L'Épée de Légende S1E04 (Le Port des Assassins)
#16
Je vote toujours Langresin.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#17
Ok pour Langresin.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#18
Allons-y pour Langresin.

(Par ailleurs, il faudrait que Fitz me dise quel sort il garde en mémoire. Je présume que vous conservez l'ordre de marche voleur chevalier prêtre magicien ?)


La nuit approche et les vendeurs du marché aux épices sont en train de remballer leurs produits. Langresin, lorsque vous le trouvez, circule parmi les échoppes d'un air important, concluant des marchés de dernière minute. Il sait qu'à cette heure-ci, les marchands tahashims doivent abréger leurs marchandages ou renoncer à une vente, car toutes les affaires de la journée devront cesser lorsque l'appel à la prière viendra du minaret de la mosquée.

Langresin vous observe avec détachement et une certaine suspicion lorsque vous approchez. "Langresin !" s'exclame Saenad. "Est-ce que tu as déjà oublié ton vieil ami et camarade, avec qui tu as passé bien des soirées plaisantes dans les tavernes de Baumershein ?"

Il vous écarte de son chemin. "Vous vous trompez," grogne-t-il. "Je ne vous ai jamais vu de ma vie et vous me confondez visiblement avec quelqu'un d'autre."

Saenad est sidéré d'être snobé de la sorte.

- Il peut lui reprocher sa grossièreté

- ou lui rappeler un incident embarrassant de son passé ;

- l'équipe peut aussi le suivre discrètement pour voir où il se rend.
Répondre
#19
Pas d’avis, je me rangerai à celui du voleur.
Répondre
#20
Je pense aussi que Saenad est le mieux placé pour savoir comment "gérer" un tel personnage...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#21
Je prends Souffle Mortel en mémoire.

Je souffle à Saenad : "Suivons-le. Il doit avoir des choses à se reprocher pour t'ignorer ainsi et ça peut donc être utile d'en apprendre plus sur ses activités".
Répondre
#22
Je suis d'accord avec Fimmex, le suivre me semble la meilleure chose à faire.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#23
Langresin s'enfonce rapidement dans la foule et s'esquive dans une allée étroite. Vous vous hâtez de le suivre, prenant garde de ne pas être repérés. Il ne semble pas avoir conscience d'être suivi et, après avoir jeté un bref coup d'oeil en arrière, il se dirige vers le quartier pauvre de la ville.


Langresin rejoint plusieurs autres hommes. Il s'agit d'une affaire confidentielle, à en juger par la manière dont ils se réfugient dans une allée voisine au passage d'une patrouille. Vous les suivez à une distance raisonnable et ils vous conduisent finalement aux quais.

L'un des hommes imite le cri d'une chouette et un bruit d'éclaboussure se fait entendre dans l'obscurité croissante. Vous approchant, vous distinguez une barque noire s'approchant du quai. L'équipage l'amarre à côté du groupe de Langresin et vous observez des négociations à voix basse avant que des caisses ne soient finalement débarquées. Langresin remet une bourse pleine aux hommes de la barque. Après en avoir vérifié le contenu, ils détachent l'amarre et se rembarquent, disparaissant dans les ténèbres.

Tandis que l'équipe se dissimule derrière un mur de tonneaux, Saenad ne peut réprimer un gloussement inaudible. De la contrebande ? Langresin ne semble pas avoir beaucoup changé.

La question est : qu'allez-vous faire ?

- Vous pouvez appeler une patrouille,

- attaquer les contrebandiers

- ou quitter votre cachette et leur révéler votre présence.
Répondre
#24
« Nous ne gagnons rien à les agresser », murmure Aubin, « puisque si nous nous révélons, nous risquons de toute façon de devoir combattre. Autant essayer d’obtenir quelque chose d’eux. La présence de Saenad incitera peut-être Langresin à ne pas nous attaquer. Mais si certains d’entre vous souhaitent confier cette affaire à la garde en appelant une patrouille, je ne m’y opposerai pas. »
Répondre
#25
Ca peut être risqué mais je serai pour révéler notre présence.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#26
"Nous serions sur des terres de notre pays, ma qualité de chevalier signifierait que je devrais faire respecter la loi et arrêter ces bandits. Mais, à moins qu'il s'agisse d'un trafic vraiment ignoble, ce qui est considéré comme de la contrebande dans ce pays ne me concerne pas. Mon mépris pour la canaille me pousserait à renseigner une patrouille et à laisser ces gens régler leurs propres affaires de justice, mais cela ne nous apportera probablement rien pour notre quête, et nous savions déjà à quel type de lascar nous comptions nous adresser... Je pense que nous devrions simplement révéler notre présence, et éventuellement utiliser notre connaissance de leur trafic comme un moyen de pression pour monnayer des informations. S'ils font l'erreur de nous attaquer, ils s'en mordront les doigts. Leur destin est entre leur main..."
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#27
Oui, tentons une forme de chantage pour lui soutirer des informations à cette canaille.
Répondre
#28
Vous révélez votre présence. Plusieurs des hommes tirent aussitôt leur épée, mais Langresin lève la main pour les retenir. "Encore toi," dit-il à Saenad. "Tu n'aurais pas dû te mêler de nos affaires, mes associés ici présents n'aiment pas ça."

