Les Bois Maudits
#1
Seconde AVH d'Oorgan disponible ! Septième de l'année, nous sommes partis pour un record.
Répondre
#2
Je me suis lancé dans l'aventure, pensant que j'en viendrai à bout plus rapidement que 1930 que je garde ne réserve lorsque j'aurai plus de temps, et effectivement: premier essai et première réussite!

En pourtant après avoir tiré un 7 en habileté (mais un 12 en chance), je ne me faisais guère d'illusions. Ah oui j'ai oublié de le préciser, ce sont les règles des DF cette fois! Je préférais largement le système de l'Assassin, mais Oorgan a eu l'intelligence de proposer des stats faibles pour les adversaires (le plus fort que j'ai rencontré avait 8 en habileté). J'ai peut-être eu la chance de choisir le chemin le plus sûr?
En tout cas j'ai relevé un problème de direction. Je suis parti à l'est, puis au nord après les champignons, et encore à l'est avant de me trouver à un noeud de 5 chemins, dont on me dit que 3 retournent à l'entrée de la forêt, et qu'il ne me reste que est ou ouest. Je décide de prendre ouest pour "revenir sur mes pas", mais visiblement c'est un autre chemin...
A un moment on me demande si j'ai la bague de la révélation. or j'ai récupéré un anneau avec une pierre sans effet particulier. S'agit-il, comme je l'ai supposé, du même objet? Si oui ce n'est pas correctement indiqué.
Certains objets ne servent à rien, enfin je crois (lorgnon), alors pourquoi proposer de les ramasser?
La base de départ est un peu tirée par les cheveux (pas franchement réaliste), mais malgré tout j'ai bien aimé l'atmosphère globale. Toutefois, certaines scènes sont plus proches du plagiat que de l'hommage (la scène du corbeau repompée à l'identique!!!, ou encore la crypte qui contient la bonne plante tout comme dans le DF elle contenait le morceau du marteau de Gillibran qui nous manquait. Sans compter le fait de pouvoir retourner en arrière si on n'a pas trouvé la plante. Seul l'alchimiste est un pendant "maléfique" de Yaztromo. Mais mis à part ces moments trop copier-coller, on passe de bons moments. J'ai préféré cette AVH à la première, sans doute l'effet nostalgie du bon vieux DF porte monstre trésor, même si on est en extérieur. En tout cas j'ai bien aimé cette 2ème forêt de la malédiction (j'avais moins aimé le 2ème labyrinthe de la mort - l'Epreuve des Champions). La je trouve que bien que plus réduite, elle n'a pas à rougir de la comparaison avec "sa grande soeur". Le passage du corbeau aurait pu être un vrai clin d'oeil bien sympa, car c'est un des passages dont on se souvient tous dans le DF, mais là, le repomper en intégralité a manifestement été une erreur.
J'aime bien la conclusion ouverte, même si la encore ce n'est pas très réaliste (l'alchimiste ne semble même pas penser à l'éventualité que l'on puisse avoir un certain ressentiment contre lui).

Sinon il y a toujours des fautes qui pourraient être corrigées très facilement avec le correcteur automatique, alors pourquoi ne prends-tu pas le temps de le faire? C'est pourtant très facile: tu écris chaque paragraphe sous word et ensuite tu fais un copier-coller dans ADVELH...

Je rejoint ce qu'à dit Alendir pour l'Assassin. Tu nous propose des joyaux bruts, c'est à dire qu'ils n'ont pas tout l'éclat qu'ils méritent et ne sont pas assez mis en valeur. Prends le temps de la finition, de les polir et repolir, pour les lustrer et les faire briller! Vérifier l'orthographe et les tournures de phrases fait partie de ce travail de mise en valeur de ce que tu écris. Alors n'hésites surtout pas à consacrer du temps à ces tâches, certes moins palpitantes et plus fastidieuses que le travail de rédaction, mais essentielles pour que l'ensemble de ta production soit réhaussée et débarassée des scories qui gênent l'immersion du lecteur.

