Le Pensionnat des Ombres
#1
Je sais, ça date! Mais ne trouvant pas (à ma grande surprise) de sujet sur le livre d'Outremer, et ayant envie d'en parler... Je me lance:

Classe! (c'est le premier mot qui m'est venu à l'esprit en lisant les premiers paragraphes^^)
Je viens de terminer la lecture d'Interlude Sylvain du même auteur, me laissant une impression mitigée, et je dois dire que là, je suis agréablement surpris...
Cette avh-ci, dès ses premières lignes, m'a emballé. Autant par son cadre, la nuit d'un sombre pensionnat pour filles exploré à la lampe de poche (à mi chemin entre le fantasme et le cauchemar!), que par son écriture fluide et recherchée, sans toutefois tomber dans l'emphase. Outremer me l'avait bien dit, après mon premier feedback, qu'il s'était lâché sur ce roman, et je ne peux que féliciter son talent! Tout au long du livre, on est plongé dans une délicieuse angoisse, nimbée d'étrange, ponctuée d'horreur, et on SENT réellement la nuit... C'est génial!
Les règles sont très simples, il n'y a pas de combats, et tant mieux. La difficulté résulte dans les choix (même s'ils sont peu nombreux, j'y reviendrai), et les tests d'aptitude: Etudes, Sport, Popularité, Malhonnêteté (peut-être un poil trop difficiles?). Le petit nombre des caractéristiques m'a étonné au début, mais en fait la plupart des situations peuvent s'y résumer. On notera l'effort d'imagination fait pour se séparer des sempiternels Intelligence-Force-Charisme-Dextérité des JDR! (seul point noir: je pense que Malhonnêteté est principalement l'expression de la ruse ou de la perspicacité du personnage. En plus, le nom m'a fait moins bien coter cette capacité qu'il m'aurait été utile de le faire!).
Ensuite, j'ai trouvé le livre assez linéaire. Je l'ai lu deux fois, de deux façons différentes, et ai couvert presque l'intégralité des paragraphes. Ca n'a rien de mal en soit (surtout en considérant la petite taille de l'oeuvre), et on peut vraiment aboutir à un paragraphe par une multitude de chemins!
J'ai trouvé l'idée des codes "témoins de parcours" très ingénieuse, et je suis mort plusieurs fois de ne pas avoir lu l'histoire dans "le bon ordre"^^

La fin est ardue, très ardue! (4 décès violents pour ma part) et la mise en abîme donne le coup de grâce en terme d'étrange, j'aime beaucoup!

Big Grin Bravo bravo Big Grin (avec un "léger" décalage quant à la date de parution^^)

PS: (Pourquoi, après avoir pris le parti de ne tourner qu'à gauche, on tombe sur une boîte à outils? S'il y avait-eu une option "tourner à droite", on aurait trouvé des actions boursières?LOL)
Répondre
#2
La raison pour laquelle il n'y a pas de sujets de feedback sur les "vieilles" aventures, c'est qu'elles étaient commentées et critiquées sur les anciens forums, notamment celui de Gamebook, avant la grande réunion des forums sur RV1. Évidemment, rien n'interdit de relancer ces sujets à feedback.

Le Pensionnat est effectivement une très bonne AVH, et si Outremer ne l'avait pas écrite à la dernière minute (nécessitant une version 1.1 par la suite), il aurait peut-être été le premier (et le seul) à remporter deux Yaz dans la même année.
Répondre
#3
Zaidvé : Un grand merci pour ce deuxième retour si détaillé en si peu de temps. Je suis très heureux de savoir que cette aventure t'a plu !


Zaidvé a écrit :ne trouvant pas (à ma grande surprise) de sujet sur le livre d'Outremer

Il y en a eu au moins un sur l'un des forums antérieurs, mais il a dû se perdre dans les limbes de l'Internet.

Citation :les tests d'aptitude: Etudes, Sport, Popularité, Malhonnêteté (peut-être un poil trop difficiles?).

Je me suis souvent posé la question, mais on ne m'a pas tellement fait de remarques sur le sujet.
Je crois qu'il est préférable de se spécialiser dans une ou deux aptitudes, quitte à en laisser une autre à un niveau très bas. Il y a un certain nombre de tests qu'on a moins d'une chance sur deux de réussir si on a un score moyen dans la caractéristique appropriée.

Citation :(seul point noir: je pense que Malhonnêteté est principalement l'expression de la ruse ou de la perspicacité du personnage. En plus, le nom m'a fait moins bien coter cette capacité qu'il m'aurait été utile de le faire!).

Le score en question est plus l'aptitude à se montrer malhonnête que la tendance à l'être. Je reconnais que le mot ne donne peut-être pas une idée parfaite de ce à quoi correspond la caractéristique. Mais je voulais que ces aptitudes semblent appropriées pour une lycéenne ordinaire, ce qui m'a dissuadé d'utiliser des termes plus aventuriers comme "Ruse" ou "Roublardise".

