Dans l'enfer de la jungle (AVH bien sûr !)
#1
Premier feedback sur cette amusante mini-AVH.
(Surligner tout le commentaire pour avoir accès aux spoils ^^)

Déjà une AVH faisable en express pendant la pause déjeuner, ça c'est une sacrée idée ! La fabrication demeure classique mais en 40 paragraphes, on ne demande pas forcément mieux !


J'ai bien entendu échoué à mon premier essai : trop violent, je me suis dégommé ma réserve de PE.
La deuxième m'a semblé pas si mal : patience - escalier (l'escalier est ma technique suprême- interrogation du vigile Morris (qui étrangement m'a donné beaucoup plus confiance que Livingstone ^^), ça m'a donné un résultat quasi inévitable : la brute était de même force que moi.

N'ayant pas de dés, je décide en tout loyauté que je perds alors que c'est moit-moit (j'avais H3E4).

Bref, j'ai fait plusieurs relectures avec des angles différents pour découvrir quelles sont les différentes possibilités tout en me régalant de l'aspect vraiment speed - le lexique et le rythme a été soigneusement choisi pour donner une impression de stress. Un gros clin d'oeil contre la baston avec Livingstone.

Voilà, une AVH comme il faut, équilibré pour son support, avec un nombre de paragraphes exact pour son degré (AVH humoristique sans prétention)
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#2
Bon pas de réponse à mes questions, je poste mon feed quand même. On est sans doute pas à un juge près...

Déjà j'ai bien apprécié la révélation initiale. J'ai tout de suite été mis dans l'ambiance, apprécié de jouer ce type prêt à faire n'importe ou presque pour avoir ce qu'il veut, alors qu'en vrai je suis du genre à attendre que le rush soit passé (parfois de plusieurs années!). Ses airs suéprieurs, alors qu'il peut lui arriver de se planter en beauté, j'ai bien aimé. Le style est très bon. J'ai réussi à ma première tentative, avec un profil H=4 et E=3, et un seul point à l'arrivée. Dans le combat final, après avoir vainement tenté un sprint, j'étais à E=1 contre E=3 pour mon adversaire, mais les dés m'ont été favorables. Ensuite j'ai parcouru l'ensemble de l'AVH, et vu que les PFA sont tous très soignés, mention particulière au "livingstonien" mais vraiment ils sont tous très bien.
Certes c'est une AVH humoristique, mais les règles et le parcours sont tout à fait sérieuses et bien pensés. Ce n'est pas juste du loufoque comme pour ma mini-AVH par exemple, c'est bien une véritable aventure car il y a un vrai plaisir à incarner le personnage, réfléchir aux conséquences des choix proposés et jouer les tests. J'ai bien aimé les références LDVELHiennes qui sont légion. La difficulté me semble bien dosée.
Si je devais trouver des trucs négatifs, c'est pour moi le "pamphlet politique" que j'ai trouvé trop ciblé sur l'instant présent, et qui du coup perdra sa force avec le temps. J'aurai préféré quelque chose de plus généraliste. Et puis, finalement, le titre ne me plait pas tant que ça, même si je ne vois pas trop lequel pourrait mieux convenir parmi la longue liste des LDVELH. Peut-être que j'aurai préféré la transposition du titre de série "Quête du Graal".
Sinon un truc par rapport à mon parcours, je suis passé sous la grille, ai réussi le test, et me suis retrouvé "devant". J'ai donc trouvé bizarre ensuite de perdre 3 unités de temps dans l'escalier.

C'est donc une très bonne mini-AVH, humoristique, et qui pour moi n'est pas du tout "sans prétention".


- Yaaaaaaaaaiiiiiiiiaaaaaiii !
- Mais c'est... c'est le cri! Le fameux cri...
- ...strident de Karlos, tout à fait!
Répondre
#3
Oui j'ai tâché de faire quelque chose d'équilibré au niveau de la structure et de la jouabilité. Certes il y a quelques délires (notamment le combat contre Livingstone^^) mais le bon chemin est parfaitement jouable en prenant des décisions sensées. On peut aussi y parvenir avec des choix bourrins (parce que ce sont quand même les plus marrants) mais il y a des tests à réussir.

Pour le paragraphe politique, je ne savais pas quoi trouver pour un jeune et du coup, je me suis rabattu sur Sarko mais c'est le seul paragraphe où j'ai fait ça, il est difficile de faire rire sur ce sujet, chacun ayant des opinions différentes.