Au plaisir de te (re)-lire!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#3
OK, c'est noté.
En effets, j'ai mis des objets inutiles, comme dans la pupart des DFs, mais les orgnon servait à quelques choses. Pour la scène du corbeau, j'ai failli ne pas la faire comme ça, mais j'ai cru que ça s'éloignerait trop.
Quand aux fautes, il y en a que je n'ai pas vu sous word, mais que je vois clairement sous open office...
Merci des vos conseils, à alendir et à toi!
Répondre
#4
Quid du "problème de direction"?
Et pour la bague, j'ai vu juste ou pas?
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#5
Pour le problême de direction, c'est plus nord est et nord ouest. Je corrigerais cela dans une V2.
Quand à l'anneau, oui, tu t'es trompé. Il est indiqué quand on trouve la bague de Clairvoyance.
Répondre
#6
Bon alors je viens de le faire, comme partie d'un test pour savoir si les LDVH m'amusaient à nouveau…

Je ne m'étendrai pas sur les petits problèmes d'orthographe-présentation.

Globalement je l'ai trouvé sympathique, il y a une certaine ambiance… aussi le moment où le poison fait effet flanque vraiment la trouille. Pour une AVH de 112§, ça marche bien, donc. Et j'ai apprécié de pouvoir retrouver les carcasses pourrissantes de mes ennemis si je revenais dans le coin.
Ceci dit, je n'ai pas eu à le faire. Je l'ai réussie du premier coup, avec des stats qui à vrai dire n'étaient pas ridicules ( 11/18/9 ) mais n'avaient rien non plus de tellement transcendant.
Soyons clair: je n'ai pas eu à affronter un seul combat sérieux. Bon, le basilic aurait peut-être pu l'être, mais je l'ai haché. Et ce bois maudit est peuplé de gens tout à fait sympathiques, qui sont très empressés à me fournir des objets et des renseignements… on y reviendrait juste pour le plaisir de leur conversation ( après avoir décapité l'alchimiste, bien entendu ).
Aussi ce serait bien que tu décrives tes monstres les plus originaux. J'ai supposé qu'un 'Goupil' était un loup-garou sauf que c'est un renard à la place du loup, mais à quoi peut bien ressembler une Gargouille je me le demande encore.

Pour résumer, je pense que c'est prometteur, mais que ça mérite d'être retravaillé ( peut-être aussi de s'éloigner un peu plus de son modèle la F*** de la M***… non ? )
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#7
Lu est apprécié, je l'ai finie avec 1 point d'endurance (ouf!).
Je plussoi tholdur, le postulat de départ est vraiment invraisemblable, tout comme quelques paragraphes d'ailleurs. Ça reste quand même une sympathique AVH.
Une question cependant au sujet des provisions (j'ai peut-être loupé le passage), mais en a t-on au départ? en ce qui me concerne j'ai eu à me nourrir une fois et j'ai considéré que j'avais de la nourriture sur moi...
Répondre
#8
Je crois que je l'ai précisé,mais ne t'inquiète pas, maintenant que j'ai fini de relire mon autre AVH, l'Assassin,je vais m'attaquer à celle-ci.
Content que tu l'es apprécié ;-)
@ bientôt sur d'autre feeds!
Répondre
#9
Ça fait quelques temps que je voulais poser cette question, mais c'est quel genre de DF que j'ai fais? Il reste dans la lignée de la Forêt ou on se rapproche d'autres DF?
Répondre
#10
Bon et bien voilà une avh fort sympathique où la forêt est tout sauf accueillante !
J'ai tiré des stats assez sympas pour ce genre de règles H: 10, E:22, C:8, un peu dég' pour la chance !
Le coup de l'empoisonnement du début donne le ton de l'histoire : marche ou crève !
J'enquille donc mon épée et mon bouclier dans ces maudits bois et d'entrée, ambiance lugubre, arbres tordus enfin le truc qui d'habitude ferait fuir n'importe quel aventurier ; mais là avec poison dans les veines, tu fuis pas ! tu avances !
Je vais suivre ma méthode de critique habituelle qui est de citer ce que je n'aimes pas en premier et finir par ce que j'aime, pour ton histoire Oorgan, je vais te livrer mes impressions en bloc :