Citation :Ensuite, j'ai trouvé le livre assez linéaire.

Le début offre une palette assez large d'itinéraires, mais ils ne tardent pas à se rejoindre. Il y a encore deux chemins qui s'excluent l'un l'autre dans les souterrains mais, ensuite, il est indéniable qu'on ne peut plus guère dévier de l'unique trajet. Je me suis attaché à maintenir une liberté de choix suffisamment large, mais cela n'offre plus de variations majeures dans la façon dont on vit l'aventure.

Citation :J'ai trouvé l'idée des codes "témoins de parcours" très ingénieuse, et je suis mort plusieurs fois de ne pas avoir lu l'histoire dans "le bon ordre"^^

Dans le bon ordre ? Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire par là.

Citation :La fin est ardue, très ardue! (4 décès violents pour ma part)

Je ne voyais pas le final tout à fait si difficile, même s'il est certain que les occasions d'y perdre des points de Résistance y abondent.
La façon la plus classe de se tirer de ce final, c'est d'obtenir le code "Aeria Gloris", qui est presque synonyme de victoire automatique. Mais il est très difficile à avoir (quoique pas autant que le "aquae regina" de Skarn dans Flower Power).

Citation :et la mise en abîme donne le coup de grâce en terme d'étrange, j'aime beaucoup!

Pour être sincère, c'est une de ces idées bizarres qui me viennent parfois à l'esprit, que je trouve géniales sur le coup... et qui me font plus tard me demander à quoi au juste je voulais en venir.

J'ai pensé plusieurs fois à donner une suite au Pensionnat, mais je pense que ce n'est peut-être pas une bonne idée en fin de compte.

Citation :PS: (Pourquoi, après avoir pris le parti de ne tourner qu'à gauche, on tombe sur une boîte à outils? S'il y avait-eu une option "tourner à droite", on aurait trouvé des actions boursières?LOL)

Hmm, ce n'est pas une mauvaise idée, remarque bien. Peut-être que la vampire qu'on rencontre un peu plus loin se laisserait corrompre par un gros paquet de stock-options ! Smile
Répondre
#4
Très bonne chose d'avoir créé un nouveau sujet sur cette AVH : je tenais à la commenter sous peu ^_^. J'allais attendre de l'avoir finie mais puisque le sujet est déjà là, je vais au moins commenter mon expérience jusque là : très très bonne AVH. Ca a été une des premières que j'ai lue parmi les "amateurs", et c'est la première qui m'a vraiment accroché. Le style est excellent et nous happe immédiatement dans l'ambiance, mystérieuse à souhait.

J'ai bien aimé le fait de jouer un personnage "faible" dans un environnement particulièrement dangereux, sans qu'on rencontre pour autant la mort à chaque tournant (et pourtant on flippe en permanence... comme quoi les PFAs à répétition ne sont pas un bon moyen de nous faire tenir à notre perso). J'ai bien le système de règles, simple et efficace... et le fait qu'on n'ait pas de combats classiques, mais bien des séquences intéractives avec des choix et l'utilisation de nos divers talents. C'est tellement plus vivant et personnel que 2 nombres et une multitude de lancers de dés Smile

Je l'ai pour l'instant tenté deux fois, et je me fais toujours laminer lors de la dernière scène... mais uniquement par manque de mots de passe. Ma première partie était assez "remplie" (rencontre avec l'autre pensionnaire, course poursuite à l'extérieur), tandis que ma deuxième partie s'est avérée beaucoup moins fructueuse finalement (quasi immédiatement dans les souterrains, et très vite à la scène finale, avec trèèès peu de mots de passe...). Je n'ai pas encore pris le temps de tenter une troisième partie, mais je tiens à finir cette AVH un jour prochain !

Ah, au fait, y'a-t-il eu une inspiration venant de Lycéenne RPG pour cette AVH ? C'est tellement rare d'utiliser ce genre de thèmes (on voit plutôt des héros musclés avec une épée que des jeunes filles avec une lampe de poche Wink ).
Répondre
#5
Rolleyes 
Quoi !? Que lis-je ? Outremer avait déjà écrit une AVH avec une fillette... Confus

mefiant Lira ? lira pas ?? Byebye
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#6
Tu peux la lire, mais l'héroïne ne se déshabille pas dans celle-là... Sad

C'est pour la faire enrager !

Sinon, effectivement, c'est une bonne AVH, mais que je trouve inférieure à Labyrinthe, pour ma part. C'est sans doute dû au fait que le scénario global du Pensionnat est assez prévisible (et rappelle un chouïa le Manoir de l'Enfer). La longue séquence souterraine ne m'avait pas trop botté non plus (je préférais de loin me balader dans le bâtiment). Par contre, niveau jeu, le Pensionnat est mieux "équilibré".

