[62] La Nuit du Loup-Garou
#16
Je suis en train de faire ce livre et j'en ferai par la suite une critique. A noter une erreur qui se trouve a la fois dans l'original et dans la traduction et qui n' a pas été signalée dans planete ldvelh : au paragraphe 310 on nous propose entre autre de tourner a droite et de nous rendre au 459. Mais ce paragraphe ne correspond pas ; il faut se rendre au 496.
Répondre
#17
Je viens de recevoir le bouquin grand format. Qu'est-ce qu'il est épais! Surtout par rapport au Pirate de l'Au-delà.
Il va presque faire concurrence à mon édition intégrale du Seigneur des anneaux illustrée par Alan Lee.

C'est sympa mais ça prend de la place. Sans doute les 50 paragraphes de plus... Rolleyes
Répondre
#18
Tu veux dire les 115 de plus vic.
Répondre
#19
Je voulais en fait dire les 50 paragraphes de plus que le standard Défis Fantastiques habituel : 450 au lieu de 400.
Répondre
#20
oui mais ce livre compte 515 paragraphes fitz (et pas vic !) donc 115 de plus que le standard normal, d' ou son épaisseur.

c 'est notn qui compte 450 paragraphes.
Répondre
#21
Oups, j'ai regardé un peu vite le nombre de paragraphes. En effet, ça se comprend un peu mieux. Mais dans ce cas, avec cette logique, je n'ose imaginer la tête de la Couronne des Rois en grand format.
Répondre
#22
No problem fitz, ca arrive. Sache que j’ apprécie particulièrement tes critiques sur les df, ainsi que celles d' aragorn. Je les trouve justes et je les partage souvent. Je viens de lire ta critique sur "blood of the zombies" (je ne savais pas qu il avait été discrètement traduit par un fan, il aurait du garder le nom d 'origine du "méchant" ainsi que le titre "le sang des zombies", dommage) et j aimerais connaitre la note sur 20 que tu lui donnes. Personnellement je préfère pour l' instant attendre la sortie officielle de celui ci en français, mais sait on jamais !
Répondre
#23
(18/03/2013, 21:09)Fitz a écrit : Oups, j'ai regardé un peu vite le nombre de paragraphes. En effet, ça se comprend un peu mieux. Mais dans ce cas, avec cette logique, je n'ose imaginer la tête de la Couronne des Rois en grand format.
... et si tu rajoutes à la Couronne des Rois Grand Format les 2 illustrations manquantes dans la VF, alors là ça explose !
Répondre
#24
(18/03/2013, 23:10)kinornew a écrit : et j aimerais connaitre la note sur 20 que tu lui donnes.

Maaa, on n'est plus à l'école.

Une note sur 20, ça sert à faire un classement ou une moyenne… Tu veux classer les DF ou comparer la moyenne des DF avec celle d'autres séries ?
--
Vous êtes mort.
Répondre
#25
Moi c'est ma façon de faire avec les df, j'y joue, je les note, et j'en fais une critique, afin de les classer selon leur note. Ça revient au même que de donner en pourcentage le taux d' intérêt et de difficulté comme le font certains fans (et visite les sites planète ldvelh ou la taverne des aventuriers cdang et tu verras que la-bas ils sont tous notés, soit en pourcentage, soit en notes...).
Répondre
#26
D'ailleurs voici ma critique du hurlement du loup garou.

Après les critiques dithyrambiques que j'ai eu l'occasion de lire à propos de ce livre, j'ai décidé de le faire, et j'avoue avoir été agréablement surpris !

Contrairement à ses 4 livres précédents, green nous offre une aventure qui non seulement n'est pas un otp presque injouable, mais dont la structure ressemble à un jeu vidéo à deux modes , un (very) EASY et un autre (assez) HARD. En effet, cette aventure peut être terminée avec succès des la première tentative (c'est ce qui m'est arrivé ! je ne sais plus si j'avais réalisé un tel "exploit" même avec les collines maléfiques !), mais sans avoir pour autant accompli la mission de façon complète (trouver les 5 artefacts nous permettant de terminer l'aventure en évitant le combat final, ce que je ne réussi a faire qu’après une dizaine de tentatives).
Cette grande jouabilité est un coup de maître de la part de green, qui ne nous avait pas habitué a cela ! Cela nous permet de refaire le livre de nombreuses fois, sans pour autant s'ennuyer a toujours reprendre le même chemin (moi qui suis un fan des otp, je dois avouer que cela m'a beaucoup dépaysé et assez plu !). Green nous prouve qu'il peut changer de style avec succès.
De plus, on sent une certaine application dans l'écriture, et l'ambiance sombre de ce livre est très bien rendue, accentuée par de très belles illustrations.

