Le Samouraï Galactique vs l'Ambassadeur Johanssen
#1
Sujet de feedback pour cette petite AVH sympathique de Focus, qui nous a récemment rejoints sur le forum. C'est la onzième de l'année.
Répondre
#2
Avec un titre pareil, ça ne peut être que humoristique, non?
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#3
Disons que j'ai conçu cette AVH sans me prendre trop au sérieux.

Le héros n'est pas à prendre trop au sérieux lui non plus. Je pense refaire une ou deux AVH avec ce personnage en creusant un peu plus sa personnalité.
Répondre
#4
Avec un titre pareil (et vu son nombre de paragraphe très faible). Cette AVH est directement montée en tête de mes priorités de lecture. Ayant une journée de libre et mettant fait massacrer par un golem géant je décide donc la commencer. Voici mes impressions :

Tous d’abord je vais parler de l’histoire, elle très seconds degrés et c’est très bien comme ça (remarque idiote y’a beaucoup AVH humoristique cette année non ? Enfin je me fie juste à la liste des concurrents pour le yaz précédant). Les blagues m’ont souvent fait sourire, mais rire qu’une fois (le maître Yoshida, tiens c’est marrant t’enlève le « shi » ça fait maître Yoda), très peu sont tomber à plat. L’aventure est assez sympa et inepte, ça ne m’a pas gêné de la refaire dans tous les sens pour cette critique.
Petite remarque si tu donne une personnalité à ton perso, ça peut être casse gueule. Je trouve que son coté guignol flemmard est largement suffisant. Concernant la difficulté y‘a un objet indispensable mais il très facile à obtenir et son obtention est « logique » (ben oui moi je cherche un truc je vais-la directement).

Pour les règles elles sont simples, trop dans un sens tu ne dis pas comment on fait si on affronte plus d’un ennemi (c’est d’autant plus gênant que les seuls combats sont contre plusieurs adversaires).
En plus, elles sont déséquilibrées :
L’amplitude sur les stats de départ est beaucoup trop grande, un mec avec un 6 en agilité est vraiment très mal barré. Un combat contre le même adversaire peut être extrêmement facile ou alors ingagnable selon qu’on est une adresse de 6 ou de 11 (voir les analyses matheuse de Oiseau sur le sujet pour plus de détail).
Je ne l’ai pas jouée en respectant les règles mais j’ai prit la peine de noter la difficulté des tests pour un perso moyen (c’est à dire avec un score de 8 partout), voici le résultat :
Pour le premier test il faut faire 4 ou plus (donc une chance sur deux de se rater) enfin rater se test peut être plus bénéfique que de le réussir (avec le choix « droit gauche » juste après) donc bon je ne dis rien.
On part du principe qu’il est réussi, la nouveau test qui ne fait intervenir aucune carac deux chance sur trois de le foirer (youpi).
Juste après un combat obligatoire contre deux garde avec la même habileté que nous (bon on a la surprise mais ça doit être très dur de gagner surtout si on doit attaquer qu'un seul adversaire par assauts comme dans un DF).
Après nouveau test il faut faire cinq ou plus (donc deux chances sur trois de se planter) en cas échec un autre combat très dur.
Et pour finir au choix du joueur un test ou il faut sortir 6 (donc cinq chances sur six d’échec, et une chance sur trois échec même en cas de stat au max.).
Un autre où il faut sortir un 6
Et le dernier choix ou deux suffira (donc cinq chances sur six d’avoir bon).
Pour chacun d’eux en cas échec c’est « game over ».

Pour conclure c’était une aventure sympa bon elle ne restera pas longtemps dans ma mémoire mais c’était sympa, c’est tous ce que je lui demandais. Cependant, faudrait faire truc pour les règles. Par exemple réduire l’amplitude de départ avec un truc du genre « c’est le total tiré par un dé divisé par deux arrondi à l’entier supérieur plus 7donc entre 8 et 10). Bon d’habitude je considère les règles dans un LVH comme secondaire mais je trouve qu’il y’a un souci pour cette aventure.

