Les Bois Maudits
#16
Merci pour ce feed Big Grin !
Content que l'AVH t'ai plu Big Grin

Au niveau de l'ambiance, la V2 aura une partie que correspondra au Coeur de la Forêt, donc beaucoup plus sombre (par contre, ça risque d'être inspiré inconsciemment du Bois Enchanté de Démons et Merveille et de Fangorn de Tolkien).
Dans la V2, c'est l'Alchimiste qui nous donne de provisions.
Yaztromo n'est pas un Nain Eek ! !?

Content aussi que tu ais trouvé l'Elfe (je crois d'ailleurs que tu es le seul, non?).
Sinon, je te remercie d'avoir lu mon AVH (qui est sans doute la meilleure que j'ai écrite pour l'instant -je sais, le niveau ne va pas très haut, mais bon...)
Bonne Chance pour le Port des Brumes!
Show ContentSpoiler:
Répondre
#17
De rien pour le feed, c'est normal, c'est avez ça qu'on s'améliore.

je ne connais pas le Bois Enchanté de Démons et Merveille et de Fangorn de Tolkien, donc si tu t'en inspires pour l'ambiance, je n'y verrai que du feu Wink

Yaztromo est un bien homme. En tout cas, s'il avait été un nain, l'auteur nous l'aurait précisés (La Forêt de la Malédiction, la Crypte du Sorcier, etc).

En lisant les critiques des autres forumeurs, il ne me semble pas qu'il a été fait mention d'un Elfe. Faudrait leur demander.

La Suisse est un beau pays, certes, dommage qu'il ne fasse pas souvent beau. Sinon, effectivement, ce serait le pays parfait à mes yeux.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#18
Voici la V2 :http://www.megaupload.com/?d=M6UAJ2CT
J'y ai apporté quelques changements (65§ de plus/changement mineurs dans la partie avant la rivière/Correction de fautes... )
Répondre
#19
Après l’Assassin, deuxième AVH d’Oorgan que je lis. Voici donc mon feedback, comme toujours avec pas mal de SPOILS.

C’est donc clairement un hommage à la forêt de la malédiction que cette AVH. Du coup, tu as employé les règles DF, certes déséquilibrées, mais ça me semble logique compte tenu justement du côté « hommage ». Cela permet du moins d’avoir des règles de combats moins difficiles à comprendre que celles de l’Assassin.

L’intro est assez sympa mais manque un peu de crédibilité malgré tout, notre héros se révèle assez naïf pour le coup. De plus l’alchimiste aurait pu louer les services de quelqu’un ailleurs que dans ce bled non ? Mais d’un autre côté, le coup du poison est toujours sympa et emmène un peu de tension à une intrigue un peu légère par ailleurs (comme la forêt de la malédiction certes).

Je ne me rappelle pas exactement du livre de Livingstone, ma dernière lecture remontant un peu, mais il m’a tout de même semblé que tu n’avais pas à rougir de la comparaison. Malgré la présence d’un nombre incalculable de fautes (je te conseille vivement une relecture poussée) ton style est très agréable et tu écris vraiment bien pour ton âge, il y a d’ailleurs plusieurs mots employés que je ne connaissais même pas. On prend donc globalement plaisir à se balader dans la forêt d’autant plus que la structure est plutôt non-linéaire. Comme dans le modèle, il y a quand même un objet indispensable à trouver pour ouvrir la crypte où se trouve la belladone. Vu les feedbacks précédents, il est plutôt facile à trouver du première coup mais j’ai lamentablement échoué à ma première tentative.^^ Heureusement, on peut comme dans le premier revenir au début et recommencer notre quête. J’ai apprécié cette référence mais ça n’entraîne pas des bugs, au niveau des rencontres notamment que l’on a déjà faites ? Quoi qu’il en soit, ma deuxième tentative aura été la bonne avec la rencontre de Renart (j’avais croisé Ysengrin à ma première lecture, référence un peu curieuse au roman de Renart d’ailleurs) puis la découverte de la clé d’argent. La partie finale est d’ailleurs assez stressante, les effets du poison nous affaiblissant pas mal. On ressent bien les souffrances du héros et ça donne un peu de piquant à la victoire. La possibilité de trouver plusieurs plantes, comme dans la créature venue du chaos, est également bien trouvée. Le paragraphe final ne m’a pas trop emballé par contre, je l’ai trouvé un peu abrupt et pas très gratifiant. (mais c’est un avis personnel). La difficulté des combats est enfin bien dosée, l’AVH doit être finissable avec des stats minimums ou peu s’en faut, ce qui est toujours très bien.