Pour le temps dans l'escalier, il y a un petit manque de réalisme mais d'une part il faut quand même le temps de les descendre et surtout avec un format court comme celui-là, c'est difficile de prendre en compte les choix faits aux paragraphes précédents.

Pour le titre enfin, je n'ai jamais trop eu d'imagination pour ça donc j'ai pris celui qui me semblait le plus en accord.

En tout cas je suis content que vous ayez apprécié cette lecture, c'est la première fois que je fais une AVH humoristique donc je redoutais un peu les réactions. Big Grin
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#4
Ben moi je suis plutôt client du genre donc ça va!
Pour mon parcours, il suffirait de dire qu'après l'action du store le personnage n'est pas seul devant mais "bien placé dans dans le peloton de tête". Comme ça on peut imaginer qu'il n'arrive pas le tout premier au moment de l'évènement suivant.
- Yaaaaaaaaaiiiiiiiiaaaaaiii !
- Mais c'est... c'est le cri! Le fameux cri...
- ...strident de Karlos, tout à fait!
Répondre
#5
Dans cette aventure, nous incarnons Aragorn (le membre du forum, pas celui de la Communauté de l'Anneau). Bon, d'accord, pas vraiment. Seulement un fan de Livres dont Vous êtes le Héros, bête, méchant, et obsédé par Ian Livingstone et les lecteurs Blu-Ray. En fait, surtout par Livingstone (les labyrinthes qui rendent dingues sont plutôt du fait de Jackson/Brennan/Lekhor, mais sont ici qualifiés de livingstoniens quand même).

Notre héros devra accomplir la quête de sa vie pour s'emparer du plus précieux des trésors. Enfin, presque. Mais il y aura quand même de terribles dangers. L'histoire n'est en effet pas très développée ici. Après une très bonne introduction où on nous mène complètement en bateau en décrivant le tout comme le labyrinthe de la mort n°252-b, j'ai été un peu déçu qu'il n'y ait pas plus de rebondissements et de double niveau de sens dans les descriptions : les différentes voies, plus ou moins dangereuses, qui se recoupent, l'affrontement final apocalyptique au milieu du rayon dévasté etc.

Niveau jeu, cela m'a paru bon. Il est quand même nécessaire d'avoir un peu de chance, et de se mettre au moins 3 d'habileté pour espérer réussir.

En terme d'humour, un grand nombre de blagues sont des private jokes, en particulier toutes les références à nos talents exceptionnels basées sur des comparaisons avec des LVH célèbres ("l'homme qui a fini en moins de 20 essais la Créature"). Ça a son charme pour les membres réguliers du forum, mais également l'inconvénient d'être hermétique aux non-habitués.

Un bémol pour le titre, déjà utilisé par une aventure (et pas une des meilleures) de Loup Solitaire.

En résumé, c'est une aventure sympathique à lire, et qui fait sourire, mais qui aurait probablement mérité d'être encore affinée. On sent un potentiel pas entièrement exploité dans les situations proposés.

Remarques :
*Erreur de renvoi au 14 (l'autre vigile est au 17, pas dans une boucle temporelle)
*Au 27, il y a un accès direct vers le 40. Est-ce voulu ?
Répondre
#6
Merci de m'avoir signalé les erreurs, je vérifierai ça. Flèche

Effectivement, c'est une AVH clairement destinée aux amateurs de LDVELH puisque dans le cadre d'un concours lié aux deux forums. Je conçois que ça fait un peu élitiste mais avec ce type d'humour, j'étais sûr de toucher tous les lecteurs.

L'AVH est certainement améliorable, je j'ai pas passé autant de temps dessus que pour les autres que j'ai écrites (environ un ou deux mois je dirais). Les idées que tu mentionnes pouvaient en effet être attendues mais le thème des soldes est assez vaste, difficile de tout caser en 50 paragraphes. Je ferai peut-être une version un peu améliorée après la fin du concours.

