Sondage : Quel point de vue ameriez-vous dans une avh (plusieurs choix possibles) ? Voir les descriptions après le sondage.
Ce sondage est fermé.
Classique
82.61%
19 82.61%
Extérieur
4.35%
1 4.35%
Intérieur
13.04%
3 13.04%
Total 23 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Quel point de vue ?
#1
J'aimerais savoir selon quel point de vue vous préféreriez voir votre personnage dans une avh.

- Classique : le fameux " Vous " présent dans la majorité des aventures.
"Vous arrivez à une intersection..."

- Extérieur : On vous raconte l'histoire d'un point de vue plus extérieur.
"Loup*Ardent hausse les épaules et quitte la pièce."

- Intérieur : Le héros raconte lui-même son histoire, il emploie donc le "Je".
"Je dégaine mon arme, le cœur battant, tandis que mes adversaires se déploient pour m'encercler."
Répondre
#2
Le style que je préfère est le "vous" classique, mais une aventure écrite à la première ou troisième personne peut parfois casser la monotonie. Fitz écrit ses aventures au "je", mais je ne pense pas qu'on ait des aventures au "il/elle" (comme Loup*Ardent) parmi les AVH.
Répondre
#3
Personellement, je trouve le "Vous" classique plus ludique, donc c'est celui que je préfère pour ce type de livre. . Mais le "vous" a parfois une certaine lourdeur littéraire et gâche parfois les tournures de phrases.
Le point de vue extérieur permet une plus grande fluidité dans le style et permet plus de liberté syntaxique. Enfin, c'est ce qu'il me semble en ayant relu il y a peu "la horde des démons".

A priori, le "je" ne m'attire pas particulièrement, mais n'ayant jamais lu les avh de Fitz, je ne vais pas me prononcer (et je vais plutot de ce pas aller tester ces fameuses avh).
Répondre
#4
(01/09/2009, 18:17)natisone a écrit : n'ayant jamais lu les avh de Fitz, je ne vais pas me prononcer (et je vais plutot de ce pas aller tester ces fameuses avh).

Moi de même ^^
Répondre
#5
Je préfère aussi le classique et les AVH de Fitz, malgré qu'elle soit très bien écrites, m'ont un peu gênées par l'utilisation de la première personne. Sans doute une question d'habitude dûe aux LDVELH officiels. (et à la majorité des AVH)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#6
Alors sans hésiter le classique ! Non pas qu'il soit classique mais surtout qu'il participe activement à l'immersion du lecteur-joueur dans l'aventure. le "loup ardent avance dans la piece" fait très Alain Delon ! Un peu trop narcissique et hautain à mon humble goût...
Quant au "je", ma foi je n'ai jamais eu affaire a ce type d'immersion mais je pense que cela doit mettre encore une fois une certaine distance entre le joueur IRL (dans la vraie vie, pour reprendre une expression chère aux gamers !), et le perso joué...
Encore une fois ce n'est qu'un avis très personnel et si un auteur forumeur publie un jour une avh écrite en exterieur ou en interieur ( prenez garde à la météo pour l'exterieur quand même !...Bon ok, je sors !), je la lirais sans préjugé ni à priori...
Sur ces bonnes paroles je retourne à mes Dés.
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#7
Loup Ardent ne m'avait pas convaincu non plus en tant que LDVELH. Effectivement, l'immersion est plus difficile à la 3ème personne.

Les romans écrits à la 1ère personne m'ont tous permis de mieux m'identifier au héros de l'histoire. C'est pourquoi j'avais eu l'idée d'utiliser ce style pour un LDVELH en espérant que ça aide là aussi à se mettre dans la peau du personnage, à mieux ressentir ses émotions, ses sensations.
Mais effectivement, ça n'a pas spécialement emballé certains qui m'ont dit que ça mettait au contraire une petite distance avec le héros. Le VOUS aide apparemment à prendre véritablement la place du personnage "joué". L'anonymat aussi doit aider à s'identifier alors que le lecteur peut avoir du mal à se reconnaître en un héros personnalisé.

Bah... fallait essayer. Et c'est plaisant à écrire, ça change complètement la manière de rédiger l'histoire.
Répondre
#8
L'effet du "il" est presque déifique. On donne le choix à l'auteur et L*A réagit par rapport ; la légende est alors née d'une présence divine qui conduit le héros au travers de sa quête.

Le "je" me fait également penser à une aventure de avec un voyageur du temps. Le style était assez dynamique ; cependant... je pense qu'il faut rester "classique", à moins que tu ne veuilles vraiment pousser à l'effet du style.

Autre effet : dans Fallout 1 et 2, il s'agissait de l'un des premiers jeux où l'on tutoyait le personnage ! Cela donne effectivement une sensation bizarre mais qui peut coller à l'idée abrupte que l'on a du monde. Mais je ne pense pas que je vais l'utiliser pour "Retombées" ;-)
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#9
Je n'avais pas pensé au " tu " mais c'est vrai que ça ferait bizarre dans une avh ^^

Je vous remercie en tout cas pour vos réponses qui me donneront matière à réflexion Smile
Répondre
#10
Une légère préférence pour le « vous » en ce qui me concerne, mais c’est surtout dû à la rareté des autres formes de narration. Si les points de vue alternatifs étaient plus répandus, on se rendrait peut-être mieux compte de l’intérêt particulier de chacun.
Répondre
#11
J'ai voté aussi "classique".
Pour moi, c'est la meilleure forme d'écriture pour les ldvelh. Une immersion totale et une certaine forme de défi par rapport à l'auteur et les pièges qu'il dresse sur notre chemin. Peut-être aussi parce que c'est la formule qui se rapproche le plus du jeu de rôle et de son maître du jeu qui dévoile, au fur et à mesure de nos choix, l'histoire. Elle incarne tout simplement la narration interactive. Wink
Répondre
#12
Le "je" de Fitz est habilement utilisé. En effet, pour un choix en fin de paragraphe, Fitz écrit chaque proposition en utilisant "Joan" à la 3e personne. On se sent un peu comme le marionnettiste d'un héros qui peut nous parler à la première personne, contrairement à Loup*Ardent. J'aime bien cette distance, peut-être qu'avec l'age le "vous" me parait moins crédible...
Répondre
#13
"Livre dont TU es le héros",
"Livre dont JE suis le héros",
"Livre dont l'autre gars est le héros"...

Non, je préfère le Livre dont VOUS êtes le héros. Le VOUS est sa marque de fabrique, sa spécificité, y compris dans la conjugaison de ses verbes.
Répondre
#14
(07/09/2009, 21:58)JFM a écrit : "Livre dont TU es le héros",
"Livre dont JE suis le héros",
"Livre dont l'autre gars est le héros"...

Non, je préfère le Livre dont VOUS êtes le héros. Le VOUS est sa marque de fabrique, sa spécificité, y compris dans la conjugaison de ses verbes.

Insurpassable ! Et je plussoie sur le VOUS !

" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)