Evil ce que je n'ai pas aimé est inhérent au système DF (les règles) et j'ai noté quelques fautes d'oretografe (qui ne me gênent jamais quand à mon jugement sur la qualité d'une avh Wink ) et quelques tournures de phrases maladroites.
Je te les livre quand même, juste pour toi :
dans les règles et l'intro : -vous pourrez y travailler pour y séjourner
- où se trouve (ent)
§ 19 : les racines de plus en plus grosses et tordus (ues)
§ 104 : trois d'entre eux retourne(ent)
§ 41 : des feuilles pietinés (ées)
§ 35 : vous serez la main (serrez)

J'ai trouvé quelques trucs un peu trop directs comme le chemin du début avec les empreintes de rats, hop, paragraphe suivant combat contre horde rat, tu aurais pu faire monter le suspens en faisant croire à des rats et ne jamais les rencontrer ou bien un truc plus dangereux mais qui serait suivi par des rats qui couvriraient donc ses propres traces... Wink
Au paragarphe 35, tu décris un dialogue avec ysengrin alors que tu aurais pu dynamiser ce paragraphe par du dialogue sur toute sa longueur, ceci t'aurait évité des tournures maladroites ou mal à propos. Je pense que c'est une erreur de jeunesse, ne t'offense pas pour cela Wink.
Les paragraphes sont assez variés mais les choix restent souvent nord-sud-est-ouest, au bout de quelques § on se perd et on choisit au pif (c'est ce que j'ai fait).
tu gagnerais à décrire plus en détails tes paragraphes par des indices (visuels, sonores, odorants) qui inciteraient le lecteur à suivre telle ou telle piste ; à toi de régler ensuite les pièges ou les chemins sécurisés... tu peux offrir un chemin dégagé conduisant à la mort et un chemin encombré de ronces conduisant à la sortie par exemple (je sais c'est sournois, mais les bois sont maudits !)
Je pense pour clore ce chapitre "j'ai pas aimé" que ta jeunesse dans l'écriture te fait aller vite sans prendre le temps de fignoler, c'est normal, tu as la fougue, tu apprendras à te dompter !

Twisted J'ai aimé :
Le combat avec règles spéciales contre la horde de rats, l'ambiance générale de la forêt labyrinthique, l'esprit héros-aventurier-épée, les monstres divers et variés (à ce propos, là aussi n'hésites pas à décrire même avec force détails, tes monstres, ils seront plus réels dans l'imaginaire du lecteur, (du moins dans le mien c'est comme ça que ça marche !).
Tu as bien assimilé le style DF en milieu forestier. Quel style as-tu utilisé ? Je laisse le soin aux experts de te répondre, je dirais "Forest-Crawler !"

