La Venue du Froid sans Fin • 3 • 4 • 5
#1
Je vous avais dit que je préparais une surprise.

Eh bien, à moins d'une heure du Yaz, j'ai tout terminé, tout verni, tout astiqué, et je vous livre, en plein sur le site Xhoromag, le Tome 3 de La Venue du Froid sans Fin. Et le Tome 4. Oh, et le Tome 5 aussi. Et ça nous fera 18 AVH en concours cette année.

3. Le Monastère sans Maître
4. La Porte sans Serrure
5. La Venue du Froid sans Fin

Elles participeront séparément. Je ne veux pas les regrouper, car je veux qu'elles soient jugées sur leurs propres mérites. Chacune a sa propre histoire, et je veux savoir laquelle vous a plu le plus, ce que la répartition des votes révèlera. Cela veut presque certainement dire que je ne gagnerai pas le Yaz avec ces 3 AVH (voir Oliver S Martin l'an dernier) mais je compte sur Neige d'Automne pour compenser. ^_^

Bon retour dans l'univers de Xhoromag ! Ça faisait longtemps.
Répondre
#2
Ah nom d'un chien quand tu écris, tu écris toi ! 3 avh d'un coup, mon planning de lecture jusqu'au dernier jour de vote est tout détraqué maintenant...
Bon va falloir passer des nuits blanches à lire les avh en compet'... Trop cool en fait !!!
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#3
Alors là, bravo et merci ! S'ils sont comme les deux premiers, ça va me plaire, c'est sûr ! Je vais me faire la série tout de suite !
Répondre
#4
Trois aventures d'un coût, plus de 500 paragraphes! Et une série Xhoromag bouclée, je dois avouer que je suis admiratif.
Répondre
#5
Impressionnant en effet!

Bon ben, je vais mettre en pause la Voie du Tigre Wink
Répondre
#6
Lire Oiseau bourré ne dépayse pas. La démesure de l’univers n’en paraît que plus naturelle.


C’est bien que tu donnes directement dans le texte (du moins dans l’intro) la conversion des durées, histoire d’éviter que le lecteur se prenne la tête à faire des allers-retours au lexique. Ensuite ce n’est plus le cas, j’ai donc fait un copier/coller des correspondance de temporalités dans un autre doc word par praticité. Toujours sur l’intro, l’idée des jours et des nuits de durée anormale et surtout l’explication de la lumière négative sont sympas.

Comme d’habitude, j’écris le feedback au fur et à mesure, histoire de en pas en oublier la moitié (en particulier aujourd’hui). Pour finir sur l’intro, elle est très bien faite, rien à redire.

Concernant la carte, même si ça n’a pas une importance cruciale, son aspect informatisé la rend assez peu sympathique et les frontières des royaumes ne sont pas assez appuyées. D’une manière générale, on a du mal à savoir ce qu’il faut en tirer comme infos.

De bonnes règles (le coup des blessures graves, qui fait penser à des coups critiques, rajoute une dose de dynamisme).

Le récit commence de manière intéressante, avec de l’originalité.

J’accompagne les survivants par curiosité et finalement j’en suis séparé tout de suite… Un peu facile, ça ^^

Personnage de Rachal sympa.

Et allez, on perd ses compagnons. Pas mal l’idée du pouvoir corrupteur du FSF ceci dit.

J’ai trouvé qu’il y avait pas mal de combats. Vu le contexte, c’est justifiable, mais ça risquera de lasser certains lecteurs (enfin étant donné que je n’ai pas joué, c’est difficile à dire, je me la joue un peu à la Dudur en ce moment…). D’une manière générale, c’est vraiment une AVH d’action, ce qui n’est pas nécessairement une bonne chose à mes yeux de non-joueur. Il manque une psychologie des personnages un peu plus développée, qui pourraient survivre un peu plus de 5 min. Le style est efficace, assez sobre, mais là encore, un peu de lyrisme ne fait pas de mal. Même si elle est un peu trop parfaite, la princesse s’en prend pas mal tout le long du récit et lui donner un aspect un peu plus vulnérable est une bonne chose.

Sinon, on voyage beaucoup, le souffle épique de xhoromag est bien entendu présent, et davantage que dans les opus précédents. Un final surprenant et à suspens.

En conclusion, un tome 3 sans bavures, avec pas mal de pointes d’originalité, mais un peu paresseux du côté des compagnonnages qui durent en moyenne 3 paragraphes.

Voilà, je suis curieux de voir ce que réservent les épisodes suivants et je te dirai au final lequel je préfère.


Erratum :
§146-> Serait-elle à l’origine de cet incompréhensible mutisme qui vous ?
Au 4-> au 49
§144-> Quant à vous, vsuivez instinctivement
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#7
Ah tiens, déjà un premier feedback ? Ça ne tarde pas cette année. Je te laisse le loisir de lire les épisodes 4 et 5 pour avoir ton avis d'ensemble, mais jusqu'à présent, ça semble positif. (Oui, le tome 3 et le début du tome 4 sont très orientés sur l'action — tout comme certains passages du tome 5 d'ailleurs. Ça bataille dur dans la Couronne de Lumière. À vous, lecteurs, de juger si c'est trop.)

