Ces projets auxquels on renonce
#76
(Exact, un copié/collé mal fait ou un soir trop crever pour avoir les yeux en face des trous).
Bon, un autre projet qui n'à vue le jours que brièvement :
On aurai incarné une vampire accompagné d'un garde du corps/surveillant, travaillant pour le maitre de la résistance mort-vivante, notre but aurait était la re-création d'un trafic de drogue dans l'une des villes humaines, dans un monde Dark Fan.

Le projet est resté à l'état de projet, tombant au point mort.
[Image: 99416.jpg]
Un livre dont vous êtes le héros écrit.
Le F.O.U, Front Orthographique Uni :
http://lefou.forumsactifs.net/forum.htm
Répondre
#77
de la résistance mort-vivante à qui ?
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#78
(31/10/2011, 16:53)Undred a écrit : Il y à des projets qu'on renonce, faute de temps, d'envie et d'autre, qu'on renonce à demi, car on sais que peut de personne aime ce genre d'ouvrage.

L'ouvrage que j'ai abandonné était calqué sur la serié OS du Sombrecoeur.

On y incarnait un personnage dans un monde ravagé par le virus zombie de l'ile maudite, qui c'est propagé, telle un raz-de-marée sur la civilisation, transformant ceux qui n'ont sut ce caché.

Vous deviez y incarné une survivante.
Un hommage à Romero car sa situé en Amérique. (Bon, pas en Pennsylvanie, faut pas déconner quand même).
Un clin d'oeil à Jin, car les règles d'OS était utilisé.
Explorer la ville, la campagne et les alentours à la recherche de survivants, de denrée, de boisson et de soins.
Mais plus l'histoire aurait avancé, plus les zombies aurait évolué, passant du zombie à la chair flasque et molle, à ceux, vif et mortel de 28 jours plus tard.
Puis les pillards en enfin, les créature à masque d'acier et enfin, des commandos "extermination" appartenant à ce qui reste du gouvernement.

Sa aurait donné :
Zombie normal et animaux infecté.
Pillard
Créature au masque.
Zombie muté.
Commando de nettoyage. (Immunisé + armée d'arme lourde + Discipliné = Gros ennuie).
Humain résistant aux virus, mais qui est quand même contaminé, donnant un contaminé plus humain, utilisant une batte, des lames de jets et pouvant conduire des véhicules.

Ils y auraient eut des interaction avec les PNJ qu'on aurait trouvé.
(Chasseur armé d'une carabine calibre 12, survivante armé d'un couteau de combat volé à un cadavre, Mécanicien, militaire survivant d'un crash d'hélicoptère).
Des discussions à menez, mais aussi, des liens à tissé.

L'AVH aurai dus ce passé au jours le jour, avec des priorité :
Renforcé le portail d'entré.
Sécurisé les alentours.
Trouvé de la nourriture
Trouvé de l'eau.
Trouvé des médicaments.

On aurait manié différentes armes :
Smith & Wesson M&P (De calibre 357)
Pistolet Beretta 9mm
HK 416
MP5
Mitraillette M-16
Winchester M97 «riot-gun»
SPAS 12
Fusil de chasse
Ruger Mini-14 Customisé pour chambré au 5.56mm

On aurait pus entre chaque jours, allez dans le placard posé des armes, bricolé quelque truc avec ce qu'on à trouvé.


L'avh avait 30 paragraphe de réserver.
Et sa m'étonnerai que j'irai plus loin, par faute de temps, à défaut d'envie.
Peut être que je le continuerai un jours, mais alors, pas avant 2019.

^^ Merci d'avoir lue mon pavay dans la mare.

Ben merde, ç'avait l'air bien.Neutre
En plus, j'aurais bien aimé les petits clins d'oeil à OS Wink
Répondre
#79
A l'origine, il y avait deux camps, l'un qui voulait que l'humanité oublie leurs existences, qu'on arrête de leurs courir après avec des dagues, des pieux et que des pseudos-héros viennes leurs cassés les os pour prouver leurs courage, aussi éphemère soit-t'il dans le temps (Une forme de camarilla si on veux faire un parallèle avec vampire La mascarade). Et ceux qui ce considèrent comme la résistance face à l'humanité et aux autres morts-vivants, dont vous faisiez partis qui souhaite que les vivants s'incline devant votre puissance. (Une forme de Sabbat si on fait un parallèle).