Donc pour les deux nouveaux qui ont aimé cette AVH, je leur conseille vivement de compléter leur culture Outremeresque en se lancant dans Labyrinthe ! Wink


Répondre
#7
Sad 
RHAAAAAAAAAAAHHHHH


et pi ça marche en plus Lool
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#8
Eh bien, j'avais peur que le sujet fasse un gros "plouf" mais non! D'autres lecteurs apparemment apprécient autant que moi le pensionnat!

Oui, je sais pas pourquoi j'ai écris "dans le bon ordre" (sûrement parce que j'ai fait plusieurs lectures successives, je me suis mélangé les pinceaux), je voulais dire plutôt "en passant par les bons chemins". Comme le dit monele, on y perd beaucoup à aller trop vite!

Quant à une suite, je ne vois pas l'intérêt. Le Pensionnat des Ombres est une très bonne aventure, mais elle n'implique pas forcément de suite. Je m'explique: Garder le même personnage? Pas vraiment d'intérêt, puisque celui-ci est très peu détaillé et est conçu pour qu'on s'y identifie, c'est ça qui est bien: la personnalité du lecteur prime sur celle du héros. Garder le même lieu? Difficile, d'ailleurs un léger incendie a momentanément interdit l'accès au bâtiment!
Quitte à continuer sur la veine étrange et mystérieuse, approfondir le style, autant rester libre de toute contrainte de scénario. Et puis, en général, les suites issues de succès sont des pâles copies navetisée des originaux^^

Sinon, il est clair que je lirai le Labyrinthe un de ces 4, mais je vais peut-être voir d'autres auteurs pour le moment.
Et puis, pour répondre à Oiseau, ça m'avait étonné aussi de voir une si bonne oeuvre en quatrième position!
Répondre
#9
Zaidvé a écrit :Quitte à continuer sur la veine étrange et mystérieuse, approfondir le style, autant rester libre de toute contrainte de scénario. Et puis, en général, les suites issues de succès sont des pâles copies navetisée des originaux^^

La suite qu'envisageait Outremer, si je me souviens bien, nous mettait dans la peau d'une Faustine junkie ayant mal tourné... Pas vraiment la même ambiance ! Twisted


Répondre
#10
monele a écrit :Ah, au fait, y'a-t-il eu une inspiration venant de Lycéenne RPG pour cette AVH ?

Tout à fait ! C'est de là que j'ai tiré l'idée de départ, comme je l'avais mentionné à l'époque.

Caïthness a écrit :Quoi !? Que lis-je ? Outremer avait déjà écrit une AVH avec une fillette...

Hé oui. A mon avis, c'est l'influence néfaste des dessins animés japonais. Il faudra peut-être que j'aille suivre une thérapie un de ces jours (avec Skarn et Oiseau).

Sérieusement la fillette de Labyrinthe (spoiler) ne compte qu'à moitié, puisque c'est en fait une adulte qui a mentalement régressé.

Comme HdV le souligne serviablement, l'héroïne n'enlève rien dans "Le Pensionnat".

Par contre, elle passe toute l'aventure en pyjama...

(Allez, Caïth', lis-là !)

H.d.V a écrit :La suite qu'envisageait Outremer, si je me souviens bien, nous mettait dans la peau d'une Faustine junkie ayant mal tourné... Pas vraiment la même ambiance ! Twisted

Tiens, c'est vrai, ça, j'avais presque oublié...
Je crois que mon problème, c'est que je n'aime pas faire deux fois la même chose. Du coup, si j'écrivais une suite, je me sentirais obligé de transformer profondément l'atmosphère de l'histoire pour qu'elle me semble encore suffisamment originale.
Bref, comme je le disais ci-dessus, c'est peut-être mieux que cette AVH n'ait pas de suite !
Répondre
#11
Outremer a écrit :Je crois que mon problème, c'est que je n'aime pas faire deux fois la même chose. Du coup, si j'écrivais une suite, je me sentirais obligé de transformer profondément l'atmosphère de l'histoire pour qu'elle me semble encore suffisamment originale.
Bref, comme je le disais ci-dessus, c'est peut-être mieux que cette AVH n'ait pas de suite !

Personne t'empêche de faire autre chose qui ressemble, ou avec le même BG. Comme Asimov, par exemple. Il y a qqfois 1 seule phrase dans le roman qui permet de le situé dans la trame imaginaire... Fait pareilTongue
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#12
Juste pour dire que je viens de terminer à l'instant cet AVH que j'ai bien apprécié. J'ai beaucoup aimé l'histoire, et celle-ci est écrite de manière fluide et très prenante. L'ambiance est bonne et le jeu équilibré. ça change par rapport à celles que je lis d'habitude. Les règles sont simples et pas besoin de lancer les dés moultes fois. Je suis arrivé jusqu'à la fin mais j'ai échoué par manque de mots de passe ^^.

