce soit l'eau purifiée ou non, le taux de contamination (très bonne trouvaille), les caractéristiques de chaque arme... C'est crédible et réaliste, il n'y a pas de règles chiantes uniquement là pour "remplir" et faire sérieux. C'est du lourd donc, mais ça n'empiète pas sur le plaisir de la lecture, c'est le plus important.
Le coup des différents types de paragraphes est vraiment une sacrée trouvaille qui m'a beaucoup plu. L'écueil majeur serait d'en abuser, mais Jin a eu la sagesse d'en user avec modération. Les pensées des personnages (en italique) sont très sympa également. J'ai également eu la bonne surprise de trouver pas mal de dialogue direct, chose que je pensais être le seul à proposer. J'aime beaucoup, ça rompt le rythme narratif et ça rend l'ensemble plus vivant, ça implique plus le lecteur.
Incarner une femme, alors là, j'applaudis des mains et des pieds ! Incarner une femme canon et féminine, mais capable de buter le premier qui approche trop près, bref, incarner une femme qui a des couilles, j'adore (Oui je sais, le docteur Freud se serait régalé avec moi...) En plus, une brune aux yeux verts de chat... C'est donc avec la féline Jennifer que j'ai décidé de faire un bout de chemin.

Pour l'histoire en elle-même, je serai moins bavard. Ce n'est pas un secret, les univers post-apocalyptiques me laissent de glace. Un bon point toutefois : j'adore les histoires de groupe, de petites communautés composées de personnages aux personnalités bien campées, chacun apportant ses qualités et défauts, j'aime les histoires de groupes de survivants s'unissant pour s'en sortir ou assiégés par une meute d'adversaires. Donc là, c'est tout bon.
Autrement, c'est bien ficelé, Jin connaît son job et ça se voit. Des critiques ? Je dirais que parfois, ça manque... Comment dire... de "liant": Le rythme est parfois saccadé, un peu sec (on reconnait bien là la rigueur militaire de tonton Jin, lol !). Quelques adverbes, conjonctions de coordination, quelques "répondit-il", "concéda-t-elle" ou "répliqua-t-il" seraient parfois bienvenus je pense. Pareil pour le personnage de Syl, que l'on réussit à convaincre trop rapidement de nous rejoindre, j'aurais plus insisté sur les doutes, l'hésitation, les interrogations avant qu'elle accepte... Pour Jennifer, hé bien, on en oublierait presque qu'elle est femme parfois. Un petit détail, un petit rappel comme un geste féminin ou une réaction féminine serait là-aussi bienvenu, une femme ne réagit pas comme un homme (sans aucun sexisme de ma part). Mais bon, Jin est un homme et ce n'est donc pas toujours évident en tant que tel d'imaginer les réactions et attitudes d'une femme. Il serait interessant de faire jouer cette avh à une femme en lui faisant incarner Jennifer pour voir comment elle la ressentirait.

Bon, voilà. C'est du lourd, du costaud et l'on reste admiratif en devinant le travail énorme accompli derrière. On a beau être des amateurs écrivant pour le plaisir, il y a quand-même là une rigueur et un sérieux tout professionnels. Etant un mauvais client pour ce genre post-apocalyptique, mon avis est forcément moins enthousiaste que pour une autre avh Fantasy ou SF. Mais en étant objectif, c'est franchement énorme, avec un côté jeu-vidéo et films du genre prononcé qui enthousiasmera les amateurs. Franchement, j'ai passé un bon moment.
Chapeau !
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#23
Salut VS,

Et ben, quel premier feedback. Je ne m'attendais pas à autant de bonnes choses. Je t'avouerai que je ne pensais pas que tu allais autant apprécié, c'est donc une excellente surprise.

Je suis content de savoir que les nouveautés que j'ai mises (les différents styles de paragraphes, etc) aient été appréciées. Je voulais faire quelque chose de nouveau, ne sachant pas si ça allait plaire ou non.

Concernant Jennifer, on m'avait reproché, quelques fois, qu'il n'y avait pas assez de personnages principaux femmes, hormis dans Opération Survie 2, donc j'ai décidé de remédier à tout ça.

Mais effectivement, comme je n'ai pas l'habitude, il est tout à fait possible que je n'ai pas mis assez en avant les traits et le caractère féminins de Jennifer.

Sinon, histoire de cibler ce qu'il t'a plu, quels sont les passages ou les moments que tu as appréciés le plus? Est-ce que la règle du troc fonctionne bien? Est-ce la règle de l'eau purifiée a été bien utilisée?

Encore merci pour le feedback et ravi que tu aies passé un bon moment Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#24
La règle de l'eau purifiée, mine de rien, introduit une certaine pression, tout comme le taux de contamination. C'est une variante bien trouvée de la version Fantasy, le type qui traverse un désert avec tant d'unités d'eau dans sa gourde et qui voit avec inquiétude le niveau baisser... Pour le troc, pas vraiment de problème, c'est original et ça colle au genre : mettre en place des dollars ou de l'argent n'aurait pas été crédible.