Sinon, d’un point de vue plus technique, hormis les fautes signalées plus haut, tu devrais mieux signaler les combats, au moins sauter une ligne, les mettre en majuscule ou alors en gras. (voire comme dans les DF). Ensuite, certains paragraphes se suivent presque, un coup d’œil mal avisé est vite arrivé, tu n’as pas fait un Mastermix sur ADVELH ?
Quelques fautes et remarques précises aussi :

- Au 41 il faut ajouter 38 pour retrouver Ysengrin mais tu dis « soustraire » à un moment.
- Au 176 : la transition avec le 75 m’a semblé un peu abrupte, j’aurai bien vu un paragraphe entre les deux.
- Au 90 : gros bug, il faut se rendre au 177 et non au 176. (c’est le paragraphe de fin en plus^^)
- Au 96 : on peut se rendre au 1012 ? Je n’ai pas réussi à trouver quel paragraphe était le bon (le 101 et le 112 ne collant pas)
- Au 141 : l’idée est sympa mais c’est un peu fastidieux (comme la guérison dans Loup Solitaire)
- Au 171 : est-ce qu’une pièce d’or compte pour un objet ?
- Enfin j’ai trouvé qu’un trébuchait beaucoup globalement, notre héros serait-il myope ?^^

Au final je classerai cette AVH au même niveau que l’Assassin, c'est-à-dire un DF dans la moyenne et qui n’a cependant pas grand chose à envier à son modèle. L’aventure reste très sympathique, avec une difficulté bien dosée, mais elle est un peu courte et les nombreuses fautes gâchent un peu la lecture. Mais encore une fois, tu as un vrai style et l’expérience aidant, tu ne pourras que t’améliorer. A bientôt pour le feedback du Port des brumes. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#20
Merci pour ce feedback !
C'est vrai qu'on trébuche beaucoup - j'ai tendance à répéter un peu les péripéties "mineures".
C'est promis, je relirai dès que je le pourrai l'avh -- ça craint un peu, ces fautes --, et je ferai une réponse plus détaillée à ton feedback -- là, je n'ai guère le temps.
Bonne chance pour le Port des Brumes, sinon, tant sur le plan orthographique que ludique (et la version sans le problème de renvoi se trouve dans les derniers messages du feedback d'ici. Je n'ose demander tout de suite à Oiseau de la mettre en ligne tant que je n'aurais pas eu plus de retour dessus).
Bonne soirée ! Wink
Répondre
#21
(05/12/2011, 21:01)oorgan a écrit : je ferai une réponse plus détaillée à ton feedback -- là, je n'ai guère le temps.

Maintenant que je l'ai, c'est parti :
Je ne me rappelle pas exactement du livre de Livingstone, ma dernière lecture remontant un peu, mais il m’a tout de même semblé que tu n’avais pas à rougir de la comparaison.
A ce point-là ? La Forêt fait tout de même partie des Livigstone d'avant la Décadence et la Déchéance !
M'enfin, je ne vais non plus faire mon difficile : merci pour ce compliment !

ton style est très agréable et tu écris vraiment bien pour ton âge, il y a d’ailleurs plusieurs mots employés que je ne connaissais même pas.
Merci ! Par curiosité, quels sont les mots que t'ai appris ?

Malgré la présence d’un nombre incalculable de fautes (je te conseille vivement une relecture poussée)
Rien à dire, si ce n'et que je le ferai un jour (mais quand ?)

