[62] La Nuit du Loup-Garou
#43
Déjà, il faut dire que Mr Green tient à satisfaire ses lecteurs au point de vue de la quantité : au lieu des 400§ rituels, nous en avons 550 !
Toutefois, il n’y a pas que la taille qui compte.

Le début de l’aventure, disons-le clairement, ne casse pas des briques. Nous sommes un aventurier DF standard… moins que standard en fait puisque nous tirons notre HAB sur 1d3+7 et sommes dépourvu de toute potion magique, et l’idée nous est venue d’aller faire du tourisme dans l’équivalent local de la Transylvanie, remplie de loups-garous, vampires et autres néfastes. Et voilà que, ça alors, pas de chance, on se fait mordre par un… allez, devinez quoi.
Show Content
que nous rencontrons en chemin aurait fait un bien meilleur personnage à incarner.
Je remarque que Green, outre la Vengeance des Démons, n’a absolument pas repompé l’univers Ravenloft ( la Lupravia qui n’est totalement pas le Kartakass, une bonne partie du bestiaire est identique par pure coïncidence, de même les armes à poudre noire, ce Van Richten* n’a rien à voir avec le Van Richten de Ravenloft, etc, etc. L’univers Ravenloft est apparu en 1990, ce LDVH date de 2007: on voit que Green a eu le temps de se documenter ).

Quoi qu’il en soit, le pitch de ce LDVH est que nous nous transformons peu à peu en Loup-garou, et qu’il faut arrêter le processus avant que nous ne devenions une bête destructrice sans âme. Le moyen le plus évident ( si ) est d’aller tuer le grand-papa de tous les loups-garous de la région…
Notre transformation plus ou moins rapide est matérialisée par l’accumulation de points de Mutation ( Change Points ). Et un à-côté intéressant est qu’au fur et à mesure que la prochaine pleine lune se rapproche et notre transformation définitive en créature des ténèbres avec elle, nous gagnons des boni divers à nos stats et des pouvoirs bien utiles…
La gestion des points de Mutation ( Change Points ) est supérieure celle de la Vengeance, Green échoue cependant à concevoir LA bonne solution: de lier directement l’étendue de nos pouvoirs de Loup-garou à la quantité de points.
En outre, puisque les points de Mutation dépendent essentiellement des blessures que des monstres de type garou ou mort-vivants nous infligent, c’est une prime supplémentaire à l’Habileté, comme si elle ne gouvernait pas déjà tout dans les DF.

Je passe rapidement et en me bouchant le nez sur LA scène directement repompée de la Vengeance des Démons, à savoir l’attaque de la cabane de la sorcière. Il y a moins d’entrées et de personnages, mais en compensation il a ajouté un loup-garou qui parle comme dans les trois petits cochons.

Le §414 est mal expliqué ( en tout cas en VO): je suppose que les dommages infligés au monstre dépendent des objets utilisés dans le rituel spécifiquement mais on peut comprendre le contaire, en outre on ne dit pas si une dague d’argent fait 2 ou 3 de dommages contre lui.

La grande quantité de paragraphes est utilisée à gonfler le nombre de rencontres possibles sur différents itinéraires, et à donner l’opportunité de se procurer une série d’objets permettant de faciliter l’élimination du boss, d’où forte capacité de renouvellement.

Certaines rencontres sont impressionnantes, certaines vraiment inattendues et toutes sont construites. On peut toutefois trouver à redire à certaines ( eg si on vainc la comtesse sans avoir démoli ses cercueils, il serait logique d’aller les détruire maintenant, eh bien pas moyen ) voire en juger d’autres complètement ridicules et hors de propos ( le monstre de Frankenstein ).
Au niveau de l’ambiance, ça reste inférieur à la Nuit du Nécromancien, parce que l’abondance de méchants surnaturels y témoignait de la corruption engendrée par la prise de pouvoir du méchant et l’approche de son Maître; là l’intérêt est mitigé d’un sentiment d’arbitraire: on rencontre telles et telles créatures parce que c’est comme ça dans Ravenloft en Lupravie et voilà tout. On peut légitimement se demander comment il y reste encore des habitants, et pourquoi ils n’émigrent pas vers des pays moins dangereux.

La fin ( on se balade dans un château… oooh, j’ai peur ) et en particulier le boss fight laissent vraiment un arrière-goût de « tout ça pour ça ? » : il est facile d’égaler voire de surpasser le boss en Force d’Attaque et il n’a aucune capacité spéciale. Green est allé trop loin dans sa tentative de compenser la difficulté démentielle de ses premiers opus, se trouver la série d’objets ne sert fondamentalement à rien – il aurait fallu qu’on ne puisse détruire que la forme matérielle du monstre sans eux, de sorte que même si on a libéré le pays on reste soi-même hanté ou quelque chose de ce genre.  


* Il faut croire que ça lui semblait très drôle puisqu’il introduit un autre Van Richten chasseur de monstres dans la Nuit du Nécromancien.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre


Messages dans ce sujet
[62] La Nuit du Loup-Garou - par H.d.V - 02/01/2008, 23:08
RE: [Défis Fantastiques] La Nuit du Loup-Garou - par ashimbabbar - 30/03/2016, 23:14
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Jin - 25/02/2020, 14:32
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Albatur - 25/02/2020, 20:48
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Wolflord - 22/08/2020, 22:39
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Dagonides - 23/08/2020, 07:26
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par linflas - 23/08/2020, 08:15
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Skarn - 23/08/2020, 12:06
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Wolflord - 23/08/2020, 12:11
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Dagonides - 23/08/2020, 12:58
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par gynogege - 24/08/2020, 07:09
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Wolflord - 24/08/2020, 11:44
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Dagonides - 24/08/2020, 17:58
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Fitz - 24/08/2020, 20:30
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Dagonides - 25/08/2020, 16:21
RE: [62] La Nuit du Loup-Garou - par Vesper - 04/09/2020, 15:45



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)