Dragon d'Or
#16
Je me souviens pour ma part que j'avais été déçu que Dragon d'or ne constitue pas une série centrée chaque fois autour du même héros. C'est un peu frustrant d'ouvrir le livre et de tomber sur l'intro qui vous apprend qu'en fait, vous n'avez pas d'histoire...

Je n'ai pas été convaincu par la stat "psy", autant que je me rappelle elle était plutôt inutile.
"Je chercherai à retrouver un rêve..."
Répondre
#17
En effet, le "psy" ne servait pas souvent. Par contre, il me semble qu'il ne vaut mieux pas rater ces tests car c'est la mort assurée une fois sur deux!!
Répondre
#18
Quand on me parle du psy dans les Dragon d'or, je pense tout de suite à la rencontre avec les Esprits de fumée (ou un nom comme ça) dans le Dieu Perdu.LOL Comme je possédais jamais le tambourin pour les vaincre, je me rappelle qu'il y avait une succession de tests très ardus et que je mourrais chaque fois.Sad
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#19
Oui, le psy c'est la variable conçue exprès pour gêner le joueur plus qu'autre chose. Un peu comme la chance en fait, sauf que ça ne s'applique pas aux même type d'évènements.

Je me rappelle du premier Dragon d'Or, je crois, dans lequel je m'étais fait tué par une saleté d'archer au début du livre.Il y avait même une illustration. C'est marrant, mais je n'ai jamais relu les volumes de cette série que j'ai encore. Allez, ce sera ma lecture de ce soir et je ramène mes critiques lundi.
"Je chercherai à retrouver un rêve..."
Répondre
#20
A vrai dire, l'Agilité non plus ne servait pas très souvent ! Il me semble avoir fini l'un des Dragons d'Or ("La Malédiction du Pharaon") sans jamais avoir à faire un test basé sur l'une de ses deux caractéristiques.
Répondre
#21
Comme vous, je trouve frustrante l'illusion d'incarner un personnage unique que nous donne le texte d'intro.

Outremer a écrit :A vrai dire, l'Agilité non plus ne servait pas très souvent !
L'Habileté. Wink

Plume.pipo a écrit :Je me rappelle du premier Dragon d'Or, je crois, dans lequel je m'étais fait tué par une saleté d'archer au début du livre.Il y avait même une illustration.
Il y a un elfe dans le jardin du manoir, avec une illustration, en effet. C'est un combat tout simple.
Plus tard, bien plus tard, on affronte un archer qui tire depuis son tableau. Un peu plus délicat à vaincre. (mieux vaut avoir 2 lanternes)
Répondre
#22
J'ai relu Le Tombeau du Vampire hier soir : définitivement une bonne petite aventure, avec des moments originaux, comme la partie d'échecs (un peu trop courte, hélas). Le duel final nous montre que le courage ne paye pas toujours.

Quelque chose qui n'a quasiment pas été évoqué jusqu'ici : les illustrations de Leo Hartas, présentes dans quatre livres sur six. Je trouve que leurs perspectives tordues et leurs angles de vue inhabituels leur confèrent un aspect dérangeant, ce qui leur permet d'apporter un certain caractère à l'univers autrement fade de Dragon d'Or. Au moins autant que celles de Blanche pour Sorcellerie!.
Répondre
#23
ouiii !
C'est vrai que les illustrations ont quelque chose de très particulier, qui font que Dragon d'or ne ressemble à aucune autre série. Très bonne remarque et je te rejoins sur la qualité du "tombeau du vampire" : un bon opus, à découvrir.
Segna, adepte de Slangg...
[Image: vampire_icone.png] La Traboule de Segna
Répondre
#24
Moi par contre, le Tombeau du Vampire n'est vraiment pas mon préféré de la série. Je trouve dans le même thème le Seigneur de l'Ombre beaucoup plus dark, plus malsain.
Mais j'aime encore mieux le Chateau des Ames Damnées et l'Oeil du Dragon.

Je te rejoins par contre à 100% sur les illustrations. Que les perspectives sont étranges dans ces dessins. C'est sympa.
Répondre
#25
moi par contre, je suis convaincu que c'est peu ou prou le meme heros dans ttes les aventures (meme si dans l'oeil du dragon, il a des pouvoirs).

Si on regarde l'intro du chateau des ames damnés, le heros raconte ces exploits passés, et il se trouve que ce sont ces aventures vecues precedemment dont il parle ...
Répondre
#26
J'ai toujours trouvé cette série très bonne, même si les différentes histoires ne sont pas très fouillées. Par contre, je trouve que les différentes ambiances sont très bien décrites. Les illustrations sont également très bonnes, en plus d'être originales. Bref, une série que j'affectionne tout particulièrement et que je refais toujours très volontiers. Seul bémol: le système de combat qui est trop basé sur la chance aux dés.. et sachant que je tir 10x plus de 1 que de 6, ça se retourne souvent contre moi...
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#27
(18/01/2007, 20:26)Aragorn a écrit : Quand on me parle du psy dans les Dragon d'or, je pense tout de suite à la rencontre avec les Esprits de fumée (ou un nom comme ça) dans le Dieu Perdu.LOL Comme je possédais jamais le tambourin pour les vaincre, je me rappelle qu'il y avait une succession de tests très ardus et que je mourrais chaque fois.Sad
Il faut effectivement tester son psi avec trois dés, perdre 3 points de psi, tester son habileté, puis retester son psi avec 3 dés (malgré la perte de 3 points précédentes). A peu près 1% de chance de s'en sortir sans la conque. Pour avoir la conque,
Show ContentSpoiler:
Répondre
#28
Hélas, la série DO est presque aussi mal dosée niveau jouabilité des combats que les épouvantables DFs. Pourtant, le système de combat des DO était plus simple à équilibrer et tester. (Mais Morris -dixit son blog- n'aimait pas tester les règles, d'où la série Destins)
Néanmoins, leur ratio qualité/ petit nombre de paragraphe de la série DO en ont toujours fait à mes yeux une série idéale pour s'inititier aux ldvelhs, avant de se lancer dans le bain des DFs, un peu plus matures....
Exception faite de l'Oeil du Dragon, plus consistant et dans lequel j'ai toujours vu davantage un DF qu'un DO. Il reste mon préféré (avec le Temple de l'Oubli).
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)