[Makaka] Les Larmes de Nüwa
#10
J’ai passé de très bons moments avec cet ouvrage. Si j’ai des remarques à faire, ce sera plutôt sur le fond et ça rejoindra globalement les feedbacks précédents (avec quelques nuances). Enfin, pour une comparaison avec Captive… Voir la conclusion.

1). LA FORME :

Très bonne qualité matérielle de l’ouvrage.

J’ai trouvé le style de Jurdic très bon, tout en rondeur, agréable. Les protagonistes sont charismatiques, à commencer par l’héroïne bien sûr, mais les personnages secondaires (même ceux qui sont mineurs) le sont aussi. Pour moi c’est un gros point fort.

Le travail sur les couleurs est intéressant.

Le découpage est parfois assez dense (avec pas mal de vignettes uniques pour une section par exemple, quelques vignettes très chargées aussi). Je n’ose pas imaginer le casse-tête que ça a dû être de tout faire tenir dans le format du livre !

Le texte de Manuro est de très bonne qualité, comme d’habitude. Il y a pas mal de scènes de dialogues, qui sont naturels et bien écrits.


2). LE FOND :

Le fil conducteur du récit est basique mais très plaisant, puisqu’on se lance aux trousses de voleurs qui sont :
- décrits au départ (on a donc une attente, des idées préconçues qui germent dans notre esprit avant de les rencontrer, cela crée une excitation et une inquiétude)
- charismatiques (je l’ai déjà dit pour 1). LA FORME, soit le dessin, mais dans le fond ils le sont aussi, avec un talent particulier pour chacun, une histoire et des liens avec l’héroïne (1) )

Je n’ai pas du tout été gêné par l’histoire des larmes de Nüwa (pas plus que par leur nombre de 6), c’est un enjeu astucieux puisqu’il autorise une liberté d’exploration et entretient un suspens. L’introduction est à ce sujet très sympa et prometteuse. Un détail à propos des larmes : lorsqu’on reprend les reliques détenues par la sorcière, nous lui demandons de suite de nous rendre « les larmes » (§104). Sauf erreur de ma part, rien n’indique que les voleurs ont partagé les reliques entre eux.

J’en arrive à présent à ce qui m’a interpelé et fait que je ressors de ma lecture avec une satisfaction mais, aussi, avec une sensation bizarre. Il s’agit des 2 éléments suivants, qui sont excellents et bien traités, mais… Qui n’ont rien à faire ensemble ! Il peut y avoir l’un des deux avec un soupçon de l’autre. Là, je les ai trouvés quasiment en proportions égales, ce qui donne une impression de « patchwork ». J’ai presque la sensation d’un conflit de création, avec les auteurs tiraillés en permanence entre ces 2 directions opposées.

Élément n°1 : la gravité.

Elle commence dès la couverture, qui insuffle un sentiment de tristesse (le dessin inspire une forme de fatalité ; associé au titre de l’ouvrage, on s’attend clairement à une histoire sombre).

Dans nos péripéties,
Montrer le contenu


Sans oublier, dès l’intro,
Montrer le contenu


Tout cela est cohérent vu la personne qu’on incarne.

Élément n°2 : la légèreté.

De nombreuses blagues sont disséminées régulièrement, notamment à travers les propos et pensées du personnage principal. Il y a aussi les vignettes de fin, certains dialogues également. Sans oublier le style graphique tout en rondeurs. Notons aussi le terme « tableau de chasse » des deux ultimes pages, c’est plus fun que « score » par exemple.

C’est intéressant et réussi (on sourit pas mal de fois).

Le problème selon moi est que l’élément n°2 réduit l’efficacité de l’élément n°1 (et réciproquement).

Sinon, à côté de ça on a droit à des détails fouillés sur le passé des personnages, il y a des interactions nombreuses et intéressantes. Comme cela a été dit avant moi, on en voudrait plus mais je vois ça comme un point fort. Même si on a l’impression que les auteurs ont voulu « mettre le paquet » tout en étant limité par le format (une suite est-elle envisagée ?), je préfère rester sur ma faim plutôt qu’avoir des personnages moins creusés. Donc bravo pour cela.

3). LE JEU :

C’est de la bombe. Les règles sont complètes avec une capacité à choisir. Une grande liberté de mouvement est offerte. Le dosage de la difficulté est excellent. Que pourrait-on demander de plus ?

Au niveau de mon parcours,
Montrer le contenu


Ce dosage me convient parfaitement. Ensuite, j’ai fait d’autres tentatives, débloquant
Montrer le contenu
à mon 5ème essai, avant de la réussir au 6ème.

On peut encore aller plus loin pour les amateurs, grâce au système de score, qui demandera de l’optimisation de parcours et des objets à dégoter, généralement par le biais de numéros bien cachés.