L'un des camps choisit de s'établir dans des zones "libres", exemples, une ville ou la plupart des races ce retrouvent. Des créatures issues des dimensions "infernaux"* peuvent trinqué une chope de bière avec un fermier.**

(Si les créatures de ces mondes n'avait pas tendances à taper puis discuté.
** = Faut avoir envie de boire une chope de bière avec un truc de 2m30 qui possèdent des griffes et qui sens le soufre).
C'est mal écrit, excusez moi.
[Image: 99416.jpg]
Un livre dont vous êtes le héros écrit.
Le F.O.U, Front Orthographique Uni :
http://lefou.forumsactifs.net/forum.htm
Répondre
#80
Une autre AVH quasi-abandonné faute de motivation pour le terminé :
Vous auriez incarné un aspirant mage, banni par son maitre pour avoir étudier la nécromancie.
Car votre personnage, aurait était torturé par le faite que sa sœur aurait était gravement malade et que les médecins ne peuvent rien faire pour elle. Rien.. seul les maitres de la mort peuvent la trompé.

Vous auriez passé un pacte avec une nécromancienne, qui, en échange du remède, vous aurait enseignez la nécromancie...

(Pourquoi le faire ? Sa m'aurait plus de traiter la déchéance du personnage, passant d'une personne plutôt moyennement moral, à une personne de plus en plus froide et inhumaine... jusqu'à la fin, qui vous aurez sois-vue vous transformé en Liche, soit mourir sous les coups de vos confrères et de leurs chasseur de mage ou nettoyé de la souillure de la magie*).

(Comprendre : Perdre ces pouvoirs).

Une autre :
On aurait incarné le noble Reinlford de Roche-Grise, preux combattant le mal et retournant chez lui car... son père voulait évité que le seul héritier mâle de la famille disparaisse sous les coups de quelque chose.

Au cours d'un temps d'un pluie, vous auriez trouvé refuge dans une citadelle, blessé et épuisé, vous êtes secourus par les gardes. Remis de vos blessure, vous auriez visité la citadelle, pour vous rendre compte, que l'endroit et le village en contre-bas sont remplis d'une tristesse terrible... une mélancolie qui ce répand comme un poison.

Vous seriez, pour remercié, rentré au service de la comtesse*. Et seriez rentré en guerre contre les bandes de brigands, mais chacun l'un d'entre eux vous accuse d'aidé les démons à corrompre...

Pourquoi je l'ai abandonné ? Tout simplement, car le livre-jeux n'aurait que difficilement convenu à la forme.
(*= Amour courtois powa !)
[Image: 99416.jpg]
Un livre dont vous êtes le héros écrit.
Le F.O.U, Front Orthographique Uni :
http://lefou.forumsactifs.net/forum.htm
Répondre
#81
C'est pas vraiment un projet auquel j'ai renoncé car j'y ai à peine pensé, c'est juste que je ne sais pas trop comment m'y prendre.

Je voulais faire une sorte d'adapation du film The Crow, un film qui m'a beaucoup touché (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est l'histoire d'un couple qui se fait tuer et une année plus tard, le gars revient à la vie pour se venger de ses agresseurs) qui se passerait dans ma ville de Neuchâtel. J'aurais illustré cette avh avec des photos que j'aurais prises de certains lieux de ma ville. Mais je n'ai jamais donné suite à cette avh pour deux raisons:

1. Dans pas mal de mes avh's, j'ai déjà mis en scène des relations entre un mec et sa copine qui se finissent plus ou moins bien ou mal, et le fait de remettre ça en avant serait un peu répétitif, et je pense qu'à la longue, ça vous gonflerait.

2. J'aimerais faire une avh sans utiliser de dés mais uniquement des points de vengeance. Le problème est que je n'ai pas trouvé de règles de combat qui me satisfasse. Je sais pas trop comment m'y prendre.

Après, si ce projet intéresse plusieurs personnes, je tâcherai de me pencher un peu plus sur cette histoire (elle contiendrait entre 100 et 150§), par contre, s'il ne séduit presque personne, je ne veux pas perdre mon temps.
Répondre
#82
sans dés mais avec des points de vengeance ???

