Trouvez l'intrus, lol
#16
Oiseau, tu vas finir éditeur si tu continue comme ça Big Grin

En tout cas, ça le fait grave Yep
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#17
Suite à une comparaison minutieuse effectuée entre mon livre Lulu et les anciens Gallimard, j'ai effectué un certain nombre de modifications sur le design de la couverture. Il s'agit surtout de grossir les polices aux endroits où mon texte était nettement plus petit que les caractères sur les Folio originaux. Même si je pense avoir un bon sens intuitif des proportions, les ajustements restent faits au pif. Il demeure possible que les caractères soient encore un peu trop petits, voire qu'ils soient devenus un peu trop gros. On se rapproche cependant de la perfection ldvelhique. Une maquette Nostalgie™ authentique est à notre portée. ^_^

[Image: fullnewcover.jpg]
Répondre
#18
Tout simplement émouvant... ^_^
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#19
Ouais, c'est pas mal, j'avoue... en tout cas assez bien pour que je vienne sur le forum pour le dire personnellement.
Je me laisserai également bien tenté par toutes les avhs (du moins, celles qui me plaisent) qui sortent avec ce format.
Répondre
#20
Après le fignolage de la couverture, j'ai tenté de résoudre le problème mystérieux de la taille du texte intérieur.

Ce que j'avais fait originalement, c'est créer un nouveau document Word, arranger la dimension des pages pour correspondre à un livre de poche (4.25" x 6.875" chez Lulu), mis 1/2" de marge sur chaque côté, ajouté 1/4" de marge supplémentaire du côté de la tranche ("gutter"), et recopié quelques pages des Folio classiques, mot à mot, afin de déterminer quelle police et quelle taille étaient employées. Conclusion : Times New Roman 10 donnait exactement la bonne largeur (les mots finissaient à la même place sur les lignes), et un interligne de 11 pixels donnait la bonne hauteur (les lignes finissaient à la même place sur les pages).

Or, stupéfaction, ces paramètres exacts, une fois appliqués à mon prototype, ont donné du texte nettement plus petit que celui des Gallimard. C'est encore parfaitement lisible, mais la différence est claire et nette, comme si j'avais tapé en Times 9.

Tout d'abord, j'ai cru que le système de Lulu avait effectué une réduction de mon PDF pour cause de proportions incorrectes, mais alors, les marges sur les quatre côtés auraient été trop grandes. Une règle a vite fait de confirmer qu'il y avait effectivement 1/2" de blanc de chaque côté, et une largeur de texte de 3".

J'ai alors pensé à mesurer de la même façon les Folio d'antan…

Vous voyez venir le punch. Il s'avère que leur texte couvre 3 3/8" d'une marge à l'autre. Leurs marges de gauche et de droite sont non-standard : 3/8" au lieu de 1/2", une différence presque imperceptible à l'œil nu, mais qui, combinée à un "gutter" plus faible (1/8" au lieu de 1/4" – sans doute acceptable parce que les livres dépassent rarement 250 pages), ajoute 3/8" en largeur pour le texte.

Ces nouveaux paramètres pris en compte, je découvre maintenant que pour arriver aux mêmes mots en fin de ligne (et aux mêmes lignes en fin de page), il faut du Times 11.5 (bizarre) et un interligne légèrement inférieur à 12 pixels (11.5 fonctionne aussi, mais j'ai peur qu'en faisant ça, les pieds des p & q touchent les têtes des b & d sur la ligne en dessous).

Bref, cette longue histoire sert à annoncer que je connais maintenant les paramètres réels pour une pagination intérieure authentique. Le "nombre de lignes sur la page" sera la seule imperfection restante, car les livres chez Lulu sont 1/8" plus courts, lorsque mis debout, que les Gallimard classiques. Ceci réduit la place disponible pour le texte d'à peu près une ligne par page (à moins de réduire aussi les marges du haut et du bas, mais alors, les en-têtes et les pieds-de-page commencent à bouffer dans le texte).

Maintenant, je ne sais vraiment pas si j'ai le courage de tout repaginer mon tome 1… Parce que ça changera tout : la position des illustrations, les numéros en bas de page, tous les fins détails de pagination à refaire… Beurk. ^_^
Répondre
#21
Oiseau, peux-tu mettre à dispo un fichier Word de démonstration, avec les bons réglages (marges, taille de caractères, interlignes, etc.), et éventuellement la couverture si bien imitée ? Pour servir d'étalon pour d'éventuelles autres éditions.