Bon « la tour sans fin » (ou Shania, je ne sais pas encore) m’attend a+
Répondre
#5
(14/09/2010, 18:36)zoki a écrit :
Avec un titre pareil (et vu son nombre de paragraphe très faible). Cette AVH est directement montée en tête de mes priorités de lecture.

Excellent choix!!!


(14/09/2010, 18:36)zoki a écrit : Petite remarque si tu donne une personnalité à ton perso, ça peut être casse gueule. Je trouve que son coté guignol flemmard est largement suffisant.


Pas faux.


(14/09/2010, 18:36)zoki a écrit : Pour les règles elles sont simples, trop dans un sens tu ne dis pas comment on fait si on affronte plus d’un ennemi (c’est d’autant plus gênant que les seuls combats sont contre plusieurs adversaires).
En plus, elles sont déséquilibrées :
L’amplitude sur les stats de départ est beaucoup trop grande, un mec avec un 6 en agilité est vraiment très mal barré. Un combat contre le même adversaire peut être extrêmement facile ou alors ingagnable selon qu’on est une adresse de 6 ou de 11 (voir les analyses matheuse de Oiseau sur le sujet pour plus de détail).
Je ne l’ai pas jouée en respectant les règles mais j’ai prit la peine de noter la difficulté des tests pour un perso moyen (c’est à dire avec un score de 8 partout), voici le résultat :
Pour le premier test il faut faire 4 ou plus (donc une chance sur deux de se rater) enfin rater se test peut être plus bénéfique que de le réussir (avec le choix « droit gauche » juste après) donc bon je ne dis rien.
On part du principe qu’il est réussi, la nouveau test qui ne fait intervenir aucune carac deux chance sur trois de le foirer (youpi).
Juste après un combat obligatoire contre deux garde avec la même habileté que nous (bon on a la surprise mais ça doit être très dur de gagner surtout si on doit attaquer un seul adversaire par assauts comme dans un DF).
Après nouveau test il faut un cinq ou plus (donc deux chances sur trois de se planter) en cas échec un autre combat très dur.
Et pour finir au choix du joueur un test ou il faut sortir 6 (donc cinq chances sur six d’échec, et une chance sur trois échec même en cas de stat au max.).
Un autre ou il faut sortir un 6
Et le dernier choix ou deux suffira (donc cinq chances sur six d’avoir bon).
Pour chacun d’eux en cas échec c’est « game over ».

J'ai eu beaucoup de difficultés à équilibrer les lancers de dés. Concernant le dernier test, il est justement conseillé de faire les bons choix afin d'être amené à faire le test le plus facile. Il faut "analyser" la scène en fonction des détails que je donne afin de faire la tentative la plus pertinente.


(14/09/2010, 18:36)zoki a écrit : Pour conclure c’était une a venture sympa bon elle ne restera pas longtemps dans ma mémoire mais c’était sympa, c’est tous ce que je lui demandais.

Et moi qui visais le Goncourt...


(14/09/2010, 18:36)zoki a écrit : Cependant, faudrait faire truc pour les règles. Par exemple réduire l’amplitude de départ avec un truc du genre « c’est le total tiré par un dé divisé par deux arrondis à l’entier supérieur plus 7donc entre 8 et 10). Bon d’habitude je considère les règles dans un LVH comme secondaire mais je les trouve qu’il y’a un souci pour cette aventure.

Merci pour ces conseils. Je pense que dans la prochaine, il n'y aura pas de dés du tout.
Répondre
#6
Histoire d'avoir tout lu pour pouvoir voter aux yaz de cette année, je m'attaque à la lecture des AVH proposées cette année donc...
Je proposerais une petite critique de chacune, avec des + et des - et je commence par celle-ci:

Les +:
-De la science-fiction pulp.
-L'univers (assez chiadé finalement avec de bonnes anecdotes).
-Le titre

Les - :

