Sondage : Voulez-vous partir à la recherche de...
Vous n’avez pas la permission de voter pour ce sondage.
L'Archéoptéryx uniquement
0%
0 0%
Mylène Farmer uniquement
0%
0 0%
L'Archéoptéryx puis Mylène Farmer
0%
0 0%
Mylène Farmer puis l'Archéoptéryx
40.00%
2 40.00%
Les 2, sans ordre de préférence
40.00%
2 40.00%
Aucun des deux!
20.00%
1 20.00%
Total 5 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Mais où est encore passée Mylène Farmer ? S1
Rapidement, vous pliez bagages, tandis que Micolas, décidément doté d'un bel appétit, finit les restes du repas (tel E.T., il vous lance d'ailleurs "Ils sont extras, tes restes!"). La nuit est déjà tombée et vous vous apprêtez à quitter le Folantin après y avoir séjourné une seule nuit. Micolas, qui semble connaître l'hôtel comme sa poche, se saisit prestement d'une gouttière et commence à se laisser glisser du haut des quatre étages. Quant à vous, vous redescendez par l'accueil, avec le secret espoir que Sandrine ne soit pas revenue à son poste. Malheureusment, c'est une règle internationale: une tenancière réapparaît toujours lorsqu'il s'agit de payer. Vous lui expliquez courtoisement que des obligations familiales vous contraignent à raccourcir votre séjour. Vous avez déjà payé d'avance pour deux nuits: Sandrine vous informe avec un grand sourire que toute somme payée n'est pas rendue et vous souhaite bon voyage [plus besoin désormais de se faire du mouron pour les brouzoufs]. Une fois dehors, vous sifflez Micolas, caché dans un buisson et vous hélez un taxi, gracieusement offert par votre comparse. Le vent frais du soir vous pique les joues et vous êtes super-content. Vous arrivez à l'aéroport.

Lorsque la voiture démarre [oui, léger anachronisme pourtant il n'y a pas d'autre chemin menant à ce paragraphe], Micolas s'apaise un peu. Vous vous rendez compte, pour une raison qui vous dépasse la mortadelle, que l'inconnu exerce sur vous une fascination certaine. Il transpire le mystère à plein nez et vous avez l'impression qu'avec lui, tout peut arriver. Vous vous détendez aussi et n'avez plus vraiment envie de parler, mais juste de vous laisser porter par la vie. Après tout, vous aurez deux heures pour papoter dans l'avion. Vous avez désormais la certitude que Mylène, même si elle y a séjourné, ne se trouve plus actuellement en Nouvelle-Gouinée. Et comme vous ne disposez plus d'aucun indice, autant suivre la piste (assez excitante) de Los Angeles. Un coup de frein vous sort de votre douce rêverie: vous voilà déjà arrivé à l'aéroport de la Gazonnière. Votre nouvel ami règle la chauffeuse qui, d'un ton quelque peu rustre, lui précise qu'il peut se la mettre derrière l'oreille s'il compte qu'elle sorte vos bagages du coffre. Maintenant habitué au contact plutôt rugueux des habitantes de la Nouvelle-Gouinée, cette formule vous semble presque polie et les yeux fermés, vous suivez Micolas, qui achète deux allers simples pour Los Angeles en classe économique. Micolas est pressé. Il vous explique que sa patronne, connue pour son alcoolisme, n'a probablement pas encore donné l'alerte, mais que quand elle va émerger, ça va être terrible. Le prochain avion décolle dans une heure, il n'y a donc pas de temps à perdre. Après avoir enregistré vos bagages (Micolas n'en a pas), vous vous dirigez tous deux vers la douane où vous présentez vos passeports respectifs. Le passeport du faux Jean-René Blinis passe comme une lettre à la Poste. Quant à vous, même si vous avez pas mal de choses à vous reprocher dans la vie, vous passez cette formalité sans encombres. Micolas à vos côtés, vous prenez place à bord. Vous apercevez une femme fort étrange, que vous aviez déjà remarquée au moment de prendre vos billets, s'asseoir juste derrière vous. La trentaine, les cheveux méchamment blonds prisonniers d'un chignon relativement compliqué, l'inconnue vous regarde. Et là, il se passe quelque chose de vraiment étonnant.

D'un regard bleu laiteux prometteur de nuits d'amour singulières, la jeune femme vous toise sans ciller. Avec une voix d'une précision chirurgicale qui vous glace le sang, l'inconnue vous lance: "Voudriez-vous vous asseoir, s'il vous plaît. On va bientôt décoller, et vous vous dodeliner de la sorte me donne envie de rendre. Merci. J'ai dit merci." Interloqué par son outrecuidance, vous vous tournez vers Micolas, déjà confortablement installé, qui essaye en vain d'accéder au menu vidéo de son propre écran de télévision qui se trouve sur le siège du passager d'en face, à environ 5 centimètres de son museau.

Souhaitez-vous lui narrer l'insolence de la passagère juste derrière vous?
Préférez-vous vous asseoir sur votre orgueil et demander à votre compagnon quels seront vos projets une fois arrivés à L.A.?
Souhaitez-vous lancer une répartie bien cinglante à votre voisine de derrière, parce que là, vraiment, ça ne passe pas?
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Mais où est encore passée Mylène Farmer ? S1 - par tholdur - 13/11/2017, 23:48



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)