Cohérence et intérêt des jonctions Mondes
#1
Pourquoi le héros décide-t-il subitement de passer d'un monde à un autre ?
Telle est la question qu'il faut se poser avant de commencer à écrire.

Aura-t-il entendu parler d'un objet, d'un personnage s'y trouvant ?

Pourra-t-il rater un monde ?

Si, comme on l'avait dit au départ, chaque groupe de l'organigramme compte un Monde d'Ancrage (avec un A) et un monde de sortie, les choix intermédiaires sont limités

néanmoins, j'aimerais qu'on éclaircisse cette question
Rendez-vous au 14.
Découvrez ma plume poétique sur le blog de Jules Cybèle.
#2
Il pourrait être intéressant que parfois, le héros n'ait qu'un contrôle partiel, voire absent, sur le Daleth (après tout, c'est une machine, et donc sujette à bug). Il pourrait se retrouver téléporté alors qu'il ne le veut pas. Bien sûr, il ne faudra pas en abuser.
#3
Après discussion sur MSN, les groupes de mondes A et B vont fusionner, ce qui fera un groupe de 7 mondes. On ne controlerait pas nos actes jusqu'au monde 7. Partant de Khul, on aurait un choix entre aléatoire entre les mondes 1 et 2, puis 3 et 4, puis 5 et 6. On arriverait ensuite au 7 où on trouverait le fragment et on aurait le contrôle.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)