Pour finir cette critique, je pense que tu as du potentiel pour sortir dans quelques temps un pavé bien complet ; écris, essaye des nouveaux styles, des nouveaux procédés et/ou règles, lis les critiques, fais-en des analyses (même si des fois ton moral va en prendre un coup !) et tu seras je pense plus à l'aise. A 13 ans tu es déjà prometteur !
Et quel rythme de travail !
A plus, sunk.
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#11
Donc ça t'a plus?
Merci en tout cas pour ce feed.
Je tiens compte de toute les critiques pour les AVHs qui suivent, donc, je vais essayer de gommer les défauts... Encore que je pensais avoir réussi à gommer les choix "droites-gauches"...
Merci encore!
Répondre
#12
Mais bien sûr que ça m'a plu ! Wink
Ton avh a un côté charmant qui me rappelle les premiers Df que je lisais lorsque j'avais ton âge, donc ce n'est pas une critique négative c'est que la nostalgie est présente (donc appréciable) mais depuis 2009 je lis des AVH et à la différence des LDVELH, il y a un côté adulte plus poussé dans les avh.
Continue comme ça tu progresseras c'est sûr. Big Grin
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#13
Même si je n'ai plus que peu de souvenirs de la Forêt de la Malédiction, cette AVH présente avec elle de nombreuses similitudes : diversité des parcours, bestiaire assez commun, quête de l'objet vital et traversée intégrale de la forêt du nord au sud. On retrouve même quelques clins d'oeil précis tels que la rivière ou Yaztromo himself (je ne le voyais pas comme un nain, perso...). Pour pousser la comparaison, les Bois Maudits ont le désavantage d'être plus courts et de ne pas apporter plus d'originalité par rapport à la Forêt de la Malédiction. Par contre, au niveau de l'intrigue (la quête de la Belladonne), elle est plus motivante et moins aléatoire car plusieurs personnes nous donnent les indications afin de la trouver. J'ai bien aimé l'aspect "jeu de piste" où on nous dit d'aller voir untel qui va nous diriger vers un autre qui va nous dire d'aller par là, etc... Du coup, on ne perd pas avec la frustration inhérent au OTP d'avoir loupé le bon chemin. J'ai d'ailleurs terminé cette AVH du premier coup, d'autant plus que les combats sont faciles pour quelqu'un qui a tiré une bonne habileté (j'avais 11).
Malgré tout, j'ai bien stressé vers la fin avec l'affaiblissement dû au poison, surtout à cause de la précision qu'on ne peut plus rien avaler. J'ai alors considéré que je n'avais plus le droit de prendre mes repas ni de boire mes potions curatives et ai terminé l'aventure avec seulement 6 points d'endurance. Une bonne idée que ce poison progressif et mieux utilisée que dans l'Oeil d'Emeraude par exemple.
L'ensemble conserve les défauts d'un LDVELH de Ian Livingstone avec naïveté des choix (attaquer tout ce qui bouge est possible), objets utiles disséminés un peu partout et rencontres trop brèves pour être marquantes. Niveau style, je reste toujours admiratif de ce que tu écris au vu de ton jeune âge et plus tu liras, plus tu progresseras de ce côté-là. Par contre, certains passages sont beaucoup plus remplis de fautes que d'autres. Peut-être étais-tu pressé de mettre l'aventure en ligne une fois celle-ci terminée mais il suffirait d'une bonne relecture complète pour passer cet écueil.

Répondre
#14
Bon, je l'annonce, je suis en train de reprendre les Bois Maudits.
Outre les fautes d'orthographes, je reprends complètement la partie après la rivière, tout en conservant certaines idées, comme le poison, par exemple.
En revanche, on ne pourra plus retourner sur ses pas.
Mais on aura des "ponts" (par exemple : si l'on rate une clairière, on aura un peu plus loin un second sentier qui y conduira).
Répondre
#15
Que voilà une avh fort sympathique! D'ailleurs, je l'ai trouvée si plaisante que j'en ai presque oublier de jouer à Dragon Age: Origins, c'est pour dire! Big Grin

Voici ma critique (attention, celle-ci contient des spoils: )

Histoire:
Simple, pas très originale mais efficace et tout à fait suffisante pour susciter l'intérêt du lecteur, d'autant plus que l'aventure se passe dans la Forêt de la Malédiction, théâtre de l'un des rares livres de Livingstone que notre communauté apprécie.
Par contre, la mise en place de l'histore avec l'alchimiste est un peu tirée par les cheveux. Mais bon, ça ne m'a pas posé problème et c'est toujours avec le même enthousiasme que j'ai parcouru ton avh.

Règles:
Celle des Défis Fantastiques. Pas très recherchées, mais au moins, comme on les connait, on ne perd pas de temps à les apprendre, on peut directement commencer l'aventure, ce qui est fort appréciable.

Jouabilité:
La rejouabilité est assez bonne dans l'ensemble, avec trois relectures on peut faire le tour de cette avh.