L'un des "associés" - un énorme Mercanien velu, aux lèvres barrées d'une cicatrice - grogne et brandit son épée.


(Ce qui suit dépend en fait de si vous êtes en équipe ou en solo. Si le voleur est tout seul, les associés de Langresin vont essayer de lui faire la peau.)


"Du calme, Borkus," dit Langresin au balafré. S'approchant de Saenad, il lui glisse : "Allez-vous-en, ils vont vous tuer."

Saenad observe d'un regard calme la bande de malfrats hétéroclites qui se trouve derrière lui. "Ils essaieraient, peut-être... Langresin, quel endroit nous recommenderais-tu pour passer la nuit ?"

Langresin lève les bras au ciel. "C'est tout ? Vous avez risqué vos vies pour me demander ça ? Très bien, je vais t'écrire une lettre d'introduction à apporter à Tobias de Vanterie. C'est le commandant des Chevaliers de la Chapelle basés ici."

Sire Langevin lève les yeux au ciel tandis que Langresin rédige une note à la hâte et vous dit de la porter au Temple du Roc.

Plutôt que de faire demi-tour et de repartir par où vous êtes arrivés, vous choisissez délibérément de partir par le côté opposé, contraignant les sbires de Langresin à s'écarter pour vous laisser passer. Les yeux haineux de Borkus se heurtent à vos regards pleins de calme.


A présent que vous avez deux lettres d'introduction, vous décidez qu'il est temps d'aller voir les Chevaliers de la Chapelle (il serait trop tard pour vous rendre à la villa de Psyché, de toute façon).

Sous le ciel nocturne qui commence à se charger d'étoiles, vous traversez les rues de Crescentium vers le Temple du Roc. Cette église tahashim, par la suite reconsacrée à la Vraie Foi, a été adoptée comme quartier général par l'ordre monastique des Chevaliers de la Chapelle.

Après avoir franchi plusieurs postes de garde - les Chevaliers sont aussi vigilants la nuit que le jour - vous êtes conduits auprès du commandant, un homme sévère aux yeux incisifs, s'appelant Tobias de Vanterie. Après avoir jeté un coup d'oeil à la lettre d'introduction que vous avez choisi de lui montrer, il appelle un serviteur avec impatience.

"Vous allez bien entendu souhaiter faire vos prières," vous dit-il, "et dormir ensuite une heure ou deux. Nous reparlerons au petit déjeuner."

Sa manière d'être suggère qu'il ne supporterait pas la discussion. Vous suivez le serviteur à travers un corridor parcouru de courants d'air, jusqu'à une alcôve où sont étendus de simples matelats de roseaux.

"Les dortoirs sont basiques, ici," fait le serviteur d'un air supérieur devant vos expressions incrédules. "Il s'agit après tout d'un camp militaire et non d'une hôtellerie."

Qu'allez-vous répondre à cela ?

- "Chien insolent ! Tu mérites une correction !"

- "Cela ne va pas, ces matelats ne sont pas assez confortables pour dormir."

- "C'est très bien, merci."
Répondre
#29
C'est très bien pour moi. La rigueur militaire ne me fait pas peur, je suis dans mon élément...

Par contre, je n'apprécie pas trop comment ce simple serviteur me parle. Je ne ferai bien sûr pas couler le sang pour si peu, mais il oublie qu'un simple militaire devrait rester à sa place devant un chevalier.
Bon, méfions nous tout de même, compagnons. Si un lascar comme Langresin peut nous "recommander" auprès du même Commandant des Chevaliers qu'on m'avait désigné, voilà qui m'inquiète sur l'état de corruption des chevaliers de cette ville... Restez vigilants."
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#30
Je suis aussi d'avis de ne pas me plaindre. Cette entrevue avec Langresin n'aura pas été très fructueuse, dommage.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)