Fabled Lands
#46
C'est une excellente nouvelle, je suis également heureux que le projet se concrétise. J'espère que l'aventure francisée pourra se poursuivre avec les tomes suivants. Longue vie à Fabled Lands ! Smile
Répondre
#47
Super, ça fait envie depuis le temps que j’en entends parler. Je vais commander ça avec le 2ème tome des CHroniques. Il y a un site en particulier où c’est mieux d’acheter pour Alkonost?
Répondre
#48
Citation :Les librairies galèrent pas mal pour interpréter les métadonnées. Je ne comprends pas comment en 2018 on bloque sur ce qui paraît si simple.

Authentique anecdote de l'époque où je bossais précisément dans ce domaine :
« Je comprends pas, dans le code qui interprète les métadonnées, on a un hack qui fait que quand un livre est de la catégorie A, il est automatiquement déplacé dans la catégorie B à la place.
- Ah, oui, on a fait ça parce que tel éditeur, dans son système de classement historique propre, utilisait une catégorie Z qui n'a pas d'équivalent direct dans la nouvelle norme. Lors de la conversion, il a tout ça mis en A sans chercher plus loin, alors que c'est plutôt B qui correspond en réalité.
- Mais c'est complément con, parce que les livres qui sont vraiment en A, ils se retrouvent aussi en B.
- Ouais, c'est pas grave, y'a presque pas de bouquins naturellement dans A, alors que l'éditeur en question est lui vachement gros. Pour les erreurs, on les corrigera une par une à la main au fur et à mesure que les gens se plaignent, ça sera plus simple. »


Et encore, là, je vous parle d'un cas de haute technologie. Chez beaucoup d'éditeurs/libraires, tout ça est géré par un·e stagiaire qui recopie à la chaîne des informations d'un document à l'autre. Imaginez-vous une personne toute heureuse de travailler dans ce secteur qui se retrouve toute la journée à prendre des informations sur un site illisible pour les rentrer dans un extranet à base de cases à cocher et de listes déroulantes (même pas possible de copier-coller), souvent avec une feuille de calcul Excel en étape intermédiaire, dans une spirale abrutissante et déprimante.
Répondre
#49
Bravo, c'est très bien, et la couverture pète vraiment, c'est super.
Et les Destiny Quest 2 et 3, quelqu'un a le projet de les sortir en français ?

Intéressant, Skarn, je comprends mieux certaines choses maintenant.
Répondre
#50
(28/03/2018, 12:21)Fitz a écrit : Il y a un site en particulier où c’est mieux d’acheter pour Alkonost?
Niveau marge, c'est partout pareil. Merci Wink

Par contre il y a un truc, question référencement, qu'on n'a pas encore testé, c'est les chaines de librairies comme Cultura. Etant référencé sur le Fichier Exhaustif du Livre, on peut commander nos livres dans la librairie. Mais ils n'apparaissent pas dans le catalogue interne (sur cultura.com). On ne bénéficie d'une diffusion que sur Amazon, la Fnac et Chapitre. Il semblerait qu'une commande passée en magasin suffirait à faire apparaître le livre dans le fichier interne.
Si quelqu'un veut bien tester et faire un retour ?

@Skarn : je suis presque heureux d'entendre ça ! Ça explique tout.
Sur la fnac, il y a écrit "pas d'illustration" pour nos livres, alors qu'il y en a une vingtaine dans chacun, et qu'on ne m'a jamais demandé d'indiquer s'ils en contiennent... C'est peut-être pour ça d'ailleurs...
Répondre
#51
(28/03/2018, 13:30)Sukumvit a écrit : Et les Destiny Quest 2 et 3, quelqu'un a le projet de les sortir en français ?
Le premier ayant été publié par Bragelonne, je ne sais pas...

Je m'étais pris une claque avec le tome 1 (VO achetée dès sa sortie), avec les quêtes de couleurs différentes suivant la difficulté (sur la carte couleur). Mais la fin très linéaire et interminable m'avait dégoûté. Je n'ai jamais acheté les suivants. J'ai découvert Fabled Lands au même moment. DQ est basé sur la narration et la progression du perso. FL est basé sur le principe du monde ouvert. Une sorte de Elder Scrolls avant l'heure et sur papier.
Répondre
#52
Fabled land j'avais acheté en VO les 6 premiers car je trouvais genial de pouvoir bouger d'un livre à l'autre. Dommage qu'ils n'aient pas fait du 7 au 12 à l'époque
Répondre
#53
J'avais lu sur la taverne que pour DQ 2 et 3, l'auteur a pris en compte les limites du 1, et que c'était de mieux en mieux à chaque fois. J'ai demandé ça parce que j'ai vu que que le 4 allait sortir en vo chez Megara.