En tous cas, bravo pour ce travail de précision... et ces précisions, justement Smile
Répondre
#22
C'est effectivement un travail remarquable qui donne un résultat vraiment beau à voir. Smile

J'ai quelques interrogations sur le "texte":

oiseau junior: cela indique bien un livre orienté "jeunesse", mais pour des AVH plus "adultes" il faudrait sans doute trouver autre chose?

un livre dont vous êtes le héros: ne faudrait-il pas mettre "une aventure dont vous êtes le héros" pour se démarquer? Après ça risque de mettre le bazar dans les polices de texte, et un livre est un livre. Mais bon, même si "livre" me va très bien, je soulève quand même la question.

n°ISBN: un livre sur LULU possède-t-il son propre numéro? Si oui pas de problème, mais dans le cas contraire je pense qu'il vaudrait mieux ne rien mettre.

n° de "catégorie": ici tu as mis 5. Cela correspondait à la taille standard des bouquins, et donc au prix. Seuls les plus gros affichaient 6 (La créature venue du chaos) ou 7 (la couronne des Rois). Il faudrait peut-être déterminer à partir de quand mettre 6 ou 7, dans le cas d'une "grosse" AVH pour le projet de collection collective.

code barre: il est fictif, donc à moins de partir sur le projet collectif, je pense qu'il vaudrait mieux ne pas le mettre. (Remarque: le code barre touche le bord blanc pour mes LDVELH, peut-être faut-il le mettre plus bas???)

Rédigé au Canada par The Oiseau: ça fait un peu bizarre, puisqu'à l'origine le drapeau est là pour pour marquer la langue originelle du livre et le texte la langue de traduction+nom du traducteur.
Je garderai donc le drapeau à la feuille d'Erable, en mettant plutôt pour le texte:
"Texte en Français (Canada)
par The Oiseau"
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#23
Garde à l'esprit que je n'ai pas fait ça dans un but professionnel/commercial, mais uniquement pour satisfaire ma nostalgie. Il y a aussi un soupçon de parodie dans l'ensemble ("oiseau junior"). Les considérations que tu soulèves sont sans importance dans ce contexte.

— Oiseau junior ne signifie pas "livre jeunesse" ; c'est simplement une parodie de Folio junior.
— Les livres originaux avaient "UN LIVRE…", j'ai donc gardé exactement cette expression.
— Le nº d'ISBN est totalement fictif.
— Le nº de catégorie des LVH est presque toujours "5", je l'ai mis uniquement pour le look authentique.
— Le code barre est également totalement fictif (sa position, en revanche, pourrait être revue).
— Je sais pourquoi le drapeau était là à l'origine, mais n'ayant rien traduit, j'ai mis ce qui m'est passé par la tête.

Le projet de collection, s'il émerge de son coma, n'utilisera pas cette maquette, car ce serait totalement illégal. On se ferait poursuivre. ^_^
Répondre
#24
Pour les livres originaux en français (Défis et Sortilèges ...) Il n'y a tout simplement rien à la place du drapeau, ce qui laisse plus de place pour le résumé justement.

Répondre
#25
Mais je l'aime, moi, le petit drapeau ! Crybaby
Répondre
#26
Lol, mais oui il est très bien. Et il prévient le lecteur d'éventuels contresens dus à des canadicismes :p .
Répondre
#27
Celui-là, j'essaie désormais de ne plus le faire. Il en restera éventuellement un ou deux.
Répondre
#28
C'est excellent, ce que tu as fait là, Oiseau ! Big Grin
La concrétisation de nos rêves récurrents (voir de nouveaux LDVELH publiés sous l'ancienne forme).
Pour le drapeau, t'as bien raison !
Répondre
#29
(26/04/2012, 17:45)Oiseau a écrit : Le projet de collection, s'il émerge de son coma, n'utilisera pas cette maquette, car ce serait totalement illégal. On se ferait poursuivre. ^_^

Pourquoi se ferait-on poursuivre ?
Dans le monde du jeu video il y a bien des "retrogamers" qui développent des jeux avec des jaquettes identiques à celles des jeux de l'époque. Je pense notamment à Pier Solar (Genesis/Mega CD) que certains ici connaissent peut-être. Mais le même phénomène existe sur la plupart des supports de jeux et personne n'a été poursuivi.
Répondre
#30
Wahou !!

Oiseau, ton bouquin je le trouve super !!

c'est du super boulot, c'est un peu comme si la collection folio renaissait.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)