En tout cas merci de ton feedback. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#7
Parodie amusante. Le sujet convient parfaitement à ce format de mini-Yaz, pas assez long pour que l'humour tombe à plat ou finisse par lasser. Le rythme de l'écriture est trépidant, en harmonie avec cette course effrénée. Pas grand chose à dire de négatif si ce n'est une séquence finale assez ardue par rapport au reste de l'aventure. Comme je fais partie des anti-consommateurs primaires, le
thème de la frénésie des soldes et le ridicule engendré pour certains ne pouvait que me plaire, C'est léger, ça se lit sans prise de tête.
Répondre
#8
Je viens de finir l'aventure, et j'ai bien aimé! Incarner un personnage aussi bas du front est un vrai plaisir. Après une 1ère lecture "sérieuse", je me suis fait plaisir en enfreignant toutes les règles de bonne vie en société, et comment dire... J'ai bien aimé! Oui, ça ma plu! A moi les ascenseurs réservés aux handicapés, désormais!!!

C'est vrai qu'il y a pas mal de private jokes ("Dans le doute prenez à droite. Il faut toujours prendre à droite vous savez pas ça ?" Ah Ah!), mais après tout la plupart des lecteurs de cette AVH sont des amateurs de livre-jeux qui ont les références nécessaires, alors pourquoi bouder notre plaisir? Le paragraphe ou on "triomphe" de Livingstone est particulièrement plaisant!

Lors de ma première lecture, j'ai trouvé l'aventure un peu trop rapide, et je me suis retrouvé propulsé au 40 sans trop savoir pourquoi. Je pense que ça serait bien de la rallonger un peu... Peut-être en rajoutant une rivalité avec la "brute épaisse" tout au long de l'histoire, et en introduisant des coups-fourrés cartoonesques entre notre personnage et lui? Enfin c'est une idée qui me vient comme ça à l'esprit... En tout cas on sent qu'il y a encore du potentiel inexploité!

En tout cas bravo, c'est vraiment du bon boulot!
Répondre
#9
Bon un après-midi pluvieux a être enfermé dans la maison avec deux mômes qui courent en criant, rien de tel pour me lancer dans ton avh !

L'intro de ton aventure met tout de suite dans l'ambiance : on sent la pression monter, on entend le brouhaha qui se transforme petit à petit en bruit de fond envahissant, on a l'impression que le temps ralentit et que le son s'efface progressivement pour ne laisser place qu'aux battements de coeur du "soldeur" ! voilà tout ce que ton intro m'a évoqué.

Les grilles s'ouvrent et là, c'est un festival de mauvaise foi, un déluge de mauvais comportement, mais putain que c'est bon ! J'ai opté directement pour une approche "sans pitié" afin d'arriver au plus vite à la fin de ma quête : et ça a payé !
Les paragraphes s'enchaînent avec une vitesse folle – même leur lecture se fait tambour battant – et j'enquille les choix les plus immoraux possibles. J'ai de la chance tous mes tests d'habileté sont gagnants (pourtant j'ai pris H:3 E:4) et j'arrive au but final sans trop d'accroche. Le combat final contre le boss me donne du fil à retordre : c'est du coups pour coups ! Un point perdu chez lui égal un point perdu chez moi, mais au terme de bons coups de latte bien placés consécutifs, le monstre s'effondre dans un nuage de poussière (et oui, c'est souvent poussièreux ces endroits là...).

J'ai recommencé immédiatement l'aventure en prenant d'autres chemins qui m'ont conduit à la mort (relative) : une fois mort en faisant du surf et en me prenant pour Buddha, une fois mort en combat contre un colosse têtu (mais cette fois, j'avais H:4 E:3 au départ mais H:3 E:3 une fois en combat...).
Les descritpions sont bien gérées, ni trop chargées, ni trop succinctes, et le thème même de l'avh bien que banal (le contraire eût été étonnant avec ce genre de format court) et exploité fort bien. On se prend au jeu malgré nous !
Pour conclure je dirais que les références aux ldvelh sont nombreuses mais très discrètes, les notes d'humour sont très bien emmenées et le jeu se vit plutôt bien. Les défauts ? .
Et bien peut être le fait qu'il y ait peu de combat, j'aurais peut être vu des combats moins violents, des sortes d'accrochages entre les rayons avec d'autres "soldeurs" (dans l'idée de combats à assauts limité, histoire de faire perdre un peu d'endurance, histoire de stresser encore davantage !).
Et peut être dix paragraphes de plus, pour étoffer un peu certaines scènes d'actions
Show ContentSpoiler:

Enfin, c'est une avh de bonne facture qui s'intègre parfaitement dans le cadre du concours et dont le format sert à donner un charme "sous pression" qui ravira les fans de shopping en ces périodes infernales... La jungle quoi ! Wink

lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)