Difficulté:
Avec mon 12 habileté (sans tricher! Et oui, ça arrive de tirer un 6 pour calculer son habileté Tongue) je me suis promené sans problème en hachant menu toutes les créatures qui osaient se dresser devant moi. Les stats des différentes créatures ne sont pas élevées, je pense même que l'aventure est jouable avec un 8, voire un 7, en habileté.
Par chance, j'ai réussi du premier coup et j'avais à chaque fois l'objet qu'on me demandait. Avec un peu de logique et en suivant les indications données par les personnages, on ne peut pas se tromper de chemin. Justement, pour moi, c'est le gros point fort de ton avh, Oorgan, j'ai adoré ce côté jeu de piste.
Malgré tout, il ne faut pas croire que l'aventure est facile, j'ai cru que j'allais crever vers la fin à cause du poison (je t'avouerai que j'ai même un petit peu stressé). J'ai terminé l'aventure avec 10 d'endurance et il n'y a que de trères rares occasions où on peut en regagner.

Ambiance:
L'ambiance champêtre est bien retranscrite, c'est indéniable. Par contre, j'aurais quand même voulu que tu décrives cette forêt de manière un peu plus glauque. A l'instar du Marais aux Scorpions et de la Forêt de la Malédiction, je n'ai jamais eu la sensation d'évoluer dans un endroit lugubre où le danger rôde à chaque sentier. Je vais écrire ma propre version de la Forêt de la Malédiction et vous verrez ce qu'est une forêt maudite.Cool
C'est pour moi le principal côté négatif.

Style écrit:
Il est perfectible, bien entendu, car le texte est encore truffé de fautes et de synthaxes bizarres, mais j'ai lu que tu n'as que 13 ans, donc du coup, je revois mon jugement et je trouve que tu t'en es très bien tiré. Pour être franc avec toi, à 13 ans, tu écris mieux que des gens de mon âge que je connais Big Grin Ce qui me ferait plaisir, c'est que tu restes parmi nous sur ce forum et que tu continues à écrire des avh's afin que nous puissions voir l'évolution de tes progrès. Qui sait? Tu es peut-être notre avenir et notre relève car pour ma part, je ne pense pas que je vais écrire encore pendant très longtemps (ça demande trop de temps).

Personnages:
On ne rencontre pas de PNJ's à proprement parlé car la plupart que nous rencontrons finissent par périr sous notre lame. Mais je retiens quand même le personnage de l'Elfe, très bien trouvé d'ailleurs.

Faits marquants/meilleurs passages:
Les meilleurs passages de ton avh sont: à la fin, dans la crypte et dans la clairière avec le squelette (bien glauque comme j'aime).
Mais le moment le plus marquant pour moi est la rencontre avec l'Elfe. C'est vraiment une très jolie scène, aussi enchanteresse que mélancolique. Belle trouvaille Wink

Divers:
- Yaztromo, un nain? WTF!!
- La naïveté de l'alchimiste qui nous soigne à la fin sans imaginer un seul instant qu'on puisse le passer au fil de l'épée.
- Tiens, dans l'équipement, il n'est mentionné nulle part que nous commençons avec des provisions, pourtant, à plusieurs reprises le texte nous demande de manger... Du coup, j'ai pris la liberté de dire que notre perso mange ce qu'il trouve autour de lui, lol.
+ les clins d'oeil appréciables du premier opus (la vouivre, Yaztromo, le corbeau, le barbare, etc).
+ les quelques images.

Verdict:
Voilà, je crois avoir fait le tour de ce que j'avais à dire. Même si ton avh ne restera pas dans les annales, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire et je t'encourage sincèrement à continuer sur cette voie. Petit conseil: prends ton temps de bien relire ton avh et de faire les modifications nécessaires avant de le mettre en ligne, c'est toujours ça de gagner et c'est toujours plus appréciable pour les lecteurs que nous sommes. Pour t'encourager, je pense mettre en tout cas un point pour ton avh... enfin, tout dépend de la manière de voter pour le Yaz de cette année (faudrait que je retourne sur le topic en question afin de voir ce qui a été dit).
Voilà, bravo pour cette AVH, Oorgan.
Maintenant, en route pour le Port des Brumes Big Grin
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)