Par contre, c'est vrai que la partie dans le souterrain n'est pas des plus palpitantes et je n'ai toujours pas très bien compris
qui est cette Ophélie et à quoi elle sert. Les paragraphes sont peut-être un peu courts (bon, je ne devrais pas comparer à moi, car je suis le roi des pavés!), et j'ai eu de la peine à me mettre dans la peau du personnage. Ben wi, moi le SombreCoeur, j'ai toujours de la peine à me mettre dans la peau d'un personnage autre qu'un mec. Mais ça, c'est d'une manière générale, que ce soit dans LDVELH, les AVH, les jeux vidéos ou les films.

Bref, j'ai eu du plaisir à la lire, surtout à cette heure tardive, ça met bien dans l'ambiance, ambiance qui est, je le répète, très bien retranscrite. J'ai hâte de lire Labyrinthe. (C'est bien d'être au chômage, on a le temps de faire beaucoup de choses ^^).

Note: 8.5/10

Jin qui fait là sa toute première critique d'AVH depuis qu'il est sur le forum LOL (vaut mieux tard que jamais, non? Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#13
Merci pour ta critique, Jin ! Je suis content de savoir que l'AVH t'a plu.

Jin a écrit :Je suis arrivé jusqu'à la fin mais j'ai échoué par manque de mots de passe ^^.

Il est possible de gagner à la fin sans avoir aucun mot de passe... mais il est certain que c'est plus difficile, surtout si on n'a plus beaucoup de points de Résistance !

Jin a écrit :Par contre, c'est vrai que la partie dans le souterrain n'est pas des plus palpitantes et je n'ai toujours pas très bien compris qui est cette Ophélie et à quoi elle sert. Les paragraphes sont peut-être un peu courts (bon, je ne devrais pas comparer à moi, car je suis le roi des pavés!), et j'ai eu de la peine à me mettre dans la peau du personnage.

Le souterrain est effectivement une partie moins intense. Il me semblait que ce n'était pas un mal de laisser respirer le joueur après les péripéties du début et que cela mettrait d'autant plus en valeur l'action qui suit.
En ce qui concerne Ophélie et l'homme de la chaudière, je les concevais comme des personnages mystérieux, sans doute pas aussi normaux qu'ils en ont physiquement l'air, qui sont au courant de ce qui se passe mais n'interviennent pas directement.
Je suis un peu surpris que tu me dises que les paragraphes sont un peu courts. Il me semblait qu'ils faisaient en moyenne une taille assez conséquente.
Je comprends la difficulté qu'un joueur masculin peut avoir à s'identifier à une femme (et vice-versa, bien sûr). Personnellement, je pense que s'imaginer être un personnage très différent de soi-même est l'une des possibilités les plus importantes offertes par les jeux de rôle, livres-jeux, etc. Mais il est certain que ce n'est pas toujours facile en pratique.

Jin a écrit :(C'est bien d'être au chômage, on a le temps de faire beaucoup de choses ^^).

Tu as quitté l'armée ? J'ai entendu dire que le gouvernement voulait réduire les effectifs militaires, mais il me semblait que c'était pour l'année prochaine.
Répondre
#14
Salut mon pote!

Pas de soucis, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton AVH, tu sais? D'ailleurs, tu ne veux pas faire une suite rien que pour moi ^^

Pour les souterrains, je suis d'accord avec toi, c'est vrai que ça laisse au joueur le temps de respirer, car SPOIL entre le chien et les ombres qui nous pourchasse dans le pensionnat, c'est vrai que ça nous fait du bien de respirer un peu! FIN SPOIL.

Oh, tu sais, concernant le fait que j'ai du mal à incarner un personnage féminin, j'exagérais un peu. La preuve, dans l'une des histoires de mon AVH Apocalypse, on peut incarner une jeune femme (inspirée fortement de ma copine ^^).

Comme je te l'ai dit, j'ai l'habitude d'écrire des paragraphes très très longs, c'est pour ça que j'ai l'impression que chez les autres, c'est toujours plus court ;-)

Pour ta question, en fait, je faisais une formation de cadre militaire pour être Sous-officier supérieur, et celle-ci s'est terminée le 4 avril de cette année. Donc depuis ce jour, je cherche du travail. Mais bon, ça fait du bien de prendre quelques mois sabbatiques! (ortho).

En tout cas, merci de m'avoir répondu. J'essayerai de lire Labyrinthe! :-)
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#15
Outremer a écrit :Tu as quitté l'armée ? J'ai entendu dire que le gouvernement voulait réduire les effectifs militaires, mais il me semblait que c'était pour l'année prochaine.
Il me semble que Jin était dans l'armée suisse.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)