J'aime ton commentaire selon lequel ça ne change pas trop de la moyenne lorsque tu lis mes aventures saoûl. ^_^
Répondre
#8
3 AVH d'un coup ?! Je ne contais pas participer au Yaz, mais je sens que je vais quand même les lire ceux-là !
Allez, au travail !

(Je croyais que c'était minuit dernier délai ? T'as grapillé, un^^ ?!)
~ "Dépasser la souffrance et gagner le respect" ~
Répondre
#9
C'était minuit au fuseaux horaires du Canada.

Sinon je voulait signaler une erreur de renvoi mais Alendir mais m’a pris de vitesse et en plus il m'indique le vrai numéro de paragraphe ou il faut se rendre.
Répondre
#10
Trois d'un coup ET me faucher la Last Break Release sous le nez… je me sens petit joueur.

Mais j'aurai ma revanche.

Ayant bêtement scrappé ma feuille des deux premières aventures, je les refais* et ensuite je m'attaque à celles-là !






* ce qui me permettra de tirer à nouveau sur la Bête Sacrée… il y a des plaisirs qu'on ne se refuse pas…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#11
Tome 4


Je ne ferai pas de commentaires sur les compagnons qui meurent encore à la pelle ^^

Le monstre énorme est bien décrit, sa conclusion bien menée.

Tiens, je pressens qu’un nouveau perso va durer un peu plus longtemps, enfin un compagnon durable ?

Je suis curieux de voir comment tu vas gérer le labyrinthe. L’idée du guide est une très bonne idée (j’aurais triché direct si c’était un système de labyrinthe classiquement fastidieux).

Le labyrinthe en soi est original, mais je n’ai pas vu grand-chose de grandiose dedans, il sert surtout à instiller une ambiance je suppose. Le final vient relever une deuxième partie moyennement emballante (pas mon truc les labyrinthes).

Dans ce tome, les personnages sont plus consistants, et les évènements sont plus marquants. Même s’il y a moins d’originalités que dans le premier tome, les péripéties, surtout au début, sont plus stimulantes. On a enfin des compagnons.



Au fait, ça t’a pris combien de temps pour « pondre » dans notre dos ces trois AVH ? A force d’écrire depuis des dizaines d’années des vingtaines d’AVH, est-ce qu’il y a eu de gros automatismes qui se sont mis en place et qui te facilitent l’écriture, te permettant d’avoir moins à réfléchir sur la forme notamment ? Ou tu réfléchis de plus belle pour trouver de nouvelles idées ?
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#12
Je voudrais dissiper l'idée que j'ai écrit les 3 AVH le dernier jour dans une crise surnaturelle de café et d'insomnie. Le Tome 3 de la série était sur la liste des projets depuis l'été et progressait à bon train. Je cachais simplement mon jeu : au lieu de travailler uniquement sur le Tome 3, je rédigeais les Tomes 4 et 5 en même temps. Donc, l'avancement du projet était l'avancement de la série entière. L'aspect OLBR est tout de même intervenu à la fin puisque j'ai dû écrire 50§ et effectuer toutes les mises en forme dans les 24 dernières heures. Ouf. ^_^

J'ai bel et bien développé certains automatismes avec les années, mais il n'est jamais très bon de s'y fier, car ils ont tendance à produire des résultats toujours similaires. J'essaie donc de faire travailler mon imagination pour chaque nouvelle AVH.
Répondre
#13
Une sympathique balade aérienne.

Quand je demande qu’on ait des compagnons, en filigrane je demande qu’ils aient une âme ^^

Ceci dit, même le perso sans âme possède une certaine aura.

Le final est très classique et m’a un peu déçu.

Là encore, on a beaucoup d’actions, mais moins d’originalités ; seul le début m’a accroché. J’ai été surpris
Show ContentSpoiler:


Au final, difficile de départager vraiment ces 3 AVH, chacune réussie avec des défauts qui diffèrent. C’est quand même le tome 4 qui m’a le plus marqué, car il contient plus de souffle épique que le 3, même si le 3 a pas mal de bons côtés.


Concernant le Yaz, en tout, j’aurais plutôt entre 15 et 20 points à répartir que 10. Par exemple, ici, je mettrais probablement le même nombre de points à chaque AVH, qui sont à peu près du même niveau. Là, je vais devoir faire un choix. De même, fatalement, je vais mettre beaucoup de 0 à des AVH qui auraient mérité 1 ou 2 points. Mais bon, les concours, c’est toujours barbare…

A la base en fait je pensais noter ainsi : 1 point pour le côté jeu, les règles bien pensées, 1 point pour la forme, le style, 1 point pour le scénario, l’originalité, 1 point pour un coup de cœur particulier, je sommais puis j’arrondissais. Finalement ça va se faire au gros feeling, même si intuitivement je me base toujours sur ces critères.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#14
Malheureusement, l'attribution des points au Yaz implique que les votants doivent faire des choix. On ne peut pas simplement laisser les gens distribuer le nombre de points qu'ils veulent. ^_^ (Et il y a tout de même 14 AVH en compétition en dehors des miennes.)
Répondre
#15
(02/01/2011, 20:49)Oiseau a écrit : (Et il y a tout de même 14 AVH en compétition en dehors des miennes.)

Pas compris le rapport.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)