STN1 ~ Le Sortilège de la Wharadidhas
#16
Ces Amazones sont bien difficiles. Elles ne pouvaient pas simplement faire de moi leur esclave ou quelque chose du genre ? Après avoir valeureusement occis deux bébés Kobol, je me suis fait exterminer par un spécimen plus gros et plus méchant.

Première remarque : soit j'ai mal compris les règles (assez proches de celles des DF, exception faite des dommages infligés), soit la difficulté est abominable ! J'ai démarré avec un score de 11 en Agilité qui me semblait de bon augure, mais j'ai vite déchanté lorsque mon premier adversaire (un loup mort de faim) s'est révélé avoir autant que moi ! Le gros Kobol qui a eu ma peau avait un score de 13 ! Même avec un bon armement, il me paraît difficile de survivre bien longtemps (d'autant qu'on n'a aucun moyen de récupérer de la Vitalité... du moins, je n'ai pas eu le temps d'en trouver).

Je ne suis pas allé encore assez loin pour porter un jugement global. Le scénario me paraît assez classique, mais je ne sais pas encore comment il va évoluer. Le style peut encore s'améliorer, mais c'est le genre de choses qui se fait naturellement par la pratique.
Répondre
#17
Tout d'abord merci Outremer de l'interêt que tu as porté à mon AVH...

Outremer a écrit :Première remarque : soit j'ai mal compris les règles, soit la difficulté est abominable ! J'ai démarré avec un score de 11 en Agilité qui me semblait de bon augure, mais j'ai vite déchanté lorsque mon premier adversaire (un loup mort de faim) s'est révélé avoir autant que moi ! Le gros Kobol qui a eu ma peau avait un score de 13 ! Même avec un bon armement, il me paraît difficile de survivre bien longtemps.
En effet, lors de ma première relecture de mon travail, j'ai vite remarqué que les tous les combats étaient gagnés d'avance. Pour corser lesdits combats, j'ai naïvement augmenté l'Agilité des ennemis. Une fois encore, l'AVH est trop facile... L'erreur venait de mon système de combats. Une fois ce système changé, j'ai dû augmenté le nombre de points de vitalité du héros et des ennemis, et j'ai complétement oublié de diminuer les points d'Agilité des ennemis.
Voilà donc la raison de cette trop grande difficulté, et il me faudra vite la corriger...

Outremer a écrit :(d'autant qu'on n'a aucun moyen de récupérer de la Vitalité... du moins, je n'ai pas eu le temps d'en trouver).
Là encore, tu as raison d'évoquer ce problème. Durant l'écriture de mon AVH, j'ai tout simplement oublié de placer ce genre d'objets ou récompenses... je pense que cet oubli vient du fait que je n'ai pas encore l'habitude de l'écriture d'AVH (tout comme le manque de style à certains endroits et un scénario dit "classique").

Pour finir, je te dis encore merci Outremer.

Le Golas
"Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs." Marcel Proust
Répondre
#18
J'ai lu jusqu'à la fin. C'est une AVH prometteuse, même si elle pourrait certainement être améliorée. Le format de 100 paragraphes est assez long pour une aventure conséquente, mais il faut efficacement utiliser chacun des paragraphes. Je pense qu'il aurait peut-être été préférable de supprimer quelques passages non-essentiels (les amazones et les Kobols, par exemple) afin de développer davantage le coeur de l'histoire : le sortilège de la Wharadidhas (un nom qui sonne très bien, d'ailleurs, même si j'ai d'abord pensé qu'il s'agissait d'une enchanteresse), le sorcier qui l'a lancé et notre ami Je-suis-une-quiche-en-escrime-mais-j'ai-quand-même-14-en-Agilité. Actuellement, certains des évènements de l'aventure apparaissent de façon un peu abrupte.

Le scénario n'est aucunement mauvais. Quand je dis qu'il est classique, c'est parce qu'il annonce d'entrée de jeu que c'est l'histoire d'un jeune héros qui accomplit des quêtes. C'est l'idée principale de tonnes de LDVH, mais ce n'est pas un mal de l'envelopper un peu plus.

La fin est pas mal, mais heureusement que ce n'était pas sur la figure que notre copain avait reçu ses tatouages !
Répondre
#19
Outremer a écrit :Le scénario n'est aucunement mauvais. Quand je dis qu'il est classique, c'est parce qu'il annonce d'entrée de jeu que c'est l'histoire d'un jeune héros qui accomplit des quêtes. C'est l'idée principale de tonnes de LDVH, mais ce n'est pas un mal de l'envelopper un peu plus.
J'avais bien compris tes propos et c'était mon but de me lancer sur quelque chose de classique pour ne pas être découragé au long de l'AVH. Le deuxième tome sera sûrement un peu moins classique, enfin du moins je l'espère...

