Gloire Posthume 1 : Les Sabres d'Asguenn
#41
je vais rejoindre un peu ce qui a déjà été dit:

Le livre est bien écrit, le langage soutenu et le style agréable. Pour ma part, je n'ai pas été choqué par l'emploi d'un langage soutenu. Le fait que l'esprit du jeune garçon raconte l'hitoire bien des années après fourni la justification necessaire à l'emploi d'un tel langage (mais à ma première lecture, je n'ai pas trop fait le lien entre le préambule et l'histoire en elle même, sans que cela ne s'avère gêant).

Par contre, l'emploi de la première personne est assez surprenant. j'ai du mal a y adhérer. c'est certes original, mais la distance n'est plus la même par rapport au récit. elle est trop grande et l'immersion dans l'action en est amoindrie. Le décalage entre narration et action devient trop grand. Le présent disparait pour n'être plus qu'un témoignage du passé (issu du futur). c'est un avis personnel, mais dans mon cas, ce choix de narration déssert l'immersion dans le moment présent, je trouve.

Le scénario est cohérent, bien ficelé, il ne verse pas dans les clichés un peu extravagants du genre mais je l'ai trouvé un peu trop modeste tout de même; trop "réaliste". J'aurais préféré (mais ça doit être le côté narcissique, flatté par les lectures conventionnelles du type "vous seul pouvez désormais sauver le monde") une grande et classique épopée. une aventure fantastique plutot qu'un fragment héroique (mais modeste, dnc) de vie.

J'ai réussi l'aventure du premier coup avec les nouvelles règles. c'était juste parfois (je suis passé à 3 reprises à un poil de la mort). mais au niveau des objets requis, aucun ne semble indispensable. j'ai pu terminer l'aventure sans trouver la plupart des quelques objets demandés et du coup, je me suis dit que ça manquait peut-être de passages secrets (du type objet qui permette d'accéder à tel endroit, de faire telle rencontre (comme la chevalière mais en plus poussé); lieux secrets, mots de passes ec... mais là encore, c'est une impression très subjective: je suis adepte du genre (impression de fouler des entiers peu fréquentés, de dévoiler des choses cachées...).

Une bonne AVH au final, agréable et interessante, même si déstabilisante du point de vue de la narration et du côté modeste de la quête. bonne continuation et bon courage dans l'écriture de ton nouvel opus.

Les fautes en passant:

125: l.4: nous y entrèrent
et, plus bas: nous avancèrent

4: l.2: sur ses elle (le ses est en trop)

290: l.20: jusqu'au arbres
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Gloire Posthume 1 : Les Sabres d'Eshnar - par Shakka - 18/02/2008, 21:22



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)