QdG 1,5: La Guilde des Voleurs
#7
Faire un nouveau volume de la série Quête du Graal est un pari sacrément osé car il est nécessaire de conserver le même esprit décalé et surtout l'humour légendaire de Brennan. Je trouve qu'il s'agit d'un pari réussi : vador s'est montré soucieux de conserver cet aspect-là. Les situations cocasses ou burlesques sont nombreuses, la narration goguenarde, Merlin toujours aussi chambreur et Pip en permanence agacé. Le parallèle avec l'original va encore plus loin que ça puisque on trouve dans cette AVH plein de références aux autres épisodes et même des clins d'oeil aux autres LDEVLH, on y trouve les mêmes labyrinthes assez pénibles, les mêmes PFA et MATs injustes, la carte numérotée, les personnages récurrents (Nosférax, E.J....) et, chose que j'ai bien apprécié, le scénario va même jusqu'à parfaitement s'insérer entre les volumes 1 et 2 de manière à proposer un cliffhanger cohérent pour l'Antre des Dragons. En clair, et je considère ça comme un petit exploit, vador est parvenu à écrire une histoire qui aurait pu sans problème être placée dans la série originale.
Et pourtant, j'ai abandonné la lecture au bout d'environ cinq essais, après être parvenu en trichant à atteindre la cité en ruines.
Peut-être que j'étais mal luné ce jour-là, peut-être aurais-je dû persévérer mais j'avais perdu tout entrain et me suis contenté de faire défiler le texte afin de découvrir les nombreux passages intéressants qui m'étaient restés inconnus. Plus concrètement, j'ai été désagréablement surpris de voir que la jouabilité de cette AVH était moins bonne que celle de la série originale, pourtant guère réussie dans l'ensemble. Mais au moins avec cette dernière, j'avais pu jouer à la loyale et terminer en seulement quelques essais la plupart des épisodes. Ici, la difficulté a été rehaussée avec un lot écoeurant de morts injustes.
Dès le début de l'aventure, on a droit à un PFA Brennanesque avec le CHLOROPHAGE, un combat très difficile contre 3 pies voleuses, un autre encore plus dur contre des aigles ou des tests défavorables qui mènent au 14 en cas d'échec. Pas encore découragé, j'ai exploré de fond en comble une forêt très labyrinthique et un dédale souterrain. Je pense que ce sont ces deux passages qui m'ont dégoûté ; même s'il s'agit là encore d'hommages à ce que Brennan a fait de pire dans le genre (la banquise de Frankestein...), ce sont des passages à la fois mortellement ennuyeux et mortifères tout court puisque la sortie est vraiment compliquée à trouver et les PFA injustes là encore en nombre. Alors quand je suis enfin parvenu au pont gardé et que j'ai été bloqué simplement parce que je n'avais pas 5 pièces d'or (j'ai supposé qu'on n'avait pas d'or au départ), c'est là que j'ai triché et perdu tout intérêt pour la suite (ça me fait souvent cet effet là de devoir tricher). Le coup des messages codés indéchiffrables (alors que j'y arrivais avec ceux de Brennan) a dû encore bien ajouter à mon découragement. C'est vraiment dommage car l'aventure promettait de gagner en intérêt dans la cité avec enfin des êtres civilisés avec qui discuter puisque dans la première partie, on a surtout droit à des créatures hostiles et à des pièges naturels.
En clair, la trop grande difficulté et les deux labyrinthes au début plombent l'aventure et gâchent à mes yeux une AVH qui ne manque pourtant pas de qualités. Considérant le grand nombre de paragraphes comparé à la série originale, il aurait suffi de les réduire pour qu'on puisse parvenir plus facilement à la cité romaine.
Malgré ce constat, j'ai envie de terminer sur une note positive car ce QdG 1,5 a été écrit avec talent et passion. Le style d'écriture est bon, agréable à l'oeil. Les fautes sont très peu nombreuses, c'est fluide et rempli d'humour ce qui n'est jamais évident (un peu trop de réflexions du narrateur parfois mais c'est pour pinailler). Les dialogues sont réussis. Mais surtout, l'hommage est vraiment percutant avec les onomatopées classiques (CRAAAAAAAAAK...) de Brennan, les personnages excentriques (géniale, l'abominable femme des neiges), un tout nouveau Temps des Rêves, de nouveaux objets inutiles finalement utiles, des références à Pellinore, Wanda...
Enfin, j'ai apprécié la mise en forme très soignée avec les illustrations sympas, ça fait pro.

Répondre


Messages dans ce sujet
QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par vador59 - 19/06/2011, 20:22
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Fitz - 04/07/2011, 20:52
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Fitz - 07/07/2011, 18:49
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Fitz - 07/07/2011, 22:37
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Jin - 13/07/2011, 03:43
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Jin - 14/07/2011, 13:57
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par zoki - 14/07/2011, 19:24
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par zoki - 18/07/2011, 19:50
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par zoki - 19/07/2011, 19:16
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Raptor - 29/07/2011, 19:54
RE: QdG 1,5: La Guilde des Voleurs - par Raptor - 31/07/2011, 17:59



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)