[Loup Ardent] Les Maîtres du Mal
#1
S'il n'y avait pas le résumé au dos du bouquin, on ne saurait pas du tout ce qui nous attend et notre objectif dans ce dernier épisode de la série. L'histoire commence avec le mariage de Loup ardent et Freya, puis la disparition subite de cette dernière. Nous allons devoir enquêter pour résoudre ce mystère et sauver la belle. Malheureusement, l'investigation est courte et grotesque, un simple morceau de verre portant quelques inscriptions nous pousse à quitter la capitale pour entreprendre un long voyage, un scénario vraiment tiré par les cheveux.
Ce périple est un retour aux sources puisque l'on va passer par Belgardium pour regagner au final les ruines du château Xandine, un tome 1 inversé en quelque sorte. Nous traversons au passage une forêt enchantée labyrinthique et plutôt inutile, explorons la ville et les ruines grâce à des plans numérotés. Bref, la vraie patte de Brennan (sans l'humour). La dernière partie est très longue, souterraine puis mystique, avant de s'achever sur une conclusion originale et bien décrite. Ce sont ces derniers paragraphes qui valent le coup d'être lus. Mais tout ce qui précède n'est une fois de plus qu'une succession de combats inutiles (et trop fastidieux à jouer), de paragraphes courts s'achevant sur un retour arrière et de choix ouest, est, nord, sud...
A noter quand même qu'il s'agit d'un OTP avec 5 objets indispensables à trouver. Celà donne un peu de piment à une aventure qui en a bien besoin même si ces items ne sont pas trop durs à trouver. Les fameux maîtres du mal font une très brève apparition, servant juste à donner l'occasion d'un combat final impossible à gagner. Un point appréciable tout de même : l'histoire est cependant très longue, avec plus de paragraphes que ce à quoi on est habitué (250) et la possibilité d'explorer en une seule lecture beaucoup de lieux différents.

La série Loup Ardent m'a fortement déçu dans son ensemble. Elle a eu du succès sans doute parce qu'elle était éditée pendant l'âge d'or des LDVELH et surtout parce qu'elle est ambitieuse : rares sont les LDVELH à proposer un soupçon d'érotisme, un personnage central intéressant et un style littéraire aussi bon. Le premier tome est réussi et donne envie de lire la suite. Mais le système de règles est une aberration qui décridibilise tout le projet puisque le lecteur n'a plus qu'à abandonner l'idée de jouer les combats. On n'a donc plus que le plaisir du récit mais, quand on se retrouve face à d'agaçants dédales ou à des choix factices comme en regorgent les 3 derniers tomes qui donnent à de nombreux moments l'impression d'avoir été bâclés, l'histoire perd très rapidement de son intérêt. A titre personnel, j'étais presque pressé d'en avoir terminé avec les aventures du noble sorcier barbare.
Répondre
#2
En dehors de nos premières retrouvailles avec notre femme enlevée et du final, je n'ai gardé quasiment pas de souvenirs de ce tome. Je pense que je devais être arrivé au même point que Fitz, ayant fait les deux derniers tomes d'affilé : je ne supportais plus les pseudo-labyrinthes, les combats injouables que je ne jouais de toute façon plus, la linéarité démentielle de l'ensemble. Et les Maîtres du Mal du titre sont affreusement sous-exploités, et apparaissent plus ou moins gratuitement, avant d'être combattu dans un simple affrontement de jets de dés classique et sans gloire.

Je pense que Loup*Ardent est plus un roman d'héroïc-fantasy mal déguisé en LVH qu'autre chose. Et cet aspect jeu mal maîtrisé sous forme de faux choix et de cul-de-sac a malheureusement tendance à plomber le récit. Une déception.
Répondre
#3
Moi aussi, au bout du 3ème livre, je me réjouissais toujours de terminer cette série. Franchement, elle est fade et sans saveur. Je ne comprends pas, le premier opus était vraiment excellent. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans la tête de Brennan pour avoir pondu d'aussi médiocres suites.

En tout cas, merci beaucoup pour tes critiques, Fitz, c'est toujours avec plaisir que je les lis. Heureusement que tu es là pour en faire.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#4
(06/06/2008, 21:47)Fitz a écrit : Les fameux maîtres du mal font une très brève apparition, servant juste à donner l'occasion d'un combat final impossible à gagner.

(Quasi) impossible si on le joue en isolé, mais avec l'Habileté qu'on a accumulée depuis le début de la série on peut difficilement le perdre ! Faites le calcul…

Sinon, un point qui m'a toujours un peu chiffonné: la cape en levenskine dans les cadeaux de mariage, censée détourner une boule de feu une fois; elle marche contre les éclairs des sorciers ?


Eeet… Fitz, tu oublies un truc pour ce qui est de la série: des couv' parmi les plus belles de tous les ldvh ! (je dirais les plus belles, personnellement)
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#5
(02/09/2010, 07:22)ashimbabbar a écrit : Faites le calcul…

Tu viens de résumer en trois mots le problème principal de la série !

Répondre
#6
Bon, c'est vrai que ça serait plus facile si Exterminator avait aussi la fonction calculette…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#7
Mais je maintiens qu'il est facile à gagner… avec des caracs' moyennes et une Habileté de 40 ce qui est très raisonnable si on a fait les épisodes précédents.

