Retour à Griseguilde
#31
Ca y est, je viens de terminer l'aventure. J'ai réussi du premier coup, essentiellement grâce à de très bonnes caractéristiques de départ.

"Le talisman de la mort" est un DF populaire sur le forum, mais il m'a personnellement laissé assez indifférent à l'époque où j'y ai joué et je n'en conserve que des souvenirs extrêmement limités (je ne me souvenais même pas qu'il s'y trouvait une cité du nom de Griseguilde...). Bref, l'aspect "suite" m'est largement passé au-dessus de la tête.

Il y a une bonne liberté de déplacement dans l'aventure. Certains des choix sont du genre "gauche/droite", mais, la plupart du temps, on nous donne quelques informations pour nous aider à faire un choix, ce qui est appréciable.

J'avoue que l'histoire ne m'a pas follement emballé, qu'il s'agisse des grandes lignes du scénario ou du détail de nos péripéties. Je ne me suis jamais senti extrêmement motivé par les buts qu'on me donnait et, même si les occasions de se faire occire ne manquent pas, je ne trouvais pas ce qui m'arrivait extrêmement palpitant. Je pense qu'il aurait été utile d'instaurer dès le début un plus grand sentiment d'urgence, en nous montrant concrètement les horreurs qui se sont abattues sur Orbus. Même une fois qu'on est arrivé à Griseguilde, les méfaits du grand méchant de l'histoire restent trop vagues et trop peu présents.

Ca ne veut pas dire que je me suis ennuyé : la non-linéarité rend la lecture agréable et j'ai apprécié le sentiment que j'avais de naviguer au milieu d'une multitude de chemins parallèles et de rencontres optionnelles. Mais, maintenant que j'ai terminé l'aventure, je ne sais pas si je vais en conserver un souvenir extrêmement marquant. Bref, par bien des aspects, je réagis à cette AVH comme j'avais réagi au "Talisman de la mort" lui-même. Smile
Répondre
#32
Bon, voilà ce que j'ai mis sur l'autre forum et que je mets ici pour qu'on ne croie pas que je ne les lis pas toutes avant le Yaz…

J’arrive bon dernier pour commenter cette AVH. Mes observations ne se démarqueront d’ailleurs pas énormément…

• le point positif, c’est la grande non-linéarité de l’aventure et ses nombreux itinéraires dans la première partie, dont certains très bons. J’ai particulièrement apprécié l’attaque de la diligence, excellente ( avec une fidèle de Kyrinla sympa pour changer ). Aussi ( lu ) le coup de la transformation en loup-garou agréablement démarquée de la transformation en goule de l’Œil du Sphinx… et très bien placée dans l'histoire.

• le style est correct - si ce n’est quand même le sympathique fauconnier au 199qui se dit “propriétaire d’une exploitation agricole”… on parle comme ça dans un monde méd-fan ?

• Mais ce qu’il y a, c’est que cette AVH souffre terriblement d’être une suite du Talisman de la Mort, parce qu’elle est menée avec infiniment moins de moyens.
Le Talisman était une aventure épique où on était harcelé par les serviteurs du Décharné, où on portait sur nos épaules le sort d’un monde; on rencontrait un dragon presque intuable, des dinosaures, l’esprit de Fauconna dans la Vallée de la Mort, le demi-dieu Damohl…
Là, on a un grand-prêtre inconsistant ( Fauconna a dix fois plus de charisme que ce clown alors que ce n’est qu’un personnage épisodique ) qui s’est emparé du pouvoir à Griseguilde avec sa bande de sbires, et un trajet en ballon.

Si l’aspect Griseguilde quelques années après est bien rendu, si l’occasion de défigurer Tyutchev est sympathique, la confrontation avec Thaum est beaucoup trop facile.

Cette AVH aurait déjà été nettement meilleure si le héros n’était PAS le personnage du Talisman, vu qu’on ne voit vraiment pas pourquoi les dieux l’ont rappelé. Ça aurait pu être l’aventurier standard qui se pointe avec son épée, son armure de cuir, sa potion… ce qui aurait permis de garder l’aspect “qu’est-ce qui se passe ici”; ou plus drôle, un fidèle de la Mère de Toutes Choses à qui elle avait envoyé un rêve au sujet des méchants qui font des méchancetés.

À mon avis, il ne serait légitime de réutiliser le héros du Talisman que dans une aventure impliquant le Talisman. Par exemple, si le Décharné avait réussi à trouver dans notre monde un quelconque psychopathe disposé à le lui amener - avec la poursuite d’abord dans notre monde puis s’il nous échappe sur Orbus. Plus manga, si c’était un Gentil Mal Informé - style j’ai besoin de ce talisman surpuissant pour libérer mon peuple de la tyrannie… il faudrait au moins essayer de lui expliquer, avant de lui taper dessus…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#33
Je viens de terminer de lire cette avh à l'instant et j'ai bien aimé, même si ça n'a pas été l'extase.