Outremer a écrit :La fin est pas mal, mais heureusement que ce n'était pas sur la figure que notre copain avait reçu ses tatouages !
Lool J'ai bien ri à la lecture de cette phrase...

Outremer a écrit :[...] notre ami Je-suis-une-quiche-en-escrime-mais-j'ai-quand-même-14-en-Agilité.
Euh... toujours cette malheureuse histoire de points d'Agilité

Outremer a écrit :Actuellement, certains des évènements de l'aventure apparaissent de façon un peu abrupte.
Desquels parles-tu ?

Le Golas
"Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs." Marcel Proust
Répondre
#20
Legolas_du_60 a écrit :
Outremer a écrit :Actuellement, certains des évènements de l'aventure apparaissent de façon un peu abrupte.
Desquels parles-tu ?

La première confrontation avec notre copain est trop abrupte et trop brève. Le joueur n'a pas le temps de prendre la mesure de la situation. (Au début, j'ai même pensé que c'était une illusion ou une créature qui avait pris l'apparence d'Afralon.) L'arrivée à la ville sur le point d'être attaquée, la récupération du bouclier et la bataille sont également un peu précipités. Je pense qu'il serait utile d'avoir un peu plus de contexte (notamment des détails sur le sorcier et ce qu'on sait de ses plans).
Répondre
#21
Sur le feedback d'Outremer, j'ai revu à la baisse un bon nombre de total d'AGILITE des ennemis d'Edorion... Or, j'ai décidé de ne pas trop changer les paragraphes et l'avancement de l'histoire pour le moment. Je pense que j'y retoucherai lors d'une v.3 qui je l'espère gagnera 4 autres illustrations de NoFeRiS (en plus de l'Alenctafen qui provisoirement j'ai placé sur la couverture)...

J'ai envoyé la v.2 à Oiseau hier soir ! Smile

Le Golas
"Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs." Marcel Proust
Répondre
#22
des que je trouve un scanner qui marche je te les envoie par mail Smile
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#23
Ok merci NoFeRiS !

Tu les as terminé ?

Le Golas
"Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs." Marcel Proust
Répondre
#24
ouais ca te plaira je pense Wink
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#25
C'est une critique très "à froid" car ça fait déjà un moment que j'ai lu cette AVH et j'ai malheureusement oublié pas mal de chose. On sent que c'est un premier écrit (enfin je suppose) car il y a plusieurs soucis de style assez gênants. Le plus pénible concerne le temps employé dans la conjugaison des verbes : on passe de l'indicatif présent au passé simple dans la même phrase et inversement. Si ce point était amélioré, ça fluidifierait beaucoup la lecture qui n'est sinon pas désagréable au niveau de la construction des phrases et du vocabulaire.
Le système de règles à la DF se laisse facilement prendre en main avec des combats relativement équilibrés. Niveau difficulté, j'ai mis deux ou trois essais ce qui est bien pour une AVH de 100 paragraphes. Je crois avoir repéré deux grands chemins possibles et c'est celui avec le village des femmes qui nous passent à l'épreuve que j'ai préféré.
Sinon, le profil du héros et l'histoire sont classiques. Un peu trop. Il aurait peut-être fallu sortir un peu plus des sentiers battus pour que l'AVH soit un peu plus marquante (ou alors, c'est Alzheimer qui me guette).
Par ailleurs, j'ai bien aimé l'illustration principale de la monture reptilienne au nom sympathique (mais dont je ne me souviens plus).
Répondre
#26
Je viens de terminer cet AVH et mon avis est plutôt mitigé.

D'un côté, il y a les règles, proches des DF, que j'aime beaucoup. Faciles à adapter et à utiliser et assez réaliste, dans le sens où les armes procurent des dommages en plus et où les armures encaissent les dégâts infligés par l'adversaire.

En plus de ça, j'aime encore bien l'idée du héros qui a passé une partie de sa vie à s'entraîner pour se retrouver une fois libre de parcourir le monde après son entraînement intensif. On voyage pas mal et c'est une bonne chose.

Néanmoins, je n'ai pas l'impression d'avoir accompli grand chose, heureusement que quelques quêtes secondaires viennent pimenter l'aventure (et encore, elles sont toutes trop courtes). D'ailleurs, j'ai terminé l'AVH en une seule fois en ayant perdu en tout et pour tout 2 points de vitalité!