(j’avais croisé Ysengrin à ma première lecture, référence un peu curieuse au roman de Renart d’ailleurs)
Ma folie est chose prouvée Mrgreen Je crois que c'était l'époque où les contes et légendes me fascinaient étrangement.

Sinon, d’un point de vue plus technique, hormis les fautes signalées plus haut, tu devrais mieux signaler les combats, au moins sauter une ligne, les mettre en majuscule ou alors en gras. (voire comme dans les DF).

J'en prends bonne note, merci !Wink

- Au 41 il faut ajouter 38 pour retrouver Ysengrin mais tu dis « soustraire » à un moment.
- Au 176 : la transition avec le 75 m’a semblé un peu abrupte, j’aurai bien vu un paragraphe entre les deux.
- Au 90 : gros bug, il faut se rendre au 177 et non au 176. (c’est le paragraphe de fin en plus^^)
- Au 96 : on peut se rendre au 1012 ? Je n’ai pas réussi à trouver quel paragraphe était le bon (le 101 et le 112 ne collant pas)
- Au 141 : l’idée est sympa mais c’est un peu fastidieux (comme la guérison dans Loup Solitaire)
- Au 171 : est-ce qu’une pièce d’or compte pour un objet ?
- Enfin j’ai trouvé qu’un trébuchait beaucoup globalement, notre héros serait-il myope ?^^


Mais c'est noté, mon bon Dùnadan. Je crains qu'il ne s'agisse pour la plupart des cas de bug de Mastemix (et mon PC n'y est peut-être pas pour rien).
Oui, une Pièce d'Or compte pour un objet.

Au final je classerai cette AVH au même niveau que l’Assassin, c'est-à-dire un DF dans la moyenne et qui n’a cependant pas grand chose à envier à son modèle.
C'est déjà pas mal ! La Forêt étant l'un de mes DF préférés...

L’aventure reste très sympathique, avec une difficulté bien dosée, mais elle est un peu courte et les nombreuses fautes gâchent un peu la lecture. Mais encore une fois, tu as un vrai style et l’expérience aidant, tu ne pourras que t’améliorer.
Merci bien ! Pour la brièveté, je ne sais pas si je suis capable de faire des AVH plus longues...
A bientôt pour le feedback du Port des brumes.
A bie^ntôt ! Et joyeux noël, bonne année, etc... !Big Grin[/i]


Répondre
#22
Je me suis lancé dans l'aventure à mon tour, avec des stats de 9/22/9. Je n'ai pas eu de difficulté à trouver le bon chemin, mais je suis mort victime du poison juste avant d'avoir pu découvrir la mandragore. J'aurais peut-être pu m'en tirer si j'avais pu récupérer quelques points d'Endurance, mais j'avais négligé de choisir la potion de Vigueur au départ et, bien qu'il soit mentionné qu'on puisse manger des Provisions, il semble que l'on n'en possède pas au départ et je n'en ai jamais découvert ensuite.

En parlant des potions de départ, d'ailleurs, il me semble que les potions d'adresse et de bonne fortune ne sont pas terriblement utiles. Est-ce qu'il est seulement possible de perdre des points d'Habileté au cours de l'aventure ? Et je n'ai remarqué aucun test de Chance (il est vrai qu'on peut toujours utiliser la Chance dans les combats, mais le joueur typique ne le fera pas souvent, à moins d'être dans une situation désespérée).
Idem pour l'or, qui n'a pas l'air de servir à grand-chose.

Je me rappelle un peu de la "Forêt de la Malédiction", mais les détails sont très flous dans ma mémoire et il y a sans doute des similarités qui m'ont échappé (je ne me souvenais pas qu'on y croisait le même corbeau, par exemple).