Il y a aussi les symboles * et #, c’est un sacré défi de les débloquer. J’en ai obtenu un à la loyale (*, qu’on a par le 44 puis le 11). Pour l’autre, j’ai dû tricher. D’ailleurs au secours, mes yeux en deviennent fous, où il est planqué le renvoi vers le 114 (pour avoir la récompense # chez la sorcière) ? J’ai vu le 114 en trichant, il nous renvoie au 133. Là, j’ai beau regarder, je ne le vois pas ce numéro 114, où est-il ? Même au 99, où je l’ai soupçonné un moment de se planquer, il n’y a rien… J’en deviens fou…

J’ai testé un peu toutes les compétences, ma préférée est le déguisement, je l’ai utilisée dans plus de la moitié de mes tentatives.


4). CONCLUSION :

Je trouve cette BD jeu excellente. Si je suis le chemin de Skarn, en essayant de la comparer à Captive, c’est délicat. Elles n’ont rien à voir et sont très bonnes chacune dans leur catégorie.

Pour tenter l’exercice, je dirais que la forme est mieux dans Captive (pour le dessin les 2 styles m’ont paru très bons mais le découpage m’a semblé meilleur dans Captive).

Sur le fond, les deux sont très bien mais je donne un léger avantage aux Larmes. Les personnages y sont en effet un peu plus charismatiques. Pour le récit, les deux sont sympathiques dans leur style respectif. Même chose pour l’ambiance, chacune est excellente dans son registre. Après, il y a les 2 éléments opposés des Larmes que je mentionne dans 2). LE FOND. C’est sûr. Disons qu’à mes yeux ce point s’équilibre avec la situation de départ de Captive, qui était bonne mais ne m’avait pas convaincu à 100%.

Pour le jeu, même si Captive m’a beaucoup plu, Les Larmes sont un cran au-dessus. L’aspect exploration est riche dans les deux, niveau ludique c’est très bien fichu de part et d’autre. Ce qui fait la différence, c’est l’aspect « tiroir » de la difficulté, qui était déjà bien développé dans Captive (avec le système de score) mais qui va encore plus loin ici (Larmes à récupérer, quête bonus, tableau de chasse, symboles * et #). C’est le genre de chose qui peut plaire à tous, amateurs de défis ardus ou adeptes de promenades de santé.

En fin de compte j’ai donc très légèrement préféré Les Larmes de Nüwa à Captive. Pour rebondir sur le feedback de Skarn, qui faisait une comparaison avec Le Cinquième Bataillon : après tout c’est logique, ayant préféré pour ma part le Cinquième Bataillon aux Sabres !

Bravo aux auteurs, en attendant la suite !


5) LES MALADRESSES QUE J’AI RELEVÉES

§7 : « vous rappelle la journée qui avance à grands pas » (rappeler quelque chose à quelqu’un)
§217 : répétition de « croiser »


6) LA FAUTE D’ORTHOGRAPHE (et oui, elle existe)

Allez une énigme de rapidité : une faute d’orthographe se trouve dans l’introduction (je ne parle pas des règles mais des pages qui précèdent le premier paragraphe). Le premier à l’identifier gagne une boisson, que je lui offrirai à l’occasion. Bonne chasse !

(1) Ce qui ne veut pas dire qu’ils se droguent.
Répondre


Messages dans ce sujet
[Makaka] Les Larmes de Nüwa - par Skarn - 02/06/2015, 22:15
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 03/06/2015, 13:44
RE: Les Larmes de Nüwa - par Skarn - 03/06/2015, 15:33
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 12/06/2015, 23:06
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 13/06/2015, 07:21
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 14/06/2015, 17:07
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 14/06/2015, 22:24
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 15/06/2015, 14:37
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 15/06/2015, 19:50
RE: Les Larmes de Nüwa - par Thierry Dicule - 28/07/2015, 16:12
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 29/07/2015, 06:01
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 28/07/2015, 23:29
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 29/07/2015, 08:51
RE: Les Larmes de Nüwa - par Thierry Dicule - 29/07/2015, 15:18
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 29/07/2015, 17:42
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 29/07/2015, 18:04
RE: Les Larmes de Nüwa - par Thierry Dicule - 30/07/2015, 07:45
RE: Les Larmes de Nüwa - par Bruenor - 04/08/2015, 08:43
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 04/08/2015, 11:44
RE: Les Larmes de Nüwa - par AlvEric - 28/08/2015, 00:00
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 28/08/2015, 07:09
RE: Les Larmes de Nüwa - par Outremer - 05/10/2015, 00:32
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 05/10/2015, 08:45
RE: Les Larmes de Nüwa - par Outremer - 05/10/2015, 19:42
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 06/10/2015, 08:46
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 06/10/2015, 17:38
RE: Les Larmes de Nüwa - par Fitz - 06/10/2015, 19:18
RE: Les Larmes de Nüwa - par ashimbabbar - 06/10/2015, 22:13
RE: [Makaka] Les Larmes de Nüwa - par Coala - 06/05/2019, 09:35
RE: [Makaka] Les Larmes de Nüwa - par Outremer - 06/05/2019, 12:04
RE: [Makaka] Les Larmes de Nüwa - par Coala - 06/05/2019, 17:01



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)