- Les gros blocs de texte.
- L'humour (j'ai pas beaucoup rigolé)
- Les choix qui ne servent à rien (ex: j'ai le choix entre x et y, je vais en x: "allez en y")
Répondre
#7
Bon et bien j'ai mené à bien cette mission, je peux donc partir en vacances ?! Wink
Trève de plaisanteries, passons à la critique ! Twisted

J'ai pas aimé Evil :

- Les règles simples mais inhabituelles, j'ai cherché un moment les totaux de points de vie des ennemis avant de capter qu'on partait en négatif durant les combats ( -1Pv, -4 PV, -6PV boum t'es mort !). Je ne m'étendrais pas sur les amplitudes proposées par le lancer d'un dé , équilibré ? déséquilibré, je laisse ça aux matheux... Cool
- Un peu court pour être vraiment apprécié à sa juste valeur, je pense. Sur 58 § t'as peut être pas le temps de trop fouiller ton perso, et du coup on se sent un peu en retrait par rapport à ce brave samouraï spatial.
- Le système One true Path pour la séquence finale, j'ai jamais aimé les OTP ! SPOIL en effet si au paragraphe 15, tu ne choisis pas le 3 et le 6, le jour des noces t'es mort, tu files au §2 pour deux chois sur trois... FIN SPOIL
- Je pensais utiliser les algues anti influences SPOIL au §22 mais que nenni ! Pourquoi ?! FIn SPOIL

J'ai aimé Twisted

- L'ambiance Science fiction années 60-70, vraiment palpable, je ne sais pas si tel était le but, mais ça sentait bon les vieux films de SF ou les vieilles BD peuplés de créatures ou mondes imaginaires plus improbables les uns que les autres. Les homme à "tête de poiscaille" qui ont un aquarium en guise de casque, c'est énorme ! Ça sent le capitaine Flam, l'Albator mais revu sauce ED Wood ou films Universal des 60's.
- Le sabre laser, le vieux maître YOshiDA, on sent bien ton influence et ton hommage (ou ta parodie) et c'est plutôt agréable !
- Les descriptions de la ville avec son tunnel d'air au milieu de l'eau m'a fait là aussi penser à du bon vieux Star Trek et ses planètes toutes bizarres. Bel effort pour créer ton univers sur si peu de paragraphes.
- Le paragraphe 22 qui derrière ses faux semblants cache peut être un message de revolte contre notre système de vie actuel. Une réflexion sur la façon dont les "têtes" nous dirigent (hypnotisent). Du Matrix, du Truman Show et quelque part du Total Recall. Je ne te citerais pas de livres je ne suis pas assez bibliophile, mais sur la partie que je connais pas mal, ces 3 exemples sont ceux qui m'ont sauté au visage lors de la lecture de ton 22è paragraphe.

Pour résumer, une bonne avh, trop courte mais assez stylée, franche et honnête pour mériter l'attente d'une suite. Un bon moment de SF, un joli saut dans le passé... Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#8
Je suis super flatté par ces commentaires. C'est ma toute première AVH et je suis content qu'il y ait des choses qui intéressent les amateurs - en dépit de son imperfection.

Pour répondre à Sunkumanitu :
- C'est un OTP (comme tu le qualifies) mais SPOIL, au paragraphe 15, il n'y a que le 6 qui soit absolument nécessaire, le 3 n'est pas un passage obligé et peut être palié par un choix de cachette judicieux (opter pour un meilleur placement et une meilleure visibilité) et si tu as visité la taverne et que tu arrives à engager la conversation, le tavernier te conseille en premier lieu le 6. FIN SPOIL.
- Il est vrai que les algues anti-influences ont un rôle très précis et "encadré". J'aurais pu laisser plus de liberté dans leur usage.

Les paragraphes 18 et 22 ont un petit goût de révolte et une dimension politique effectivement.

Merci pour tes conseils. Les influences détectées sont très justes (mais je ne les savais pas si transparentes...). Un manga m'a beaucoup influencé c'est Cobra : un pistolero-justicier coureur et gaffeur qui parcourt l'espace. J'ai voulu remplacer le concept de pistolero par le concept de ssamouraï (aussi anachronique).