Déjà, première chose, j'adore comme VS écrit. Ce n'est pas nouveau puisque j'ai toujours été fan des textes qu'il écrivait sur le topic des divinités. C'est l'une des plus belles plumes que j'ai rencontrée jusqu'à maintenant.

Les descriptions sont vraiment belles, au fur et à mesure que je les lisais, c'est comme si elle prenait vie devant moi. Je crois que tout le monde me croira si je dis que les descriptions sont le point fort de cette avh.

L'ambiance est également très bien retranscrite, c'est normal, avec de telles descriptions. J'ai beaucoup aimé la lande du début, j'avais un peu l'impression de me retrouver dans la plaine d'Hyrule dans Zelda: Ocarina of Time, qui est une très bonne référence, crois-moi.

Autre point positif: la ville de GRISEGUILDE. Très bien décrite, on sent vraiment que tu t'es donné beaucoup de peine pour donner une vie à cette ville. Franchement, bravo. D'ailleurs, au point même que je regrette de n'y être pas resté plus longtemps. Perso, j'aurais préféré que tu étendes plus le passage en ville en y rajoutant quelques paragraphes. Pour moi, la façon dont tu as décrite cette ville restera une référence dans les AVH's. D'ailleurs, j'ai même rêvé que j'y étais, c'est pour dire.

Je continue avec les points forts: les personnages. Intéressants pour certains, charismatiques pour d'autres, mon seul regret est le perso de Klaneth car celui-ci avait un gros potentiel, malheureusement, je l'ai trouvé un peu bâclé. A mon avis, il aurait dû être un peu plus développé.

Apothécus: quel plaisir de le revoir, sincèrement. Et Yatéli est tout à fait charmante, même si ça fait vraiment too much qu'elle soit folle du perso après une nuit passé (sauf si le perso assure comme une bête et est monté comme tel Mrgreen). ça me dérange un peu, mais que VS se rassure: ça me dérange aussi dans les films. Et Sima, ben ça reste un nain, mais pour une fois, il n'est pas rustre et ne boit pas de bière, donc ça change un peu.

La difficulté n'est pas très élevée. J'ai eu dix en habileté et je me suis bien sorti à chaque combat. Par contre, avec moins de dix, je pense qu'on galérerait plus. Mais bon, c'est le défaut de la plupart des DF.

Voilà, je crois avoir fait le tour des points positifs.
Maintenant, voici les points négatifs.

L'histoire. Je n'ai pas franchement été très emballé par cette histoire d'enlèvement. Comme l'ont dit les autres forumeurs, je ne vois pas pourquoi on a sollicité notre venue pour régler cette histoire. Un guerrier lambda aurait sûrement pu s'en occuper lui-même.

Si le récit est assez rythmé (avec une demi-douzaine de combats) en revanche, je ne me suis jamais vraiment senti en danger. Moi qui pensait en baver en aller délivrer la mistinguette dans sa tour, j'ai vite déchanger. 4 paragraphes et pis voilà. Hum....

Franchement, j'aurais voulu que ce sentiment d'urgence soit plus prononcé, là, c'est tout juste si je me baladais pas les mains dans les poches en sifflotant. J'aurais voulu que le ton soit un peu plus noir, plus glauque. Là, j'ai trouvé que c'était tout gentillet et ainsi naïf, comme l'a dit Meneldur, et rares sont les fois où je suis d'accord avec lui vu que nous vivons dans deux mondes différents.

L'aventure: je l'ai trouvé vraiment courte, en une heure et c'était plié. Bon, elle est vraiment non-linéaire et j'ai sûrement raté pas mal de choses, mais ce sera une bonne occasion de relire cette avh. N'empêche, je préfère quand même les histoires un peu plus linéaires mais surtout, beaucoup plus épiques.

La feuille d'aventure: faut bien avouer qu'elle n'est pas utile car je crois que ton avh est la première où on ne ramasse pas le moindre objet. En tout cas, dans le chemin que j'ai emprunté, je n'ai rien dû marquer sur ma FA, ou a peu de chose près. Bon, en soit, ce n'est pas négatif.