L'idée de nous forcer à accepter cette quête en nous empoisonnant offre une motivation originale, même si le comportement de l'alchimiste manque de logique : d'une part, il a suffisamment d'or pour louer nos services pour cette mission ; d'autre part, en nous soignant effectivement lorsqu'on lui rapporte la mandragore, il se garantit quelques ennuis très sérieux qu'il aurait facilement pu éviter en s'abstenant.
Le poison lui-même est un élément bien utilisé. Alors qu'il nous laisse tranquille pendant la plupart de l'aventure, le fait qu'il se réveille soudain vers la fin augmente brutalement la tension.

Au niveau de la difficulté, j'ai apprécié que les combats n'aient rien d'insurmontable, même pour un héros à l'Habileté faible. Ca n'est pas si fréquent dans les DF eux-mêmes !
Le début de l'aventure nous laisse choisir des directions au hasard, mais on peut ensuite recevoir des conseils qui vont nous mettre sur la bonne voie. Cette aide est très appréciable, mais elle diminue nettement la liberté dont on dispose ensuite, puisque le bon chemin à suivre devient essentiellement clair.
Show ContentSpoiler:


La plupart des rencontres ne sont pas d'une originalité absolument saisissantes, mais elles ont un certain charme rétro qui rappelle les premiers DF.

Le style n'est pas mauvais. On sent qu'il a encore une marge de progression, mais ce n'est que normal.
Répondre
#23
J'ai joué hier soir à cette aventure, comme d'habitude en compagnie de ma moitié. Comme je me suis abstenu de lire ce topic avant, et que Xhoromag donne la V1, j'ai donc vécu un peu les mêmes défauts que les autres : pas de provisions alors qu'elles sont évoquées dans les règles, ce genre de chose.

Autant le dire tout de suite : on sent une sérieuse évolution depuis L'Assassin ! Les fautes m'ont semblé moins nombreuses, quoique toujours bien là, y compris les mots absents ou en trop. Mais le style est vraiment remarquable pour quelqu'un de ton âge, ce qui compense un peu. Avec un effort sur la forme, ça devrait vraiment commencer à donner quelque chose de chouette.

J'étais un peu inquiet des règles DF, jusqu'à ce que mon épouse tire les caracs 12/18/8, ce qui n'est pas mal, même si j'ai failli mourir sur un test de Chance. Et puis je me suis rendu compte que les ennemis étaient plutôt faibles (le plus fort rencontré avait H8/E9), ce qui rend les règles finalement tout à fait acceptables.

Le début est assez rigolo, je trouve : la démarche de l'Alchimiste m'a rappelé le film Los Angeles 2013, et le dialogue qui en découle entre le héros et lui est plutôt amusant. C'est certes un peu capillotracté, mais original.

Le déroulement global est bon : les descriptions pourraient être plus poussées et détaillées, mais je n'ai pas trouvé un seul droite-gauche mortel, ce qui est un très bon point pour moi. J'ai eu un sentiment d'interactivité et de possibilité de choix bien supérieur à L'Assassin, ce qui est très agréable. Même si, comme Outremer, le trajet à faire était un peu tout cuit, une fois qu'on est sur la voie, il suffit de continuer à suivre les indications que les quelques protagonistes nous donnent pour avancer sans trop de souci. Mais personnellement, je préfère encore ça à devoir y aller au petit bonheur.

Un grand bravo pour la gestion du poison vers la fin, ça m'a bien fait flipper, d'autant que comme à mon habitude, j'avais soigneusement conservé la potion de Vigueur, qui ne m'a donc pas servi ! Je crois avoir terminé autour de 6 PE, un peu inquiet. Le concept m'a rappelé la fin de la Sorcière des Neiges, un DF qui m'avait particulièrement plu.

Tout ça pour dire que, de l'avis de mon épouse comme pour moi, on a là une aventure plutôt sympathique, pas trop longue mais pourtant bien remplie, avec un peu de tension... On pourrait reprocher à la forêt son côté assez bucolique, pas vraiment maudite. Mais bon, ça se lit sans faim, agréablement.

Si tu continues à progresser aussi vite, je vais prendre beaucoup de plaisir à lire tes prochaines créations ! Tous mes encouragements pour la suite, donc.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)