Rendez-vous au 1

Version complète : ACDC, Metallica, Iron Maiden, Scorpions...
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
J'ai écouté le dernier Edguy... c'est très décevant.

Sans être vraiment mauvais, il n'y a aucune chanson d'un grand niveau sur ce nouvel album. C'est du classique Edguy, des faces B des précédents albums et des morceaux style les derniers Avantasia mais avec un seul chanteur. Le Sabre & Torch donné en pâture donnait la puce à l'oreille. Love Tyger sort un peu du lot, mais dans le genre, je préfère le dernier Steel Panther. J'espère qu'avec davantage d'écoutes j'apprécierai mieux.

A noter les paroles des deux bonus tracks : England qui fait plein de vannes avec Steve Harris le bassiste d'Iron Maiden, et Aychim in Hystérie, sorte de délire en hommage à Achim Kohler l'ingé-son de Primal Fear, avec plein de vannes mêlant aussi Mr AC l'ancien batteur de Running Wild (et actuel manager d'Edguy et Gamma Ray), enfin bref.
This is your Life, hommage à Ronnie James Dio (Rhino, 2014). Les bénéfices vont à la fondation Dio contre le cancer, Stand Up and Shout Cancer Fund.

Comme souvent pour les hommages, c'est assez varié. Il y a des reprises sans grande originalité ; je suis par exemple déçu de la reprise de Neon Knights par Anthrax qui ouvre l'album : le morceau est intrinsèquement génial, Anthrax ne démérite pas, mais ça aurait pu être joué par un autre groupe que je n'aurai pas entendu la différence.

Il y a quelques perles, comme le duo de flûtes à bec qui remplace le solo de guitare sur Last in Line par Tenacious D LOL

http://youtu.be/B0bPIgJSg00

ou une reprise plutôt death de Holy Diver. Scorpions s'invite sur une balade (pfffff), Doro vient faire un petit tour assez sympathique. Biff de Saxon chante avec Motörhead, des musiciens s'assemblent pour taper le bœuf (genre Rob Halford avec Vinnie Appice, Glenn Hugues avec Craig Goldie et Rudy Sarzo). Le pot pourri par Metallica n'est pas inoubliable, je les ai connu plus inspirés sur des reprises.

Ça se termine par un inédit de Dio, seul avec un piano.

Indispensable pour un fan, agréable à écouter (même s'il tournait un peu en rond, Dio était un sacré compositeur), mais sans doute pas incontournable (comme tous les hommages, d'ailleurs, puisqu'il y a les originaux...).
Bon, vendredi, je vais sans doute aller voir Napalm Death qui passe à côté de chez moi (genre j'y vais à pied).

Je ne connais pas. Quelqu'un a quelque chose à me conseiller ?
Houlà, Napalm Death c'est du lourd, pas pour toutes les oreilles.
Peut-être Utopia Banished qui a une bonne réputation.
1992.

Tu peux l'écouter là : http://grooveshark.com/#!/album/Utopia+Banished/2523876
Napalm Death, c'est un OTP infinissable sans 24 en Endurance. T'as intérêt à tricher aux dés ! Mrgreen

J'ai découvert il n'y a pas très longtemps le groupe polonais Pathfinder. Du speed symphonique sympa. Ce qui m'a étonné, c'était le bonus track de l'album : la musique du dessin animé français Les Mondes Engloutis en version speed metal. Chanté à l'origine par les Mini-Stars, je crois me souvenir.
Bon, concert ce soir, j'ai prévu les bouchons d'oreille (à mon grand âge, je commence à avoir des acouphènes...).

Ça me procure un bonus à la FA contre les attaques soniques.

Merci pour le conseil, mais j'ai pas eu le temps d'aller acheter, je vais découvrir en direct.

Sinon, Les Mondes engloutis, c'est effectivement les Mini-Star, cf. coucoucircus. Par contre, j'ai découvert avec surprise qu'il y avait une version étatsunienne. Sinon, j'ai fait découvrir ça à mon fils, il a adoré, en particulier la chanson des pirates. Je vais pouvoir recommencer avec ma fille (-:
Bon, alors, ce concert ?

Bin, un rouleau compresseur.

Vous me direz, pourquoi payer 17 EUR pour aller voir un chantier ? Bin, d'abord, contrairement à un chantier, là, il y a du rythme, des changements de rythmes. Je n'ai jamais vu des gens slammer sur un chantier.

Et puis je n'ai jamais vu non plus Caterpillar prôner la tolérance, la solidarité et la défense de l'environnement. Nazi Punks Fuck Off !

Je ne m'intéresse pas plus que ça au grind core à écouter, mais en concert, ça prend une toute autre dimension. Les deux premiers groupes, normands, ont fait une prestation de qualité, ça reluquait du côté de Brutal Truth. Et Napalm Death, bin, comme dit plus haut, un rouleau compresseur...

http://letetris.fr/napalm-death-primal-age-surrounded-by-sins/
Cool. C'est sympa à toi de poster sur les 2 fofos.
Pour les acouphènes, tu as tout à fait raison : bouchons d'oreilles systématiques... sinon, perte d'audition à terme.
La musique des Mondes Engloutis a été composée par Vladimir Cosma, il me semble.
(12/05/2014, 23:36)JFM a écrit : [ -> ]La musique des Mondes Engloutis a été composée par Vladimir Cosma, il me semble.