Dernière chose qui me déplore: le manque de moments marquants car en dehors de la scène du siège où les héros se sont barricadés dans la tour en ruines, rien d'autres me vient à l'esprit. Mais comme je l'ai dit, je n'ai pas emprunté tous les chemins, j'ai donc sûrement raté quelques scènes intéressantes.
Et pis, je n'ai même pas rencontré Tyutcheff et Cassandra Sad

VS, tu as fait du bon travail pour ta première avh, et je me réjouis davantage de lire la suivante: Encre et de Sang. Je n'attends que ça.
Donne un côté plus épique, une aventure plus palpitante, un environnement plus glauque, ainsi que davantage de scènes marquantes, tout en gardant l'ambiance, tes descriptions et tes personnages charismatiques et tu feras une avh parfaite à mes yeux.

Bonne continuation, en espérant t'avoir aidé.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#34
(12/04/2011, 19:10)Jin a écrit : Et Yatéli est tout à fait charmante, même si ça fait vraiment too much qu'elle soit folle du perso après une nuit passé (sauf si le perso assure comme une bête et est monté comme tel Mrgreen)

La phrase entre parenthèses m'a fait éclater de rire devant mon écran! C'est cash, c'est frais, c'est Jin... ça éclabousse comme une boule de pétanque lancée dans une flaque. J'adore LOL

Content en tout cas de lire à nouveau tes critiques.
Répondre
#35
Ahaha, content que ça fasse plaisir.
Je fais mon retour en force, du moins, pour cette semaine car j'ai 5 jours de congé et j'en profite pour rattraper mon retard sur quelques avh's que je voulais lire. J'en ai déjà imprimé quelques-unes et je compte bien les lire cette semaine, d'ailleurs, Transomie m'attend sur la table du salon Wink

A part ça, j'espère que VS va quand même passer lire ce que j'ai marqué, j'ai pas envie d'avoir feedbacker pour rien alors qu'à la place, j'aurais pu continuer mon avh.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#36
Il finira bien par voir ton feed, même si ce n'est pas tout de suite. Les feedbacks ne sont jamais inutiles, surtout quand ils sont aussi développés que celui que tu viens de faire.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#37
Salut JIN,
Je réponds à ton feedback avec un peu de retard (je viens de recycler mon brevet de secouriste et j'étais par conséquent absent pour quelques jours).
Il est certain que mon but premier était d'écrire une AVH immersive. C'est primordial pour moi que l'on y croit, que le monde proposé soit cohérent, crédible, dans ses moindres détails. J'ai donc clairement misé là-dessus, quitte à faire plus "roman" qu'AVH par moments. Il est vrai que cette AVH peut paraître assez courte, mais c'est dû à la non-linéarité et au fait que je voulais respecter la règle des 400 paragraphes. Il y a effectivement beaucoup de chemins possibles, beaucoup de choix différents, pour moi, c'est primordial, ça donne au lecteur un sentiment de liberté appréciable, je trouve. Le but était d'éviter le "one true path".
Il est vrai que le sentiment d'urgence n'est pas trés développé, c'est le gros point faible de l'aventure. Pour être franc, j'ai eu beaucoup de mal à "doser" cette aventure... Peur de faire trop facile, trop difficile, trop glauque ou pas assez, trop de combats ou pas... J'ai voulu insister sur la fuite, l'idée d'être poursuivi, traqué... Autre faute, c'est vrai, KLANETH n'est pas assez dévellopé. Pour les objets, je ne suis pas fan des aventures où le héros doit se trimballer tout un fourbi sur le dos. A part l'un des oeufs de verre coloré du centaure souffleur de verre, l'émeraude que l'on peut trouver dans le repaire de la Guilde des Voleurs ou la potion de contrôle des reptiles ou celle de l'élémental de l'air, il n'y a pas beaucoup d'objets à récupérer, c'est voulu. Pour TYUTCHEV, il n'est pas facile à trouver, il y a un chemin bien précis (d'ailleurs, on peut tomber sur lui à deux reprises).
Au final, j'ai clairement misé sur l'atmosphère du bouquin, sur l'ambiance, au détriment du reste. Vos nombreux feedback m'ont fait prendre conscience de ce déséquilibre que j'essaierai d'éviter dans "d'écume et de sang" où je tente de ne pas négliger la "structure" de l'aventure.
Petite remarque pour le côté glauque : j'ai quand-même pensé à toi avec les zombies dans les égoûts. Me dis pas que tu les as pas rencontré...
Il me reste à te remercier de ta lecture et de ta critique.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#38
De rien pour la lecture, j'ai vraiment passé un bon moment. Et cette ambiance, et ces descriptions, un vrai régal! Love

Nan, j'ai pas croisé les zombies. Dans les égoûts, j'ai fait la rencontre de l'homme-lézard que j'ai vite envoyé ad patres.

Retour à GRISEGUILDE m'a donné encore plus envie de lire "d'écume et de sang". J'ose même pas imaginé l'ambiance de fou que tu nous feras. Je me régale d'avance en pensant aux descriptions exotiques que tu vas nous pondre Cool
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)