Je note tes remarques hautement constructives : les positives comme les négatives. J'ai une nouvelle idée d'AVH et j'essaierai de tenir compte de ce qui a été dit.
Répondre
#9
J'ai bien aimé cette courte aventure quelque peu décalée. Déjà, le personnage que l'on interprète est très sympathique, on dirait une sorte de Cobra (le manga) : le mec qui se balade dans l'espace avec son vaisseau, qui n'a qu'une envie : se prendre du bon temps, mais qui est prêt à prendre tous les risques pour les filles ou du pognon. Les dialogues et les situations sont légèrement humoristiques, j'ai particulièrement apprécié ceux avec le singe cybernétique qui me rappelait là encore ceux avec Arkanoïd, la copine robot de Cobra.
Le scénario en lui-même n'a rien de révolutionnaire. Une histoire classique d'espionnage sans grand rebondissement. Par contre, le contexte dans lequel se déroule l'aventure est très bien pensé. Cette planète aquatique avec son unique bar en surface puis la cité engloutie et ses habitants mi-hommes mi-poissons vivant sous le contrôle d'un dictateur frappe l'imaginaire. Tout comme la description du régime autocratique, les uniformes, le gaz lénifiant... L'aventure est courte certes, mais les paragraphes sont détaillés et suffisent en quelques phrases bien choisies à créer une ambiance.
Les péripéties sont finalement peu nombreuses. Notre mission d'espionnage se déroule sans trop d'accroc. J'aurais imaginé avoir plus de mal à ne pas me faire remarquer mais l'enquête (rapide) se passe sans que l'on ressente un réel danger. Il n'était certes pas nécessaire d'augmenter la difficulté pour une aventure de cette taille et plutôt linéaire mais j'aurais aimé ressentir plus de pression et de danger en dehors de la scène finale. J'ai quand même subi un échec en oubliant bêtement le coup des rideaux alors que j'avais pourtant fait la visite touristique...
Quant aux règles, elles n'ont pas un énorme impact mais ce n'était pas plus mal dans ce style d'AVH. Les combats ne m'ont pas posé beaucoup de problèmes mais là encore, la difficulté en m'a pas vraiment manqué.
En clair, j'ai bien aimé (sauf le titre ; j'imagine qu'il faut le prendre au 2ème degré mais ça m'a rappelé Nils Jacket contre l'Agent X et surtout, samouraï galactique, c'est... spécial). Big Grin

EDIT : comme d'hab', je viens de lire les feedbacks après avoir rédigé le mien. Je suis tout fier d'avoir senti Cobra Cool
Répondre
#10
Merci pour ce commentaire, cher voisin (je crois me souvenir que tu habites en Vendée, comme moi).

Je viens de te lire car je ne suis que rarement sur le forum. C'est vrai que c'est une histoire courte mais je ne dispose que de peu de temps et mon objectif était de réussir à boucler un projet modeste plutôt que me lancer dans quelque chose de plus ambitieux qui resterait à l'état de projet.

Depuis le "Samouraï Galactique contre l'empereur J.", j'ai créé une autre aventure avec le même personnage principal mais dans un autre contexte. La structure de l'histoire est presque bouclée et je me lance dans la rédaction début décembre. Celle-ci tente de tenir compte des remarques avisées que j'ai pu recevoir. Elle sera un peu plus longue, moins linéaire, avec une plus grande part de risques. Etant moins linéaire, elle proposera plusieurs chemins vers la victoire (avec des raccourcis) et des victoires partielles.

Focus.
Répondre
#11
Mon avis ne diffère guère des précédents!

J'ai bien aimé l'univers déjanté et décalé, qui m'a d'ailleurs fortement rapellé le DF "Le Justicier de l'Univers", même si tu ne l'a pas mentionné dans les références qui t'on inspiré pour écrire cette AVH.

Pour l'humour, je retiens surtout le passage où on demande la "spécialité locale", avec la réponse qui suit et lorsqu'on la savoure, ainsi que notre assistant et son nom Big Grin

Côté style c'est donc OK.