Voici des questions qui à mon avis n'intéresseront pas que moi :
Pour FL, il y a une volonté d'écrire les 8 à 12, du côté des nouveaux auteurs ? Mais c'est du genre un par an ou un tous les dix ans ?
Et à quelle fréquence sont les renvois entre tomes ? J'ai vu que le tome 12, c'était les souterrains du monde donc il y a beaucoup dans le tome 1 de "allez au tome 12?" j'ai vu que en gros les tomes 1 à 5 faisaient le principal continent du jeu. Du coup les 1 à 5 sont suffisants pour vivre une aventure satisfaisante ?
Répondre
#54
(29/03/2018, 23:16)Sukumvit a écrit : Et à quelle fréquence sont les renvois entre tomes ? J'ai vu que le tome 12, c'était les souterrains du monde donc il y a beaucoup dans le tome 1 de "allez au tome 12?" j'ai vu que en gros les tomes 1 à 5 faisaient le principal continent du jeu. Du coup les 1 à 5 sont suffisants pour vivre une aventure satisfaisante ?


Pour autant que je me souvienne, chaque livre est centré sur une région en particulier et inclut un certain nombre de lieux (cités et autres). Les renvois vers d'autres livres n'apparaissent généralement que lorsqu'on choisit intentionnellement de voyager vers un lieu assez éloigné. Avec les cinq premiers livres, il est certainement possible de partir à l'aventure pendant un sacré bout de temps sans tomber sur un renvoi vers un livre qu'on ne possède pas.

Concernant le caractère satisfaisant, ça dépend des goûts. Personnellement, je préfère les aventures bien définies par un scénario précis aux aventures en "open world".
Répondre
#55
Les tomes 1 à 6 (et maintenant 7) sont largement suffisants pour se faire une longue aventure. Les auteurs passent la main pour les tomes suivants. A quel rythme, je ne sais pas.

De notre côté, le 2 est traduit, le traducteur s'attaque au 3.
Répondre
#56
Merci !
Répondre
#57
J'ai testé en vo avec le tome 1 et je n'accroche pas vraiment, pour deux raisons:

La première c'est que les quêtes (en tout cas celles que j'ai pu dénicher) se résument à des tests: réussi= quête réussie, raté=quête ratée. Ce n'est franchement pas très motivant. Il y a trop de lancers de dés de manière générale. Et gagner des bonus ne suffit pas à éviter les lancers malchanceux.

La seconde, c'est que c'est vraiment très difficile! Je sais bien qu'il est possible au départ d'écumer le quartier des voleurs pour trucider un à un les ennemis et se faire du fric, mais c'est franchement anti-immersif au possible. Je voudrais pouvoir jouer autrement mais est-ce possible, existe-t-il des quêtes basiques qui rapportent quelque chose, comme de quoi payer de l'équipement ou entrées dans des cultes? J'ai pris le rôdeur (wayfarer) mais la première quête réservée à la classe du personnage ne rapporte rien, et la seconde est trop difficile d'entrée de jeu...

Dommage, car le concept sur le papier est très alléchant.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#58
Citation :J'ai pris le rôdeur (wayfarer) mais la première quête réservée à la classe du personnage ne rapporte rien, et la seconde est trop difficile d'entrée de jeu...

Une première et une seconde ? Ça me dit rien des quêtes obligatoires (ou guidées). 
J'avais pas mal exploré avant de me lancer dans des quêtes. J'avais noté des numéros sur la carte (ville, etc.) pour y revenir plus facilement. Ensuite j'avais noté les codes réclamés juste à côté, pour y revenir plus tard quand je les aurais. Je me souviens avoir parcouru la campagne au fil des codes obtenus. C'était assez dépaysant, stimulant et sans trop de difficultés. Le niveau du perso était monté correctement. J'avais ensuite pu ma lancer dans des quêtes plus dures.
Répondre
#59
La première quête réservée est sur l'île de départ (île du druide). Tout le monde peut la réussir (découverte du village des druides, sans aucun bonus) mais seuls les wayfarer se voient confier la seconde mission, qui est de convier un bâton à un autre druide dans une forêt sur le continent. Et là c'est deux tests difficiles, surtout celui de sainteté. Pourquoi faire un test aussi difficile pour un wayfarer alors que c'est la première vraie mission qu'on lui confie? Cela me dépasse...

Je ne vois pas trop comment démarrer de manière satisfaisante. En tout cas autrement que trucider du coupe-jarret à la chaîne... Je ne suis peut-être pas allé assez loin dans l'exploration.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#60
Oui peut être car pas souvenir d'un départ difficile moi...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)