[06] Le Labyrinthe de la Mort
#1
Ah le premier livre dont vous êtes le héros, que j'ai acheter et que l'on ne m'a pas offert, c'est à partir de ça que j'ai su que j'étais corrompu par l'anneau, excusez moi je veux dire les LDVELHLOL

Franchement ce livre là j'ai bien su l'apprécier, car quand je l'ai acheter je voulais vivre une aventure dans un labyrinthe sordide, plein de pièges les plus mortel les uns que les autres, des monstres impressionnant, de belles illustrations, tout ce que l'on peut demander à un LDVELH quoi!Smile


Tout d'abord l'introduction original, un concours annuel pour sortir vivant d'un labyrinthe et en récompense 10000 PO, le fait aussi que l'on ait des concurrents ma plu, car on possibilité de tous les voirs au fil de l'aventure (Plus ou moins vivant, c'est ça le problèmeWink)

La difficulté au niveau des combats est assez élever et 10 d'habilité de départ est nécessaire pour gagner ce livre, surtout si tu as la malchance de devoir combattre le monstre des Abysse qui totalise à lui seul 12 habilité et 15 d'endurance!

Le labyrinthe de la mort porte bien son nom, car en plus d'être peuplés de monstres très puissant il y a de nombreux pièges et un seul chemin précis pour en sortir en un seul bloc!

Des moments bien original, je citerai la mort de Throm, l'embuscade du ninja, et l'énigme du gnome avec la mise en place des pierres précieuses...

Et la joie de sortir vainqueur de ce labyrinthe aussi, ça c'est important!

Tout cela fait une aventure, bien décrite, avec une bonne ambiance, avec de bon passage, avec une difficulté bien calculer, des monstres originaux, un des meilleurs livres de cette auteur quoi!Wink

Intérêt: 83%
Difficulté: 81%
Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre
#2
Jolie critique mais pense à te relire avant de poster ...
Répondre
#3
je suis assez d'accord avec ta critique sauf sur le fait que la difficulté bien dosée. Sans totaux initiaux surélévé pas de salut possible.

dommage qu'on ne fasse pas davantage connaissance avec la jolie elfe Rolleyes
Répondre
#4
Pour un labyrinthe, il est joliment linéaire...
Répondre
#5
Bon la prochaine fois j'essayerais de me relire c'est comprisWink

Pour l'elfe et bien notre héros n'avais qu'a marcher plus vite et là il aurais put faire davantage connaissance...Big Grin

Et pour la difficulté insurmontable je peux donner quelque exemple de titre juste comme ça: La crypte du Sorcier, et le Maitre du chaos pour les connaisseur des LS!Twisted
Celui qui me dit qu'ils les à gagnés à la loyal en combat rapproché et bien bravo!

Pour la linéarité, et bien vous vous attendiez à quoi de la part de cet auteur, et oui avec lui c'est toujours la même chose: un seul chemin pour sortir vivant de ce labyrinthe!LOL
Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre
#6
Très bonne critique pour l'un de mes DF préférés Tongue
Je trouve également que la difficulté est bien dosée pour un DF, un Livingston de surcroît Mrgreen
Les illustrations sont magnifiques et contribuent à merveille à l'ambiance glauque et suintante du labyrinthe.
Un chef d'oeuvre à posséder obligatoirement Love

Et puis oui, il faut au minimum 10 en Habileté et 20 en Endurance pour espérer en voir le bout. Et alors ? Qu'irait faire un gringalet qui ne peut même pas tenir une épée dans un tel lieu ? Le Labyrinthe de la Mort c'est pour l'élite de l'élite, pas pour les fillettes Cool
Répondre
#7
Je m'étais souvent dit que c'était curieux qu'un livre aussi emblématique n'ait pas encore eu de topic consacré à sa critique sur le forum.
Cet oubli est désormais réparé, c'est une bonne chose.Big Grin

Pour ma part la linéarité "architecturale", autrement dit la structure même du "labyrinthe" ne m'avait pas vraiment gêné, car on ne s'en rend compte qu'après plusieurs lectures. Par contre je n'avais pas du tout apprécié d'être forcé d'emprunter une direction à un croisement (avant la caverne de l'idole). Après c'est vrai qu'autrement on reviendrait en direction de l'entrée, mais sur le coup j'étais un peu frustré!
J'ai aussi mis très longtemps avant de parvenir trouver le saphir...