Eh bien, tu pourrais donner un gros stock de points de vengeance au départ et demander devant une action/un combat, combien on en investit; puis rendez-vous au X et, si vous avez mis Z points ou plus c'est réussi, sinon c'est raté…
( peut-être plus différencié genre 1 vous êtes mort / 2 à 10 raté et conséquences désagréables / 11-15 partiellement réussi etc… )
Ou éventuellement en mettant des caractéristiques par répartition de points: caractéristique appropriée + X points de vengeance investis pour le test. Dans ce cas ce ne serait pas nécessaire de donner un immense stock de points de vengeance; et tu pourrais dire que chacun rajoute par exemple 5 à la caractéristique…

Mais ça ne permettrait pas de combats détaillés à moins de donner à chacun de nombreux paragraphes et alors adieu l'objectif 100-150§.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#83
(27/01/2012, 13:25)ashimbabbar a écrit : Ou éventuellement en mettant des caractéristiques par répartition de points: caractéristique appropriée + X points de vengeance investis pour le test.

C'est un peu ce que j'ai fait pour le "Pensionnat" 2.0. Le personnage principal a quatre caractéristiques (en plus des PV), dont les scores sont fixés par répartition de points ; il a également quelques points bonus. Lors d'un test, il est précisé la caractéristique concernée, le chiffre à atteindre et les modificateurs qui peuvent éventuellement s'appliquer (si le personnage a découvert un objet utile pour l'épreuve, par exemple, il pourrait avoir un bonus ponctuel). Si le score modifié est égal ou supérieur au chiffre de difficulté, pas de problème. Sinon, le joueur peut dépenser (dans certaines limites) quelques-uns de ses points-bonus pour réussir tout de même le test.

Ce genre de système pourrait marcher avec des combats un peu scénarisés (genre "Voie du Tigre"). En revanche, pour un type de combat plus classique, il me paraît en effet difficile de développer un système sans dés.

Répondre
#84
En fait, les points de vengeance augmenteront en fonction de la manière dont tu tuera tes assassins. Certaines mises à mort rapporteront plus de points de vengeance que d'autres. Pour avoir la bonne fin, il faudra avoir un total bien défini de point de vengeance.
Pour les mises à mort, il y aura toujours un petit indice donné au joueur pour qu'il choisisse la bonne manière de tuer son agresseur.

Donc effectivement, je pense que je n'aurai pas d'autres choix que de faire des combats scénarisés. C'est loin d'être facile mais j'ai vraiment envie d'essayer quelque chose d'originale.

Quoi qu'il en soit, merci pour tes conseils, ashimbabbar.
Répondre
#85
Je dois avouer que je pars avec un a priori négatif sur ce scénario. Appliquer la loi du Talion et buter les salopards je pense que je pourrai apprécier. Vraiment. Mais là, si le but est bien de tuer de la "meilleure manière" (sous-entendu la plus horrible pour la victime), je pense que ça ne me conviendra pas du tout.
J'ai aussi un projet d'AVH glauque (Les Couloirs de la Mort), mais la violence physique et morale est dirigée contre le joueur, qui doit y faire face du mieux qu'il peut. C'est donc totalement à l'opposé de ce que tu veux proposer avec The Crow, puisqu'on est le vecteur de la violence (certes après avoir été victime).
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#86
Les Mercenaires du Levant avait assez intelligemment joué sur l'idée de vengeance.
Répondre
#87
C'est d'ailleurs la seule chose de réussie dans ce bouquin.
Répondre
#88
(27/01/2012, 19:07)tholdur a écrit : Je dois avouer que je pars avec un a priori négatif sur ce scénario. Appliquer la loi du Talion et buter les salopards je pense que je pourrai apprécier. Vraiment. Mais là, si le but est bien de tuer de la "meilleure manière" (sous-entendu la plus horrible pour la victime), je pense que ça ne me conviendra pas du tout.
J'ai aussi un projet d'AVH glauque (Les Couloirs de la Mort), mais la violence physique et morale est dirigée contre le joueur, qui doit y faire face du mieux qu'il peut. C'est donc totalement à l'opposé de ce que tu veux proposer avec The Crow, puisqu'on est le vecteur de la violence (certes après avoir été victime).

Je m'en doutais un peu, c'est pourquoi j'ai demandé si ce projet intéresserait des personnes ou non.
Répondre
#89
Attendons d'autres avis! Wink
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#90
A l'inverse, je n'aime pas la loi du talion.

Mais j'essaie de ne pas être trop sectaire, ça ne m'empêcherait pas d'apprécier l'AVH si elle est réussie.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)