Pour être franc, je pense que techniquement, au niveau des règles et de la structure, c'est nickel. Je suggère un effort sur l'écriture, pour faire moins "sec" par moments. Par exemple, on a parfois cinq ou six lignes de dialogue qui se suivent. Dans ce cas, je trouve meilleur de rajouter ici et là un "répondit-il" ou "demandez-vous". Sinon, le changement avec le retour au narratif qui revient juste après devient trop marqué. On peut même raffiner ce dialogue avec par exemple : "Répondez-vous en recalant une mèche de cheveux rebelle" ou "Soupire Seth avec amertume en se laissant tomber derrière le volant"...

Pour Jennifer, j'aurais effectivement rajouté une touche de féminité ici et là. Le geste des cheveux que l'on recoiffe machinalement par exemple. On peut même jouer sur ce côté féminin avec une scène entière. Un enfant en danger par exemple : en tant que femme, Jennifer peut avoir une réaction "maternelle" ou protectrice instinctive qu'un homme n'aura pas forcément. Et là, tu peux rebondir et faire comprendre, par un flash-back, que Jennifer ne peut pas avoir d'enfant ou en a perdu un, d'où son attitude.
En allant plus loin, on peut évoquer une menace de viol par un ennemi : là, la guerrière redevient pleinement une femme et peut paniquer, perdre ses moyens, devant cette menace contre sa féminité. Sentiment (normalement) impossible à appliquer à un homme. On peut même imaginer deux hommes du convoi en venant à se battre pour elle...
Tu vois, même en étant homme, on peut quand-même trouver le moyen de faire ressortir par moments la féminité de l'héroine, du simple geste de coquetterie (rajuster sa coiffure ou sa tenue) à quelque chose de bien plus intense. Le gros avantage du personnage féminin, c'est que sa féminité peut être aussi bien une force qu'une faiblesse. Surtout dans un genre comme celui-là, plutôt masculin et violent, où la présence d'une femme peut être un véritable détonateur...
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#25
Oui, c'est pas bête du tout ce que tu dis, au contraire. Je m'en veux de n'avoir pas pensé à tout ça lors de la rédaction. Pourtant, je suis quelqu'un de plutôt observateur, et je sais quelles sont les attitudes qu'on les fait.

Là, je pense que j'étais tellement à fond dans la survie des personnages, que j'ai oublié de les rendre plus humains par de simples gestes, ou autre.

L'idée que des hommes puissent se battre pour elle est une excellente idée.

Bon, de toute façon je reprendrai cette avh's, je rajouterai donc ces éléments à ce moment-là.

En tout cas, merci pour toutes ces infos et ces petits trucs et détails, VS Wink

A l'occasion, quand tu auras du temps et l'envie, tu pourras essayer l'aventure de C.J., car elle contient aussi pas mal de bons moments.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#26
"j'étais tellement à fond dans la survie des personnages, que j'ai oublié de les rendre plus humains par de simples gestes, ou autre"

C'est pas plus mal dans un sens, on est dans un univers dur et impitoyable, on s'attend pas à voir l'héroine faire un arrêt au Post-Atomic Beauty Institute entre deux bastons.
Mais bien dosé, un petit détail tout simple de ci, de là, peut faire son petit effet, d'autant plus que le lecteur ne s'y attend pas forcément, l'effet est d'autant plus grand. Question de dosage je dirais...
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#27
Au fait, avec tout ça, je ne t'ai même pas demandé le principal: tu as terminé avec quelle fin? Le paragraphe 500, 600 ou 650? ^^
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#28
Paragraphe 600 : Happy ending...
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#29
Ok. Tu as eu la seconde fin ^^
Bon, j'arrête de t'embêter Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#30
(29/09/2013, 17:08)Voyageur Solitaire a écrit : Pour Jennifer, j'aurais effectivement rajouté une touche de féminité ici et là. Le geste des cheveux que l'on recoiffe machinalement par exemple.

Qui n'est pas propre aux femmes, mais à ceux qui ont les cheveux longs (je fais pareil quand ils ne sont pas attachés).

Citation :Un enfant en danger par exemple : en tant que femme, Jennifer peut avoir une réaction "maternelle" ou protectrice instinctive qu'un homme n'aura pas forcément.

L'instinct maternel n'existe pas, c'est connu depuis longtemps. Je connais plein de femmes qui ne veulent pas d'enfant, ou qui en ont eues pour être dans la norme sociale.

Elle peut très bien être maternelle quand même, un côté lt. Helen Ripley ; mais ce n'est pas parce qu'elle est femme, c'est parce que c'est dans son caractère (il y a des hommes très paternels aussi, voir par exemple Arthur dans Kaamelott saison V)
--
Vous êtes mort.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)