1° round: les sorciers tirent en premier, nous prenons 3x25: 75 points de dommage. Ouille. En réponse, nous jetons un sortilège d'armure qui encaisse 10 points de dommage par attaque et balançons un coup d'Exterminator. Mettons qu'on fasse 7, on inflige (7-3)x10 + 20 + 7: 67 points de dommages et on en perd 20 de mieux à cause d'Exterminator ( c'est pas EJ qui nous ferait ça, tiens ). Résultats totaux: on a infligé 67 points de dommage, on en a pris 95-67: 28.
2° round: les éclairs ne nous infligent que 3x (25-10) = 45 points de dommages + 20 pour Exterminator, nous continuons d'en infliger en moyenne 67… sans même parler de la chance de tirer double-6 qui tue de suite le sorcier et nous transfère tous ses points de vie, même si on était endommagé avant de le commencer, le combat est gagné d'avance.

ET je maintiens ce que j'ai dit pour les couv' ( surtout la 4° )
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#8
Pour moi, le lancement d'un sort occupe un assaut et empêche donc de donner un coup d'Exterminator dans le même temps. Ce n'est peut-être pas explicite dans les règles mais ça peut tourner au grand n'importe quoi sinon (sans parler du réalisme).

Oui les couvertures sont très belles et très originales. Mais je ne suis pas super réceptif à leur froideur. Je préfère par exemple celles plus colorées des Terres de Légende.

Répondre
#9
Ah bon ? Moi j'avais toujours pensé qu'on pouvait lancer ET agir… on est un puissant sorcier qu'a passé l'ordalie quand même, que ça nous a grave modifié le métabolisme… c'est papa qui l'a dit…

Même en la jouant comme ça eh bien on inflige 67 de moins et on se prend 47 de plus - on se les viande quand même.
[ d'accord pour faire une moyenne il faudrait calculer les dommages pour chaque résultat et diviser par les probabilités… et j'aurais pu le faire s'il n'y avait pas eu ce 12 qui tue automatique, ce qui est appréciable, mais qui bousille aussi tout effort de calcul de moyenne. 67 donc et basta ]
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#10
j'aime beaucoup cette série pour ses qualités littéraires, mais c'est vrai que Exterminator supprime tout risque de perdre un combat, ca gache un peu le plaisir du jeu
Répondre
#11
(08/09/2010, 20:43)ced101 a écrit : Exterminator supprime tout risque de perdre un combat

Va dire ça au prince de la Horde… ça va l'intéresser de l'entendre… ( ou au quintette formé des 4démons+prince Ragnok derrière eux pour nous agonir de sorts… )

" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#12
(05/09/2010, 14:26)ashimbabbar a écrit : Mais je maintiens qu'il est facile à gagner… avec des caracs' moyennes et une Habileté de 40 ce qui est très raisonnable si on a fait les épisodes précédents.

1° round: les sorciers tirent en premier, nous prenons 3x25: 75 points de dommage. Ouille. En réponse, nous jetons un sortilège d'armure qui encaisse 10 points de dommage par attaque et balançons un coup d'Exterminator. Mettons qu'on fasse 7, on inflige (7-3)x10 + 20 + 7: 67 points de dommages et on en perd 20 de mieux à cause d'Exterminator ( c'est pas EJ qui nous ferait ça, tiens ). Résultats totaux: on a infligé 67 points de dommage, on en a pris 95-67: 28.
2° round: les éclairs ne nous infligent que 3x (25-10) = 45 points de dommages + 20 pour Exterminator, nous continuons d'en infliger en moyenne 67… sans même parler de la chance de tirer double-6 qui tue de suite le sorcier et nous transfère tous ses points de vie, même si on était endommagé avant de le commencer, le combat est gagné d'avance.

ET je maintiens ce que j'ai dit pour les couv' ( surtout la 4° )

Je viens d'acquérir ce chef d’œuvre et pour l'ultime combat exterminator ne nous rend qu'un quart des points de vie qu'elle pique aux trois affreux.

Sinon, j'ai trouvé ce bouquin très moyen.

Un bon début et une bonne fin, mais le milieux et assez nul. Il est TRES linéaire et il ne se passe rien de bien palpitant... En plus notre raison de visiter les ruines du château de Xandine est assez risible.

J'admets que ce livre (comme tous ceux de la série Loup Ardent) à l’une des plus belle couvertures de LVDH...
Répondre
#13
(01/01/2011, 19:17)zoki a écrit : Je viens d'acquérir ce chef d’œuvre et pour l'ultime combat exterminator ne nous rend qu'un quart des points de vie qu'elle pique aux trois affreux.

Exact j'avais oublié ce twist. Non en fait c'est pire, je n'avais pas dû tilter dessus et j'avais toujours fait le combat sans en tenir compte…
Le quart… ça ne couvre même pas les 20 points d'Exterminator…
Va falloir que je le reprenne mais à première vue notre meilleure chance sera d'utiliser le sortilège de l'Aiguille. 1 assaut pour l'Armure, 6 pour les descendre à l'Aiguille et ça devrait le faire.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#14
Déjà je ne pense pas qu'on dispose d’assez de pouvoir pour 7 sorts de suite. En plus, c'est un sort de même nature par paragraphes donc ce n'est vraiment pas possible.
Je pense bien que ce combat rentre dans la (longue) liste des combats ingagnables de la série Loup*Ardent. Enfin, avec des dés pipés sortant de nombreux 6 ça doit être jouable. Ou alors en ressuscitant peut être, mais j'ai des doutes...
Répondre
#15
bon, ça m'apprendra à répondre quand je n'ai pas le LDVH sous les yeux: j'avais totalement zappé ce coup du sort de même nature.
Incidemment, c'est une règle assez ridicule en soi et qui surtout neutralise quasi complètement le prince Harkaan dans les Cryptes…*
Ceci dit, puisqu'on peut prendre dans nos points de Vie pour payer les sorts, ça resterait faisable

* c'est uniquement par une faute d'impression complètement débile que ses caracs ne figurent pas dans la VF, elles y sont dans la VO… je les avais copiées duarnt un séjour en Angleterre mais j'ai dû jeter le carnet depuis…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)