Coucoucircus confirme.
Nouvelle offensive des puritains et des médias contre le metal et le rock.

Le type qui a tiré sur des policiers au Canada cette semaine écoutait du Megadeth.
Et voici ce que dit un journal français :

"Sur ce qui pourrait être sa page Facebook, il aurait posté juste avant l'heure de la tuerie les extraits du titre de la chanson "Hook in mouse" du groupe de rock metal américain Megadeth. Le refrain décline chaque lettre du mot "Liberté" sur des phrases de haine et de rejet pour terminer sur : "cela s'épelle liberté, cela ne signifie rien pour moi"." (Le Point)

Outre l'orthographe ridicule (c'est Hook in Mouth, bien sûr, L'Hameçon dans la Bouche, pas dans Mickey Mouse...), ce qui est publié est un mensonge total. Les paroles de cette chanson sont une charge pourla liberté, et contre le PMRC qui demande la censure des groupes de metal. Le sens du refrain est en fait : Ce que vous épelez liberté ne signifie rien pour moi car en réalité vous êtes des censeurs.
Plein de chansons de metal et de rock (et de Megadeth) disent cela : les politiciens promettent la liberté d'expression ou de pensée mais ils ne veulent pas qu'on l'applique.

Des journaux suisses ont repris l'info, et j'ai lu ça dans le 20minutes de ce matin (ils mentaient aussi, mais ne citaient pas le groupe).

Quand donc les journalistes vont se mettre à vérifier leurs infos avant de les publier ?
Dimanche soir je vais voir Sepultura en concert à Sofia. Je ne suis pas fan spécialement du groupe (ni même de métal) mais ce sera une bonne occasion de pogoter Mrgreen
Mon seul et unique concert de Sepultura, c'était au Transbordeur à Lyon en 1993 (ou 94), et je suis reparti sur une civière avec l'épaule à angle droit après 20 minutes... Quend on stage dive, vaut mieux viser ue zone où il y a du monde ;-)

Sinon, pour l'anecdote sur Megadeth, ça me rappelle un documentaire d'Arte fin des années 1990 (1996 ? Il y avait le clip de Ratamahatta) à propos du procès aux US contre Judas Priest par les arents d'un gamin suicidé. Procès qui s'est dégonflé tout seul.

Arf, pour un peu, Mireille Dumas va s'en mêler...
Attaque de dinosaures !

Nazareth, Rock 'n' Roll Telephone. Je connais peu Nazareth, j'ai juste le 2XS, et la chanson Crazy (a suitable case for treatment) de la BOF de Métal Hurlant, tout ça j'adore. Et, non, je n'ai pas le mythique Hair of the Dog.

Là, j'aime bien aussi. Certaines compos sont dans la veine du ZZ Top actuel -- un rythme assez lent avec un riff qui prend parfois la forme d'une petite mélodie répétée en ostinato, comme si c'était du sample -- notamment Boom Bang Bang, One Set of Bones ou Long Long Time. D'autres sont avec un son plus clair, presque de la pop, comme Back 2B4 ou Winter Sunlight. Certaines sentent le gros blues lent, mais sans le son gras habituel, comme le morceau titre Rock 'n' Roll Telephone. Un morceau rapide, Punch a Hole in the Sky, un morceau lent qu'on croirait sorti d'un led Zep', The Time Right, un morceau d'ambiance saturé à la Black Sabbath, Not Today, un morceau que n'auraient pas renié les Stones, Speakeasy. L'édition que j'ai contient également 8 titres bonus, dont des enregistrements en public.

Le tout servi avec la voix de Dan McCafferty, entre le granuleux et le nasillard. Un album varié et de bonne facture, si l'on aime le son de ce groupe.

Uriah Heep, Outsider : je les avais vu en concert en 2009, et je n'avais jusqu'ici aucun album.

Très propre, sur un rythme entraînant -- le premier morceau s'appelle Speed of Sound --, un son très classique avec un clavier à la Deep Purple, quelques morceaux rapides (The Outsider, Looking at You), quelques morceaux très rock (Rock the Foundation, Can't Take Away, Say Goodbye), quelques morceaux d'ambiance (One Minute, Is Anybody Gonna Help Me?), un peu de pop (Kiss the Rainbow). Ce n'est pas sans me rappeler le Bat out of Hell de Meat Loaf, et ma foi, ce n'est pas désagréable.

Également, sortie de Live Bootleg de Satan Jokers. Propre et pêchu, c'est fidèle à ce que l'on peut attendre de ce groupe français. Bon, il y a 2 CD, deux concerts différents ; un certain nombre de chansons sont communes, et le son du 2nd est pourri. Au final, on a un CD et un dessous de verre. Mais je ne regrette pas le CD.
À propos de Dan McCafferty : il souffre d'une BPCO (insuffisance respiratoire, sans doute due à son tabagisme) qui l'empêche de tourner. Il est remplacé pour la tournée par Linton Osborne.
Classic Rock Interview with Dan
New vocalist
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10