Pour les règles il faudra par contre penser à un vrai système, qui soit équilibré, si tu veux te lancer dans une AVH plus conséquente. Là je pense que tu n'a pas vraiment voulu t'encombrer l'esprit en pensant aux règles, car effectivement pour une aventure aussi courte cela n'était pas forcément utile (voire même inutile?).

Pour la structure, il faudra aussi éviter une succession de choix entre deux actions à la fin des paragraphes, avec la "bonne" et la "mauvaise" option. Là encore, ce n'est pas un réel problème avec une aventure aussi courte (voir dans un registre similaire les "Your story" de Sukumvit qui sont basées sur ce schéma, en misant tout sur le côté humoristique lorsqu'on lit les mauvais choix).
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#12
Une AVH sympathique. Un personnage principal magnifique auquel je me suis facilement identifié, un humour agréable. Le scenario de base est à lui tout seul amusant : empêcher un mariage. Ça m’a diverti, et je crois que c’était le but.

Pour les règles (style DF mais avec un seul dé), évite d’utiliser un système aussi lourd pour un court livre-jeu humoristique. Je pense que ça casse un peu l’ambiance (Sukumvit l’avait compris et réduit les règles au minimum ; je te conseillerais de faire de même ou de trouver des règles drôles, ce qui est plus dur).

Niveau structure, comme les AVH humoristiques déjà parues, c’est très linéaire. Peut-être parce que l’auteur n’espère pas faire rire deux fois le lecteur sur la même blague et suppose qu’il n’y aura guère de relectures…

L'aventure est donc très courte mais sympa.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#13
Merci pour vos commentaires encore une fois enrichissants. Je commence tout juste la rédaction d'une nouvelle AVH qui tente d'intégrer les remarques émises.

J'ai aussi en tête une AVH de type labyrinthique mais je ne sais pas si c'est réalisable techniquement parlant.

Dans les deux cas, les règles sont abolies tout n'est qu'une question de choix à faire.

@ Tholdur : Je ne connais pas "Le justicier de l'Univers" mais j'ai lu très peu de livres-jeux. Des DF, je n'ai que "le combattant de l'autoroute" et "l'Elu des 6 clans" (je ne suis même pas sûr que ce dernier soit un DF).
Répondre
#14
Pas grand chose à ajouter, une aventure sympathique avec un héros que j'ai pris plaisir à incarner, un côté sérieux qui ne se prend pas au sérieux, un humour qui marche à chaque fois, mais aussi des règles dispensables. À mon avis, des règles type Destin seraient parfaites pour une telle avh (un score de point de vie + des compétences à choisir parmi une liste avant de débuter l'aventure)
Répondre
#15
Pas grand-chose à ajouter non plus : l'aventure est plaisante, l'humour primesautier et le personnage principal gouleyant. Les paragraphes sont peut-être un peu longs (attention à l'abus de parenthèses, ça casse la fluidité et ça paraît parfois malvenu (je pense notamment au 52 où les commentaires personnels du héros sont vraiment trop nombreux et intrusifs)). (J'ai moi-même une fâcheuse tendance à abuser des parenthèses, comme l'auront remarqué les plus perspicaces d'entre vous.)

Comme pour Le Métro du Cauchemar, je pense que des règles ultra-simplifiées (peut-être à la Destins comme le suggère Salla), voire pas de règles du tout, siéraient mieux à cette AVH. Par exemple, lorsqu'on infiltre les lieux du mariage, j'aurais trouvé plus intéressant de fournir au lecteur plusieurs voies d'accès, le faire réfléchir un peu, plutôt qu'enchaîner tests et combats. Ça permettrait aussi d'enrober un peu cette AVH qui reste courte malgré la longueur des paragraphes (d'autant qu'avec l'objet indispensable à récupérer, on n'a somme toute qu'un aperçu assez bref de la ville sous-marine). Avec un peu plus de non-linéarité, cette bonne aventure de 58 paragraphes pourrait faire une excellente aventure de 150-200 paragraphes, je pense.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)