L'aventure en mode (assez) HARD est très longue (de 200 a 220 paragraphes), la plus longue de tous les df, si je ne m'abuse (d’où les 515 paragraphes du livre).
Les mini-quêtes qui parsèment le livre sont menées intelligemment, et les règles spéciales régissant les combats apportent un plus indéniable (combats qui sont assez faciles, à part 3 ou 4 adversaires). L'évolution de notre état de loup garou et ses transformations (à deux reprises) sont aussi bien rendues (force physique et compétences spéciales, dont une nous est défavorable).
Les armes que l'on peut posséder sont également variées (épée, dague, arbalète, pistolet, bouclier) et chacune d'elle influe différemment sur un combat.

Comme faits marquants, je retiens l'arrivée du cavalier sans tête, la visite du cirque, la visite de la tour de maun, et la rencontre avec les trois sorcières. Comme mentionné par les fans, Green fait également beaucoup de clins d’œil a des références cinématographiques tel que sleepy hollow, freaks (merci fitz !), van helsing, le chien des baskerville, et j'ajouterais également le choc des titans (avec les trois sorcières), et frankenstein (le professeur arcanum et sa créature).

Concernant les points négatifs (car il y en a), les combats sont trop nombreux. En mode (assez) HARD, j'ai fait un peu moins de 30 combats (!) avant de remporter la victoire, c'est plus que pour la malédiction de la momie !
Les clins d'oeil aux références cinématographiques sont également sympas, mais si vous avez vu les films, alors il n 'y a rien de vraiment original.
Au niveau des combats (encore un au 1 er ou 2 eme paragraphe, c'est la 4 eme fois depuis le sépulcre des ombres !), tout est "garouïfié" (rat-garou (!), ouargue-garou, bête-garou, chien-garou...). Cela accentue l 'idée de malédiction mais ça manque également d'originalité ! (comme dans la malédiction de la momie ou tout était "momifié").
La jouabilité est très grande , mais green montre par la qu'il "pompe" toujours sur stephan hand et keith martin (arpenteur de la lune, dragon de la nuit) ; au niveau également des nombreux codes a posséder ou éviter (déjà présent dans l'arpenteur de la lune), du combat au premier paragraphe (initié par keith martin dans les mages de solani), et de l’ambiance (la vengeance des démons, le vampire du château noir).
La compétence de mutation est souvent mise a l’épreuve mais rarement (voir jamais) en notre défaveur.
Et enfin, le "boss de fin" n'est pas vraiment charismatique.

En résumé, un bon livre de green, qui mérite de figurer dans le top 10 de tout fan qui se respecte, mais quand même pas le chef-d’œuvre qu'on nous avait annoncé. Je place toutefois ce livre devant la malédiction de la momie et le sépulcre des ombres (ma note: 16/20).
Répondre
#27
Ce livre je le trouve génial et possède, pour moi, l'une des meilleures ambiances de la série. D'ailleurs je me demande s'il sorti bientôt en librairie.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#28
Oui il vient de sortir récemment jin, traduit en français.
Répondre
#29
Ouais, bin note sur 20, pourcentage, cotation entre A et E, tout ça c'est pareil et c'est pas parce que c'est utilisé sur plusieurs sites que je vais trouver ça pertinent.

Résumer une copie ou une perf orale par une note, c'est déjà un pis aller (nécessaire), mais alors un bouquin de plus de 100 pages…

Rolleyes
--
Vous êtes mort.
Répondre
#30
Bon faudra que j'aille voir ça. J'espère que les bouquins seront bien visibiles sur les rayons; à bientôt trente ans, ça me gêne de demander à la vendeuse "où sont rangés vos livres dont vous êtes le héros?" LOL
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)