Pour arriver à la fin de l'aventure, nous avons le droit à deux chemins bien distincts: passer par un village gouverné par des femmes, soit traverser plusieurs autres villages ainsi qu'une ville. Je préfère presque cette partie car le passage dans le village de femmes est composé, lors d'une quête annexe, de choix est, ouest, nord, etc, ce qui n'est pas super pratique pour se plonger dans l'histoire et son ambiance.

Par rapport à ce dernier point, je ne suis pas parvenu à ressentir vraiment l'ambiance qui se dégage de cet AVH, il faut dire que le style écrit est encore à améliorer. Par exemple, dans une même phrase se déroulant dans le présent, nous avons le droit à de l'indicatif présent suivi d'un passé simple, ce qui est assez bizarre et pas spécialement agréable.

Concernant l'aventure en elle même, je ne l'ai vraiment pas trouvée difficile, il faut dire que j'ai commencé avec un total de 14 en agilité (en lançant le dé, j'ai obtenu un 6 puis j'ai obtenu un 4 dans lequel j'ai pris deux points pour rajouter à mes 12 d'agilité. Sauf erreur de ma part, rien ne dit qu'on ne peut pas dépasser un résultat de douze en agilité au début de l'aventure. Ce qui en résulte que je n'ai jamais eu à me soucier des tests d'agilité vue que je les réussissais de toute façon sans même lancer les dés).

Au niveau des moments intéressants, j'ai beaucoup apprécié le passage dans la cabane du gnome. La description est digne d'une scène que pourrait écrire un certain SombreCoeur Wink. Autres passages que j'ai appréciés: la quête annexe pour récupérer le gamin d'un roi et la bataille finale, bien qu'elle soit trop courte et beaucoup trop vite expédiée (comme la quête du bouclier d'or. Comment est mort le voleur qui l'a volé?)

Je mets une note de 11/20 à cette AVH. Mais il ne suffit de pas grand chose au niveau des modifications pour que je revois la note à la hausse.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#27
Je up le topic pour demander à Legolas s'il me permet de m'inspirer de ses règles de combats pour l'une de mes AVH. Je préfère de demander, pas qu'ensuite, on m'accuse de plagiat (je sais comment sont certaine personnes, ici).
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#28
Tout d'abord, je suis content que tu portes de l'interêt à mon AVH ! Merci à toi Jin !

De plus, je suis tout à fait d'acoord pour que tu utilises mon idée de règles, entière, en partie, modifié ou transformée...

Pour éviter tout risque "d'embrouilles", tu n'as qu'à certifié dans les remerciements ou dans un autre endroit, que tu me les demandées !

Voilà, a+++
Bonne lecture, bonne lecture, bonnes fêtes, etc...

Le Golas
"Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs." Marcel Proust
Répondre
#29
De rien, c'est normal! J'ai passé un bon momet devant ton AVH, tu sais?

Merci pour ton accord, je vais encore voir si je vais appliquer ces règles-là.

Bonne fête à toi aussi. Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#30
Lu. Je rejoins essentiellement Outremer et Fitz : il y a un certain côté naïf pas déplaisant et commun dans les premiers écrits, mais la langue est parfois un peu maladroite (mélange des temps, notamment, et quelques fautes récurrentes, comme la confusion fais/fait) et certains éléments du scénario tombent comme un cheveu sur la soupe (par exemple le 39, on aurait pu s'attendre à avoir ces informations dès l'introduction). Sans parler du classicisme extrême du tout.

C'est dommage qu'une bonne partie de l'aventure soit occupée par des éléments annexes ; la quête des amazones passe encore (quoique les paragraphes auraient pu être un peu plus longs), mais j'ai beaucoup plus de mal avec l'histoire du fils du seigneur, surtout qu'il y a moyen d'éviter de se la cogner et d'obtenir quand même ce que l'on voulait, ce qui la rend vaguement superflue, ou avec la fausse piste des marais à la fin, ou le gnome au tout début, qui paraissent quand même assez gratuits. En fait, le gros problème, c'est que ces éléments très annexes se révèlent souvent plus intéressants que la quête principale, qui n'acquiert un peu de force que sur la fin, avec la bataille et l'affrontement contre le copain, mais c'est dramatiquement court. Il aurait peut-être fallu allonger ce passage, quitte à couper quelques trucs avant.

Enfin, une bonne première AVH, quand même, qui se laisse agréablement lire.

(bonus track, l'arbre des paragraphes)

   
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)