Il faut vraiment des stats (et une chance) d'enfer, je pense aussi que la difficulté est trop élevée. Ce qui est triste c'est que comme dans le sorcier de la montagne de feu, pas mal de passages intéressants sont sur le "mauvais chemin". C'est un défaut récurrent dans la plupart des premiers DF, mais d'un autre côté cette incertitude du chemin suivi rajoute à l'ambiance lors des premières lectures. C'est le "bon côté" des OTP...
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#8
(22/11/2009, 11:51)Raptor a écrit : Pour la linéarité, et bien vous vous attendiez à quoi de la part de cet auteur, et oui avec lui c'est toujours la même chose: un seul chemin pour sortir vivant de ce labyrinthe!LOL

Tu confonds linéarité et One-True-Path : la linéarité est caractérisée par un faible nombre de chemins offerts au joueur, tandis que le OTP est le fait qu'il n'y ait qu'un seul chemin qui mène à la victoire. Il existe des OTP non-linéaires comme le Chasseur de Mages ou la Créature venue du Chaos.

Sur le Labyrinthe de la Mort, il a fait partie de mes premiers DF et j'en ai donc un souvenir assez énorme, avec son ambiance glauque et ses passages bien marquants. Il fait partie sans problème des meilleurs Livingstone.


Répondre
#9
Merci pour cette information que j'ignorais totalement...Wink

Mais il est vrai que c'est des meilleurs livre de cet auteur!
Répondre
#10
Un concept et une ambiance très sympa, mais il ne faut pas être rebuté par envoyer quelques dizaines d'aventuriers à la mort, soit pour avoir tiré des caractéristiques faibles à moyennes, soit pour être tombé dans les très nombreux pièges qui jalonnent cette aventure... A ceux qui veulent le finir à la loyale sans trop avoir à recommencer pour cause de personnage faible, octroyez-vous dès à présent 11 ou 12 en Habileté. Quant aux puristes, que la patience soit avec vous !

Pour ceux qui n'aiment pas les One-True-Path, ce livre n'est tout simplement pas fait pour vous.
Segna, adepte de Slangg...
[Image: vampire_icone.png] La Traboule de Segna
Répondre
#11
(21/11/2009, 20:42)Raptor a écrit : Et la joie de sortir vainqueur de ce labyrinthe aussi, ça c'est important!

Tout cela fait une aventure, bien décrite, avec une bonne ambiance, avec de bon passage, avec une difficulté bien calculer, des monstres originaux, un des meilleurs livres de cette auteur quoi!Wink

Tu as l'air de bien aimer les livres avec challenge relevé, Raptor.

(c'est très bien Wink )

En plus, tu déterres plein de topics pour nous faire partager ton avis. C'est parfait pour les faire revivre (parole de fossoyeur).^^
Répondre
#12
Je serais pas là autrementWink

Et j'aime bien les défis relevés en matière de LDVELH, par contre beaucoup moins ceux qui sont impossible car si quelqu'un peu se vanter de tuer Raazak, et bien bravoSmile
Au faites je n'ai pas vu de critique pour le Loup Solitaire 11, quelqu'un a t il déjà vaincu le maitre du chaos!?

Je le considère pour ma part comme une créature de l'au delà et je multiplie ainsi les dégats du glaive par 2, mais je me trompes peut être...
Merci au connaisseur de me dire ce qu'ils en pensent!Wink
Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre
#13
La victoire contre le Maître du Chaos avec le glaive de Sommer semble beaucoup plus probable que celle contre Razaak... quoique très très difficile il est vraie. Mais pas beaucoup plus dure que celle contre le zakhan Kimah je pense.
Par contre, je défie quiconque de gagner Les Prisonniers du Temps sans la science médicale. Neutre

Fin du gros hors sujet.
Répondre
#14
Hey, ce fut également ma première aventure DF, mon tout premier LDVLH... et cet ouvrage est resté mon favori!!
La raison en est très simple: l'ambiance macabre et oppressante au possible m'avait littéralement subjugué. Mon souvenir du Labyrinthe, c'est qu'il n'y a pas d'humour, pas de pitié, pas de répit. On est là pour survivre, occire ou être occis, et il n'y pas à gémir qd on rencontre un des Ennemis avec H/12 (qq'un peut-il me rappeler quel est le "nom" du concurrent illustré en armure, qui a appris à tuer depuis l'enfance -"tout petit déjà" lol- ?). Le style sans fioriture de Livingstone est parfaitement approprié, et on apprécie d'autant plus de se sortir du guêpier...
Niveau ambiance/oppression, il n'y a que L'Epreuve des Champions (du moins le début) qui s'en rapproche, parmi ce que je connais.
Ceci dit, je n'ai pas lu la plupart des autres DF qui paraissent être les plus cotés. Grâce aux critiques que j'ai pu trouvé (un grand merci à tous), j'me dis que Le Manoir de l'Enfer ainsi que La Créature Venue du Chaos (parmi d'autres?) devraient pouvoir me satisfaire...
Flèche par ici la bonne potion
Répondre
#15
Le guerrier entrainé à tuer depuis son enfance est le guerrier du chaos, mais on le rencontre dans l'épreuve des champions et pas le labyrinthe de la mort. Le "méchant" du labyrinthe de la mort est le ninja ou "tueur ténébreux"...
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)